Roland Mousnier

ÔĽŅ
Roland Mousnier

Roland √Čmile Mousnier (7 septembre 1907 √† Paris - 9 f√©vrier 1993) est un historien fran√ßais, sp√©cialiste du d√©but de l'√©poque moderne en France et des √©tudes comparatives entre les civilisations.

Sommaire

Biographie

Il suivit des cours √† l'√Čcole pratique des hautes √©tudes, fut re√ßu √† l'agr√©gation d'histoire en 1931 et, entre 1932 et 1947, fut professeur de lyc√©e √† Rouen et √† Paris. En 1934, il avait √©pous√© Jeanne Lecacheur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il appartint √† la R√©sistance. Apr√®s 1945, il fut professeur √† l'Universit√© de Strasbourg (1947-1955) puis √† la Sorbonne (1955-1977). Tr√®s int√©ress√© par l'histoire sociale, il alla aux √Čtats-Unis apprendre la sociologie et l'anthropologie.

Roland Mousnier n‚Äôappartenait ni √† l‚Äô√Čcole des Annales, ni au courant marxiste. Situ√© dans la droite catholique, il exer√ßa un magist√®re tr√®s important √† la Sorbonne o√Ļ il incarnait une histoire sociale diff√©rente de celle pr√©conis√©e par l‚Äô√Čcole des Annales, ce qui n'excluait pas des convergences car Mousnier pratiquait comme Lucien Febvre une histoire-probl√®me. Pour des historiens r√©tifs au primat de l'√©conomie et de la g√©ographie historique qu'incarnaient alors les travaux de Fernand Braudel, l'Ňďuvre de Mousnier pr√©sentait l'int√©r√™t d'√™tre √† la fois novatrice par son approche prosopographique de la soci√©t√© et attach√©e √† rendre compte des aspects politiques et institutionnels du pass√©. Roland Mousnier entretint ainsi une pol√©mique c√©l√®bre avec l'historien sovi√©tique et marxiste Boris Porchnev pour savoir si les r√©voltes paysannes du XVIIe si√®cle en France refl√©taient ou non une lutte des classes, car il niait que l'id√©e de classe e√Ľt √©t√© claire en France √† cette √©poque. √Ä son avis, les classes sociales ne se sont pas manifest√©es dans la soci√©t√© fran√ßaise comme un facteur important avant le XVIIIe si√®cle et l'arriv√©e d'une √©conomie plus orient√©e vers le march√©.

Ce qui le rendit le plus c√©l√®bre fut sa th√©orie selon laquelle t√īt la France moderne √©tait ¬ę une soci√©t√© d'ordres ¬Ľ. Selon lui, dans la p√©riode qui va du XVe si√®cle au XVIIIe si√®cle, les gens consid√©raient l'honneur, le statut et le prestige social comme beaucoup plus importants que la richesse. En cons√©quence, la soci√©t√© √©tait divis√©e verticalement d'apr√®s les rangs sociaux et non horizontalement d'apr√®s les classes. Mousnier a consacr√© sa vie √† √©tudier comment les rapports entre des ordres diff√©rents op√©raient √† travers des structure corporatives et des r√©seaux de patronage. Il voyait des rapports de ma√ģtres √† fid√®les et de fid√®les √† ma√ģtres dans les relations entre les ordres socialement sup√©rieurs et socialement inf√©rieurs. En g√©n√©ral, Mousnier a concentr√© son attention sur les √©lites dans la soci√©t√© fran√ßaise. Il constate ainsi que les diff√©rences entre les ordres ou √† l'int√©rieur d'un m√™me ordre (par exemple entre la noblesse d'√©p√©e et la noblesse de robe) avaient des implications politiques et sociales au moins aussi importantes que les relations entre seigneurs et paysans. Un de ses livres les plus connus, L'Assassinat d'Henri IV examine le climat de l'opinion et le contexte social en France en 1610. Ses conclusions insistent sur la difficult√© d'une partie importante de la soci√©t√© fran√ßaise √† accepter les cons√©quences de l'√©dit de Nantes : si Ravaillac a agi seul, il l'a fait dans un contexte de tensions politiques et religieuses encore fortes. Cet ouvrage contribue √† r√©habiliter l'√©v√©nement comme expression d'un ensemble de forces sociales sous-jacentes.

Mousnier a aussi publi√© en 1969 Les Hi√©rarchies sociales qui √©tudie la fa√ßon dont des civilisations aussi diff√©rentes que le Tibet, la Chine, l'Allemagne, la Russie et la France ont √©t√© organis√©es √† travers le temps. Les Hi√©rarchies sociales sont tr√®s critiques envers les soci√©t√©s communistes et celles qui se fondent sur ¬ę des ordres technocratiques ¬Ľ, si bien que beaucoup ont d√©nonc√© cet ouvrage comme une violente attaque de la droite contre le communisme.

Son dernier ouvrage consacré au cardinal de Richelieu est un modèle de biographie alliant psychologie historique et étude du contexte social.

