Rectum


Rectum
Le rectum est la partie terminale du côlon.

Le rectum est le segment terminal du tube digestif, juste avant que celui-ci ne débouche à l'extérieur par le canal anal. L'« ampoule rectale » permet le stockage des matières fécales en attente de la défécation.


Sommaire

Origine du nom

Le mot provient du latin rectus, qui signifie droit, et ce, bien que le rectum soit courbe chez l'humain du fait de la concavité du sacrum et du coccyx. C'est que cette structure a d'abord été identifiée et nommée chez les singes, dont le rectum est droit.

Anatomie

Le rectum débute au niveau de la 3e vertèbre sacrée, après que le côlon sigmoïde ait perdu son méso.
Il mesure environ 15 cm de haut chez l'adulte. Parmi ces 15 cm, environ 7 sont péritonisés et le reste se trouve sous le péritoine.
L'ampoule rectale, qui stockera les matières fécales en attente de la défécation, mesure environ 5 cm de haut.

Le rectum est recouvert de péritoine sur sa face avant et ses faces latérales, mais pas sur sa face postérieure ; il n'est de ce fait pas un organe péritonéal mais sous-péritonéal. Parmi ses rapports anatomiques, on retrouve :

L'ampoule rectale

L'ampoule rectale est la section du rectum situé entre la partie péritonisée (au-dessus) et le canal anal en dessous. À la surface de l'ampoule rectale, on retrouve 3 dépressions constantes lorsque l'ampoule est vide. Une à droite et deux à gauche. Contrairement à l'axe sigmoïdien, son grand axe est dirigé vers le bas et l'avant ; on le nomme axe rectal.

Entre l'ampoule et le canal anal, le muscle pubo-rectal forme une sangle qui crée un cap anal. Lorsque le muscle se contracte, il ferme cet angle pour la continence. L'angle du cap anal fait environ 115° lorsque le muscle est contracté et 137° lorsque celui-ci est relâché.

Le canal anal

Article détaillé : Canal anal.

La vascularisation

Artérielle

Le sang artériel est apporté au rectum par 3 paires d'artères rectales. L'artère mésentérique inférieure après avoir donné les artères sigmoïdiennes forme deux artères rectales : une ventrale et une dorsale, la première à gauche la seconde à droite. L'artère iliaque interne donne ensuite de chaque côté une artère rectale moyenne. Enfin l'artère pudendale qui fait suite à l'artère iliaque interne donne à gauche et à droite une artère rectale inférieure.

Il existe de grandes anastomoses entre ces artères, telles qu'on ne retrouve jamais d'ischémie au niveau du rectum contrairement à l'intestin grêle par exemple. A noter que les artères rectales inférieures forment aussi des anastomoses avec l'artère fémorale homolatérale.

Veineuse

Le rectum est drainé par 3 paires de veines, les veines rectales supérieure, moyenne et hémorroïdale interne et canal anal est lui drainé par une veine hémorroïdale externe. La veine rectale supérieure est relié au système porte via la veine mésentérique inférieure.
Les veines rectales moyennes se jettent dans les veines iliaques internes de même pour les veines hémorroïdales interne et externe via la veine rectale inférieure puis la veine pudendale. La veine iliaque interne rejoint de chaque côté la veine iliaque externe pour former la veine iliaque commune pour se jeter enfin dans la veine cave inférieure.
Lors d'une hyper-pression portale (lors de cirrhose par exemple), le sang peut affluer dans les veines rectales supérieures et via les veines hémorroïdales internes, se jeter dans le système cave, créant ainsi une anastomose porto-cave. Ces anastomoses tendent à faire dilater les veines hémorroïdales qui peuvent se déchirer et provoquer une hémorragie rectale

Lymphatique

La circulation lymphatique varie suivant la secteur drainé.
Pour le rectum et la partie du canal anal se trouvant au-dessus du plancher pelvien, la circulation lymphatique va en suivant soit l'artère iliaque interne, soit l'artère mésentérique supérieure. Dans le premier cas, elle passera par les lymphonodes iliaques internes puis communs et rejoindra les noeuds latéro-aortiques ; dans le second cas, elle peut court-circuiter ces nœuds en passant par les vaisseaux lymphatiques longs et se jeter dans les lymphonodes mésentériques inférieurs puis latéro-aortiques.
Pour les territoires du canal anal situé sous le plancher pelvien, la circulation lymphatique va d'abord passer par les nœuds lymphatiques inguinaux superficiels puis iliaques externes avant de se jeter dans les nœuds iliaques communs et rejoindre la circulation qui est passée par les nœuds iliaques internes.

