Republique sociale italienne


Republique sociale italienne

République sociale italienne

République sociale italienne

Repubblica sociale italiana it


1943 — 1945

Flag of Italy.svg CoA of the RSI.svg
Drapeau Armoiries

Locatie RSI.PNG

Informations générales
 Statut République, dictature, État satellite du Troisième Reich
 Capitale Rome
Siège du gouvernement: Salò
 Langue(s) Italien
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie Lire italienne
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
 23 septembre 1943 Création
 25 avril 1945 Offensive alliée, fin du régime
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entité suivante
Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Royaume d'Italie Royaume d'Italie

La République sociale italienne ou RSI, également appelée République de Salò, fut un État d'inspiration fasciste fondé par Benito Mussolini en Italie du Centre et du Nord le 23 septembre 1943, dans les zones contrôlées par la Wehrmacht (l'armée allemande).

Cet article fait partie
de la série sur le fascisme.
Fasces2.png

sous-série sur la politique

Types et formes dérivées
Intégralisme
Austrofascisme
En France
En Croatie
Garde de fer
Phalangisme
Nazisme
Rexisme


Dans l'Histoire
Histoire de l'Italie fasciste Fascio
Marche sur Rome
République sociale italienne


Sujets connexes
Adolf Hitler
Corporatisme
Parti fasciste russe
Benito Mussolini
National-syndicalisme
National-anarchisme
National-bolchévisme
Néo-fascisme
Néonazisme


modifier

Sommaire

Histoire

La RSI fut fondée à la suite de l'arrestation de Mussolini (25 juillet 1943), puis de l'action de commando menée le 12 septembre suivant par Otto Skorzeny pour délivrer l'ancien Duce. Le gouvernement de la République Sociale tout en revendiquant Rome comme seule capitale, déplaça ses Ministères dans des centres autour de Milan. Le ministère des affaires étrangères fut installé dans la petite ville de Salò, près du lac de Garde, d'où le surnom informel de la république.

La forme républicaine, tout en récupérant une des doctrines du premier fascisme, fut choisie pour souligner le détachement final que l'histoire de l'Italie aurait dû avoir face à la Maison de Savoie, responsable de la reddition aux Alliées et de la trahison du Pacte avec l'Allemagne. Les autorités et les combattants républicains, furent surnommés les repubblichini ou « petits républicains » par les tenants du gouvernement sous contrôle allié formé dans le Sud par Victor-Emmanuel III et le maréchal Badoglio.

Pavillon de guerre des forces armées de la République sociale italienne. Le drapeau étatique de la RSI était le drapeau tricolore italien, sans marque distinctive. Le drapeau militaire s'avéra cependant plus populaire parmi les sympathisants du régime et demeure le symbole le plus connu de cet État fasciste.

Le Parti national fasciste (PNF) fut rebaptisé Parti fasciste républicain (PFR).

Mussolini décide de rompre avec les idées de la classe dirigeante traditionnelle, qui l'a trahi, afin de revenir aux idéaux révolutionnaires de la naissance du fascisme[1]. Le manifeste anti-bourgeois en 18 points adopté par le Parti national fasciste en novembre 1943 fonde sa politique[1]. Le régime décide notamment :

  • La politique économique est la « socialisation » sur la base de l'abolition du travail employé.
  • La propriété n'est garantie qu'avec réserve[1].
  • La nationalisation de secteurs clés de l'économie[1]. La nationalisation des entreprises de plus de 100 employés[2].
  • L'expropriation partielle des terres[1].

La politique de socialisation et la propagande sociale de la RSI ont particulièrement été incarnées par la personnalité de Nicola Bombacci, ancien cofondateur du Parti communiste italien, qui avait rompu avec le Parti communiste entre 1927 et 1930 avant de rejoindre progressivement le fascisme à partir de 1933[3].

La RSI s'est caractérisée par l'application de la Solution finale, sur inspiration allemande. Selon Liliana Piciotto Fargion, 35,5% des Juifs italiens déportés furent arrêtés par les autorités de la RSI seules[4].

Benito Mussolini inspectant des soldats de la RSI en 1944.

Ce régime parvint à se maintenir jusqu'en avril 1945. Le 27 avril 1945, le dirigeant fasciste est arrêté à Dongo par des partisans communistes et sommairement abattu le lendemain en compagnie de sa maîtresse, Clara Petacci.

Après la guerre, les fascistes se regroupèrent dans le Mouvement social italien (MSI), dont le nom s'inspire directement de la République Sociale.

Gouvernement et dirigeants

  • Ministre de la Production industrielle :
  • Ministre des Travaux publics :
  • Ministre des Communications :
  • Ministre du Travail (poste créé en 1945) :
  • Ministre de l'Éducation nationale :
  • Ministre de la Culture populaire :
  • Chef du Parti fasciste républicain :

Notes et références

  1. a , b , c , d  et e Pierre Milza, Les fascismes, Point Seuil, 1985, chapitre 14, page 449 de l'édition de 2001
  2. Article Wikipedia en anglais Italian Social Republic, consulté 8 janvier 2009 [1]
  3. Notamment Wikipedia en italien, article "Nicola Bombacci", consulté le 8 janvier 2009[2]
  4. Wikipedia italien, article Repubblica Sociale Italiana, consulté 8 janvier 2009 [3]

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Renzo De Felice, Les Rouges et Les Noirs. Mussolini, la République de Salo et la résistance 1943-1945, Georg, 1999
  • Laurent Berrafato, Le Crépuscule du fascisme: Histoire de la République sociale italienne de 1943 à 1945 (préface de Romano Mussolini), Godefroy de Bouillon, 1998
  • Jacques de Launay, Les Derniers jours du fascisme, Dargaud, 1968

Filmographie

Liens externes

  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « R%C3%A9publique sociale italienne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Republique sociale italienne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • République sociale italienne — 45°35′54″N 10°32′8″E / 45.59833, 10.53556 …   Wikipédia en Français

  • République de Salo — République sociale italienne République sociale italienne Repubblica sociale italiana it 1943   1945 …   Wikipédia en Français

  • République de Salò — République sociale italienne République sociale italienne Repubblica sociale italiana it 1943   1945 …   Wikipédia en Français

  • République fasciste — République sociale italienne République sociale italienne Repubblica sociale italiana it 1943   1945 …   Wikipédia en Français

  • République fédérative socialiste de Yougoslavie — République fédérative socialiste de Yougoslavie[1] Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl 1945 – 1992 …   Wikipédia en Français

  • Republique federale socialiste de Yougoslavie — République fédérale socialiste de Yougoslavie République fédérale socialiste de Yougoslavie Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl …   Wikipédia en Français

  • République Fédérale socialiste de Yougoslavie — Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl …   Wikipédia en Français

  • République Socialiste Fédérale de Yougoslavie — République fédérale socialiste de Yougoslavie République fédérale socialiste de Yougoslavie Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl …   Wikipédia en Français

  • République fédérale socialiste de Yougoslavie — Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl …   Wikipédia en Français

  • République fédérale socialiste de yougoslavie — Социјалистичка федеративна република Југославија sr Socijalistička federativna republika Jugoslavija hr Socialistična federativna republika Jugoslavija sl …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.