Rationnement

ï»ż
Rationnement

Le rationnement indique généralement l'intervention du pouvoir politique pour bloquer les prix des denrées les plus indispensables (nourriture, combustiblesetc.) et organiser des circuits de distributions spéciaux. Il est habituellement mis en place en période de pénurie.

Cette photo datĂ©e de 1974 (pendant le premier choc pĂ©trolier), montre des tickets de rationnement d’essence (imprimĂ©s, mais non utilisĂ©s), dus Ă  la crise pĂ©troliĂšre de 1973.

Sommaire

Ration et rationnement

Le terme rationnement semble n'apparaitre qu'en 1846 chez Pierre-Joseph Proudhon dans son SystÚme des contradictions économiques. Il n'y apparaßt qu'une seule fois dans l'ouvrage et n'y est pas défini. Victor Hugo l'utilise en 1870 dans ses Carnets intimes en parlant de la viande.

Le rationnement Ă©tant le fait de rationner – donc de dĂ©finir des rations, des portions de vivres pour l'homme ou de fourrage pour l'animal – est cependant une pratique ancienne qui dĂ©coule de la bonne gestion par une autoritĂ© des individus, des animaux ou d'une collectivitĂ©. Dans une famille, ce sont les parents qui dĂ©cident de la portion de pitance Ă  octroyer aux enfants et aux animaux. Dans l'armĂ©e et la marine, l'administration doit dĂ©terminer les quantitĂ©s d'aliments Ă  fournir aux hommes et aux animaux (ration de biscuit, ration d'eau-de-vie, ration de fourrageetc.).

Selon la quantitĂ© octroyĂ©e et la perception de l'utilisateur, la ration peut ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme abondante, normale ou rĂ©duite ; elle est souvent ressentie comme restrictive dans le cadre d'un rĂ©gime diĂ©tĂ©tique.

La pĂ©nurie, due aux circonstances climatiques ou Ă©conomiques, aux guerres ou aux catastrophes, a imposĂ© de tous temps la nĂ©cessitĂ© de rationner les vivres. La ration est alors une quantitĂ© d'aliments ou de boisson dĂ©terminĂ©e distribuĂ©e par intervalles et qu'il n'est pas permis de dĂ©passer. Ce rationnement est Ă©tabli dans la sphĂšre privĂ©e et/ou collective ; dans ce dernier cas, il constitue une mesure prise par les autoritĂ©s pour rĂ©partir Ă  la population des biens ou des denrĂ©es qui ne sont disponibles qu'en quantitĂ© limitĂ©e.

Tickets de rationnement

Ticket de rationnement de savon russe (1990).
Tickets de rationnement français – J2, J3, T, denrĂ©es diverses, juillet 1944.
Menu du 25 décembre 1870
Café Voisin, 261 rue Saint-Honoré

En pĂ©riode de rationnement, la population reçoit des cartes et/ou des coupons appelĂ©s « tickets de rationnement Â», qui peuvent ĂȘtre Ă©changĂ©s, dans les services administratifs ou dans les magasins, contre certaines denrĂ©es de base.

Rationnement en France

SiĂšge de Paris de 1870

Article dĂ©taillĂ© : Chronologie du siĂšge de Paris (1870).

Lors de la guerre de 1870, Paris est assiégé et le rationnement est mis en place.

ArrĂȘtĂ© du Maire de Paris

« Le membre du gouvernement, maire de Paris,
ARRÊTE :
Art.1er : A dater du 10 fĂ©vrier, le rationnement du pain cessera d'avoir lieu.
En consĂ©quence, l'arrĂȘtĂ© du 18 janvier est rapportĂ©.

Art 2 : Sont Ă©galement rapportĂ©s les arrĂȘtĂ©s du maire de Paris, du 3 dĂ©cembre 1870, limitant les livraisons de la caisse de la boulangerie; du 12 dĂ©cembre, dĂ©fendant la vente des farines; du 5 janvier 1871 dĂ©fendant la sortie du pain du 12 janvier, interdisant la fabrication et la vente de pain de luxe, et le blutage des farines par les boulangers.
Le commerce des farines, la fabrication et le colportage du pain, sous quelque forme que ce soit, ne seront désormais soumis à aucune restriction, sauf la taxe municipale, qui est maintenue jusqu'à nouvel ordre.

