Saint-Lys radio

ï»ż
Saint-Lys radio

Saint-Lys radio Ă©tait une station radio marine en ondes dĂ©camĂ©triques, installĂ©e dans la commune de Saint-Lys. Construite en 1948, elle a cessĂ© d'Ă©mettre le vendredi 16 janvier 1998 Ă  20h00. Les PTT puis France TĂ©lĂ©com Ă©tait l'exploitant de Saint-Lys radio qui permettait les liaisons radios avec les navires en mer et avec les aĂ©ronefs. La station assurait des bulletins mĂ©tĂ©orologiques. Elle permettait les radiotĂ©lĂ©communications de catastrophe pour les organisations intervenant sur une catastrophe internationale. Elle permettait la demande d'aide mĂ©dicale par radios ondes dĂ©camĂ©triques au SAMU de Toulouse. La station Saint-Lys radio est Ă  ce jour fermĂ©e.

Carte azimutale

Sommaire

Historique

Le dernier appel du vendredi 16 janvier 1998 avant 20h00 :

« cq cq cq de FFL Ă  toutes les stations. La technologie a Ă©volue amenant confort, confidentialitĂ© et sĂ©curitĂ© dans le monde des tĂ©lĂ©communications. Saint-Lys a servi les marins de tous les pays et le monde de la mer. Les opĂ©rateurs tiennent Ă  exprimer Ă  tous leur Ă©motion Ă  l’occasion de ce dernier message. Cependant, le service continue auprĂšs des autres stations, et notamment auprĂšs de la station Belge d’Oostende-radio, et la station Suisse de Berne-radio et la station MonĂ©gasque de Monaco-radio. Les avis urgents aux navigateurs continueront d’ĂȘtre diffusĂ©s sur les mĂȘmes frĂ©quences. Les opĂ©rateurs de Saint-Lys radio vous donnent rendez-vous sur les rĂ©seaux de l’avenir. Â»

— Message lu par une opĂ©ratrice, avec une certaine Ă©motion.

Service maritime

Saint-Lys radio indicatif radio FFL et FFT en Ondes courtes dans les bandes: 4 MHz ‱ 6 MHz ‱ 8 MHz ‱ 12 MHz ‱ 16 MHz ‱ 22 MHz ‱ (26 MHz[1]), travaillait :

Radiotélégraphie

Tableau radiotélégraphique de Saint Lys radio avec une puissance de 10 kW[2] avant la fermeture.

Indicatif d'appel Horaire Fréquence de St Lys,
Ă©coute des navires
Fréquence des navires,
écoutée par St Lys
FFL2 selon le trafic 4328,0 kHz 4184,0 Ă  4184,5 kHz
FFL3 selon le trafic 6421,5 kHz 6276,0 Ă  6276,5 kHz
FFL4 24H sur 24H 8522,5 kHz 8368,0 Ă  8369,0 kHz
FFL4 en cas de besoin 8550,0 kHz
FFL6 selon le trafic 12912,6 kHz 12552,0 Ă  12553,5 kHz
FFL6 en cas de besoin 13073,8 kHz
FFL8 selon le trafic 17027,0 kHz 16736,0 Ă  16738,0 kHz
FFL8 en cas de besoin 16947,6 kHz
FFL4 selon le trafic 22509,0 kHz 22280,5 Ă  22281,0 kHz

Radiotélex

Tableau des fréquences principales en radiotélex de Saint-Lys radio[3] avant la fermeture.

