Robert Pires


Robert Pires
Robert Pires
Robert Pires1.JPG
Situation actuelle
Club actuel Libre
Biographie
Nom Robert Emmanuel Pires
Nationalité Drapeau de France France
Naissance 29 octobre 1973 (1973-10-29) (38 ans)
à Reims, Marne
Taille 1,87 m (6 2)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1989-1992 Drapeau : France Stade de Reims
1992-1993 Drapeau : France FC Metz
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1992-1998 Drapeau : France FC Metz 198 (48)
1998-2000 Drapeau : France Marseille 93 (14)
2000-2006 Drapeau : Angleterre Arsenal 284 (84)
2006-2010 Drapeau : Espagne Villarreal 129 (18)
2010-2011 Drapeau : Angleterre Aston Villa 12 (1)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
1993-1994 Drapeau : France France -20 ans 5 (1)
1994-1996 Drapeau : France France espoirs 22 (8)
1996-2004 Drapeau de France France 79 (14)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Robert Pires, né le 29 octobre 1973 à Reims, est un footballeur français évoluant au poste de milieu de terrain.

Il est connu pour avoir fait partie de l'équipe de France victorieuse de la Coupe du monde 1998 et du Championnat d'Europe 2000.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Robert Pires, aîné de deux garçons, est né à Reims d'un père portugais originaire de Ponte de Lima et d'une mère espagnole. Robert a confessé avoir eu des difficultés à l'école à cause de son mauvais français car ses parents parlaient uniquement espagnol et portugais. Sa passion pour le football vient de son père, António, footballeur amateur dont Robert, enfant, assistait aux matchs chaque samedi. À l'âge de 15 ans, Pires rejoint le centre de formation de Reims mais stagne les deux premiers mois. Il est sur le point d'abandonner quand sa mère le pousse à persévérer. Choix gagnant car il joue son premier match professionnel, quatre années plus tard, en 1992.

Début de carrière et consécration (1992-2000)

Issu des équipes de jeunes du Stade de Reims, c'est au FC Metz que Robert Pires se révèle. Avec son compère Cyrille Pouget, il forme un duo d'attaque explosif, surnommé les PP flingueurs, qui permet à Metz de jouer les premiers rôles en championnat et de remporter la Coupe de la Ligue en 1996. Au mois d'août 1996, Robert Pires honore sa première sélection en équipe de France, à l'occasion d'un match amical contre le Mexique.

Au printemps 1998, Pires quitte le FC Metz après avoir obtenu la seconde place du championnat de France. Dans la foulée, il participe à la Coupe du monde remportée par les Bleus.

Sollicité par les plus grands clubs européens, Pires intègre les rangs de l'Olympique de Marseille à l'été 1998 et se reconvertit progressivement à un poste de milieu offensif. Il réalise une première saison remarquable qui s'achève par une seconde place en championnat et par une finale de Coupe de l'UEFA. Sa deuxième saison à Marseille est plus délicate. Comme alourdi par son nouveau statut de capitaine, Pires effectue une saison très moyenne à l'image de l'ensemble de l'équipe. Pris en grippe par une partie des supporters, il préfère quitter l'OM et rejoint Arsenal.

Sa saison ratée à Marseille ne l'empêche pas d'être encore sélectionné en équipe de France pour disputer l'Euro 2000. À nouveau relégué sur le banc de touche durant la majeure partie de la compétition, il se met en évidence lors de la finale contre l'Italie, où son entrée côté gauche en fin de match contribue grandement à la victoire de la France. Il est notamment auteur de la passe décisive à David Trezeguet sur le but de la victoire.

Arsenal (2000-2006)

À Arsenal, Robert Pires semble prendre une dimension nouvelle. Après des premiers mois timorés, il s'impose comme l'un des éléments indispensables de l'équipe d'Arsène Wenger. Cet état de forme se fait également sentir avec les Bleus. En juin 2001, lors de la Coupe des confédérations disputée en Asie, Pires met à profit l'absence de Zinedine Zidane pour s'affirmer. La France remporte le titre et Pires est élu meilleur joueur du tournoi.

Cette bonne période se prolonge lors de la saison 2001-2002. Définitivement adapté aux particularités du football anglais, Robert Pires contribue à la prise de pouvoir d'Arsenal en championnat. Au printemps 2002, une grave blessure au genou écarte Robert Pires des terrains pendant plusieurs mois. Si cette blessure n'empêche pas Arsenal FC d'être sacré champion d'Angleterre et Pires d'être élu joueur de l'année par les journalistes anglais, elle le prive de la Coupe du monde 2002 (dont l'équipe de France est éliminée au premier tour). De retour à la compétition l'hiver suivant, Pires retrouve rapidement son niveau. Il remporte la coupe d'Angleterre avec Arsenal puis une nouvelle Coupe des confédérations avec les Bleus lors de l'été 2003.

