Region Bretagne


Region Bretagne

Région Bretagne

 Page d'aide sur l'homonymie Cet article a pour sujet l'actuelle région administrative française. Pour la région historique, voir Bretagne. Pour les autres significations du nom Bretagne, voir Bretagne (homonymie).

Bretagne

Gwenn ha du.svg
Détail

Région Bretagne (logo).svg
Détail

Langue
Langue(s) locale(s) Breton (langue celtique)
Gallo (Langue d'oïl)
Administration
Préfecture Rennes
Départements Côtes-d'Armor (22)
Finistère (29)
Ille-et-Vilaine (35)
Morbihan (56)
Chefs Lieux Saint-Brieuc
Quimper
Rennes
Vannes
Arrondissements 17
Cantons 204
Communes 1268
Conseil régional Conseil régional de Bretagne
Président
Mandat
Jean-Yves Le Drian
2004-2010
Préfet Michel Cadot
Site internet http://www.bretagne.fr/
Démographie
Population totale 3 103 000 hab. (2007)
Densité 114 hab./km²
Gentilé Breton, Bretonne
Géographie
Superficie 27 208 km²

Bretagne map.png

Bretagne historique

La Région Bretagne (Région d'Bertaigne en gallo, Rannvro Breizh en breton) est une des 22 régions françaises de la France métropolitaine. Composée des départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine et du Morbihan, sa préfecture et sa plus grande ville est Rennes.

Baignée par la Manche au nord et par le golfe de Gascogne au sud, elle est limitrophe des régions Basse-Normandie et Pays de la Loire.

Son nom vient de la Bretagne, ancien royaume et ancien duché, dont elle reprend une partie du territoire.

Sommaire

Administration

Article détaillé : Conseil régional de Bretagne.
CR bretagneb.png

Cette région est constituée de quatre départements :

Le chef-lieu de région est la ville de Rennes.

Politique de la Bretagne

Election / collectivités Droite Gauche
Election présidentielle de 2007 (2ndtour) 47,32% (Nicolas Sarkozy) 52,68% (Ségolène Royal)
Conseil régional 25 (UMP-UDF) 58 (PS-PRG-Verts-UDB)
Conseils généraux 1 3
Députés 12 14
Sénateurs 4 10
Villes chefs-lieux de département 2 2

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Bretagne.

Elle est née tout comme les autres régions administratives dans la seconde moitié du XXe siècle. Les limites territoriales actuelles de la Bretagne sont inspirées d'un décret[1] du 30 juin 1941 rédigé par le Maréchal Pétain et publié le 1er juillet 1941 dans le Journal officiel de l'État français pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'occupation allemande. Ce décret a créé une région appelée Région de Rennes constituée par les départements des Côtes-du-Nord, du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Par la suite, un arrêté ministériel du 28 novembre 1956[2] signé sous la Quatrième République, a explicité le cadre des "programmes d'action régionale" introduits par un décret du 30 juin 1955 ; les évolutions jusqu'à aujourd'hui du statut de ces circonscriptions ne verra pas de modifications des limites de la région créée alors en Bretagne. Son nom est celui de la Bretagne dont elle reprend 80 % de la superficie, amputée de l'actuelle Loire-Atlantique.

Emblèmes

Blason

Blason region fr Bretagne.svg
Blason de la région administrative Bretagne
D'hermine plain

Le Gwenn ha Du, le drapeau breton moderne

Article détaillé : Drapeau de la Bretagne.

XXe ‑ XXIe siècle - Le Gwenn ha Du, drapeau moderne de la Bretagne

Logotypes

En 2005, la Région Bretagne a changé son logo qui avait vingt ans. On le retrouve sur tous ses supports de communication et tous les événements dont elle est partenaire. Son nouveau logo a gardé les points forts de l'ancien : la forme carrée, l'intitulé "Région Bretagne", des couleurs (le bleu et le vert) symbolisant à la fois l'Argoat (la terre) et l'Armor (la mer). « Mais il a évolué vers un sigle au design à la fois plus moderne (couleurs et typographie) et plus porteur de l'identité bretonne d'un point de vue communicationnel. Une hermine très stylisée reprend la forme géographique de la Bretagne, évoquant ainsi à la fois les racines et le dynamisme d'une Bretagne en mouvement. »[3].

Ce logotype existe avec une inscription en breton : "Rannvo Breizh" (région Bretagne) à la place de l'inscription en français.

Linguistique

Articles détaillés : Langue bretonne et Langue gallèse.

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Bretagne.
Carte routière de la Bretagne

La Bretagne est la région française qui bénéficie de la plus grande longueur de côtes. On distingue traditionnellement les régions côtières (l'Arvor, le littoral) des régions centrales (l'Argoat, le bocage).

Bien que peu élevé, le relief est partout très marqué dans les zones rocheuses, plus doux dans les zones limoneuses de l'est et du sud.

