Raul Prebisch


Raul Prebisch

Raúl Prebisch

Raúl Prebisch (19011986) fut un économiste argentin connu pour sa contribution à l’économie structuraliste, en particulier à la Thèse de Singer-Prebisch sur la dégradation des termes de l’échange qui forme la base de la théorie de la dépendance. Il est parfois considéré comme un néo-marxiste même si cette dénomination est trompeuse

Sommaire

Débuts

Il est né à Tucumán, en Argentine, d’une famille d’origine germanique. Il étudia à l’Université de Buenos Aires, où il enseigna plus tard. À ses débuts, ses écrits ont été marqués par une complète adhésion aux croyances orthodoxes et néoclassiques de l’économie dans l'esprit de John Maynard Keynes. La croissance spectaculaire qu’a connu l’Argentine des années 1860 aux années 1920 donnait du crédit à cette thèse dans la mesure où le pays exportait une grande quantité de viande de bœuf et de blé vers la première puissance économique mondiale d'alors : le Royaume-Uni. Cependant, dans les années 1930, la Grande dépression et la montée en puissance des États-Unis, qui exportait eux-mêmes bœufs et blé au lieu de les acheter, a complètement dévasté l’économie argentine.

Centre et périphérie

La situation difficile de l’Argentine força Prebisch à réexaminer le principe de l’avantage comparatif décrit par David Ricardo, marquant ainsi la création d’une nouvelle école économique qui émergera dans les années 1940. Prebisch opéra une distinction entre, d'une part les aspects purement théoriques de l’économie, et d'autre part les pratiques commerciales courantes et les structures de pouvoir, lesquelles sous-tendent les institutions et les accords régulant le commerce international. De là résulte la division du monde entre le "centre" économique : les pays industrialisés comme les États-Unis ; et la périphérie : les pays producteurs de produits primaires. Cette division a toujours cours aujourd’hui. En tant que président de la Banque centrale d’Argentine, il a remarqué que, pendant la Grande Dépression, les prix des produits primaires (comme les produits agricoles) ont baissé beaucoup plus que les prix des produits manufacturés. Cependant ses collègues et lui ont été incapables de trouver les mécanismes exacts de cette différence jusqu’au moment où ils ont remarqué que les industriels pouvaient adapter leur capacité de production pour répondre aux changements prévisibles de la demande, alors que les fermiers plantaient la même quantité, sans prendre en compte le prix attendu.

Cependant ces idées n’ont été théorisées que lorsqu’il fut nommé directeur de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) en 1948. En 1950, il publia une étude Le développement économique de l’Amérique latine et ses principaux problèmes qui expose ce qui est maintenant connu sous le nom de Thèse de Singer-Prebisch, une contribution majeure à la pensée économique. L’économiste allemand Hans Singer est, séparément, arrivé à la même conclusion à peu près à la même époque que Prebisch, même si son étude s’appuyait sur une approche plus empirique, fondée sur les chiffres du commerce mondial. La thèse commence par l’observation que dans le système mondial actuel, les périphéries produisent des biens primaires destinés à l’exportation vers le centre. Le centre, lui, produit des biens manufacturés pour les exporter vers la périphérie. Puis la thèse continue en disant que comme la technologie s’améliore, le centre est capable de retenir les bénéfices faits grâce au fait qu’il peut maintenir des salaires et des bénéfices élevés par le développement de syndicats et d’institutions commerciales. Dans la périphérie, les entreprises et les travailleurs sont plus faibles et ils doivent transmettre les bénéfices techniques à leurs clients sous la forme de prix plus bas. Prebisch souligne ainsi la dégradation des termes de l'échange entre les pays industrialisés et ceux qui ne le sont pas. Cela veut dire que la périphérie devra exporter plus pour que maintenir constant le bénéfice des exportations. Dans ces conditions, tous les profits de la technologie et du commerce international reviennent au centre. Quoique la thèse de 1950 pèche par une documentation discutable, certaines études tiennent le cœur de la théorie pour vrai.

Après cette découverte, la CEPALC devint le centre de l’activisme du Tiers monde au sein des Nations-Unies, en donnant naissance à l’école latino-américaine. À la CEPALC, Prebisch adhéra étroitement à l’industrialisation par substitution aux importations (ISI), doctrine selon laquelle une nation s’isole relativement du commerce international pour tenter de s’industrialiser en utilisant pour moteur son propre marché intérieur. Au lieu d’importer des produits de l’étranger, on développe une filière qui va les produire sur place. Prebisch quitta la commission lorsque la CEPALC commença à être victime de critiques violentes et que l’ISI manifestait un nombre croissant de dysfonctionnements.

