Region Centre

ï»ż
Region Centre

RĂ©gion Centre

47°30â€ČN 1°45â€ČE / 47.5, 1.75

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Centre.

Centre

RĂ©gion Centre (logo).svg
Langue
Langue(s) locale(s) Français

Berrichon, Bourbonnais, Poitevin Occitan[1]

Administration
Préfecture Orléans
DĂ©partements Cher (18)
Eure-et-Loir (28)
Indre (36)
Indre-et-Loire (37)
Loir-et-Cher (41)
Loiret (45)
Chefs Lieux Bourges
Chartres
ChĂąteauroux
Tours
Blois
Orléans
Arrondissements 20
Cantons 198
Communes 1 842
Conseil régional Conseil régional du Centre
Président
Mandat
François Bonneau (PS)
2004-2010
Préfet Bernard Fragneau
Site internet http://www.regioncentre.fr/
DĂ©mographie
Population totale 2 505 000 hab. (2006)
DensitĂ© 64 hab./kmÂČ
GĂ©ographie
Superficie 39 151 kmÂČ

Centre map.png

Le Centre est une rĂ©gion française, qui regroupe six dĂ©partements : le Cher (18), l'Eure-et-Loir (28), l'Indre (36), l'Indre-et-Loire (37), le Loir-et-Cher (41) et le Loiret (45).

Sommaire

Histoire

Article dĂ©taillĂ© : Histoire de la rĂ©gion Centre.
Les anciennes provinces composant l'actuelle région Centre

Historiquement, les dĂ©partements de la rĂ©gion Centre ont Ă©tĂ© constituĂ©s Ă  partir de quatre provinces : l'OrlĂ©anais (Loiret, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher), le Berry (Cher et Indre) la Touraine (Indre-et-Loire) et l'Anjou (partie occidentale de l'Indre-et-Loire de Bourgueil Ă  ChĂąteau-la-ValliĂšre). Elles sont entrĂ©es trĂšs tĂŽt dans le royaume de France, Ă  la formation duquel elles contribuĂšrent trĂšs largement : les chĂąteaux de la Loire — de Gien Ă  Chinon, en passant par Chambord, Blois, Chenonceaux, Azay-le-Rideau... tĂ©moignent d'un hĂ©ritage commun.

La rĂ©gion a produit de nombreuses cĂ©lĂ©britĂ©s littĂ©raires : Balzac, Descartes, Rabelais, Ronsard, George Sand, Charles PĂ©guy, Proust, Jules Romains, Anatole France, Max Jacob, Maurice Genevoix.

Administration

La RĂ©gion Centre Ă  un slogan: Dans le Centre, c'est vous le centre.

Article dĂ©taillĂ© : Conseil rĂ©gional du Centre.

Politique

Article dĂ©taillĂ© : Politique de la rĂ©gion Centre.
Élection / collectivitĂ© Droite Gauche
Élection prĂ©sidentielle de 2007 (2ndtour) 55,02% (Nicolas Sarkozy) 44,98% (SĂ©golĂšne Royal)
Conseil régional 20 (UMP-UDF), 9 (FN) 48 (PS-PCF-PRG-Verts)
Conseils généraux 4 (Eure-et-Loir, Indre, Loir-et-Cher, Loiret) 2 (Cher, Indre-et-Loire)
Députés 15 (UMP), 3 (NC) 4 (PS), 1 (PCF)
SĂ©nateurs 11 (UMP, NC) 1 (MoDem) 2 (PS), 1 (PCF)
Villes chefs-lieux de département 4 (Bourges, Chartres, Chùteauroux, Orléans) 2 (Blois, Tours)

GĂ©ographie

Carte routiÚre de la région
Article dĂ©taillĂ© : GĂ©ographie de la rĂ©gion Centre.

Six dĂ©partements composent la rĂ©gion Centre, regroupant 185 cantons et 1842 communes pour une superficie de 39 151 km2 :

La préfecture de région est Orléans également chef-lieu du Loiret et pour chefs-lieux de départements, les villes de Blois (Loir-et-Cher), Bourges (Cher), Chartres (Eure-et-Loir), Chùteauroux (Indre) et Tours (Indre-et-Loire).

La Loire forme l'unité géographique de la Région Centre qui la traverse d'est en ouest. Le relief qui se dessine de part et d'autre de son lit est constitué de plaines et de plateaux aux caractéristiques géographiques différentes. Au plateau calcaire légÚrement ondulé de la Champagne berrichonne, au sud-est, succÚdent la Brenne (pays "aux mille étangs"), et les plateaux argileux de la Touraine dans le sud-ouest.

