Royaume de Man et des Iles


Royaume de Man et des Iles

Royaume de Man et des Îles

Histoire de l'île de Man
Isle of Man coat of arms.svg
Périodes historiques
Préhistoire de l'île de Man
Royaume de Man et des Îles
Diocèse de Sodor et Man
Thèmes
Histoire économique
Histoire militaire
Histoire coloniale
Histoire politique
Histoire artistique
Histoire littéraire
Culture mannoise
Chronologie de l'île de Man
Dirigeants de l'île de Man
Portail de l'île de Man
Le royaume de Man et des Îles à la fin du XIe siècle.

Le royaume de Man et des Îles était un royaume norrois qui exista dans les îles Britanniques entre 1079 et 1266.

Ce royaume se divisait en deux parties : une constituée des îles du sud (les Hébrides et l'île de Man), nommée Sodor (Suðr-eyjar), et une autre des îles du nord (les Orcades et les Shetland), nommée Norðr (Norðr-eyjar). Les souverains portaient le nom latin de Rex Manniae et Insularum (« roi de Man et des Îles »).

En 1164, il est divisé en deux royaumes : le royaume des Hébrides et le royaume de Man.

Aujourd'hui encore, l'évêque de l'île de Man porte le titre d'« évêque de Sodor et Man ».

Sommaire

Formation

Le royaume de Man et des Îles est constitué par le roi celto-norrois Godred Crovan lorsqu'il soustrait l'île de Man au pouvoir des Vikings de Dublin en 1079. Godred échoue lors de ses deux premières tentatives d'invasion de l'île. Ce n'est que lors de sa troisième tentative qu'il remporte une victoire près de Ramsey (bataille de Skyhill). Auparavant, les Îles étaient passées sous puissance scandinaves suite aux invasions de Vikings de 700 à 900 environ. Jusqu'à l'arrivée de Godred, celles-ci étaient administrées par les royaumes norrois de Dublin et des Orcades.

Extension

Le royaume de Man et des Îles s'étendait sur les îles du nord de la mer d'Irlande et les terres à l'ouest de la côte occidentale de l'Écosse. Il incluait :

La situation évolua en 1153 avec la mort de deux rois de la région : David Ier d'Écosse et Amhlaibh de l'île de Man. Somerled, maître de l'Argyll et du Kintyre, attaqua trois ans plus tard l'Écosse et l'île de Man dans l'espoir de s'en emparer. Man était alors dominée par Goraidh mac Amhlaibh, le beau-frère de Somerled[1]. Le 6 janvier 1156, Goraidh fut battu par la flotte de Somerled à l'ouest d'Islay. Celui-ci s'empara du royaume mais laissa au vaincu les Hébrides extérieures et Man.

À l'occasion de ce découpage de 1156, les trois fils de Somerled devinrent rois d'une région chacun à la mort de leur père (1164) :

Goraidh (Godfred V de Man) et ses descendants, eux, conservèrent l'île de Man et les Hébrides extérieures jusqu'en 1248.

Deux descendants de Somerled, Jon mac Dungadr (1249-1263) et Duggall mac Ruaidri (1263-1266), furent ensuite rois des Hébrides intérieures qui s'affranchissaient alors définitivement de l'union avec Man, comme vassaux de Håkon IV de Norvège, pendant que Man seule restait aux descendants de Godfred jusqu'en 1266.

Le royaume de Man avait une grande influence dans l'extrême-ouest de l'Écosse et dans certaines zones à l'est de l'Irlande, comme le Furness, le Whithorn, l'Argyll et le Galloway. À un certain moment, le royaume de Man et des Îles est devenu un domaine dépendant des rois de Dublin et des rois de Jorvik.

La fin du royaume de Man et de celui des Hébrides

Les deux royaumes furent cédés à l'Écosse à l'occasion du traité de Perth (1266).

Voir aussi

Notes

  1. Somerled avait épousé Raghnailt, fille du défunt roi de Man, Amhlaibh.

Sources

Références

  • Portail de l’île de Man Portail de l’île de Man
  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse

Ce document provient de « Royaume de Man et des %C3%8Eles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royaume de Man et des Iles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Royaume de Man et des Îles — Reeriaght Vannin as ny h Ellanyn (gv) Suðreyjar ok Norðreyjar (non) Kingdom of Mann and the Isles (en) 1079 – 1164/1266 …   Wikipédia en Français

  • Royaume de man et des îles — Histoire de l île de Man Périodes historiques Préhistoire de l île de Man …   Wikipédia en Français

  • Histoire Des Îles Britanniques — Par période la Grande Bretagne romaine les Anglo Saxons l Angleterre à l époque médiévale l Angleterre à l époque moderne Histoire du …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Iles Britanniques — Histoire des Îles Britanniques Histoire des Îles Britanniques Par période la Grande Bretagne romaine les Anglo Saxons l Angleterre à l époque médiévale l Angleterre à l époque moderne Histoire du …   Wikipédia en Français

  • Histoire des Îles Britanniques — Par période la Grande Bretagne romaine les Anglo Saxons l Angleterre à l époque médiévale l Angleterre à l époque moderne Histoire du …   Wikipédia en Français

  • Histoire des îles britanniques — Par période la Grande Bretagne romaine les Anglo Saxons l Angleterre à l époque médiévale l Angleterre à l époque moderne Histoire du …   Wikipédia en Français

  • Histoire des îles Britanniques — Par période la Grande Bretagne romaine les Anglo Saxons l Angleterre à l époque médiévale et moderne Histoire du Royaume Uni Histoire …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Îles D'Écosse — Listes des îles d Écosse qui font donc également partie du Royaume Uni. Rockall est revendiqué, entre autres, par ce pays au profit de l Écosse. Sommaire 1 Liste des îles par ordre alphabétique 2 Liste des dix principales îles par superficie …   Wikipédia en Français

  • Liste des iles d'Ecosse — Liste des îles d Écosse Listes des îles d Écosse qui font donc également partie du Royaume Uni. Rockall est revendiqué, entre autres, par ce pays au profit de l Écosse. Sommaire 1 Liste des îles par ordre alphabétique 2 Liste des dix principales… …   Wikipédia en Français

  • Liste des îles d'Écosse — Listes des îles d Écosse qui font donc également partie du Royaume Uni. Rockall est revendiqué, entre autres, par ce pays au profit de l Écosse. Sommaire 1 Liste des îles par ordre alphabétique 2 Liste des dix principales îles par superficie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.