Regence (1715-1723)

ÔĽŅ
Regence (1715-1723)

Régence (1715-1723)

La R√©gence (1715-1723), en histoire de France, fait particuli√®rement r√©f√©rence √† la p√©riode de r√©gence instaur√©e √† la mort de Louis XIV (1715) √† cause du trop jeune √Ęge de son h√©ritier d√©sign√© : Louis XV, qui n'a que 5 ans et 9 mois. Cette p√©riode est remarquable par son progressisme mais affaiblit la cr√©dibilit√© de l'√Čtat, et se termine officiellement √† la majorit√© de Louis XV (13 ans et 1 jour) en f√©vrier 1723, mais une ¬ę r√©gence politique ¬Ľ se poursuit.

Cette p√©riode est marqu√©e par la prise du pouvoir par Philippe, duc d'Orl√©ans, prince du sang, au d√©triment du Louis-Auguste, duc du Maine fils l√©gitim√© du feu roi, ce qui entra√ģne une certaine agitation de Cour ; par l'entente et le partage du pouvoir absolu entre R√©gent, haute noblesse et parlementaires ; par le syst√®me innovant, mais finalement d√©cevant de la Polysynodie ; et enfin par le "syst√®me de Law", sa r√©ussite √† assainir les finances de l'√Čtat, mais son effondrement final. On peut aussi noter l'audace maritime mais trop peu soutenue, l'action du Cardinal Dubois, ainsi que les d√©buts du futur Cardinal Fleury.

Sommaire

Origines

Testament de Louis XIV

  • 1er Septembre, 1715 : Mort de Louis XIV, lecture du testament.
  • En attendant que le duc d'Anjou, futur Louis XV, devienne majeur pour r√©gner, Louis XIV d√©signe son fils le duc du Maine, b√Ętard l√©gitim√©,pour exercer le pouvoir r√©el (¬ę r√©gence ¬Ľ), tandis qu' au duc d'Orl√©ans neveu et gendre du roi (il a du √©pouser en 1692 une fille l√©gitim√©e, soeur du duc du Maine, que le feu roi avait √©galement eu de Madame de Montespan, ) revient la charge, purement honorifique, de ¬ę pr√©sident du conseil de r√©gence ¬Ľ.

Prise de pouvoir (2 sept 1715)

2 septembre 1715 : Cassation partielle du Testament (alliance du Parlement de Paris et de Philippe d'Orl√©ans).
Avant la mort de Louis XIV, Philippe d'Orl√©ans s'entend avec les membres du Parlement de Paris, ainsi :

  • 2 septembre : Il obtient le soutien des parlementaires et est proclam√© R√©gent du royaume(1715‚Äď1723) et d√©tenteur effectif du pouvoir (durant la minorit√© du jeune Louis XV).
  • 1er octobre, 1715 : Polysynodie , les Ministres du roi sont remplac√©s par des Conseils (¬ę synodie ¬Ľ) compos√©s de membres de la haute aristocratie.

Philippe d'Orl√©ans est r√©gent, les parlementaires ont un pouvoir accru, et les Ministres du roi sont remplac√©s par des Conseils (¬ę synodie ¬Ľ) dans lesquels la Haute noblesse reparticipe √† la vie politique par les conseils.

La Régence (1715-1723)

D√©sormais nomm√© Monseigneur Le R√©gent, le duc d'Orl√©ans proc√®de √† bon nombre de changements politiques - lois et choix politiques -, ces actions principales √©tant :

  • Modification des alliances (abandon de l'Espagne pour l'Angleterre)
  • System de Law am√©liorant la situation des dettes de l'√Čtat.
  • Augmentation des libert√©s et l√©gitimation du Parlement.
  • Lois religieuses (Jans√©nisme, etc.)

Les premières années de la Régence

Mise en Place de la Régence

Les figures de la R√©gence : Philippe d'Orl√©ans et le Cardinal Dubois

La p√©riode ¬ę lib√©rale ¬Ľ de la R√©gence (sept 1715/sept 1718): la Polysynodie

Organisation de la Polysynodie

Composition et le travail des conseils de la Polysynodie

Il y eut sept conseils ayant pour t√Ęche de simplifier le travail du Conseil de R√©gence :

Disparition de la Polysynodie

Elle reste une expérience qui se termine par un échec. La mauvaise cohésion entre les conseils, les querelles de préséance, les rivalités entre les différents clans nobles et le manque d'expérience des membres ont raison du gouvernement instauré par le régent.

Les finances publiques et l'expérience de Law (1716-1720)

Finances publiques

Syst√®me de Law (¬ę Lass ¬Ľ)

Voir: John Law, Système de Law

Les dernières années (1720-1723)

Politique extérieure

Les Alliances

Renverse les alliances : se rapproche de l'Angleterre au d√©triment de l'Espagne de Philippe V, un petit-fils du feu roi, neveu du duc d'Orl√©ans et du duc du Maine et h√©ritier concurrent, pouvant d'autant plus l√©gitimement r√©clamer le tr√īne fran√ßais si le jeune Louis XV, de sant√© fragile, venait √† mourir.

