Republique venitienne (1848)


Republique venitienne (1848)

République de Saint-Marc

République de Saint-Marc

Repubblica di San Marco (it)


22 mars 1848 â€” 24 juillet 1849

Flag of the Republic of Venice 1848-49.gif
Drapeau de la république de Saint-Marc qui unit le drapeau italien et le lion de Saint-Marc

Carte du Royaume de Lombardie-Vénitie
Carte du Royaume de Lombardie-Vénitie

Informations générales
 Statut démocratie
 Capitale Venise
 Langue(s) {{{langues}}}
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
{{{evt1}}}
{{{evt2}}}
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entité suivante
Royaume lombard-vénitien Royaume lombard-vénitien
Royaume lombard-vénitien Royaume lombard-vénitien

La république de Saint-Marc a été un État créé à Venise suite à l'insurrection de la ville contre le gouvernement autrichien le 17 mars 1848. Les deux patriotes Daniele Manin et Niccolò Tommaseo, qui se trouvaient enfermés dans les prisons autrichiennes, sont libérés et prennent la direction d'un nouveau gouvernement provisoire proclamé le 22 mars, Manin en est le président. La république, qui fait appel au nom historique de république de Venise, eut une durée brêve, Venise étant réoccupée par l'armée autrichienne le 24 août 1849, après une résistance héroïque qui dura 17 mois.

Sommaire

Les faits

Les insurgés reçoivent au début quelques aides du Piémont, mais après la défaite piémontaise à Custoza le 27 juillet 1848 et le retrait de la flotte sarde de Venise, ils restent seuls face aux Autrichiens qui, vers la fin de 1848, ont récupéré presque toute la terre ferme vénitienne.

Une aide précieuse arrive avec le général napolitain Guglielmo Pepe, envoyé initialement pour combattre au coté des piémontais, et qui refuse d'obéir à l'ordre de retour pour se rallier aux Vénitiens avec 2 000 volontaires. Il prend le commandement de l'armée qui défend la ville.

Face à la menace de l'armée autrichienne qui se trouve à Mestre et Marghera réalisant un blocus maritime et terrestre de la ville, les Vénitiens choisissent de résister et confie les pleins pouvoirs à Manin. Grâce au sens de l'organisation de celui-ci et de Pepe et à la valeur des volontaires, ils réussissent à défendre efficacement Venise pendant plusieurs mois et réalisent des sorties pour s'approvisionner en denrées alimentaires. Malgré cela la famine commence.

La proclamation de la république de Saint-Marc

Le 4 mai 1849 les Autrichiens débutent les hostilités contre le fort de Marghera défendu par 2 500 hommes du colonel napolitain Girolamo Ulloa. La défense est acharnée et la nuit du 26, en accord avec le gouvernement, Ulloa ordonne l'évacuation du fort. Les Autrichiens avancent le long du pont ferroviaire mais rencontrant une forte résistance, il bombarde violemment la ville. Une première offre de reddition faite par le commandant en chef des forces autrichiennes, le feld-maréchal Joseph Radetzky est repoussée.

La situation de la ville devient insupportable auquel s'ajoute une épidémie de choléra et aux premiers jours d'août, Manin, dans l'impossibilité de résister au-delà, souhaite ouvrir les négociations de reddition. Il propose de se retirer s'il est décidé de combattre jusqu'à la dernière extrémité. L'assemblée confirme la confiance en Manin et lui confie les pleins pouvoirs pour traiter la reddition qui est signé le 22 août 1849. Le 27, les Autrichiens entrent dans Venise, pendant que Manin, Tommaseo, Pepe et de nombreux patriotes prennent la route de l'exil.

Après la chute de la république romaine, Giuseppe Garibaldi, à la tête d'un groupe de volontaires, fuit de Rome au secours de Venise, dernière ville italienne à poursuivre la lutte mais il est bloqué par les Autrichiens vers Comacchio. Cet épisode est connu comme la Marche de Garibaldi de Rome à Comacchio.

Membres du gouvernement[1]

Président : Daniele Manin

  • Nicolo Tommaseo, au département de l'Instruction publique et des Cultes ;
  • Jacopo Castelli, au département de la Justice ;
  • Francesco Camerata, au département des Finances ;
  • Francesco Solera, au département de la Guerre ;
  • Antonio Paolucci, au département de la Marine ;
  • Pietro Paleocapa, au département de l'Intérieur et des Travaux publics ;
  • Leone Pincherle, au département du Commerce ;
  • Angelo Toffoli, membre du gouvernement, sans portefeuille ;
  • Daniele Manin, au département des Affaires étrangères.

Notes et références

  1. ↑ Cesare Vimercati Histoire de l'Italie en 1848-49 Publié en 1856 Imprimé par H. et C. Noblet page 145

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • x

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Repubblica di San Marco Â».
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du XIXe siècle Portail du XIXe siècle
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « R%C3%A9publique de Saint-Marc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Republique venitienne (1848) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • République vénitienne (1848) — République de Saint Marc République de Saint Marc Repubblica di San Marco (it) 22 mars 1848   24 juillet 1849 …   Wikipédia en Français

  • République vénitienne — République de Venise Sérénissime République de Venise Serenìssima Repùbblica Vèneta it 697   1797 …   Wikipédia en Français

  • Republique de Venise — République de Venise Sérénissime République de Venise Serenìsima Repùblica Vèneta it 697   1797 …   Wikipédia en Français

  • République de venise — Sérénissime République de Venise Serenìssima Repùbblica Vèneta it 697   1797 …   Wikipédia en Français

  • République de Saint-Marc — Repubblica di San Marco (it) 22 mars 1848 – 24 juillet 1849 …   Wikipédia en Français

  • République de Venise — 45°35′N 12°41′E / 45.583, 12.683 …   Wikipédia en Français

  • Sérénissime république — République de Venise Sérénissime République de Venise Serenìsima Repùblica Vèneta it 697   1797 …   Wikipédia en Français

  • VENISE (RÉPUBLIQUE DE) — Nées de la boue des lagunes, les petites Venises initiales constituent longtemps des refuges pour les populations romaines en fuite devant les Lombards. Un centre s’affirme cependant assez vite, celui formé par les îles réaltines où s’installent …   Encyclopédie Universelle

  • vénitien — vénitien, ienne [ venisjɛ̃, jɛn ] adj. et n. • déb. XIIIe; it. médiév. venetiano, mod. veneziano, de Venezia « Venise » ♦ De la ville de Venise, de l ancienne république de Venise. La peinture vénitienne. Le dialecte vénitien. Lanternes… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste des anciens États italiens — La liste des anciens États italiens recense les États qui se sont succédé au cours de l Histoire sur le territoire de l Italie contemporaine (péninsule italienne, îles de Sicile et de Sardaigne). Les États concernés sont ceux qui ont exercé une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.