Saint-Come-d'Olt


Saint-Come-d'Olt

Saint-Côme-d'Olt

Saint-Côme-d'Olt

le clocher tors de l’église
le clocher tors de l’église

Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Aveyron
Arrondissement Rodez
Canton Espalion
Code Insee abr. 12216
Code postal 12500
Maire
Mandat en cours
Nathalie Auguy-Perie
2008-2014
Démographie
Population 1 387 hab. (2006)
Densité 46 hab./km²
Gentilé Saint-Cômois
Géographie
Coordonnées 44° 30′ 59″ Nord
       2° 48′ 55″ Est
/ 44.5163888889, 2.81527777778
Altitudes mini. 340 m — maxi. 840 m
Superficie 30,1 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Côme-d'Olt est une commune française, située dans le département de l'Aveyron, région Midi-Pyrénées. Ses habitants sont appelés les Saint-Cômois.

Sommaire

Géographie

Commune située dans la vallée du Lot près de sa confluence avec la Boralde de Saint-Chély-d'Aubrac

Climat

La journée la plus chaude de la France en 2009 est le 19 aout à Saint-Côme-d'Olt avec 41,2° C, c'est un record pour cette station [1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2008 Louis Morvan P.C -
mars 2008 2014 Nathalie Auguy-Perie [2] U.M.P -
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
949 1 003 1 103 1 207 1 198 1 257 1 387
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Histoire

Des origines à l'antiquité

Des outils lithiques attribuables au paléolithique ont été découverts un peu en amont du Lot près de Saint-Côme d'olt.Seuls et néanmoins anciens indices d'anthropisation de cette partie de la vallée du Lot pour les périodes pré- et protohisthoriques.Il faut attendre le début de notre ère pour voir ressurgir quelques indices d'occupations dans le rayon d'implantation du village.En effet, quelques éléments de mobilier archéologiques gallo-romains ont été fortuitements découverts çà et là au coeur du village, accréditant peut-être l'hypothèse d'une installation à proximité de la voie romaine (Rodez - Javols) franchissant le Lot elle aussi légèrement en amont du village.

Moyen-âge

Le village devrait son nom à un hospice dédié à saint Côme et Damien édifié à proximité de l'actuelle chapelle des pénitents (anciennement nommée église Saint-Pierre de la Bouysse) probablement édifiés au XIe ou au XIIe siècle.Selon les historiens locaux[4] cet ensemble aurait polarisé l'agglomération primitive d'habitats médiévaux, embryon de l'actuel village.

Epoque moderne

En 1528, Jean de Castelnau-Bretenoux, baron de Calmont d'olt, concéda des privilièges aux habitants.En 1586, environ 2400 personnes moururent de la peste ; la ville aurait été repeuplée par des gens de Castelnau-Bretenoux en Quercy.A la fin du XVIIIe siècle, une fabrique de flanelle assez importante y fut installée, le bourg comprenant alors environ 1500 habitants.Pendant la Révolution Saint-Côme-d'Olt fut nommée Montagne-sur-Lot.

Le pèlerinage de Compostelle

Sur la Via Podiensis du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.
On vient de Saint-Chély-d'Aubrac, la prochaine commune est Espalion, et son église de Perse. A proximité il existait un hôpital où s'arrêtaient les pèlerins de Saint-Jacques. Il est mentionné dans les actes des XIIe et XIIIe siècle.


Lieux et monuments

La Chapelle des Pénitents

Hospice pour les pèlerins et église paroissiale, cette modeste construction des XIe - XIIe siècles, précédée d'un porche du XVIe siècle, elle fut restaurée par une confrérie de pénitents blancs au XVIIIe siècle; elle accueille aujourd'hui des expositions.
Elle garde une toiture carénée, un clocher « peigne » et des modillons décorés. Il existe aussi une maison à laquelle est attaché le nom de l’hôpital, signalée en 1771.

Le village

Il garde un noyau ancien, dont les remparts, aujourd'hui intégrés aux habitations et cernés par un petit boulevard circulaire, ont conservé deux de leurs trois portes fortifiées.
Dans l'enceinte de la cité, des maisons des XVe et XVIe siècle, où les grands propriétaires de l'Aubrac venaient autrefois hiverner. Situé dans les anciennes fortifications de la ville, un superbe gîte d'étape est installé dans une maison médiévale, derrière l'ancien Palais du Greffe où, jusqu'en 1789, se rendait la justice locale.

Le château

Actuellement occupé par les services de la mairie, ce massif logis rectangulaire mentionné pour la première fois au XIIIe siècle comme étant une aula des seigneurs de Calmont d'Olt, servit aussi de résidence à la famille de Castelnau-Bretenoux aux XIVe et XVe siècles, il passa ensuite aux Malauze puis aux Curières de Castelnau (marquis de saint-Côme depuis 1747).Il a subi de nombreuses modifications architecturales au fil des siècles.Deux tours cylindriques sont flanquées aux angles nord vraisemblablement durant le XIVe siècle puis de nombreux percements de jours et adjonctions diverses dès le XVIe siècles...

L'église paroissiale saint Côme et saint Damien

Antoine d'Estaing, evêque d'Angoulême et prieur de saint Côme la fit bâtir au début du XVIe siècle y transferant le service de la paroisse.L'édifice est de style flamboyant.Le portail d'entrée est l'oeuvre d'Antoine Salvanh, architecte du clocher de la Cathédrale Notre-Dame de Rodez.La chapelle de droite possède une mise au tombeau de style populaire.Une chapelle, à gauche du choeur, renferme le tombeau de Guy de Castelnau, evêque de Perigueux.On voit enfin dans l'église un grand Christ du XVe siècle et le mausolée en marbre noir, par Broustet, contenant le coeur de Mgr Frayssinous, pair de France, ministre d'Etat sous Charles X, qui séjourna à saint Côme jusqu'en 1838.

L'abbaye de Lévinhac

Personnalités liées à la commune


Étape précédente
Saint-Chély-d'Aubrac
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
Coquille Saint-Jacques
Via Podiensis
Étape suivante
Espalion

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

  • Bedel (C.-P.), Espalion Al canton , Rodez, 1993

Liens externes

  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue Portail de l’Aveyron et du Rouergue
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Saint-C%C3%B4me-d%27Olt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Come-d'Olt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Côme-d’Olt — Saint Côme d’Olt …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Côme d'Olt — le clocher tors de l’église Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Saint-Côme d’Olt — Saint Côme d Olt Saint Côme d Olt le clocher tors de l’église Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Saint-côme-d'olt — le clocher tors de l’église Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Saint-Côme-d'Olt — Saint Côme d’Olt DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Côme-d'Olt — Saltar a navegación, búsqueda Saint Côme d Olt Sant Cosme …   Wikipedia Español

  • Saint-Côme-d'Olt — is a commune in the Aveyron department in southwestern France.ee also*Communes of the Aveyron departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Saint-Côme-d'Olt — 44° 30′ 59″ N 2° 48′ 55″ E / 44.5163888889, 2.81527777778 …   Wikipédia en Français

  • Château de Saint-Côme-d'Olt — The Château de Saint Côme d Olt is a medieval castle in the commune of Saint Côme d Olt in the Aveyron département of France. It was the residence of the lords of Calmont and Castenau and is now the town hall[1]. The castle was built in the 14th… …   Wikipedia

  • Saint-Come — Saint Côme ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Saint Côme (Gironde), Gemeinde im Département Gironde mit Namenszusatz: Saint Côme de Fresné, Gemeinde im Département Calvados Saint Côme d’Olt, Gemeinde im Département Aveyron… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.