Secrétaire général de la CNUCED

Entre 1964 et 1969, il fut le premier secrétaire général de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Sélectionné pour sa réputation, il a essayé de faire de la CNUCED un organisme prônant la cause des pays en développement. Son approche du développement se concentra davantage sur le commerce en préconisant l’accès préférentiel au commerce international pour les pays en développement et les intégrations régionales pour arriver à un commerce entre les pays de la périphérie. De plus en plus, il insista sur l’importance pour les pays en développement de mener des réformes internes, plutôt que d’attendre une aide extérieure. Il admit publiquement que l’ISI avait échoué à apporter un véritable développement. Prebisch trouva les années à la CNUCED frustrantes et "stériles", car cette institution devenait de plus en plus bureaucratique et échouait dans ses principaux objectifs. Sa démission soudaine en 1969 révéla son agacement devant les échecs de l’organisation.

Théorie de la dépendance

Dans les années 1960, les économistes de la CEPALC ont étendu les théories de Prebisch sur le structuralisme dans la théorie de la dépendance pour laquelle le développement économique de la périphérie est pratiquement impossible. Alors que la théorie de la dépendance était à l’opposé de l’objectif initial de Prebisch et de la CEPALC, il continua à critiquer les économistes néo-classiques qui, pour lui, victimisaient les pauvres.

Voir aussi

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Raúl Prebisch ».
Ce document provient de « Ra%C3%BAl Prebisch ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Raul Prebisch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raúl Prebisch — (1901 ndash;1986) was an Argentine economist known for his contribution to structuralist economics, in particular the Prebisch Singer hypothesis that formed the basis of economic dependency theory. He is sometimes considered to be a neo Marxist… …   Wikipedia

  • Raúl Prebisch — Saltar a navegación, búsqueda Raúl Prebisch (San Miguel de Tucumán abril de 1901 – Santiago de Chile abril de 1986) fue un Contador Público y economista argentino. Contenido 1 Vida 1.1 Infancia y juventud …   Wikipedia Español

  • Raul Prebisch — Raúl Prebisch (* 17. April 1901 in San Miguel de Tucumán; † 29. April 1986 in Santiago de Chile) war ein argentinischer Entwicklungsökonom. Leben Sein Name ist eng mit der Entwicklung der Theorie der säkularen Verschlechterung der Terms of Trade… …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl Prebisch — (1901–1986) est un économiste argentin connu pour sa contribution à l’économie structuraliste, en particulier à la Thèse de Singer Prebisch sur la dégradation des termes de l’échange qui forme la base de la théorie de la dépendance. Il est… …   Wikipédia en Français

  • Raúl Prebisch — (* 17. April 1901 in San Miguel de Tucumán; † 29. April 1986 in Santiago de Chile) war ein argentinischer Entwicklungsökonom. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl Prebisch — nació en San Miguel de Tucumán, ciudad del interior de la República Argentina, en abril de 1901. Realizó estudios de economía en la Universidad de Buenos Aires entre 1918 y 1922. En 1923 comenzó su carrera docente como profesor de Economía… …   Enciclopedia Universal

  • Raul Prebish — Raúl Prebisch Raúl Prebisch (1901–1986) fut un économiste argentin connu pour sa contribution à l’économie structuraliste, en particulier à la Thèse de Singer Prebisch sur la dégradation des termes de l’échange qui forme la base de la théorie de… …   Wikipédia en Français

  • Raúl — ist ein spanischsprachiger männlicher Vorname. Ihm entsprechen Ralf im Deutschen, Holländischen und Schwedischen Ralph im Deutschen, Englischen und in skandinavischen Sprachen Raoul im Französischen Raul im Portugiesischen Raül im Katalanischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Prebisch — Saltar a navegación, búsqueda Prebisch puede hacer referencia a: Alberto Prebisch, arquitecto argentino. Raúl Prebisch, contador y economista argentino que se desempeñó como funcionario público. Teresa Piossek Prebisch, historiadora argentina.… …   Wikipedia Español

  • Raul (Vorname) — Raul ist ein männlicher Vorname, der in verschiedenen Sprachen zu finden ist. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten 3 Namenstag 4 Bekannte Namensträ …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.