L'affaire Audin

Dans son livre L'Affaire Audin, Pierre Vidal-Naquet rapporte que Mousnier, secr√©taire g√©n√©ral du Syndicat autonome de 1959 √† 1960, aurait dit au sujet du militant communiste Maurice Audin, assassin√© √† Alger par les parachutistes fran√ßais, "je ne reproche qu'une chose aux paras, c'est d'avoir laiss√© √©chapper Maurice Audin, et s'ils ne l'ont pas laiss√© √©chapper, tant mieux !"[1]

Notes

  1. ‚ÜĎ L'affaire Audin, P. Vidal-Naquet, Editions de Minuit, Paris, 1989.

Ouvrages

  • La V√©nalit√© des offices sous Henri IV et Louis XIII, Maugard, Rouen, 1945.
  • Les R√®glements du Conseil du Roi sous Louis XIII, Paris, 1949.
  • Les XVIe et XVIIe si√®cles : la grande mutation intellectuelle de l'humanit√©: l'av√®nement de la science moderne et l'expansion de l'Europe, Paris, 1953.
  • Le XVIIIe si√®cle. L'√©poque des "Lumi√®res", 1715-1815, (co√©crit avec Ernest Labrousse, Coll. Histoire g√©n√©rale des civilisations, tome V, Paris, PUF, 1963, 573p.
  • L'Assassinat d'Henri IV, Gallimard, Paris, 1964.
  • Lettres et m√©moires adress√©es au chancelier S√©guier (1633-1649), 1964.
  • Fureurs paysannes: les paysans dans les r√©voltes du XVIIe si√®cle (France, Russie, Chine), 1968.
  • Les Hi√©rarchies sociales de 1450 √† nos jours, 1969.
  • "French Institutions and Society, 1610-1661" from The New Cambridge Modern History, Volume 4: The Decline of Spain and the Thirty Year's War √©dit√©s par J.P. Cooper, 1970.
  • La Plume, la faucille et le marteau: institutions et soci√©t√© en France du Moyen √āge √† la R√©volution, 1970.
  • Les Institutions de la France sous la monarchie absolue, 1598-1789, 2 volumes, 1974-1980.
  • Paris capitale au temps de Richelieu et de Mazarin, 1978.
  • "Les Fid√©lit√©s et les client√®les en France aux XVIe, XVIIe, et XVIIIe si√®cles" pages 35-46 d'Histoire sociale, Volume 15, 1982.
  • L'Homme rouge, ou la vie du cardinal de Richelieu, 1582-1642, Robert Laffont, Paris, 1992.

Références

  • Hommage √† Roland Mousnier : client√®les et fid√©lit√©s en Europe √† l'√©poque moderne, √©dit√© par Yves Durand, PUF, Paris, 1981.
  • Finley-Croswhite, Annette "Mousnier, Roland" pages 843-844 from The Encyclopedia of Historians and Historical Writing, Volume 2, edited by Kelly Boyd, Fitzroy Publishers, London, Chicago, 1999.
  • J. Michael Hayden, ¬ę Models, Mousnier, et Qualit√©: The Social Structure of Early Modern France ¬Ľ, in French History, Vol. 10, 1996, p. 375-398.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roland Mousnier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roland Mousnier ‚ÄĒ Roland √Čmile Mousnier (September 7, 1907 ndash;February 8, 1993) was a French historian of the early modern period in France and of the comparative studies of different civilizations. Mousnier was born in Paris and received his education at the… ‚Ķ   Wikipedia

  • Roland Mousnier ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Roland √Čmile Mousnier (Par√≠s, 7 de septiembre de 1907 9 de febrero de 1993) fue un historiador franc√©s, especialista en la Edad Moderna en Francia y en estudios de civilizaciones comparadas. Estudi√≥ en la √Čcole… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • MOUSNIER (R.) ‚ÄĒ Roland MOUSNIER 1907 1993 Roland Mousnier √©tait l‚Äôune des figures marquantes de l‚Äô√©cole historique fran√ßaise, et le type m√™me du grand universitaire. Il √©tait n√© √† Paris le 7 septembre 1907, et ses √©tudes l‚Äôavaient men√© de Janson de Sailly √† la… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Soci√©t√© d'ordres ‚ÄĒ La soci√©t√© d ordres est une th√©orie d ordonnancement social selon laquelle la distinction sociale repose sur une hi√©rarchie de dignit√© et d honneur. Elle se distingue ainsi des soci√©t√©s de castes, reposant sur un crit√®re de puret√© religieuse et… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Revolte du papier timbre ‚ÄĒ R√©volte du papier timbr√© Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avri ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©volte des "Bonnets rouges" ‚ÄĒ R√©volte du papier timbr√© Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avri ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©volte des Bonnets Rouges ‚ÄĒ R√©volte du papier timbr√© Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avri ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©volte des Bonnets rouges ‚ÄĒ R√©volte du papier timbr√© Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avri ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©volte des bonnets rouges ‚ÄĒ R√©volte du papier timbr√© Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avri ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©volte du papier timbr√© ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Bonnet rouge. Un exemple d un des premiers actes produit sur papier timbr√© √† Quimperl√© (9 avril 1674, inventaire apr√®s d√©c√®s r√©dig√© par la juridiction de l abbaye de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.