Indicatif d'appel Canal UIT Fréquence de St Lys,
Ă©coute des navires
Fréquence des navires,
Ă©coute par St Lys
FFT21 405 4212,5 kHz 4174,5 kHz
FFT31 614 6320,5 kHz 6269,5 kHz
FFT41 808 8420,0 kHz 8380,0 kHz
FFT61 1207 12582,5 kHz 12480,0 kHz
FFT81 1608 16810,5 kHz 16687,0 kHz
FFT91 2204 22378,0 kHz 22286,0 kHz

Ces frĂ©quences principales Ă©taient utilisĂ©es en mode Broadcast avec une puissance de 10 kW pour la diffusion des listes de trafic, avis de tempĂȘte et avurnav. Sur les frĂ©quences principales des 6, 8 et 12 MHz Ă©taient diffuses les bulletins mĂ©tĂ©o. D'autres canaux de dĂ©gagement Ă©taient utilisĂ©s pour Ă©couler le trafic radiotĂ©lex de longue durĂ©e entre Saint-Lys radio et un navire

Radiotéléphonie

Tableau des fréquences principales en radiotéléphonie de Saint-Lys radio[4] avant la fermeture.

Indicatif d'appel Canal UIT Fréquence de St Lys,
Ă©coute des navires
Fréquence des navires,
Ă©coute par St Lys
FFL 404 4366 kHz 4074 kHz
FFL 605 6513 kHz 6212 kHz
FFL 830 8806 kHz 8282 kHz
FFL 1226 13152 kHz 12305 kHz
FFL 1628 17323 kHz 16441 kHz
FFL 2226 22771 kHz 22075 kHz

Ces frĂ©quences principales Ă©taient utilisĂ©es en mode J3E avec 10 kW pour la diffusion des listes de trafic, avis de tempĂȘte et avurnav. Sur ces frĂ©quences principales Ă©taient diffuses les bulletins mĂ©tĂ©o. D'autres canaux de dĂ©gagement Ă©taient utilisĂ©s pour Ă©couler le trafique radiotĂ©lĂ©phonie de longue durĂ©e entre Saint-Lys radio et un navire (jusqu'Ă  6 canaux de dĂ©gagement dans chaque bande).

Saint-Lys radio avec d'autres Services

Service avec les compétitions nautiques

Soutien et gestion des radiotélécommunications (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les courses transatlantiques, les épreuves nautiques en hautes mers. Route du Rhum, Vendée Globe, Velux 5 Oceans, Trophée Jules-Verne, Solitaire du Figaro.....
(Les opĂ©rateurs radio sont titulaires d'un certificat d’opĂ©rateur radio maritime).

Service avec les expéditions

Soutien et gestion des radiotélécommunications (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les expéditions françaises à l'étrangers.
(L'opĂ©rateur radio de l'expĂ©dition est titulaire d'un certificat d’opĂ©rateur radio maritime).

Service avec l'aide humanitaire

Soutien et gestion des radiocommunications de catastrophe (sur les canaux maritimes de Saint-Lys radio) en ondes décamétriques pour les organisations de secours donc les équipes de l'Unité Nationale d'Intervention Rapide de la Croix-Rouge Française intervenant sur une catastrophe internationale.
(L'opĂ©rateur radio de l'organisation de secours est titulaire d'un certificat d’opĂ©rateur radio maritime).

Service aéronautique

Le service aéronautique[5], ouvert par France Télécom, permettait aux aéronefs pourvus d'équipements d'émission et de réception H.F. (ondes décamétriques), d'obtenir des communications avec un abonné au réseau téléphonique public en France ou à l'étranger.
Les avions moyens courriers et longs courriers d'Air France, UTA et Air Afrique donnaient les étapes de leurs vols à Saint Lys radio: décollage, atterrissage, quelques positions pendant le vol et des avaries pendant le vol.
Le service aéronautique permettait l'assistance médicale en radiotéléphonie (par le SAMU de Toulouse) aux personnels intervenant pour un voyageur malade ou blessé dans l'avion.