Climat

Il s'agit d'un climat océanique, donc tempéré, surtout le long des côtes, avec de faibles différences de températures entre l'été et l'hiver. Le vent de nord-ouest (noroît en français, gwalarn en breton) domine au nord. Les pluies sont fréquentes, mais fines. Dans une même journée, il est courant qu'alternent éclaircies et ciel couvert. La végétation est abondante. La Bretagne était autrefois un pays de bocage ; la réorganisation des parcelles dans les années 1960 (le remembrement) a éliminé une grande partie des haies bordant les champs, permettant de moderniser l'agriculture mais entraînant un lessivage de la couche superficielle des champs. Ce remembrement s'est fait à plus basse échelle que dans de nombreuses plaines céréalières du reste de la France (Beauce, Champagne...).

Comme toute région avec un grand littoral, ici amplifié par le climat océanique tempéré, il n'est pas surprenant d'avoir des conditions météorologiques différentes entre le proche littoral et les villes à quelques kilomètres dans les terres. Il en va de même pour les températures.

A plus forte échelle, et sauf dans le cas de dépressions majeures, il faut remarquer que le climat reste sensiblement différent entre le Nord-Bretagne et le Sud-Bretagne.

Ce climat permet une plus grande homogénéité des températures sur l'année, même si les saisons restent marquées.Seul l'hiver ici est moins froid. La pluviométrie, sujet souvent discuté quant à cette région, n'est malgré tout que faiblement supérieure à d'autres régions, comme par exemple l'Île-de-France. Ceci provient des vents d'ouest et nord-ouest, qui déplacent les éventuelles perturbations vers le centre et le nord de la France. Il n'est guère possible de donner de règle à la région entière, tant les statistiques sont différentes entre les différents secteurs, tels Brest, Quimper, Lorient, Morlaix ou encore Saint-Brieuc.

Gastronomie

La gastronomie bretonne est essentiellement tournée vers les produits de la mer depuis le XIXe siècle et le développement du tourisme.Les produits de la pêche, souvent du jour, sont fortement représentés dans les étals des commerces. De même, au niveau semi-industriel, on trouve de nombreuses spécialités de la mer en conserve, souvent en provenance de secteurs proches: rouille, soupe de poisson, tourteaux, araignées de mer, concentré de poissons, produits élaborés (traiteur) des pêches, algues comestibles, etc...

L'on dispose aussi, en surgelé, des nombreuses spécialités régionales, comme par exemple les coquilles Saint-Jacques préparées et de nombreux plats de poissons.

L'ostréiculture est très présente en Bretagne, que ce soit à grande échelle en magasin, ou directement auprès des nombreux petits producteurs qui jalonnent les côtes, et qui pour la majorité vendent directement leur production dans leurs magasins, la plupart à proximités des petits ports.

La région est également leader en France (à plus de 90%) en production de certains légumes, comme les choux, vers Saint-Pol-de-Léon.

Pour ne citer actuellement que 2 spécialités très "typiques" : - Les galettes (de sarrazin, salées), préparées traditionnellement avec du beurre, du jambon, des oeufs et du fromage, sont désormais proposées fourrées au choix de fruits de mer, de poissons, d'andouilles bretonnes (Baye et Guéméné), de fondue de poireaux, etc... - La Cotriade: Une soupe de poissons en marmite, accompagnée de légumes et aromates. Il s'agit d'une sorte d'équivalent régional à la Bouillabaisse des Méditerranéens. Cette soupe, réalisée le plus souvent "maison" et en grande quantité, commence à se trouver dans le commerce régional grâce aux conserveries portuaires.

Économie

Article détaillé : Économie de la Bretagne.

L'économie de la Bretagne est tournée vers l'agriculture et les industries agroalimentaires, le tourisme estival sur la bordure côtière, et quelques pôles technologiques avancés (Rennes, Lannion). On retrouve des sièges de grands groupes mondiaux tels que Bolloré à Quimper ou encore Cummins.

Depuis 2 ans maintenant, et amplifié par la crise mondiale, de nombreux "pays" bretons investissent massivement dans le secteur tertiaire, et plus précisément commercial. L'on observe donc la construction rapide de nombreuses et grandes zones commerciales fortes et modernes en périphérie des villes moyennes, qui y voient un éventuel moyen de subsistance et un atout pour l'avenir, d'autant que la démographie bretonne reste très élevée. La région entière tente, non sans mal, de se diversifier afin d'être moins dépendante d'un secteur industriel agro-alimentaire fort mais sensible, et par-là même essaie de se moderniser.

