Ratchet - Clank Games

Ratchet: Gladiator

Ratchet: Gladiator
Logogladiator.jpg

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Insomniac Games

Date de sortie

AN 25 octobre 2005[1]
EUR 23 novembre 2005[2]


JAP 23 novembre 2005[1]
Genre Action - Plate-forme
Mode de jeu

1 à 4 joueur(s)

Jeu en ligne (jusqu'à 10)
Plate-forme PlayStation 2
Média DVD
Contrôle Manette de jeu

Évaluation

PEGI : 3+

ESRB : Teen (13+)

Ratchet: Gladiator — appelé Ratchet: Deadlocked en version originale américaine — est un jeu vidéo de plates-formes/tir objectif, developpé par Insomniac Games, édité par Sony Computer Entertainment, et sorti sur PlayStation 2 le 25 octobre 2005 en Amérique du Nord et le 23 novembre 2005 en Europe. Il s'agit du quatrième épisode de la série des Ratchet & Clank.

Bien qu'il ait reçu de nombreuses critiques positives, Ratchet: Gladiator reçut une certaine critique des fans à cause d'une orientation plus orientée vers le combat que les autres jeux Ratchet & Clank, et que Clank était réduit à un personnage secondaire.

Sommaire

Histoire et personnages

Personnages principaux

  • Ratchet (VF : Marc Saez, VO : James Arnold Taylor) : C'est le personnage principal du jeu. De race Lombax (une sorte de félin bipède), Ratchet est un héros galactique renommé, puisqu'il a sauvé par deux fois la galaxie de Solana (premier et troisième épisode), et une fois la galaxie de Bogon (deuxième épisode). Mesurant 1,5 mètre[3] et pesant 44 kilos[4], il se sert d'armes variées pour parvenir à vaincre ses ennemis (il n'a donc aucun super-pouvoir). Il ne se sépare jamais de sa clé à molette, qui lui sert d'arme de corps-à-corps. Il est en charge avec Clank et Al du Phénix, un vaisseau appartenant à la flotte galactique qui servait de base dans le troisième épisode. Le joueur contrôle uniquement Ratchet durant tout le jeu.
  • Clank (VF : Martial Le Minoux, VO : David Kaye) : C'est le compagnon robotique de Ratchet. De petite taille, il est doté d'un grand savoir et d'une personnalité. Si lors des précédentes aventures il était souvent sur le dos de Ratchet (au sens propre du terme), dans cet épisode, il est réduit à l'état de contrôleur de mission et il est impossible de jouer ou d'interagir avec lui durant le jeu.
  • Al : Al est un pro de l'électronique. Auparavant gérant d'un magasin de gadgets dans le premier épisode, il fit partie de la Force Qwark dans le troisième épisode et assiste Ratchet et Clank dans la maintenance du Phénix. C'est lui qui améliore les robots de combat de Ratchet.
  • Gleeman Vox : Gleeman Vox est le président d'un empire médiatique appelé Pox. Il est le créateur de Dreadzone, une compétition illégale clandestine diffusée sur ses chaînes. Il ne pense qu'aux profits et à l'audimat. Il possède aussi un animal de compagnie, appelé Baston. C'est le grand méchant du jeu.
  • Mercenaire et Le Bleu : Il s'agit de deux robots de combat volants qui appartenaient à un concurrent de Dreadzone qui, d'après Al, "n'en aura plus jamais besoin". Ils assistent Ratchet en combat de façon quasi-permanente et racontent quelques anecdotes militaires durant le jeu. Mercenaire a une voix plutôt grave tandis que Le Bleu a une voix bien plus fluette. Le joueur peut donner des ordres aux robots durant le jeu.
  • Ace Hardlight : C'est le capitaine de l'équipe des Exterminators, des concurrents de Dreadzone chargés d'éliminer d'autres héros. Ace Hardlight était lui-même un héros avant de rejoindre Dreadzone, et il est le quintuple grand champion du jeu.
  • Dallas et Juanita : C'est le duo de commentateurs de Dreadzone. Relatant tout ce qu'il se passe dans le jeu, ils passent leur temps à railler les concurrents en les critiquant et en les affublant de calomnies incessantes, tout en adulant les Exterminators et en faisant de la pub pour les produits Pox.

