SAGEM


SAGEM

Sagem

Page d'aide sur l'homonymie Pour Sagem après la création du groupe Safran, voir Safran (entreprise).
Sagem2009.png

Logo de Sagem Télécommunications
Création 1924
Dates clés 11 mai 2005 : Fusion par rachat de Snecma[1]
Disparition 2005
Personnages clés Marcel Môme
Forme juridique Entreprise privée
Siège social Paris
Drapeau de la France France

Sagem Télécommunications, acronyme de Société d’applications générales électriques et mécaniques, était une grande entreprise française présente dans les secteurs des télécommunications et de l'électronique de défense et de sécurité. C'était le deuxième groupe français dans ces spécialités, derrière Alcatel. Au plan international, Sagem était présente dans environ trente pays.

Son statut était celui d'une société anonyme à directoire et conseil de surveillance. Le président du directoire était M. Grégoire Olivier et celui du conseil de surveillance, M. Mario Colaiacovo.

Le capital de la Sagem était contrôlé majoritairement par le personnel. Les principaux actionnaires extérieurs étaient les groupes publics Areva et CDC.

La fusion de la Sagem avec le groupe aéronautique public Snecma a été annoncée le 16 octobre 2004. Le 18 mars 2005, le duo a annoncé qu'il prenait le nouveau nom de Safran. La création de Safran s'est traduite par la filialisation du périmètre de Sagem en trois nouvelles sociétés.

Sommaire

Histoire

Date Commentaires
1924
  • Création de Sagem (Société d’applications générales de l’électricité et de la mécanique) par Marcel Môme, 25ans, jeune ingénieur des Arts et Métiers de Cluny.
1925
  • Ouverture du premier atelier, avenue de Clichy à Paris, pour l’usinage de pièces mécaniques et la réalisation de réseaux électriques.
1930
  • Forte croissance de l’activité avec une diversification des productions : des caméras et projecteurs 9,5 mm aux équipements d’artillerie et aux systèmes de distribution d’énergie en passant par l'optique.
1932
  • Création de la Société d’applications téléphoniques (SAT) et de la Société industrielle de liaisons électriques (Silec) spécialisée dans la fabrication de câbles.
1935
1936
1937
  • Réalisation du premier multiplexeur téléphonique analogique de SAT.
1939
  • Sagem devient un acteur de la téléphonie et des transmissions en prenant le contrôle de la Société d’applications téléphoniques qui devient la Société anonyme de télécommunications (SAT).
1944
  • Premiers téléimprimeurs télex électromécaniques
1957
  • SAT reprend les activités infrarouges des établissements Jean Turck.
1960
  • Le premier missile air-air au monde guidé par infrarouge est équipé d’un autodirecteur SAT.
1961
1963
  • Création du premier câble haute tension « enterré sec Â» à isolant synthétique.
1964
  • Lancement du téléimprimeur électronique SPE.
1965
  • Tir de la fusée Diamant A guidée par une centrale inertielle Sagem.
1966
  • SAT fabrique le premier multiplexeur téléphonique numérique européen.
1969
  • Première mondiale avec la réalisation d’un câble haute tension de 225 kV à isolant polyéthylène.
  • SAT réalise la première liaison hertzienne numérique au monde.
  • 1er vol du Concorde équipé des centrales à inertie SF 500 – AES, développées par Sagem en coopération avec Ferranti.
1972!
  • Premier vol de l’Airbus A300 équipé d’une centrale de navigation inertielle MGC 30 et d’un calculateur « N1 Limite Â» SNL10 Sagem pour la conduite des réacteurs.
1973
  • Réalisation du système de navigation et d’attaque du Super Etendard.
  • Le système de navigation du Super Étendard) destiné à l’aéronavale était en outre doté d’une capacité d’alignement rapide à la mer.
1974
  • Production en série de l’autodirecteur du missile air-air Magic.
1975
  • Sortie du premier téléimprimeur à microprocesseur TX.
  • Premier prototype de modem SAT à 4 800 bits/s.
1980
1982
  • Prise de participation de SAT dans Silec.
1983
  • Première mondiale : SAT conçoit la première caméra bi-spectrale à technologie IR-CCD.
  • Pour la première fois au monde, SAT réalise à Biarritz un réseau commuté triple play sur fibre optique. Ce réseau permettait de fournir aux abonnés sur une seule liaison une gamme complète de services : téléphone, télévision, Minitel…
1984
  • Réalisation d’un RES (rachat d'entreprise par les salariés), le premier de cette importance mené à son terme en France. Cette opération a permis aux salariés de prendre le contrôle du groupe.
1985
  • Silec confirme son leadership dans les câbles d’énergie avec la réalisation d’un câble HT de 400 kV « enterré sec Â» à isolant polyéthylène.
1986
  • Mise au point du prototype de la caméra thermique du char Leclerc.
  • SAT est retenu pour réaliser aux États-Unis un réseau interurbain en fibre optique fonctionnant à 560Mbits/s.
1988
  • Production en série de l’autodirecteur du missile sol-air Mistral.
1989
  • SAT introduit le brasseur multiplexeur BMX 264 qui équipe aujourd’hui encore de nombreux réseaux en France et à l’étranger.
1990
  • Production en série des premiers télécopieurs Safax.
  • Dépôt du brevet µgaine permettant de réaliser des câbles à fibre optique ultra compacts.
  • Réalisation de la conduite de tir et du système de navigation du char Leclerc.
1991
  • Fourniture des décodeurs pour Canal+, première chaîne de télévision à péage française.
1992
  • Commercialisation d’un terminal téléphonique radio portable pour réseau analogique : l’Intégral 2000.
  • Sagem maître d’œuvre du rétrofit de l’avion de combat mirage III pour l’armée de l’air pakistanaise.
1993
  • Acquisition de la société Morpho : Sagem devient leader mondial des systèmes de reconnaissance biométrique à base d’empreintes digitales (AFIS).
1995
  • Premier vol du drone Crécerelle (avion sans pilote).
  • Sagem maître d’œuvre du rétrofit de l’avion d'entrainement C101 pour l’armée de l’air chilienne
1996
  • Invention du Phonefax : Sagem lance le télécopieur grand public.
  • Sagem maître d’œuvre du rétrofit de l’avion de combat Mirage 5 pour l’armée de l’air pakistanaise.
1997
  • Sagem crée son premier terminal portable à la norme GSM.
  • Le décodeur Sagem permet à l’opérateur de télévision TPS de lancer le premier bouquet de télévision satellite en France.
1999
  • Acquisition de la Société de fabrication d’instruments de mesure (Sfim).
  • Premier vol de l’hélicoptère de combat Tigre équipé d’un viseur et d’un pilote automatique Sfim.
2000
  • Sagem réalise les kits de guidage du AASM (Armement air/sol modulaire) pour la DGA.
2002
  • Sortie du téléphone mobile Sagem my X-5, le premier modèle à écran couleur ciblé grand public.
  • Acquisition de l’activité Fax de Philips.
  • Création de la JV Ningbo Bird Sagem Electronics Corporation (50 /50) avec le premier fabricant chinois de téléphones mobiles.
2003
  • Contrat pour la maîtrise d’œuvre de Félin, le programme d’équipement du fantassin du futur.
  • Lancement de la première imprimante photo numérique personnelle de la gamme Photo Easy.
2004
  • Mise sur le marché du téléviseur Sagem Axium, un écran plat haute définition de technologie DLP.
  • Leader sur le marché de l’ADSL avec plus de 3 millions de modems vendus en Europe.
  • Commercialisation des premiers modems pour services triple play utilisant le réseau ADSL (accès téléphone, télévision, Internet).
  • Sagem maître d’œuvre du rétrofit de l’avion de combat Mirage 5 pour l’armée de l’air égyptienne
2005