    • conspiration de Cellamare (1718): l'Espagne (son premier ministre, le cardinal Jules Alberoni) et le duc du Maine, aiguillon√© par son √©pouse, projettent de renverser le R√©gent. Le duc et la duchesse du Maine sont arr√™t√©s et incarc√©r√©s, lui √† Doullens, elle √† Dijon. Ils seront graci√©s en 1721.


Suit une guerre (1719‚Äď1720), gagn√©e par la Quadruple-Alliance, contraignant Philippe V d'Espagne (ou plut√īt son √©pouse Elisabeth de Parme) √† plus d'humilit√©...

Commerce et Colonies

L'après Régence officielle

En f√©vrier 1723, √† 13 ans et un jour, la minorit√© de Louis XV prend fin : le roi est majeur, la R√©gence cesse. Philippe d'Orl√©ans continue d'assurer la r√©alit√© du pouvoir, d'abord au travers du cardinal Dubois, premier ministre (1722‚Äď1723) puis directement, √† la mort de Dubois (22 ao√Ľt 1723). Il se fait nommer Premier ministre.

  • 2 d√©cembre 1723 : mort de Philippe d'Orl√©ans, c'est l'impopulaire Duc de Bourbon,son neveu, chef d'une autre branche cadette de la famille royale et petit-fils de Louis XIV par sa m√®re, une autre fille l√©gitim√©e que le feu roi avait eu de madame de Montespan, qui lui succ√®de (1724-1726), puis le Cardinal de Fleury (1726-1743), tous deux continuant globalement la m√™me politique internationale.

Voir aussi

  • Portail de l‚Äôhistoire Portail de l‚Äôhistoire
  • Portail du XVIIIe si√®cle Portail du XVIIIe si√®cle
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de ¬ę R%C3%A9gence (1715-1723) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Regence (1715-1723) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • R√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ Louis XV √† 5 ans (1715) La R√©gence (1715 1723), dans l histoire du Royaume de France, fait particuli√®rement r√©f√©rence √† la p√©riode de r√©gence instaur√©e √† la mort de Louis XIV (1715) √† cause du trop jeune √Ęge de son h√©ritier d√©sign√© : Louis… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La R√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ R√©gence (1715 1723) La R√©gence (1715 1723), en histoire de France, fait particuli√®rement r√©f√©rence √† la p√©riode de r√©gence instaur√©e √† la mort de Louis XIV (1715) √† cause du trop jeune √Ęge de son h√©ritier d√©sign√© : Louis XV, qui n a que 5… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie De La France Sous La R√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ Article d√©taill√© : La R√©gence (1715 1723). Sommaire 1 1715 2 1716 3 1717 4 1718 5 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie de la France sous la Regence (1715-1723) ‚ÄĒ Chronologie de la France sous la R√©gence (1715 1723) Article d√©taill√© : La R√©gence (1715 1723). Sommaire 1 1715 2 1716 3 1717 4 1718 5 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie de la R√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ Chronologie de la France sous la R√©gence (1715 1723) Article d√©taill√© : La R√©gence (1715 1723). Sommaire 1 1715 2 1716 3 1717 4 1718 5 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie de la france sous la r√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ Article d√©taill√© : La R√©gence (1715 1723). Sommaire 1 1715 2 1716 3 1717 4 1718 5 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Chronologie de la France sous la R√©gence (1715-1723) ‚ÄĒ Article d√©taill√© : La R√©gence (1715 1723). Sommaire 1 1715 2 1716 3 1717 4 1718 5 1719 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©gence de Philippe, duc d'Orl√©ans ‚ÄĒ R√©gence (1715 1723) La R√©gence (1715 1723), en histoire de France, fait particuli√®rement r√©f√©rence √† la p√©riode de r√©gence instaur√©e √† la mort de Louis XIV (1715) √† cause du trop jeune √Ęge de son h√©ritier d√©sign√© : Louis XV, qui n a que 5… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • 1715 en France ‚ÄĒ Ann√©es : 1712 1713 1714  1715  1716 1717 1718 D√©cennies : 1680 1690 1700  1710  1720 1730 1740 Si√®cles : XVIIe si√®cle  XVIIIe s ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√ČGENCE ‚ÄĒ R√©gime √©tabli pendant la minorit√© de Louis XV (1715 1723) et dans une p√©riode de r√©action contre le Grand Si√®cle, le Conseil de r√©gence est domin√© par trois hommes: le r√©gent Philippe d‚ÄôOrl√©ans, le banquier Law et l‚Äôabb√© Guillaume Dubois. Louis… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.