La saison 2003-2004 confirme la forme retrouvée de Robert qui remporte un nouveau titre de champion avec Arsenal. Les Gunners réussissent l'exploit de terminer leur saison invaincus en championnat. Mais Pires est moins en réussite avec les Bleus. Bien qu'ayant enfin obtenu la place de titulaire qu'il revendiquait, il ne peut rien faire pour sauver l'équipe de France d'une élimination sans gloire contre le futur vainqueur grec en quarts de finale de l'Euro 2004.

Après l'Euro, Pires semblait destiné à devenir l'un des leaders de la nouvelle équipe de France mais suite à des déclarations critiques dans la presse et sa relation supposée avec Estelle Denis, il n'est plus appelé en sélection par le Raymond Domenech depuis l'automne 2004. Mais fin 2005, il fait son mea culpa et espère ainsi se donner une chance de participer à la coupe du monde en Allemagne, sans succès.

Villarreal et retour en Angleterre (depuis 2006)

En 2006, Robert Pires, en fin de contrat à Arsenal, opte pour le championnat d'Espagne en signant un contrat de deux ans à Villarreal. Avant même le coup d'envoi du championnat, il se blesse gravement au ligament croisé antérieur et son absence sur les terrains est prévue pour environ six mois.

Pires fait son retour à la compétition mi-mars 2007 et devient vite une pièce maîtresse de l'équipe espagnole. Alors quatorzièmes, Villarreal termine la saison en trombe et remonte au classement pour obtenir une place qualificative pour la coupe de l'UEFA.

L'équipe de France est désormais un souvenir pour Robert Pires, puisqu'à partir de la saison 2006-2007, il ne figure plus dans la pré-sélection élargie de 60 joueurs dressée par Raymond Domenech.

La saison 2007-2008 est dans la continuité de la fin de saison de son équipe, Villarreal enchaînant les victoires et côtoyant les premières places de la Liga. L'équipe subit cependant un sévère revers contre le Real Madrid (5-0) mais parvient peu après à infliger sa première défaite de la saison au FC Barcelone. Robert Pires est élu homme du match et connaît les louanges de la presse ibérique. Villarreal termine la saison dauphin du Real Madrid.

Le 7 mai 2010, le club de Villarreal annonce le départ de Robert Pires, son contrat se terminant en juin n'étant pas reconduit. Des clubs américains ainsi que plusieurs autres clubs sont intéressés[1],[2],[3]. Il refuse par ailleurs une offre du Stade Malherbe de Caen[4].

Libre de tout engagement en juin 2010, Pires s'entraîne avec l'équipe première d'Arsenal jusqu'à mi-novembre et s'engage dans la foulée avec Aston Villa, équipe entraînée par Gérard Houllier, jusqu'à la fin de la saison. Le club de Birmingham, moyen dans ce début de championnat, est décimé par les blessures. Pires est un premier renfort en attendant le mercato hivernal. Le 27 mai 2011, le club anglais annonce que Robert Pires est laissé libre[5].

Le 28 juin 2011, Robert Pirès repousse une offre du club français d'Evian Thonon Gaillard[6].

Autres activités

Entre 2002 et 2004, Robert Pires anime Le Club Pires chaque jeudi de 20h00 à 21h00 sur la radio Europe 1.

En 2010, il fait une apparition dans le clip de la chanson Désolé interprétée par le groupe de rap Sexion d'Assaut où il joue le rôle d'un ambulancier et participe à la chanson caritative écrite par le rappeur Kery James pour les victimes du séisme d'Haïti[7].

Pendant la Coupe du monde 2010, il est consultant pour la chaine TF1[8].

À l'ouverture des paris sportifs, Robert Pires devient consultant pour le PMU et propose des pronostics sur le football[9].

Le 25 mai 2011 paraît son autobiographie Les canards ne savent pas tacler aux éditions Prolongations.

En septembre 2011, Pires rejoint l'équipe de consultants de la radio Europe 1, où il intervient le week-end en compagnie de Guy Roux et de Jean-Charles Banoun lors des rendez-vous football et des grands matches[10].

Vie privée

Il rencontre sa future femme Nathalie au milieu des années 1990 mais après 8 ans de vie commune dont 4 ans de mariage, ils divorcent en 2003. Peu de temps après son divorce, il rencontre le modèle français Jessica Lemarié grâce à des amis communs. Le 8 octobre 2005, Jessica donne naissance à leur premier enfant, une fille prénommée Naïa. Depuis, le couple s'est marié et ils ont eu un deuxième enfant, un fils nommé Théo, né le 7 novembre 2007. Le couple accueille leur troisième enfant, un fils nommé Alessio, le 18 juillet 2011[11].

