Revue des Deux Mondes


Revue des Deux Mondes

La Revue des Deux Mondes

 
{{{nomorigine}}}
RevueDeuxMondes.jpg

Pays France France
Langue(s) Français
Périodicité Bi-mensuelle
Genre Littérature
Date de fondation 1829
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Patrice Pailleret
Directeur de la rédaction Michel Crépu
ISSN 0035-1962

Site officiel

La Revue des Deux Mondes est une revue française mensuelle, doyenne des publications périodiques en France.

Sommaire

Historique

La Revue des Deux Mondes fut fondée le 1er août 1829 par François Buloz pour donner une tribune aux idées en France en relation avec les autres pays d'Europe et avec le continent américain en particulier[1]. Elle est la revue française vivante la plus ancienne en Europe.

En 1830, elle absorbe le Journal des Voyages. Dès 1831, François Buloz en devient le rédacteur en chef. Il accueille Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Honoré de Balzac, Sainte-Beuve, Charles Baudelaire et de grands noms de la littérature de cette époque, car, à l’origine, c’est la littérature qui domine le contenu de la revue.

L'objectif de la revue est de développer l'esprit critique et l'analyse de la vie politique au sens large (mode d'administration, organisation civile et politique, ressources financières, industrielles ou agricoles) en comparant avec ce qui se vit dans le reste du monde. Comme le dit l'éditorial du premier numéro: "voir les mêmes principes diversement compris et appliqués en France et en Angleterre, au Brésil et en Allemagne, sur les bords de la Delaware et sur les rivages de la mer du Sud" . Les deux Mondes sont donc la France et le reste du Monde.

Toutefois, la politique, l’économie et les beaux-arts y prendront par la suite une place importante. Libérale jusqu'en 1848, elle amorce ensuite un tournant plus conservateur[2]. Sous le Second Empire, elle est une revue d’opposition. Après la mort en 1877 de Buloz, qui avait soutenu Adolphe Thiers, la revue est dirigée entre autres par Charles Buloz, fils de François, puis par Ferdinand Brunetière, critique influent et membre de l’Académie française en 1900, Francis Charmes (Académie française, 1908), René Doumic (Académie française, 1909), André Chaumeix (Académie française, 1930), Claude-Joseph Gignoux de l'Institut.

À la fin du XIXe siècle, sous l’influence de Ferdinand Brunetière, la revue soutient l’Église catholique contre les offensives anticléricales. Comme la grande majorité des revues, celle-ci se politise davantage à l'occasion et à partir de l'affaire Dreyfus[3]. En 1945, elle change de titre pour devenir La Revue, littérature, histoire, arts et sciences des Deux Mondes. Puis elle fusionne en 1956 avec le mensuel Hommes et Mondes. Devenue mensuelle en 1969, elle prend le nom de Revue mensuelle des Deux Mondes en 1972, pour retrouver son titre d’origine La Revue des Deux Mondes en 1982[4].

La Revue des Deux Mondes, aujourd'hui dirigée par l'écrivain et critique littéraire Michel Crépu, compte environ 5 000 abonnés, pour un tirage proche de 8 000 exemplaires[5]. Si Commentaire l'a détrônée comme revue intellectuelle de référence des droites[6], elle garde un certain rayonnement dans le monde intellectuel, ce dont témoignent les chroniques régulières de son rédacteur en chef au "Masque et la plume" (France Inter).

Depuis le 14 mai 2008, deux innovations sont à signaler[7] : elle décerne d'une part un Prix de l'Essai, doté de 10 000 €, dont le premier Lauréat est le byzantiniste Gilbert Dagron[8], pour son livre Décrire et peindre (Gallimard, 2007) ; d'autre part, elle met peu à peu en ligne l'intégralité de ses articles, depuis la création de la revue.