Radiotéléphonie

Moyens mis en Ɠuvre par le Centre de Saint-Lys :

La liaison radiotéléphonique est établie en alternat émission/réception .
  • FrĂ©quences principales pour l'appel en USB J3E : 4 856 kHz ‱ 6 637 kHz ‱ 8 800 kHz ‱ 13 351 kHz ‱ 17 916 kHz ‱ 21 940 kHz ‱
  • FrĂ©quences de dĂ©gagement Ă©taient utilisĂ©s pour Ă©couler le trafique radiotĂ©lĂ©phonie de longue durĂ©e entre Saint-Lys radio et un aĂ©ronef (donc les communications avec un abonnĂ© au rĂ©seau tĂ©lĂ©phonique) toujours en USB J3E : 4 853 kHz ‱ 11 351 kHz ‱ 14 426 kHz ‱ 17 543 kHz ‱ 19 666 kHz ‱ 20 447 kHz ‱

Appel automatique

L'appel automatique sur les frĂ©quences : 4 856 kHz, 6 637 kHz, 8 800 kHz, 13 351 kHz, 17 916 kHz, 21 940 kHz.

  • AEROCALL (sens avion/terre), permet d'informer automatiquement la station de Saint-Lys qu'une demande de liaison Ă©mane d'un aĂ©ronef en indiquant la frĂ©quence et l'antenne Ă  sĂ©lectionner.
  • SELCALL (sens terre/avion), permet l'appel de l'avion grĂące Ă  un code alphabĂ©tique de 4 lettres (parmi 16) qui dĂ©clenche une alarme visuelle et auditive Ă  bord.

Service diplĂŽme

Certificat restreint de radiotéléphoniste
aéronautiques-maritimes

Pour le compte de l'Ă©tat ( [6] ) et des recommandations de l'UIT, le service diplĂŽme Ă  Saint-Lys radio gĂ©rait et imprimait les diplĂŽmes d'opĂ©rateurs radios :

Puis les certificats suivants[9] :

  • Certificat restreint d'opĂ©rateur SMDSM (SRC) Short Range Certificate: pour tous les navires en Zone A1;
  • Certificat spĂ©cial d'opĂ©rateur SMDSM: dans toutes les zones pour les navires français de commerce infĂ©rieur Ă  300 TX et les navires de pĂȘches français de longueur infĂ©rieure Ă  45 mĂštres ;
  • Certificat gĂ©nĂ©ral d'opĂ©rateur SMDSM (LRC) Long Range Certificate: tous les navires et toutes zones.


Puis les certificats suivants pour configurer, programmer, modifier, rĂ©parer une station de bord, il Ă©tait nĂ©cessaire de possĂ©der un des brevets suivants :

  • Le brevet de radioĂ©lectronicien de premiĂšre classe
  • Le brevet de radioĂ©lectronicien de deuxiĂšme classe
  • Le brevet de radioĂ©lectricien de premiĂšre classe
  • Le brevet de radioĂ©lectricien de deuxiĂšme classe
  • Le CR1 SMDSM: certificat de radioĂ©lectronicien de premiĂšre classe SMDSM


Tous les certificats dĂ©livrĂ©s aprĂšs le 1er janvier 1978[10] doivent comporter au moins les renseignements suivants rĂ©digĂ©s dans la langue nationale avec une traduction dans une langue de travail de l'Union internationale des tĂ©lĂ©communications :

  • nom, prĂ©nom(s) et date de naissance du titulaire ;
  • titre du certificat et date Ă  laquelle il a Ă©tĂ© dĂ©livrĂ© ;
  • le cas Ă©chĂ©ant, numĂ©ro et durĂ©e de validitĂ© du certificat ;
  • nom de l'administration qui a dĂ©livrĂ© le certificat.