Art. 3. Le pain sera désormais taxé au prix de 47 centimes 1/2 le kilogramme, comme avant l'arreté du 18 janvier dernier.
Fait à Paris, le 8 février 1871
Le maire de Paris,
JULES FERRY Â»

PremiĂšre Guerre mondiale

La pĂ©nurie alimentaire se dĂ©veloppant aprĂšs le dĂ©but de la guerre, le rationnement du pain a Ă©tĂ© mis en place dĂšs dĂ©cembre 1914 dans certaines parties de la zone occupĂ©e. Il est ensuite Ă©tendu Ă  l'ensemble du pays et Ă  un grand nombre de denrĂ©es (farine, viande, lait, pĂ©trole, sucreetc.), et perdure aprĂšs la guerre[6] (jusqu'en 1921 pour le sucre).

Seconde Guerre mondiale

Un systĂšme de rationnement similaire Ă  celui Ă©tabli pendant la guerre prĂ©cĂ©dente a Ă©tĂ© mis en place dĂšs mars 1940 et fut prolongĂ©, pour certains produits, jusqu'en 1949[7].

Rationnement en Espagne

La pĂ©riode aprĂšs la guerre civile espagnole a Ă©tĂ© marquĂ©e par la pĂ©nurie. Un dĂ©cret ministĂ©riel en date du 14 mai 1939, a Ă©tabli un systĂšme de rationnement pour les produits et les aliments de base. Ce rationnement ne couvrait pas les besoins alimentaires de base de la population, qui a connu la misĂšre et la famine pendant des annĂ©es. Il existait deux cartes de rationnement, l’une pour la viande et l’autre pour les autres aliments. La population Ă©tait divisĂ©e en plusieurs groupes : hommes adultes, femmes adultes (80% de la ration adulte de sexe masculin), enfants jusqu’à quatorze ans (60% de la ration des hommes adultes) et adultes de plus de soixante ans (80% de la ration des hommes adultes). L’attribution de quotas pourrait Ă©galement diffĂ©rer selon le type de travail du chef de mĂ©nage. Au dĂ©part les cartes de rationnement Ă©taient familiales, avant d’ĂȘtre remplacĂ©es en 1943 par des cartes individuelles, ce qui a permis de contrĂŽler plus strictement la population. DĂšs l’entrĂ©e en vigueur de la carte individuelle, en mai 1943, le nombre de rationnĂ©s espagnols s’élevait Ă  27 071 978. La distribution des rations alimentaires Ă©tait caractĂ©risĂ©e par la mauvaise qualitĂ© des produits et a rĂ©vĂ©lĂ© une corruption gĂ©nĂ©ralisĂ©e et le marchĂ© noir. Le rationnement a durĂ© officiellement jusqu’en mai 1952, pour les produits alimentaires. Entre 1950 et 1960, la consommation par habitant de viande et de papier a doublĂ© tandis que celle de sucre ou d’électricitĂ© triplait.

Sous le communisme, tous les biens d’usage quotidien tels que le sucre, la viande, les graisses, le cafĂ©, les dĂ©tergents, les chaussures, les cigarettes, les bonbons, l’alcool, mais Ă©galement le papier, les meubles, le ciment, les briques, les voitures furent rationnĂ©es jusqu’à la chute du communisme.

Définition en comptabilité

En comptabilité et finance, le rationnement est l'ensemble des contraintes portant sur les sommes à effectuer à l'acquisition d'immobilisations, imposées par la direction lors de l'établissement du budget des investissements.