Au sud et Ă  l'est se dessinent des cuestas avec des plateaux calcaires et des dĂ©pressions argileuses en bordure du Massif central (collines du Sancerrois Motte d'Humbligny 431 m). Au nord et au centre s'Ă©tendent les plateaux calcaires de Beauce et les dĂ©pĂŽts argilo-sableux de la Sologne et de la forĂȘt d'OrlĂ©ans. En Sologne, l'histoire et la nature des sols ont favorisĂ© la formation de milliers d'Ă©tangs artificiels, de landes et de taillis. C'est le paradis des oiseaux et du gibier.

La rĂ©gion Centre est traversĂ©e par le plus long fleuve de France (la Loire 275 km) qui connaĂźt des dĂ©bits les plus irrĂ©guliers. De plus, de nombreux et divers affluents viennent s’y greffer.

Des inondations en rĂ©gion sont possibles. La rĂ©gion Centre est soumise Ă  trois types de crues : - les crues d’origine ocĂ©anique caractĂ©risĂ©es par une lente montĂ©e des eaux issus de perturbations atmosphĂ©riques provenant de l’Ouest, - les crues d’origine cĂ©venoles caractĂ©risĂ©es par des prĂ©cipitations intenses et longues se produisant sur les hauts bassins de la Loire et de l’Allier, - les crues dites « mixtes Â» mĂȘlent les deux origines.

La rĂ©gion Centre est limitrophe des rĂ©gions Auvergne, Bourgogne, Île-de-France, Limousin, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

La rĂ©gion est la 4e de France en termes de superficie (1re : Midi-PyrĂ©nĂ©es, 2e : RhĂŽne-Alpes, 3e : Aquitaine).

Transports

De nombreuses autoroutes traversent la Région Centre et relient - Paris à Lyon (A6) - à Bordeaux (A10) - à Clermont-Ferrand (A71) - à Rennes et à Nantes (A11) - à Nevers (A77) - à Toulouse (A20). Trois autoroutes transversales (Orléans-Sens (A19), Vierzon-Tours-Angers (A85), Tours-Le Mans-Rouen (A28) complÚtent le réseau.

CÎté transport par voie ferrée, le Conseil régional finance le réseau TER Centre, dont il délÚgue la gestion à la SNCF.

Article dĂ©taillĂ© : TER Centre.

Économie

La région Centre est la 1re région céréaliÚre en Europe et la 5e région industrielle française.

Environnement

Carte des espaces forestiers de la région

Le territoire de la rĂ©gion Centre abrite trois parcs naturels rĂ©gionaux : la Brenne, Loire-Anjou-Touraine et le Perche. Au-delĂ  des images de grandes Ă©tendues de blĂ©, la rĂ©gion Centre dispose d’une grande diversitĂ© de paysages et de milieux naturels : forĂȘts, Ă©tangs, pelouses calcaires sĂšches, landes, tourbiĂšres, et la Loire et ses bancs de sables et forĂȘts alluviales.

PrĂšs d’un million d’hectares[rĂ©f. souhaitĂ©e] est couvert par les forĂȘts et les autres boisements, principalement la forĂȘt d’OrlĂ©ans, la Sologne et l’est de la forĂȘt du Perche. Les forĂȘts sont en trĂšs grande majoritĂ© privĂ©es (85%)[rĂ©f. souhaitĂ©e]. La juxtaposition de milieux fermĂ©s et ouverts favorise une grande diversitĂ© biologique, depuis les grands mammifĂšres comme le cerf Ă©laphe, le chevreuil, le sanglier, les oiseaux des bois comme l’engoulevent d’Europe, le pic noir et le pic cendrĂ©.

De plus, la rĂ©gion accueille plus de 5% des zones humides connues sur le territoire national[rĂ©f. souhaitĂ©e] concentrĂ©es surtout en Brenne avec ses mille trois cents Ă©tangs et en Sologne avec ses trois mille Ă©tangs. Ces zones humides recĂšlent une grande diversitĂ© d’insectes et constituent une ressource importante pour les nombreuses espĂšces des 5 classes de vertĂ©brĂ©s. Au cours des dix derniĂšres annĂ©es, plus de 10% des zones de marais ou de tourbiĂšres ont nĂ©anmoins disparu.

Les amĂ©nagements fluviaux perturbent la dynamique fluviale avec Ă  terme une disparition des zones humides et des vallĂ©es alluviales. Les zones d’extraction de granulats ont augmentĂ© par exemple de 30% en dix ans (16% au niveau national). Cette disparition entraĂźne la rĂ©duction de la biodiversitĂ© de la rĂ©gion. Les peuplements piscicoles reflĂštent la dĂ©gradation du milieu aquatique et restent majoritairement (61%) perturbĂ©s ou dĂ©gradĂ©s.

