Royaume de Grenade


Royaume de Grenade
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Histoire.

Taïfa, puis émirat de Grenade
إمارة غرﻧﺎﻃﺔ (ar)

Reino nazarí de Granada (es)

10121090
12381492

Drapeau
Blason

Étendard des Nasrides durant l'émirat (1238-1492) et Armoiries des Nasrides durant l'émirat (1238-1492)

Devise : Wa lā gāliba illā-llāh (ar)
« Et il n'y a pas de vainqueur, sinon Dieu »

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

L'émirat vers 1480

Informations générales
Statut Monarchie (taïfa, puis émirat)
Capitale Grenade
Religion Islam
Histoire et évènements
1012 Institution de la taïfa par les Zirides
1056 Conquête de la taïfa de Malaga
1090 Les Almoravides s'emparent de la taïfa
1238 Les Nasrides fondent un émirat à Grenade
1492 Les Rois catholiques conquièrent l'émirat
Rois
(1er) 1012-1019 Zawi ibn Ziri
(Der) 1073-1090 Abdallah ben Bologhin
Émirs
(1er) 1238-1273 Mohammed ben Nazar
(Der) 1487-1492 Boabdil

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Histoire d'al-Andalus
Gazelle sur une poterie à l'Alhambra
La Conquête 711 - 756

Omeyyades de Cordoue 756 - 1031

Morcellement en taïfas 1031-1086

Les Almoravides 1086-1147

Les Almohades 1147-1226

Royaume de Grenade 1238 - 1492

Voir aussi
Reconquista espagnole


Le Royaume de Grenade est la dernière terre mauresque en Espagne, point final de la Reconquista pour les castillans.

L'objet de cet article est de décrire les évènements historiques pendant les périodes des Ziris et des Nazaris, ainsi que le récit ultime des Guerres de Grenade dans la dernière décennie.

Ce royaume connaît trois périodes.

Sommaire

La taifa

Après l'effondrement du Califat de Cordoue, les Zirides établissent une taïfa sur la zone urbaine et sa province alentour.

Datation : 1012-1090[1].

La Taïfa de Málaga fut annexée en 1056 par les Zirides de Grenade[2].

Domination almoravide

Grenade cesse d'être gérée par des princes locaux durant cette période. Tout al-Andalus est entre les mains des Almoravides en 1094.

Émirat de Grenade 1238-1492

Article détaillé : Émirat de Grenade.

Les Nasrides prennent Grenade, et y établissent un émirat en se soumettant temporairement aux Castillans par le biais d'un serment de vassalité, prêté à Ferdinand III en 1246, suite à la capitulation de Jaén.

Cette vassalité sera aliénante pour leur camp; elle leur permettra néanmoins dans les années sans guerre de bâtir les palais de l'Alhambra, leurs joyaux.

Compte tenu des succès des Castillans, qui vont devoir faire une pause pour intégrer les terres conquises au milieu du XIIIe siècle, ce royaume, dirigé par les Nasrides à compter de 1238, devient le dernier bastion subsistant d'Al-Andalus sur la péninsule Ibérique, jusque sa cession en 1492.

Le territoire correspondant devient l'Andalousie, augmenté des zones de Séville, Cordoue et Gibraltar, dans l'Espagne d'aujourd'hui.

Héraldique

blason

Les membres de la dynastie Nasrides avaient comment emblème un blason avec une bande sur laquelle était inscrite la devise du royaume : Wa lā gāliba illā-llāh (Il n'y a qu'un seul vainqueur et c'est Dieu)

blason

A la conquête de 1492, des armoiries parlantes sont attribuées au Royaume de Grenade, qui se blasonnent ainsi:
d'argent à une pomme grenade de sinople ouverte de gueules [3]

  • Une fois rattaché à la couronne de Castille, le Royaume de Grenade persiste en temps que composante des Espagnes sur le blason des souverains, tel celui de Philippe II d'Espagne.
  • Après 1492, le royaume perd toute existence politique indépendante, il est intégré à la couronne de Castille, puis à l'Espagne unifiée des Habsbourg.
blason

La version la plus récente se blasonne ainsi
d'argent à une pomme grenade au naturel, ouverte de gueules, tigée et feuillée de deux pièces de sinople


Précédé par Royaume de Grenade Suivi par
Almohades
Icone-Islam.svg Royaume de Grenade Transparent.gif
(1238 - 1492)
Couronne de Castille

Notes et références

  1. Michel Terrasse, Agnès Charpentier, Islam et Occident méditerranéen, Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), 2001, 360 p. (ISBN 978-2-7355-0442-8) [présentation en ligne] .
  2. Christophe Picard, L'océan Atlantique musulman, Maisonneuve & Larose, 1997, 618 p. (ISBN 9782706812545) [lire en ligne], « L'époque des Taifas : un essor à l'échelle régionale », p. 103-104 
  3. Sources: héraldique-européenne

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royaume de Grenade de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu Al-Hasan Ali De Grenade — Histoire d al Andalus Modifier 711 756 La Conquête …   Wikipédia en Français

  • Abu al-Hasan Ali de Grenade — Histoire d al Andalus Modifier La Conquête 711 756 …   Wikipédia en Français

  • Abu al-hasan ali de grenade — Histoire d al Andalus Modifier 711 756 La Conquête …   Wikipédia en Français

  • Communauté de Grenade — Grenade (pays) Pour les articles homonymes, voir Grenade. Commonwealth of Grenada (en) …   Wikipédia en Français

  • Alhambra de Grenade — Alhambra (Grenade) 37° 10′ 37″ N 3° 35′ 24″ W / 37.17687, 3.58988 …   Wikipédia en Français

  • Alhambra (Grenade) — Pour les articles homonymes, voir Alhambra. Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade * …   Wikipédia en Français

  • Albaicin De Grenade — Albaicín de Grenade Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Albaicín de Grenade Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Albaicin de Grenade — Albaicín de Grenade Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Albaicín de Grenade Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Albaicin de grenade — Albaicín de Grenade Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Albaicín de Grenade Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Albaicín de Grenade — Alhambra, Généralife et Albaicín, Grenade * …   Wikipédia en Français

  • Communaute afro-caribeenne du Royaume-Uni — Communauté afro caribéenne du Royaume Uni Carnaval caribéen de Leicester, au Royaume Uni La communauté afro caribéenne du Royaume Uni désigne la population noire britannique originaire des Antilles britanniques, qui était elle même descendante… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.