SIRENE

ÔĽŅ
SIRENE

Système informatisé du répertoire national des entreprises et des établissements

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir sirène.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas √™tre confondu avec Suppl√©ment d'Information Requis pour l'Entr√©e NationalE.

Le Syst√®me informatis√© du r√©pertoire national des entreprises et des √©tablissements[1], couramment abr√©g√© sous l'acronyme Sirene, est le r√©pertoire fran√ßais d'identification des personnes physiques et morales et de leurs √©tablissements. Ce r√©pertoire est g√©r√© par l'Insee, qui attribue un num√©ro SIREN aux personnes morales et physiques et un SIRET aux √©tablissements. Le num√©ro SIRET est ainsi compos√© des 9 chiffres qui constituent le SIREN de l'entreprise et du NIC √† 5 chiffres qui est sp√©cifique √† chaque √©tablissement. Ainsi chaque √©tablissement poss√®de un SIRET unique selon l'adresse o√Ļ il se trouve. Si une entreprise vient √† fermer un √©tablissement puis, par la suite, le recr√©e dans le m√™me local, celui-ci aura toujours le m√™me SIRET. Le num√©ro SIRENE est donn√© apr√®s que les personnes physiques et morales ont accompli les formalit√©s n√©cessaires aupr√®s du centre de formalit√©s des entreprises (CFE) comp√©tent (entre autres, le greffe du tribunal de commerce, la Chambre de commerce et d'industrie, la Chambre des m√©tiers, l'URSSAF, le centre des Imp√īts).

Le répertoire SIRENE remplit aussi des missions d'ordre statistique, en mettant à disposition des utilisateurs, un code NAF pour chaque établissement, ainsi que sa localisation, sa catégorie juridique, son effectif salarié et l'historique des mouvements (création, cessation...). Le répertoire SIRENE est aussi la base de référence pour mener à bien toutes les études et enquêtes statistiques sur les entreprises.

Le r√©pertoire SIRENE rassemble donc :

  • les personnes morales de droit priv√© (SA, SARL...) ;
  • les personnes morales de droit public soumises au droit commercial (entreprises publiques) ;
  • les personnes physiques exer√ßant une profession non salari√©e de fa√ßon ind√©pendante (professions lib√©rales, commer√ßants...) ;
  • les institutions et services de l'√Čtat, les collectivit√©s territoriales, et tous leurs √©tablissements.

Il existe cependant une exception pour certaines personnes morales : les associations loi 1901, qui ne se voient attribuer un SIREN que dans 2 cas seulement :

  • en se faisant conna√ģtre aupr√®s de leur centre de formalit√©s des entreprises (si elle n'a pas de salari√©, ce centre est celui du centre des imp√īts) ;
  • en se signalant √† l'URSSAF lors de l'embauche de leur premier salari√© (l'URSSAF est centre de formalit√©s dans ce cas).

Articles connexes

Références

Liens externes


  • Portail de l‚Äô√©conomie Portail de l‚Äô√©conomie
Ce document provient de ¬ę Syst%C3%A8me informatis%C3%A9 du r%C3%A9pertoire national des entreprises et des %C3%A9tablissements ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SIRENE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sir√®ne ‚ÄĒ [ sir…õn ] n. f. ‚ÄĘ 1377; sierine h. 1180; bas lat. sirena, lat. siren, gr. seir√™n 1 ‚ô¶ Animal fabuleux, √† t√™te et torse de femme, avec un corps d oiseau ou une queue de poisson, qui passait pour attirer, par la douceur de son chant, les navigateurs ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Sirene ‚ÄĒ Sir√®ne (mythologie) Pour les articles homonymes, voir Sir√®ne. Ňíuvre de John William Waterhouse Une sir√®ne ( ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Sirene ‚ÄĒ (griechisch ő£őĶőĻŌĀőģőĹőĪ, sir√≠na) bezeichnet: Sirene (Mythologie), ein weibliches Fabelwesen der griechischen Mythologie (1009) Sirene, ein nach dem Fabelwesen benannter Asteroid Sirene (Ger√§t), eine Einrichtung zur akustischen Alarmierung oder… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Sirene ‚ÄĒ ¬ĽWarnvorrichtung, Alarmanlage; Warnsignal¬ę: Die Sirene in ihrer urspr√ľnglichen Verwendung als Dampfpfeife (in Fabriken) und als Nebelhorn (auf Schiffen) ist eine franz√∂sische Erfindung des beginnenden 19. Jh.s. Erst im 20. Jh. wird die Sirene… ‚Ķ   Das Herkunftsw√∂rterbuch

  • Sirene ‚ÄĒ Pa√≠s de origen Bulgaria Leche de Vaca, oveja, originalmente cabra Pasteurizado ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Sirńďne ‚ÄĒ Sirńďne, ein von Seebeck angegebenes Instrument mr Bestimmung der H√∂he, der Klangfarbe und der Grenzen der H√∂rbarkeit der T√∂ne, besteht aus einer Metallscheibe, in die mehrere konzentrische Reihen von unter sich gleichweit abstehenden L√∂chern… ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Sirene ‚ÄĒ Sf (Ger√§t zur Erzeugung von) Signalt√∂ne(n) std. (19. Jh.) Onomastische Bildung. Entlehnt aus frz. sir√®ne, dieses aus l. Sńęrńďn, aus gr. SeirŠłón. Die Sirenen sind nach der griechischen Sage junge Frauen (oft halb V√∂gel), die durch ihren bezaubernden ‚Ķ   Etymologisches W√∂rterbuch der deutschen sprache

  • Sir√®ne ‚ÄĒ ist: die franz√∂sische Schreibweise von Sirene der Name mehrerer franz√∂sischer U Boote, siehe Sir√®ne (Schiff) Diese Seite ist eine Begriffskl√§rung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Sirene ‚ÄĒ Si*rene , n. See {Siren}, 6. [1913 Webster] ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • Sirńďne [1] ‚ÄĒ Sirńďne, 1) (Halicore Illig.), Gattung der pflanzenfressenden Wallthiere od. Flossens√§ugthiere; hat bleibende, spitzige, aber von den Lippen bedeckte Fangz√§hne zu Vorderz√§hnen u. Backenz√§hne, welche zwei an der Seite vereinigten Kegeln gleichen,… ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sirńďne [2] ‚ÄĒ Sirńďne, Beiname des Ariston 4) ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.