Les différents directeurs de la publication

Bibliographie

  • Gabriel de Broglie, Histoire politique de la Revue des Deux Mondes de 1829 à 1979, Paris, Perrin, 1979, 381 p.
  • Mihailo Pavlovic, « Apollinaire lecteur de la Revue des Deux Mondes », Revue d'Histoire Littéraire de la France, July-Aug 1992, n° 92 (4), p. 694-703.
  • Alain Mercier, « Edouard Schuré, Baudelaire et le wagnérisme à la Revue des Deux Mondes, d’après un document inédit », Bulletin Baudelairien, Summer 1980, n° 16 (1), p. 11-12.
  • Françoise Escoffier, « Henri Heine et la Revue des Deux Mondes », Nouvelle Revue des Deux Mondes, Oct. 1982, p. 130-37.
  • Louis Le Guillou, « L’Avenir du monde : les Manifestes de Lamartine, Chateaubriand et Lamennais dans la Revue des deux mondes de 1834 », Travaux de Litterature, 1995, n° 8, p. 231-39.
  • Thomas Loué, « L’Inévidence de la distinction : la Revue des Deux Mondes face à la presse à la fin du XIXe siècle », Romantisme, 2003, n° 121, p. 41-48.
  • Mariella Colin, « La Littérature italienne contemporaine vue par la Revue des Deux Mondes (1880-1900) », Polémiques et dialogues : les Échanges culturels entre la France et l’Italie de 1880 à 1918, Caen, Univ. de Caen, 1988, p. 11-22.
  • Collectif, Cent ans de vie française à la Revue des Deux Monde. Le livre du centenaire, Paris, Hachette, Revue des Deux Mondes, 1929, 524 p.

Notes et références

  1. d'après le site officiel de la Revue des Deux Mondes
  2. Olivier Corpet, "La revue", in Jean-François Sirinelli, Histoire des droites en France, Gallimard, 1992, tome 2, chap.V.
  3. Olivier Corpet, "La revue", in Jean-François Sirinelli, Histoire des droites en France, Gallimard, 1992, tome 2, chap.V.
  4. Larousse encyclopédique, vol. 9, p. 8968-9. 1985. (ISBN 2-03-102309-8) (vol. 9) (ISBN 2-03-102300-4) (édition complète)
  5. François Quinton, "La Revue des Deux Mondes bientôt sur la toile", nonfiction.fr, 1er avril 2008
  6. Olivier Corpet, "La revue", in Jean-François Sirinelli, Histoire des droites en France, Gallimard, 1992, tome 2, chap.V.
  7. François Quinton, "La Revue des Deux Mondes bientôt sur la toile", nonfiction.fr, 1er avril 2008
  8. "Gilbert Dagron, premier lauréat du Prix de l'Essai de la Revue des Deux Mondes", nonfiction.fr, 14 mai 2008

Liens externes

  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « La Revue des Deux Mondes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Revue des Deux Mondes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Revue des deux mondes — The Revue des Deux Mondes ( en. Review of the Two Worlds) is a monthly literary and cultural affairs magazine published in the French language.According to its website, it is today the place for debates and dialogues between nations, disciplines… …   Wikipedia

  • Revue des Deux Mondes — Die Revue des Deux Mondes (zu deutsch etwa: Bericht aus zwei Welten) ist eines der ältesten noch existierenden Magazine Europas. Es wurde von Prosper Mauroy und P. von Ségur Dupeyron gegründet und erscheint seit dem 1. August 1829. Es versteht… …   Deutsch Wikipedia

  • REVUE — n. f. Action de voir de nouveau. Il ne s’emploie guère en ce sens que dans cette expression familière : Nous sommes gens de revue, Nous avons l’occasion de nous revoir. Il se dit surtout de l’Action d’examiner avec soin, d’inspecter exactement.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Die Blumen des Bösen — Illustration zu einer Ausgabe der Fleurs du Mal von 1900. Les Fleurs du Mal (traditioneller deutscher Titel: Die Blumen des Bösen) ist ein Gedichtband Charles Baudelaires, der von 1857 bis 1868 in drei Fassungen wachsenden Umfangs und… …   Deutsch Wikipedia

  • Club des Hashischins — The Club des Hashischins (sometimes also spelled Club des Hashishins or Club des Hachichins), was a Parisian group dedicated to the exploration of drug induced experiences, notably with hashish. It was active from about 1844 to 1849 and counted… …   Wikipedia

  • Журнал — I от франц. слова journal, означающего собственно дневник, затем ежедневную газету; в русск. яз. так называются периодические издания, выходящие через большие, чем газета, промежутки времени. Общего слова, соответствующего русскому понятию журнал …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Horace François Bastien Sébastiani de La Porta — Horace Sébastiani Horace Sébastiani in lieutenant uniform, portrait by Jean Baptiste Paulin Guérin, 1793 French Minister of Foreign Affairs In office …   Wikipedia

  • Algérie française — Algérie 1830 – 1962 …   Wikipédia en Français

  • Alfred de Musset — Pour les articles homonymes, voir Musset. Alfred de Musset …   Wikipédia en Français

  • Morea expedition — v · …   Wikipedia

  • Annexion de la Savoie — Histoire de la Savoie Antiquité La Savoie dans l Antiquité Sapaudie Moyen Âge …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.