La rĂ©gion abrite la plus grande forĂȘt domaniale de France, la forĂȘt d’OrlĂ©ans qui s’étend sur plus de 35 000ha au nord de la Loire et d’OrlĂ©ans. La forĂȘt accueille depuis les annĂ©es quatre-vingt la nidification du balbuzard pĂȘcheur, marquant le retour du rapace en France aprĂšs des dĂ©cennies de dĂ©clin[2]. Disparu du territoire mĂ©tropolitain au cours du XIXe siĂšcle, le rapace avait trouvĂ© un dernier refuge en Corse oĂč il ne subsistait que trois couples en 1974.

La flore

Bien qu’encore incomplets selon les dĂ©partements, les inventaires floristiques en rĂ©gion Centre font Ă©tat d’une grande richesse grĂące Ă  la diversitĂ© des milieux. Le dĂ©partement du Loiret, par exemple, abrite presque un tiers de la flore française avec plus de 1450 espĂšces[3]

Énergies

La principale production d’énergie en rĂ©gion Centre est d’origine nuclĂ©aire et ne sert pas exclusivement le niveau rĂ©gional. Quatre centrales — Chinon (37), Saint-Laurent-des-Eaux (41), Belleville (18) et Dampierre (45) — reprĂ©sentent la quasi-totalitĂ©[rĂ©f. souhaitĂ©e] de la production Ă©nergĂ©tique rĂ©gionale et produisent 15 % de l’énergie nuclĂ©aire française. La proximitĂ© de l'Île-de-France, forte consommatrice d’électricitĂ© a justifiĂ© l’implantation de ces centrales [rĂ©f. souhaitĂ©e]. Pour le transport de l'Ă©nergie, un rĂ©seau dense de lignes Ă©lectriques de hautes et trĂšs hautes tensions est prĂ©sent sur tout le territoire rĂ©gional (4 382 km au 1er janvier 2002). Il y a trois barrages hydroĂ©lectriques sur l’Indre.

La consommation rĂ©gionale reprĂ©sente 4 % de la consommation d’énergie nationale ce qui reste proportionnel Ă  la population. La tendance globale est Ă  l’augmentation de la consommation liĂ©e, entre autres, Ă  l’évolution des comportements individuels.

Les ressources utilisĂ©es sont les produits pĂ©troliers, le gaz naturel et l’électricitĂ© nuclĂ©aire. La consommation de gaz naturel et d’énergie nuclĂ©aire a presque doublĂ© en 16 ans (pour la pĂ©riode 1982/1998)[rĂ©f. souhaitĂ©e].

Le potentiel d’énergies renouvelables disponibles a Ă©tĂ© estimĂ© Ă  plus de 900 ktep/an (Tonne d'Ă©quivalent pĂ©trole) sachant que la consommation totale est Ă©valuĂ©e Ă  6 millions de Tep.

Le bois est le premier gisement d’énergie renouvelable en rĂ©gion Centre. Le taux de boisement atteint 22 % et a connu un accroissement de 40 % en un siĂšcle. La rĂ©gion compte 650 entreprises d’exploitation ou de scierie. L’usage de la paille peut Ă©galement ĂȘtre associĂ© Ă  la filiĂšre bois.

La région Centre est la premiÚre productrice d'énergie issue de l'éolien.

La rĂ©gion est la premiĂšre productrice de colza, elle produit Ă©galement du diester (additif du gazole Ă  hauteur de 5 %) et de l’éthanol (Ă  partir de blĂ© ou de betterave) permettant la crĂ©ation de biocarburants.

On peut noter aussi l'existence d'une petite production de pĂ©trole dans le dĂ©partement du Loiret, d'environ 45 000 tonnes par an (soit moins de 1000 barils/jours)[4]

En 2006, la rĂ©gion Centre est la premiĂšre rĂ©gion en termes de production d'Ă©lectricitĂ© Ă©olienne avec une capacitĂ© de prĂšs de 244 MĂ©gawatt. L'Eure-et-Loir reprĂ©sente prĂšs de 67 % de ce total avec 77 Ă©oliennes installĂ©es[5].

DĂ©mographie

Article dĂ©taillĂ© : DĂ©mographie de la rĂ©gion Centre.

Les habitants de la rĂ©gion Centre ne semblent pas avoir de nom sinon peut-ĂȘtre Centriens.

La rĂ©gion Centre a connu une forte croissance dĂ©mographique. La population de l’axe ligĂ©rien est prĂšs de dix fois supĂ©rieure Ă  celle du siĂšcle dernier. 10% de la population de la rĂ©gion habite en zone inondable. OrlĂ©ans, par exemple, s’est dĂ©veloppĂ© beaucoup plus vite en zone inondable qu’en zone non inondable. Une crue similaire Ă  la grande crue de 1856 provoquerait en rĂ©gion des dommages estimĂ©s Ă  5 milliards d’euros touchant 300 000 personnes, 13 600 entreprises sur 110 000 ha.