Synopsis

Le jeu met en scène Ratchet, qui est capturé et forcé à participer dans un jeu de télé-réalité appelé DreadZone. Pour gagner sa liberté, il devra remporter un grand nombre d'épreuves et de tournois d'arène plus difficiles les uns que les autres. Il sera aidé dans sa tâche par son compagnon robotique Clank, qui cette fois ne sera pas sur le terrain pour l'aider, par Al, déjà vu dans le premier et le troisième épisode et par des robots volants, Mercenaire et Le Bleu, pour combattre à ses côtés.

Nuvola apps important.svg Attention : Ce qui suit dévoile l'intégralité du déroulement du jeu, y compris la fin.


Système de jeu

Reproduction simplifiée de l'interface du joueur.

Le jeu est un jeu de tir objectif, or il peut être aussi joué en mode subjectif. Ratchet, pour se sortir de DreadZone, doit utiliser des armes, des véhicules et des gadgets en tout genre pour survivre et réussir les missions imposées. Si techniquement, il n'a le droit à aucune aide, il pourra tout de même compter sur ses robots de combat et l'aide à distance de Clank pour avancer dans le jeu. Durant sa route, il amassera des boulons (la monnaie du jeu) qui lui permettront d'acheter des armes, des améliorations pour ses robots et pour sa clé.

La santé de Ratchet est exprimée en Nanotech, et démarre avec 10 points de Nanotech au début de l'aventure. Au fur et à mesure qu'il tue des ennemis, il acquiert des points d'expérience lui permettant progressivement d'augmenter son maximum de Nanotech. Plus l'ennemi est résistant et dévastateur, plus il permet de remporter de points d'expérience. Si les Nanotech du joueur tombent à 0, Ratchet "meurt" et le joueur doit recommencer le défi. Il n'y a pas de système de "vies" ou de continues, le joueur peut donc mourir à l'infini sans subir de game over. Ratchet peut régénérer ses Nanotech grâce à des caisses spécifiques éparpillées dans le niveau.

Ratchet dispose de robots de combat (Mercenaire et Le Bleu), améliorables, qui l'aideront à effectuer certaines tâches. Pour les utiliser, le joueur doit leur donner des ordres via la croix directionnelle. Il peut demander une tâche précise (automatiquement adaptée à la situation), ou alors un regroupement. Ces robots peuvent aussi tomber hors service s'ils prennent trop de dommages, et il est alors possible de les ressusciter (un par un si les deux meurent).

Pour avancer dans les missions, le joueur doit remplir divers objectifs situés sur un tracé plus ou moins ouvert. Lorsqu'il y a plusieurs objectifs, le joueur peut décider, si cela est possible, de choisir librement l'ordre dans lequel il peut remplir les objectifs. Une fois ces derniers atteints, la mission est terminée. Certaines missions requièrent aussi d'être terminées dans un temps imparti.

Difficulté

Le jeu comporte cinq modes de difficulté : Pantouflard, Concurrent, Gladiateur, Héros et Exterminator, chacun étant plus difficile que le précédent (les ennemis sont plus résistants et causent plus de dégâts). Le mode Exterminator n'est débloqué qu'après avoir terminé le jeu. En fonction de la difficulté choisie, chaque défi rapportera de 1 à 5 étoiles, ce qui permettra d'obtenir de nouvelles apparences pour le joueur.

Une fois le jeu terminé, le joueur peut décider de passer en "mode défi", qui consiste à recommencer le jeu dans un niveau de difficulté supérieur, tout en conservant les armes et les boulons acquis lors de la partie précédente.

Gestion de l'argent

Les boulons représentent la monnaie du jeu. Ratchet peut en amasser en tuant des ennemis, en cassant des caisses sur le tracé fatal, en gagnant des points de compétence (voir section Récompenses plus bas) ou en remportant des défis. Avec ces boulons, Ratchet peut acheter des armes, des munitions et des modifications à des magasins, ou des améliorations pour ses robots de combat. Tout objet acheté est définitivement acquis (munitions excepté), et ne peut être perdu par la suite.

Mondes, tournois et tracés fatals

Le jeu comporte 11 mondes, mais il n'est proposé qu'une infime partie de la planète qui fait office de "tracé fatal". Le tracé fatal comporte entre trois et sept missions, dans un environnement semi-ouvert : en effet, dans de nombreux cas, il est impossible d'explorer la carte entière en une seule mission car certaines zones sont verrouillées. Pour terminer le tracé fatal, il faut compléter les missions principales pour obtenir un badge. Puis pour avoir accès aux autres mondes, il faut compléter divers défis supplémentaires pour acquérir des points de terreur. Une fois le quota de points de terreur atteint, et le nombre de badges requis atteint, un nouveau tournoi ou un nouveau monde est débloqué.

