Recepteur nicotinique

ÔĽŅ
Recepteur nicotinique

Récepteur nicotinique

Le récepteur nicotinique est un récepteur ionotrope perméable aux ions sodium, sensible à l'acétylcholine. Il tient son nom de son agoniste, la nicotine.

Il est principalement pr√©sent dans le syst√®me nerveux autonome ou syst√®me nerveux v√©g√©tatif. En effet, dans ce syst√®me, compos√© des syst√®mes parasympathique et orthosympathique r√©gulant les fonctions basales de l'organisme (la vie v√©g√©tative, d'o√Ļ le nom du syst√®me g√©n√©ral), l'ac√©tylcholine (ACh) est un neurotransmetteur privil√©gi√© de certaines synapses. Le r√©cepteur nicotinique de l'ACh est √©galement pr√©f√©rentiellement situ√© sur la plaque motrice, dans le cadre de la transmission des influx nerveux moteurs.

Les r√©cepteurs nicotiniques de l'ac√©tylcholine sont des h√©t√©ropentam√®res transmembranaires de poids mol√©culaire 350 kiloDaltons. Ils sont constitu√©s de 5 sous-unit√©s őĪ2ő≤ő≥őī formant un tunnel, ou canal, permettant le passage des ions sodium, potassium ou calcium. La fixation de deux mol√©cules d'ac√©tylcholine par r√©cepteur (une par sous-unit√© őĪ) entra√ģne un changement conformationnel de ce complexe prot√©ique qui passe d'un diam√®tre de 80 angstr√∂ms √† un diam√®tre ouvert de 125 angstr√∂ms, permettant l'entr√©e d'ions charg√©s positivement. Cette entr√©e de cations entra√ģnera une d√©polarisation, donc une excitation de la cellule conduisant ainsi √† une contraction musculaire ou √† une d√©polarisation propag√©e aboutissant √† la lib√©ration d'un neurotransmetteur. Ce sont donc des canaux cationiques non s√©lectifs. Le curare bloque l'activit√© de ces r√©cepteurs ce qui peut entra√ģner une paralysie. Ils sont √©galement la cible de venins de serpent (őĪ-bungarotoxine).

Voir aussi

  • Portail de la m√©decine Portail de la m√©decine

Récepteur nicotinique
Ions Na+
Agoniste Acétylcholine, Méthylcarbamylcholine, Nicotine, Cystine, Diméthylphénylpiperazinium, anatoxine A
Antagoniste tubocurarin, lophotoxine, őĪ-Bungarotoxine, Conotoxine M1, Dihydro-ő≤-erythro√Įdine, curare
Localisation cellulaire et/ou tissulaire jonction neuromusculaire, système nerveux sympathique (préganglionnaire), système nerveux parasympathique (pré- et postganglionnaire), cortex, noyau basal, organe électrique de torpille
Fonction physiologique excitation des muscles par les motoneurones, inhibition de Renshaw, transmission du signal dans les ganglions du système nerveux végétatif
Protéine-canal impliquée {{{canal}}}
Gène {{{gène}}}
Ce document provient de ¬ę R%C3%A9cepteur nicotinique ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Recepteur nicotinique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • R√©cepteur nicotinique ‚ÄĒ Le r√©cepteur nicotinique de l acetylcholine est un r√©cepteur ionotrope perm√©able aux ions sodium ainsi qu aux ions K+ (canal cationique non sp√©cifique), sensible √† l ac√©tylcholine. Il tient son nom de l un de ses agonistes, la nicotine, par… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Recepteur ionotrope ‚ÄĒ R√©cepteur ionotrope Un r√©cepteur ionotrope sensible √† un ligand est une prot√©ine membranaire qui ouvre un canal ionique suite √† la liaison d un messager chimique ou neurotransmetteur. Ils sont g√©n√©ralement s√©lectifs √† un type d ions tels que Na+ ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Recepteur ionotropique ‚ÄĒ R√©cepteur ionotropique Un r√©cepteur ionotrope sensible √† un ligand est une prot√©ine membranaire qui ouvre un canal ionique suite √† la liaison d un messager chimique ou neurotransmetteur. Ils sont g√©n√©ralement s√©lectifs √† un type d ions tels que… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©cepteur ionotropique ‚ÄĒ Un r√©cepteur ionotrope sensible √† un ligand est une prot√©ine membranaire qui ouvre un canal ionique suite √† la liaison d un messager chimique ou neurotransmetteur. Ils sont g√©n√©ralement s√©lectifs √† un type d ions tels que Na+, K+, Ca2+ ou Cl .… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Recepteur cholinergique ‚ÄĒ R√©cepteur cholinergique Les r√©cepteurs cholinergiques sont des prot√©ines transmembranaires capables de lier l ac√©tylcholine lib√©r√©e dans le milieu extracellulaire, et d induire par la suite un signal √† l int√©rieur du cytoplasme. Il existe… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©cepteur ionotrope ‚ÄĒ Un r√©cepteur ionotrope sensible √† un ligand est une prot√©ine membranaire qui ouvre un canal ionique suite √† la liaison d un messager chimique ou neurotransmetteur. Ils sont g√©n√©ralement s√©lectifs √† un type d ions tels que Na+, K+, Ca2+ ou Cl .… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©cepteur cholinergique ‚ÄĒ Dans le syst√®me cholinergique, les r√©cepteurs cholinergiques sont des prot√©ines transmembranaires capables de lier l ac√©tylcholine lib√©r√©e dans le milieu extracellulaire, et d induire par la suite un signal √† l int√©rieur du cytoplasme. Sommaire 1 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Canal nicotinique ‚ÄĒ R√©cepteur nicotinique Le r√©cepteur nicotinique est un r√©cepteur ionotrope perm√©able aux ions sodium, sensible √† l ac√©tylcholine. Il tient son nom de son agoniste, la nicotine. Il est principalement pr√©sent dans le syst√®me nerveux autonome ou… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Ionotropique ‚ÄĒ R√©cepteur ionotropique Un r√©cepteur ionotrope sensible √† un ligand est une prot√©ine membranaire qui ouvre un canal ionique suite √† la liaison d un messager chimique ou neurotransmetteur. Ils sont g√©n√©ralement s√©lectifs √† un type d ions tels que… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • R√©cepteurs cholinergiques ‚ÄĒ R√©cepteur cholinergique Les r√©cepteurs cholinergiques sont des prot√©ines transmembranaires capables de lier l ac√©tylcholine lib√©r√©e dans le milieu extracellulaire, et d induire par la suite un signal √† l int√©rieur du cytoplasme. Il existe… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.