Notes et références

  1. ↑ La Gazette des Absents : abattage d'un Ă©lĂ©phant du Jardin des plantes durant le siĂšge de Paris
  2. ↑ Les dates indiquĂ©e dans La Gazette des Absents (29 et 30 dĂ©cembre) semblent erronĂ©es puisqu'il semble que ses animaux seront consommĂ©s le 25 dĂ©cembre puis le 31 dĂ©cembre! Affaire Ă  suivre.
  3. ↑ a et b 1 Franc de l'Ă©poque vaut environ 4€ de 2005
  4. ↑ CĂ©lĂšbre aussi pour avoir inventĂ© le « plat du jour Â» et le homard Ă  l’amĂ©ricaine
  5. ↑ Fernand Hazan : Dictionnaire de la Commune
  6. ↑ « Guerres, Crises Ă©conomiques et les monnaies... — Le rationnement en France pendant la PremiĂšre Guerre mondiale , sur le site nithart.com, consultĂ© le 24 octobre 2009.
  7. ↑ « Guerres, Crises Ă©conomiques et les monnaies... — Le rationnement en France pendant la DeuxiĂšme Guerre mondiale Â», sur le site nithart.com, consultĂ© le 24 octobre 2009.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rationnement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rationnement — [ rasjɔnmɑ̃ ] n. m. ‱ 1870; de rationner ♩ Action de rationner; son rĂ©sultat. Le rationnement du pain, du tabac. Cartes, tickets de rationnement. ● rationnement nom masculin Action de rationner ; fait d ĂȘtre rationnĂ©. Calcul des rations des… 
   EncyclopĂ©die Universelle

  • RATIONNEMENT — n. m. Action de rationner. Le rationnement forcĂ© des habitants pendant un siĂšge 
   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ticket de rationnement — Rationnement Le rationnement indique gĂ©nĂ©ralement l intervention du pouvoir politique pour bloquer les prix des denrĂ©es les plus indispensables (nourriture, combustibles, etc) et organiser des circuits de distributions spĂ©ciaux. Il est… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Tickets de rationnement — Rationnement Le rationnement indique gĂ©nĂ©ralement l intervention du pouvoir politique pour bloquer les prix des denrĂ©es les plus indispensables (nourriture, combustibles, etc) et organiser des circuits de distributions spĂ©ciaux. Il est… 
   WikipĂ©dia en Français

  • 1942 en Suisse — Chronologie de la Suisse ◄◄ 1938 1939 1940 1941 1942 1943 1944 
   WikipĂ©dia en Français

  • Les Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale — Pays Bas pendant la Seconde Guerre mondiale Les Pays Bas qui sont neutres au dĂ©but de l annĂ©e 1940 sont nĂ©anmoins envahis par les Allemands en mai 1940. La reine et le gouvernement s exilent Ă  Londres alors que les Nazis installent un… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale — Les Pays Bas qui sont neutres au dĂ©but de l annĂ©e 1940 sont nĂ©anmoins envahis par les Allemands en mai 1940. La reine et le gouvernement s exilent Ă  Londres alors que les Nazis installent un Reichskommissar pour diriger le pays. Il y instaurera… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Pays-bas pendant la seconde guerre mondiale — Les Pays Bas qui sont neutres au dĂ©but de l annĂ©e 1940 sont nĂ©anmoins envahis par les Allemands en mai 1940. La reine et le gouvernement s exilent Ă  Londres alors que les Nazis installent un Reichskommissar pour diriger le pays. Il y instaurera… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Vie en Belgique durant la Seconde Guerre mondiale — Cet article dĂ©crit la vie en Belgique durant la Seconde Guerre mondiale. La Seconde Guerre mondiale fut l’un des Ă©vĂšnements importants du XXe siĂšcle. Important par son ampleur, par le nombre de pays impliquĂ©s, mais Ă©galement par son… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Dictature stalinienne — Histoire de l URSS sous Staline L’URSS sous Staline (1927–1953) fut un État gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ© comme totalitaire, modelĂ© par un dirigeant qui disposa du pouvoir absolu et se fit entourer d un intense culte de la personnalitĂ©. L’avĂšnement… 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.