Lors du recensement partiel de 2004, la rĂ©gion Centre a gagnĂ© 40 000 habitants par rapport au chiffre de 1999, pour atteindre 2 480 000 habitants. Le taux de croissance reste stable autour de 0.32%, infĂ©rieur aux chiffres nationaux. Au niveau population, la rĂ©gion est la treiziĂšme (sur 22).

Culture

Articles dĂ©taillĂ©s : Culture de la rĂ©gion Centre et histoire de la rĂ©gion Centre.

Coopération décentralisée

La rĂ©gion Centre et la rĂ©gion de Mopti (Mali) ont signĂ© un accord de coopĂ©ration dĂ©centralisĂ©e en dĂ©cembre 2005. Dans le cadre de cette coopĂ©ration, le projet « Loire-Niger Â», pour une coopĂ©ration de « fleuve Ă  fleuve Â» est mis en place.

Monuments

À Bourges, on peut visiter l'une des plus grandes cathĂ©drales de la France, comme celles d'OrlĂ©ans et de Tours, un exemple pour l'art gothique. Elle est inscrite au Patrimoine mondial depuis 1992, quand l'UNESCO l'a accueillie. Des beaux chĂąteaux attendent le visiteur, ainsi que des citĂ©s fortifiĂ©es et des quartier anciens. La cathĂ©drale de Chartres est fameuse pour ses vitraux et sa merveilleuse nef gothique, construit au debut du XIIIe siĂšcle. Au fin du Moyen Âge, la Renaissance transformait l'architecture, les ChĂąteaux de la Loire comme cette tendance de l'art, surtout le chĂąteau de Chambord, le plus grand d'entre eux. Construit entre 1515 et 1521, le ChĂąteau de Chenonceau compte parmi les plus anciens bĂątiments de la Loire. Il Ă©tait fameux ĂĄ cause de ses fĂȘtes merveilleuses pendant le XVIe siĂšcle. Les "Femmes de Chenonceau", ses habitants pour longtemps, sont bien connu: Diane de Poitiers, la maĂźtresse de François Ier et Henri II de France, et Catherine de MĂ©dicis.

Notes et références

  1. ↑ Croissant (Occitanie)
  2. ↑ Conseil GĂ©nĂ©ral du Loiret, « Ă€ la rencontre du balbuzard pĂȘcheur Â». ConsultĂ© le 14 janvier 2008
  3. ↑ [pdf]Conservatoire botanique national du bassin parisien, dĂ©lĂ©gation Centre, « Inventaire de la flore du Loiret, document des correspondants 2005 Â», 2005, MusĂ©um national d'histoire naturelle. ConsultĂ© le 14 janvier 2008
  4. ↑ [1]
  5. ↑ La RĂ©publique du Centre, 30 janvier 2007, p III

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la rĂ©gion Centre Portail de la rĂ©gion Centre
Ce document provient de « R%C3%A9gion Centre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Region Centre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RĂ©gion Centre — 47°30â€ČN 1°45â€ČE / 47.5, 1.75 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre (Nouvelle-CalĂ©donie) — RĂ©gion Centre Administration Pays  France Type RĂ©gion TOM 
   WikipĂ©dia en Français

  • Region Centre (Portugal) — RĂ©gion Centre (Portugal) Localisation de la rĂ©gion Centre La rĂ©gion Centre – en portugais : RegiĂŁo Centro – est une rĂ©gion portugaise. Elle groupe : l intĂ©gralitĂ© des districts de Coimbra, de Castelo Branco et de Leiria, une gr 
   WikipĂ©dia en Français

  • Region Centre-Ouest (Bresil) — RĂ©gion Centre Ouest (BrĂ©sil) Centre Ouest RegiĂŁo Centro Oeste Informations P 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion centre-ouest (brĂ©sil) — Centre Ouest RegiĂŁo Centro Oeste Informations P 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre-Est (Burkina) — Centre Est (Burkina Faso) Centre Est Administration Pays   
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre-Est (Burkina Faso) — Centre Est (Burkina Faso) Centre Est Administration Pays   
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre-Nord (Burkina) — Centre Nord (Burkina Faso) Centre Nord Administration Pays   
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre-Nord (Burkina Faso) — Centre Nord (Burkina Faso) Centre Nord Administration Pays   
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©gion Centre-Ouest (Burkina) — Centre Ouest (Burkina Faso) Pour les articles homonymes, voir Centre Ouest. Centre Ouest 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.