Armes et modifications

Le jeu comporte dix armes. C'est un nombre inférieur aux autres épisodes (16 pour le premier, 24 pour le deuxième et 20 pour le troisième), mais ces dernières sont évolutives (jusqu'à V10 pour une partie normale et jusqu'à V99 pour le mode défi) : plus elles sont utilisées, plus elles engrangent de l'expérience et gagnent en puissance. Pour la première fois de la série, leur caractéristiques sont personnalisables grâce à des modifications Alpha et Oméga.

Armes

Il y a un total de dix armes dans le jeu. Ratchet peut changer d'arme instantanément (le temps s'arrête pour laisser au joueur le choix de l'arme), et n'est pas affecté par ses propres tirs, c'est à dire qu'il ne subit ni dégât, ni recul. Chaque arme dispose d'un seul chargeur de taille variable, et Ratchet doit trouver des munitions soit en les achetant dans des magasins, soit en les trouvant dans des caisses sur le terrain.

  • Duo de Vipères : Ce sont deux pistolets mitrailleurs à plasma à cadence de tir rapide. Peu puissantes, elles peuvent néanmoins devenir rapidement destructrices dans des groupes de petits ennemis. A la V10, le Duo de vipères devient le Duo de Rapaces, plus puissant et avec des balles ricochant sur les murs et les ennemis. Cette arme est gratuite car reçue d'office dès le début du jeu.
  • Canon Magma : Le Canon Magma est une arme comparable à un fusil à pompe : puissant à courte portée mais inefficace à longue portée. Il lance des gerbes de magma et évolue en V10 en Vulcanon, qui devient plus efficace à moyenne portée et parvient à viser automatiquement des ennemis. Cette arme est aussi disponible d'office au début du jeu.
  • Oblitérator B6 : L'Oblitérator B6 peut être assimilé à un lance-bombes de fort calibre à courte et moyenne portée. L'arme dispose à la base d'un petit contenant et d'une faible puissance, mais une fois évoluée jusqu'à la V10, elle devient le Pulvérisateur B11, réduisant les ennemis en cendres. Il est possible d'obtenir cette arme gratuitement en commençant le jeu en mode coopératif.
  • Lance-holoboucliers : Cette "arme" n'est qu'un simple bouclier, et n'a aucune vocation offensive. Elle arrête néanmoins tous les tirs sans exception et jusqu'à 4 boucliers peuvent être déployés simultanément. Au bout de quelques secondes, le bouclier disparaît. Plus les boucliers évoluent, plus ils durent longtemps. A la V10, l'arme devient le Lance-omniboucliers, qui peut renvoyer une partie des attaques ennemies.
  • Lance-mines chercheuses : Cette arme, comme son nom l'indique, déploie des mines sur le terrain qui s'approchent des ennemis lorsqu'ils sont à proximité. A la V10, l'arme évolue en Lance-mines rodatrices, qui éparpillent d'autres mines plus petites après avoir explosé.
  • Fusionator : Le Fusionator est la seule arme pouvant tirer à très longue portée. A l'instar des fusils de précision, il dispose d'un zoom puissant et d'une portée inégalée. Sa puissance est très grande mais son chargeur reste limité. Une fois la V10 atteinte, l'arme évolue en Fusil Anti-Matière.
  • L'Arbitre : L'Arbitre est un lance-roquettes assez basique en somme, avec un chargeur pouvant contenir 8 roquettes au départ, puis plus au fur et à mesure des évolutions. A la V10, l'arme se transforme en Décimator, qui lance 3 roquettes en une seule munition.
  • Fléau du Scorpion : C'est une arme inédite dans la série. Le joueur peut s'en servir comme la Clé comme arme à courte portée. Il est possible de sauter et d'envoyer le fléau au sol ou frapper les ennemis directement. Elle évolue en Fléau du Léviathan une fois la V10 atteinte.
  • Lance mini-tourelles : Cette arme était déjà présente dans le deuxième et troisième épisode de la série, bien qu'elle soit remaniée. Le joueur peut déposer sur le sol des tourelles défensives visant les ennemis et tirant des balles de plasma à cadence rapide. Son évolution V10 est le Lance-tourelles quasar qui tire un rayon d'énergie plus puissant.
  • Le Présage : C'est l'arme la plus puissante du jeu, et aussi la plus chère. Une fois l'arme déclenchée, elle tire une dizaine de rayons lumineux rentrant dans le sol, qui ressortent une seconde plus tard avec une grande puissance pouvant tuer de nombreux ennemis en un coup. L'arme dispose de très peu de munitions, mais elle en gagne au fur et à mesure des évolutions, jusqu'à la V10, appelée Supernova, qui ne présente aucun changement notable.