Transports

Tant que les liaisons maritimes ont prévalu sur les liaisons terrestres, la position de la Bretagne, passage et escale obligée au milieu de la façade atlantique de l'Europe lui a valu une certaine prospérité. Mais elle a souffert de son isolement géographique principalement lors du XXe siècle. En effet, le fait d'être positionné sur un nœud de transport est un facteur essentiel du développement des infrastructures. Aujourd'hui, la Bretagne reste une des seules régions de France à ne disposer d'aucune "Autoroute". En lieux et place, la région est dotée d'un réseau de routes pour automobile, surnommé "Voies Express de Bretagne", qui longe approximativement les côtes de la région; des liaisons transversales existent depuis Rennes vers Vannes et Lorient ainsi que vers Nantes. Les routes nationales bretonnes sont toutes gratuites, conséquence, il semblerait, d'une volonté politique remontant au général De Gaulle. Celui-ci voulait en effet compenser l'éloignement géographique de la région par la gratuité des voies terrestres.

Rectificatif : Une autoroute (A84), venant de Caen (limitée à 130 km/h jusqu'à la rocade de Rennes) pénètre depuis 2003.

Transport Aérien

La Bretagne compte sept aéroports dont trois aéroports internationaux (Brest, Rennes et Dinard Saint-Malo).

La Bretagne dispose de trois compagnies aériennes, Brit Air dont le siège social se trouve à Morlaix, Régional dont le siège social se trouve à Nantes et Finist'air qui effectue la liaison Brest-Ouessant.

Chemin de fer

Article détaillé : TER Bretagne.

Le réseau ferré français est un système étoilé. C'est-à-dire que les liaisons partent en rayon depuis le centre (Paris). Ainsi, il n'existe plus que deux lignes ferroviaires principales Rennes-Brest (via Saint-Brieuc) et Rennes-Quimper (via Lorient). Les liaisons transversales (axe nord-sud) sont moins équipées et de fait plus difficiles en termes d'horaire et de correspondance. Il faut ceci-dit relativiser, le TER se développant régulièrement dans la région ces dernières années, que ce soit en interne ou par alliance avec la Loire-Atlantique (vers Nantes).

Rappelons que le nom complet des deux lignes principales est: « Paris-Quimper » pour la première et « Paris-Brest » pour la seconde. Par contre, et bien que ces lignes portent des TGV, il est à noter que la LGV (les rails propres à supporter la grande vitesse) s'arrête au Mans. Il est à noter l'avantage de nombreuses villes côtières de Bretagne qui sont directement desservies par le TGV. Ces villes peuvent également proposer différents types de trains : comme une ville de taille moyenne comme Quimperlé où y circulent des TGV, des trains Grandes Lignes (Corails avec ou sans compartiments) ainsi que des TER.

A l'heure actuelle, les transports en commun publiques de Bretagne sont dans l'ensemble fortement issus et dépendants du chemin de fer.[réf. nécessaire]

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Bretagne.

Voir aussi

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes

Référence

  1. Décret du 30 juin 1941
  2. Cet arrêté, publié au Journal officiel du 6 décembre 1956, p. 11649, peut être consulté en ligne.
  3. Site de la région Bretagne, page du logo
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
  • Portail de la France Portail de la France

Ce document provient de « R%C3%A9gion Bretagne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Region Bretagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Région Bretagne — 48° 07′ 19″ N 2° 46′ 08″ W / 48.122, 2.769 …   Wikipédia en Français

  • Question du rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne — Carte de France des régions administratives avec en bleu foncé la région administrative Bretagne et en bleu clair la Loire Atlantique Le question du rattachement de Loire Atlantique à la région Bretagne est un débat qui fait suite à la séparation …   Wikipédia en Français

  • Demographie de la region Bretagne — Démographie de la région Bretagne La région Bretagne était peuplée de 2 906 197 habitants en 1999, sur un territoire de 27 208 km2. La densité de 107 hab/km² est égale à celle de la France mais plutôt élevée par rapport aux… …   Wikipédia en Français

  • Démographie De La Région Bretagne — La région Bretagne était peuplée de 2 906 197 habitants en 1999, sur un territoire de 27 208 km2. La densité de 107 hab/km² est égale à celle de la France mais plutôt élevée par rapport aux autres régions de province. La… …   Wikipédia en Français

  • Démographie de la région Bretagne — La région Bretagne était peuplée de 2 906 197 habitants en 1999, sur un territoire de 27 208 km2. La densité de 107 hab/km² est égale à celle de la France mais plutôt élevée par rapport aux autres régions de province. La… …   Wikipédia en Français

  • Démographie de la région bretagne — La région Bretagne était peuplée de 2 906 197 habitants en 1999, sur un territoire de 27 208 km2. La densité de 107 hab/km² est égale à celle de la France mais plutôt élevée par rapport aux autres régions de province. La… …   Wikipédia en Français

  • Geographie de la region Bretagne — Géographie de la région Bretagne Forêts bretonnes Carte des espaces forestiers de la région …   Wikipédia en Français

  • Géographie De La Région Bretagne — Forêts bretonnes Carte des espaces forestiers de la région …   Wikipédia en Français

  • Géographie de la région Bretagne — Forêts bretonnes Carte des espaces forestiers de la région …   Wikipédia en Français

  • Géographie de la région bretagne — Forêts bretonnes Carte des espaces forestiers de la région …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.