Depuis la fermeture du service diplĂŽmes, le service est repris par :

Notes et références

  1. ↑ Travail dans la bande des 26 MHz 3 ans tous les 11 ans en fonction du cycle solaire.
  2. ↑ Ondes HectomĂ©trique et DĂ©camĂ©triques Nos services Ă  votre Ă©coute. France TĂ©lĂ©com RĂ©seaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 1)
  3. ↑ Ondes HectomĂ©trique et DĂ©camĂ©triques Nos services Ă  votre Ă©coute. France TĂ©lĂ©com RĂ©seaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 3)
  4. ↑ Ondes HectomĂ©trique et DĂ©camĂ©triques Nos services Ă  votre Ă©coute. France TĂ©lĂ©com RĂ©seaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (une page de la feuille 2)
  5. ↑ Ondes HectomĂ©trique et DĂ©camĂ©triques Nos services Ă  votre Ă©coute. France TĂ©lĂ©com RĂ©seaux et Service Internationaux PUPLI-LANDES Saint-Lys Septembre 1994. (les deux pages de la feuille 5)
  6. ↑ Certificat d'opĂ©rateur dĂ©livrĂ© en application de l'arrĂȘtĂ© n° 4052 du 28 dĂ©cembre 1976
  7. ↑ Qualification restreinte de radiotĂ©lĂ©phoniste international (QRRI) ou qualification radiotĂ©lĂ©phoniste international (QRI), (tous deux dĂ©livrĂ©e par la Direction gĂ©nĂ©rale de l'Aviation civile) radiotĂ©lĂ©phonie avec tous les aĂ©rodromes.
  8. ↑ Article 219-7-5. MatĂ©riel radioĂ©lectrique dispositions gĂ©nĂ©rales Tout navire Ă  passager doit ĂȘtre pourvu des installations permettant d'Ă©mettre et de recevoir des radiocommunications sur place, aux fins de la recherche et du sauvetage, sur les frĂ©quences aĂ©ronautiques 121,5 MHz et 123,1 MHz
  9. ↑ Suite Ă  l'arrĂȘtĂ© du 21 avril 1995 dans le cadre du SMDSM: Art. 10. - Les titulaires d'un Certificat d'opĂ©rateur dĂ©livrĂ© en application de l'arrĂȘtĂ© n° 4052 du 28 dĂ©cembre 1976 susvisĂ© peuvent utiliser les Ă©quipements des stations radioĂ©lectriques de navires jusqu'au 31 janvier 1997
  10. ↑ Recommandation S47 de l'Union internationale des tĂ©lĂ©communications

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Lys radio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-lys — Pays 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-Lys — 43° 30â€Č 54″ N 1° 10â€Č 42″ E / 43.515, 1.17833333333 
   WikipĂ©dia en Français

  • Radio Vacation PĂȘche — Saint GuĂ©nolĂ© Radio Vacation PĂȘche, successeur depuis le 1er juin 2000 de Le Conquet radio, est une radio maritime qui assure un trafic radiotĂ©lĂ©phonique en moyenne frĂ©quence et en HF en USB Ă  destination des pĂȘcheurs. Les familles a terre… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Radio maritime — La radio maritime inclut l ensemble des moyens radioĂ©lectriques civils utilisĂ©s en mer pour communiquer, de navire Ă  navire ou avec des stations cĂŽtiĂšres, pour la sĂ©curitĂ©, la gestion des flottes ou les communications personnelles. Veille radio… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-Louis (Ht-Rhin) — Saint Louis (Haut Rhin) Pour les articles homonymes, voir Saint Louis. Saint Louis La mairie de Saint Louis et sa place rĂ©novĂ©e en 2006 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-louis (haut-rhin) — Pour les articles homonymes, voir Saint Louis. Saint Louis La mairie de Saint Louis et sa place rĂ©novĂ©e en 2006 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-Laud — Saint LĂŽ Pour les articles homonymes, voir LĂŽ. Saint LĂŽ Saint LĂŽ 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-Lo — Saint LĂŽ Pour les articles homonymes, voir LĂŽ. Saint LĂŽ Saint LĂŽ 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-Thomas-de-Saint-LĂŽ — Saint LĂŽ Pour les articles homonymes, voir LĂŽ. Saint LĂŽ Saint LĂŽ 
   WikipĂ©dia en Français

  • Saint-lo — Saint LĂŽ Pour les articles homonymes, voir LĂŽ. Saint LĂŽ Saint LĂŽ 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.