L'innervation

L'innervation du rectum est majoritairement inconsciente et relève du système nerveux autonome.
Le système sympathique a un rôle de continence et de remplissage du rectum, il inhibe la contraction de l'ampoule rectale et stimule la contraction du sphincter interne lisse. Au contraire le système parasympathique provoque la défécation, il stimule la contraction de l'ampoule rectale et inhibe la contraction du sphincter interne lisse.
La défécation peut-être repoussée grâce à la contraction sphincter externe strié conscient . Ce dernier est innervé par le nerf anal branche du nerf pudendal. L'innervation sensitive relève d'une autre branche du nerf pudendal, le nerf perforant cutané de l'anus. Il innerve le territoire se trouvant sous la ligne pectinée et rejoint la moelle épinière en S3. Il joue un rôle dans le mécanisme réflexe de la contraction du sphincter strié lorsque de la matière fécale ou des gaz passe dans le canal.

Examen médicaux

Le rectum est le siège des examens médicaux suivants :

  • le toucher rectal consiste en l'introduction d'un doigt ganté et lubrifié dans le rectum, avec lequel le médecin peut déceler l'existence éventuelle de polypes ou tumeurs dans le rectum (voir cancer du côlon), palper la prostate pour déceler une éventuelle masse suspecte, palper l'utérus et les organes sexuels féminins, ou enfin palper l'appendice afin de confirmer un diagnostic d'appendicite. En outre, le toucher rectal sert également à pouvoir trouver de la drogue en cas de fouille d'un individu ;
  • la prise de température rectale consiste en la mesure de la température du corps humain par le biais d'un thermomètre médical introduit via l'anus ; cette voie est considérée comme la plus précise, et est habituelle en ce qui concerne les bébés et jeunes enfants, mais elle est peu à peu délaissée au profit de méthodes de prise moins invasives ;
  • l'anuscopie est l'inspection visuelle du bas rectum au moyen d'un anuscope afin d'examiner une lésion suspecte.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rectum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rectum — [ rɛktɔm ] n. m. • av. 1478; lat. méd. pour rectum intestinum « intestin droit » ♦ Portion terminale du gros intestin, faisant suite au côlon pelvien et s étendant jusqu à l anus. Étude des maladies de l anus et du rectum. ⇒ proctologie. ● rectum …   Encyclopédie Universelle

  • rectum — early 15c., from L. intestinum rectum straight intestine, in contrast to the convolution of the rest of the bowels, from neut. pp. of regere to straighten (see RIGHT (Cf. right)). A loan translation of Gk. apeuthysmeon enteron, the name given to… …   Etymology dictionary

  • rectum — ► NOUN (pl. rectums or recta) ▪ the final section of the large intestine, terminating at the anus. ORIGIN from Latin rectum intestinum straight intestine …   English terms dictionary

  • rectum — [rek′təm] n. pl. rectums or recta [rek′tə] [ModL < L rectum (intestinum), lit., straight (intestine) < rectus: see RECTI ] the lowest, or last, segment of the large intestine, extending, in humans, from the sigmoid flexure to the anus: see… …   English World dictionary

  • Rectum — Rec tum ( t?m), n. [NL. (sc. intestinum), fr. L. rectus straight. See {Right}.] (Anat.) The terminal part of the large intestine; so named because supposed by the old anatomists to be straight. See Illust. under {Digestive}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rectum — Rectum, der Mastdarm, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Rectum — (lat.), der Mastdarm, s. Darm …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rectum — (nämlich intestīnum, lat.), der Mastdarm …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Rectum — Rectum, s. Mastdarm …   Herders Conversations-Lexikon

  • Rectum — ⇒ Mastdarm …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • rectum — RÉCTUM s.n. v. rect. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.