Identité visuelle

Activités

Après la revente de la filiale Communications, comprenant les produits haut-débit, le 23 janvier 2008, les activités de Sagem au sein du groupe Safran sont désormais organisées en trois sociétés[2] :

  • Sagem Sécurité : dédiée aux produits de sécurité "civile" (biométrie, sécurité aéroportuaire, ...)
  • Sagem Défense Sécurité : orientée vers les matériels militaires opto-électronique et l'avionique.
  • Safran Informatique qui a pour vocation d'être fournisseur de services informatiques pour les autres sociétés du groupe Safran.

En juillet 2008, une quatrième filiale, Sagem Industries a été créée autour de l'usine de Fougères[3].

Voir aussi les activités de l'ex-filiale Sagem Communications, rachetée en LMBO par le fonds américain Gores, qui continue à utiliser la marque Sagem pour une partie de ses produits.

Notes et références

  1. ↑ Journal Des Finances de Mars 2007
  2. ↑ [pdf] J.0. 5423
  3. ↑ Éric Chopin, « Sagem : pas de ministre mais un nouveau nom... Â», 2008, Ouest-France, via maville.com. Consulté le 16 septembre 2008

Voir aussi

Liens connexes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’électricité et de l’électronique Portail de l’électricité et de l’électronique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Sagem ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article SAGEM de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SAGEM — Unternehmensform Öffentliches Unternehmen Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Sagem DS — Sagem Défense Sécurité Pour les articles homonymes, voir DS. Logo de SAGEM Défense Sécurité …   Wikipédia en Français

  • Sagem — Rechtsform SAS Sitz Paris Branche …   Deutsch Wikipedia

  • Sagem — 48°50′24″N 2°16′26″E / 48.84, 2.27389 …   Wikipédia en Français

  • SAGEM — Infobox Company company name = SAGEM company caption = Company logo company type = Public foundation = Paris, France (1924) location city = Paris location country = France industry = telecommunications products = telecommunications service,… …   Wikipedia

  • Sagem — Societe d Applications Generales d Electricite et de Mecanique S.A. Год основания 1924 Тип акционерная компания Расположение …   Википедия

  • SAGEM — Société d Applications Générales d Electricité et de Mecanique S.A. Тип акционерная компания Год основания 1924 Расположение …   Википедия

  • Sagem Communication — Sagem Communications Logo de Sagem Communications Création 2007 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Sagem Communications — Logo de Sagem Communications Création 2007 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Sagem Telecommunications — Sagem Télécommunications Logo de SAGEM Télécommunications Forme juridique Entreprise privée Siège social …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.