Rights Management System

Les Rights Management Services sont une technique développée par Microsoft. Ils sont semblables aux DRM, et visent donc à gérer, pour un fichier donné, les droits accordés à l'utilisateur par son créateur.

Sommaire

Définitions

De nombreuses documentations proposées par Microsoft présentent la technique de protection de données. Néanmoins plusieurs termes distincts peuvent prêter à confusion. Voici les définitions des trois points clés.

Microsoft Windows Rights Management (RM) est une fonctionnalité évolutive de protection des données dans Windows qui aide à protéger les informations sensibles

Information Rights Management (IRM) est une extension de RM dans les applications Office 2003 et dans internet Explorer.

Rights Management Services (RMS) est un service présent sur Windows 2003 server qui permet de faire fonctionner des applications compatible RM telles qu’Office 2003

Ces trois fonctions sont complémentaires.

La mise en place d’un serveur de gestion de droits implique donc l’implémentation des trois fonctionnalités.

Introduction

RM est une fonctionnalité de protection d’information qui interagit avec les applications afin de protéger des informations sensibles. IRM est une technique de protection des informations qui étend la fonctionnalité RM aux applications office 2003. IRM permet de maintenir le contrôle sur les personnes autorisées à utiliser les fichiers ou messages électroniques. Ainsi IRM aide les entreprises à protéger les informations sensibles contre la copie, le transfert ou l’impression non autorisée. De plus étant donné que les autorisations sont associées aux fichiers on dit que la protection est persistante. Cela à pour conséquence que les restrictions d’accès et d’utilisations s’appliquent quel que soit l’emplacement des informations même, au delà du réseau interne de l’entreprise.

Avantages

Le service RMS permet de répondre à un besoin fondamental en termes de confidentialité, de contrôle et d’intégrité des informations.

  • La suite logicielle Office 2003 présente nativement une interface conviviale de gestion des droits et rend ainsi l’utilisation abordable pour l’ensemble des utilisateurs.
  • L’intégration au domaine Active Directory permet une transparence complète du service avec une gestion centralisée des mots de passes.
  • Il est également possible de créer puis d’utiliser des modèles de stratégies facilitant ainsi l’action pour l’utilisateur tout en garantissant un niveau de sécurité élevé.
  • Diverses options permettent de personnaliser les droits.
  • Le cryptage des données rend la protection persistante.

Inconvénients

La solution présente des inconvénients :

  • Seuls les utilisateurs inscrits dans le domaine Active directory sont en mesure de décrypter les documents protégés. Ainsi il n’est pas possible de protéger un document et de l’envoyer à un tiers.
  • La mise en place du serveur de gestion de droit impose une architecture lourde.
  • Le niveau de criticité du serveur est élevé. Si le serveur tombe en panne et si la configuration n’est pas récupérée, les fichiers protégés ne pourront être décryptés.

Architecture nécessaire

RMS nécessite l'utilisation de Windows 2003 Server, Active directory, Internet Information Services (IIS), SQL Server 2000 ou supérieur et des applications compatible RMS (Office 2003 pro ou supérieur). Les trois services principaux (SQL server, AD, serveur RMS) peuvent, en fonction de la taille du réseau, être dissociés ou regroupé sur un seul serveur physique.

Le tableau suivant donne les recommandations matérielles de Microsoft :


Minimum Pentium III 800 Mhz ou plus

256Mo de mémoire RAM

20 Go d'espace libre sur le disque dur

Recommandation

Deux Pentium 4 1500 MHz ou plus

512Mo de mémoire RAM

40 Go d’espace libre sur le disque dur

Fonctionnement

Création

A l'aide d'une application compatible RMS (Word, Excel, Outlook …) l'utilisateur appose des droits sur son document. Ces droits sont inscrits à une licence de publication attachée au fichier. L'application crypte ensemble les informations et la licence de publication assurant ainsi une protection totale même au delà de l'intranet de l'entreprise.

Distribution

Le document peut être mis à disposition (mail, dossier partagé, clé usb …). Grâce à la protection RMS, seuls les utilisateurs ou groupes d’utilisateurs spécifiés par le créateur du document seront en mesure de décrypter le fichier et auront un accès restreint ou non.

Exploitation

Lorsqu'un destinataire ouvre un document protégé, une requête est envoyée au serveur RMS afin de vérifier les droits d'utilisations. Ensuite le serveur émet une licence d'utilisation spécifiant les droits s'appliquant au document. Puis l'application met en œuvre les droits spécifiés par le créateur du document.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rights Management System de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Digital\ Rights\ Management\ System — DRMS, System zur Kennzeichnung und Feststellung urheberrechtlich geschützter digitaler Inhalte. Zur Zeit wird EU weit an einer Richtlinie zur Verwaltung digitaler Rechte gearbeitet.. Digital Rights Management, DRM, DRMS …   Online-Wörterbuch Deutsch-Lexikon

  • Rights Management Services — Windows Rights Management Services (also called Rights Management Services or RMS) is a Microsoft Windows technology that is a form of digital restrictions management used for protecting documents such as corporate e mail, Word documents, and web …   Wikipedia

  • Document management system — A document management system (DMS) is a computer system (or set of computer programs) used to track and store electronic documents and/or images of paper documents. It is usually also capable of keeping track of the different versions created by… …   Wikipedia

  • Digital\ Rights\ Management — DRM, Initiative der Musikindustrie, um die unkontrollierte Verbreitung von Inhalten übers Web zu regeln. Die Verteilung von copyright geschützten Werken über Tauschbürsen und Raubkopien stellt zur Zeit ein großes Problem dar. Digital Rights… …   Online-Wörterbuch Deutsch-Lexikon

  • Digital rights management — (DRM) is a term for access control technologies that are used by hardware manufacturers, publishers, copyright holders and individuals to limit the use of digital content and devices. The term is used to describe any technology that inhibits uses …   Wikipedia

  • Digital Rights Management — Digitale Rechteverwaltung (gelegentlich auch Digitales Rechtemanagement bzw. engl. Digital Rights Management oder kurz DRM) bezeichnet Verfahren, mit denen die Nutzung (und Verbreitung) digitaler Medien kontrolliert werden soll. Vor allem bei… …   Deutsch Wikipedia

  • Enterprise Content Management System — Für Enterprise Content Management Systeme (ECMS) werden die unterschiedlichsten ECM Komponenten und Techniken kombiniert, die zum Teil auch als eigenständige Lösungen sinnvoll nutzbar sind ohne den Anspruch an ein unternehmensweites System[1].… …   Deutsch Wikipedia

  • Information Rights Management — Information Rights Management(IRM) is a term that applies to a technology which protects sensitive information from unauthorised access. It is sometimes referred to as E DRM, Enterprise Digital Rights Management. This can cause confusion because… …   Wikipedia

  • Enterprise-Content-Management-System — Für Enterprise Content Management Systeme (ECMS) werden die unterschiedlichsten ECM Komponenten und Techniken kombiniert, die zum Teil auch als eigenständige Lösungen sinnvoll nutzbar sind ohne den Anspruch an ein unternehmensweites System.[1]… …   Deutsch Wikipedia

  • Opus (content management system) — Opus Developer(s) The Hug Stable release 2.29 / July 8, 2008; 3 years ago (2008 07 08) …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.