Distinctions

Palmarès

En club

En sélection

Statistiques

Saison Club Pays Division Championnat Coupe d'Europe Équipe de France
1992 - 1993 FC Metz Drapeau de France France 1 2 matchs - -
1993 - 1994 FC Metz Drapeau de France France 1 24 matchs / 1 but - -
1994 - 1995 FC Metz Drapeau de France France 1 35 matchs / 9 buts - -
1995 - 1996 FC Metz Drapeau de France France 1 38 matchs / 11 buts 4 matchs -
1996 - 1997 FC Metz Drapeau de France France 1 32 matchs / 11 buts 6 matchs 6 matchs / 2 buts
1997 - 1998 FC Metz Drapeau de France France 1 31 matchs / 11 buts 3 matchs 11 matchs
1998 - 1999 Olympique de Marseille Drapeau de France France 1 34 matchs / 6 buts 11 matchs / 3 buts 10 matchs / 1 but
1999 - 2000 Olympique de Marseille Drapeau de France France 1 32 matchs / 2 buts 11 matchs / 2 buts 10 matchs / 2 buts
2000 - 2001 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 33 matchs / 4 buts 12 matchs / 1 but 12 matchs / 3 buts
2001 - 2002 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 28 matchs / 9 buts 12 matchs / 3 buts 5 matchs / 2 buts
2002 - 2003 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 26 matchs / 14 buts 9 matchs 7 matchs / 4 buts
2003 - 2004 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 36 matchs / 14 buts 10 matchs / 4 buts 13 matchs
2004 - 2005 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 33 matchs / 14 buts 8 matchs / 1 but 5 matchs
2005 - 2006 Arsenal FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 33 matchs / 7 buts 12 matchs / 2 buts (C1)
2006 - 2007 Villarreal CF Drapeau d'Espagne Espagne 1 11 matchs / 3 buts 2 matchs
2007 - 2008 Villarreal CF Drapeau d'Espagne Espagne 1 32 matchs / 3 buts 2 matchs
2008 - 2009 Villarreal CF Drapeau d'Espagne Espagne 1 32 matchs / 3 buts 8 matchs / 1 but
2009 - 2010 Villarreal CF Drapeau d'Espagne Espagne 1 28 matchs / 4 buts 7 matchs / 2 buts
2010 - 2011 Aston Villa FC Drapeau d'Angleterre Angleterre 1 9 matchs

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Robert Pires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Robert Pirès — Robert Pires Robert Pires …   Wikipédia en Français

  • Robert Pires —  Robert Pires in Kleidung des FC Arsenal Spielerinformationen Geburtstag 29. Oktober 1973 Geburtsor …   Deutsch Wikipedia

  • Robert Pirès — Spielerinformationen Geburtstag 29. Oktober 1973 Geburtsort Reims, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Robert Pirès — Saltar a navegación, búsqueda Robert Pires Nombre Robert Emmanuel Pires …   Wikipedia Español

  • Robert Pirès — football player infobox playername = Robert Pirès | fullname = Robert Emmanuel Pirès nickname = Bobby, Le Bob, Super Bob height = 1.85 m (6 ft 1 in) dateofbirth = birth date and age|df=yes|1973|10|29 cityofbirth = Reims countryofbirth = France… …   Wikipedia

  • Pirès — Pires oder Pirès ist der Familienname folgender Personen: Alfredo Pires, Staatssekretär für Natürliche Ressourcen von Osttimor Carla Pires, portugiesische Sängerin, Fadista Emilia Pires, Finanzministerin Osttimors Gérard Pirès (* 1942),… …   Deutsch Wikipedia

  • Pires — is a common surname in the Portuguese language, namely in Portugal and Brazil. It was originally a patronymic, meaning Son of Pedro or Son of Pero (English: Peter ). Its Spanish equivalent is Pérez . Sometimes the archaic form Peres may occour.… …   Wikipedia

  • Pires — oder Pirès ist der Familienname folgender Personen: Alfredo Pires, Staatssekretär für Natürliche Ressourcen von Osttimor Carla Pires, portugiesische Sängerin, Fadista Emília Pires, (* 1961?) Finanzministerin Osttimors Gérard Pirès (* 1942),… …   Deutsch Wikipedia

  • Pirès — Pires Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pires est un patronyme d origine portugaise, dérivé de Pedro : Pierre . Personnalités Gérard Pirès : réalisateur français Robert… …   Wikipédia en Français

  • Pires — Saltar a navegación, búsqueda Pires es el apellido de las siguientes personalidades: Alexandre Pires, músico brasileño; Bruno Pires, ciclista portugués; Inês Pires, amante del rey Juan I de Portugal y madre de dos hijos suyos; João Murça Pires,… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.