Roger Desormiere


Roger Desormiere

Roger Désormière

Roger Désormière, ou Roger Desormière, né à Vichy, Allier, le 13 septembre 1898, mort à Paris le 25 octobre 1963, est un chef d'orchestre et compositeur français.

Sommaire

Biographie

Il étudie au Conservatoire de Paris, prend des cours de flûte avec Philippe Gaubert, d'harmonie avec Xavier Leroux, d'orchestre avec Vincent d'Indy et de contrepoint et fugue avec Charles Koechlin. Il forme avec Henri Sauguet, Maxime Jacob et Henri Cliquet-Pleyel, l'École d'Arcueil qui se place sous la houlette d'Erik Satie.

Il devient directeur musical des Ballets suédois (1924-1925) et des Ballets russes (1925-1929). À partir de 1932, il s'intéresse à la musique de films et devient directeur de la musique de la firme Pathé-Nathan. Il dirige à la Scala, à Covent Garden et à Monte-Carlo, à l'Opéra-Comique (1937-1944), à l'Opéra de Paris (1944-1946), à la BBC à Londres (1946-1947). De 1947 à 1951 il dirige l'Orchestre National de France.

Il compose des musiques de scène, une opérette et plusieurs musiques de films : La Règle du jeu, Le Mariage de Chiffon, Le Voyageur de la Toussaint... Il est aussi chef d'orchestre pour de nombreuses autres musiques de films. En 1940, il réalise la première intégrale sur disque de " Pelléas et Mélisande ".

Il fonde avec Serge Nigg, Louis Durey et Elsa Barraine, l'Association française des musiciens progressistes. À partir de 1952, atteint d'aphasie, il abandonne sa carrière. Il s'éteint en 1963 des suites d'un cancer des poumons.

Grâce à ses créations, il a apporté la renommée à de nombreux compositeurs : Serge Prokofiev en 1928, Olivier Messiaen en 1936 et en 1945, Francis Poulenc en 1939, Pierre Boulez en 1950, Dutilleux en 1951. Ardent défenseur de la musique contemporaine française, il a aussi su ressusciter les chefs d'œuvre du passé avec de nombreuses œuvres de Jean-Philippe Rameau.

Henri Sauguet dit de lui : « Vous avez été le guide, le révélateur, le soutien, l'animateur, le propagateur, l'apôtre qui a fait rayonner la vie présente de notre art ». Et Olivier Messiaen : « Je n'oublierai jamais celui qui fut vraiment l'ami des compositeurs et le chef d'orchestre ».

Roger Désormière avait épousé Colette Steinlen, fille du dessinateur et peintre Théophile-Alexandre Steinlen.

Discographie

Chef d'orchestre

  • Boulez, Stravinski, Dallapiccola, Satie, Bartok. INA mémoire vive
  • Chabrier, L'Etoile. Dante Records Lys
  • Debussy, Pelléas et Mélisande. Andante
  • Ibert, Ippolitov-Ivanov, Tchaikovski, Scarlatti . Testament
  • Koechlin, Le Buisson ardent, Les Eaux vives. The Classical Collector
  • Poulenc, Les Biches - Delibes, Coppelia & Sylvia . Testament
  • Les rarissimes de Roger Desormière : Rimski-Korsakov, Glazounov, Tchaikovski. EMI Classics

Filmographie

Compositeur

Chef d'orchestre

Liens externes

(fr+en) Roger Désormière sur l’Internet Movie Database.


Bibliographie

  • D. Mayer et P. Souvtchinsky, Roger Désormière et son temps, Édition du Rocher, 1966.


Précédé de :
Manuel Rosenthal
Chef principal, Orchestre national de la Radiodiffusion française
1947–1951
Suivi de :
Maurice Le Roux
  • Portail de la musique Portail de la musique
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Roger D%C3%A9sormi%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roger Desormiere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roger Désormière — Roger Desormière Naissance 13 septembre 1898 Vichy,  France Décès 25 octobre 1 …   Wikipédia en Français

  • Roger Désormière — Saltar a navegación, búsqueda Roger Désormière (nació en Vichy (Allier) el 13 de septiembre de 1898 y murió en París el 25 de octubre de 1963). Fue un director de orquesta y compositor francés. Es conocido por haber dirigido los Ballets Suecos y… …   Wikipedia Español

  • Roger Désormière — (* 13. September 1898 in Vichy; † 25. Oktober 1963 in Paris) war ein französischer Dirigent. Désormière studierte am Conservatoire de Paris bei Philippe Gaubert, Xavier Leroux, Vincent d Indy und Charles Koechlin. 1923 gründete er, gemeinsam u.a …   Deutsch Wikipedia

  • Roger Désormière — (September 13, 1898 October 25, 1963) was a French conductor. He is well known for having directed the earliest complete recording of Claude Debussy s opera Pelléas et Mélisande . made in Paris during the Nazi occupation.The recording of Debussy… …   Wikipedia

  • Désormière — Roger Désormière Roger Désormière, ou Roger Desormière, né à Vichy, Allier, le 13 septembre 1898, mort à Paris le 25 octobre 1963, est un chef d orchestre et compositeur français. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie …   Wikipédia en Français

  • Roger Désormières — Roger Désormière Roger Désormière, ou Roger Desormière, né à Vichy, Allier, le 13 septembre 1898, mort à Paris le 25 octobre 1963, est un chef d orchestre et compositeur français. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie …   Wikipédia en Français

  • Désormière — Roger Désormière (* 13. September 1898 in Vichy; † 25. Oktober 1963 in Paris) war ein französischer Dirigent. Désormière studierte am Conservatoire de Paris bei Philippe Gaubert, Xavier Leroux, Vincent d Indy und Charles Koechlin. 1923 gründete… …   Deutsch Wikipedia

  • Ballets Rusos — Léon Bakst: El pájaro de fuego, bailarina, 1910 Los Ballets Rusos (en ruso: Русский балет Дягилева, en francés: Ballets Russes) fue una célebre compañía de ballet creada en 1907 por el empresario ruso Sergéi Diágilev, con los mejores integrantes… …   Wikipedia Español

  • Henri Etcheverry — Pour les articles homonymes, voir Etcheverry. Henri Etcheverry est un chanteur lyrique français, baryton basse, né à Bordeaux le 29 mars 1900 et mort à Paris le 19 novembre 1960. Il est parfois appelé Henri Bertrand… …   Wikipédia en Français

  • Manuel Rosenthal — (18 June 1904 – 5 June 2003) was a French composer and conductor who held leading positions with musical organizations in France and America. He was friends with many of his contemporary composers, and despite a considerable list of compositions… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.