Les robots de combat disposent de leurs propres armes : un pistolet à plasma (Pistolet-Flux LX), un lance-grenades (Bogo), et d'une arme dévastatrice uniquement disponible après que le joueur a fait un certain nombre de dégâts (le Destructor).

Noter que l'on peux augmenter le nombre de munitions maximum emportées en utilisant des modifications Alpha plus chère que les Oméga, qui permettent de doter ses armes de modifications telles que l'acide, le choc éléctrique, le lavage de cerveau, la transformation qui change vos ennemis en animaux de ferme et bien plus encore.voir ci-dessous.

Modifications

Pour la première fois dans la série, les joueurs pouvaient personnaliser eux-mêmes les caractéristiques des armes. Deux types de modifications sont présentes : les modifications Alpha, qui touchent aux caractéristiques techniques de l'arme : capacité du chargeur, cadence de tir, verrouillage automatique des cibles, portée de l'arme ou encore puissance du blast, et les modifications Oméga, qui attribuent un élément offensif spécial.

Modifications Alpha

Chaque arme peut contenir jusqu'à dix modifications Alpha en fonction de son niveau d'évolution. A chaque niveau gagné, l'arme gagne automatiquement une modification Alpha prédéfinie. Le joueur peut aussi retirer les modifications Alpha et les réorganiser à sa convenance sur toutes les armes. Ces modifications sont cumulables.

Il est possible d'acheter des modifications Alpha en mode défi, après avoir terminé le jeu.

  • Munitions : Augmente la taille du chargeur.
  • Visée : Ajoute une fonction de visée automatique.
  • Impact : Augmente la force de repoussement de l'arme.
  • Vitesse : Augmente la cadence de tir de l'arme.
  • Zone : Augmente la portée explosive de l'arme (blast). Disponible uniquement pour les armes à obus.
  • Jackpot : Augmente de 50 % (par modification) les boulons gagnés en tuant un ennemi avec l'arme.
  • Exp : Augmente de 50 % (par modification) l'expérience gagnée en tuant un ennemi avec l'arme.
  • Nanosangsue : Permet de récupérer un peu de Nanotech à chaque ennemi tué avec l'arme.
Modifications Oméga

Les modifications Oméga doivent être achetées dans un magasin (qu'on peut trouver au début de n'importe quelle épreuve d'un tracé fatal, ou entre deux épreuves). Ces modifications permettent de donner une fonction spéciale aux armes, permettant de faciliter l'éradication des ennemis. Les effets de ces modifications sont temporaires et s'estompent au bout de quelques secondes. Une modification Oméga, une fois achetée, peut être utilisée sur toutes les armes sur lesquelles il est possible de l'affecter. Il n'est donc pas possible d'avoir une modification Oméga en plusieurs exemplaires contrairement aux modifications Alpha.

Certains effets des modifications n'ont aucun effet sur les boss.

  • Acide : Envoie de l'acide sur les ennemis touchés, réduisant progressivement leur santé.
  • Napalm : Projette des gerbes de lave un peu partout sur le sol à l'explosion. Tout ennemi perdra progressivement de la santé s'il se trouve dans la lave. Cette modification n'est disponible que pour des armes à obus.
  • Choc : Envoie des arcs électriques sur les ennemis aux alentours de celui touché.
  • Gel : Gèle les ennemis, d'abord en les ralentissant, puis en les congelant complètement. Il est possible de tuer plus rapidement un ennemi une fois congelé en l'éclatant en morceaux de glace. Aucun effet sur les boss.
  • Mini-bombe : Libère des petites bombes rebondissantes à tête chercheuse à l'explosion. Cette modification n'est disponible que pour des armes à obus.
  • Transformation : Transforme un ennemi en poule, mouton, canard ou cochon inoffensif, après un certain nombre de dégâts infligés. Aucun effet sur les boss.
  • Bombe à retardement : Les obus deviennent collants et explosent deux secondes après l'impact avec une force supérieure. Cette modification n'est disponible que pour des armes à obus.
  • Lavage de cerveau : Les ennemis touchés, après avoir reçu un certain nombre de dégâts, se mettent à attaquer les autres ennemis pendant une durée de 15 secondes.

Gadgets

Il existe 9 gadgets, répartis en deux types : ceux utilisés par Ratchet et ceux utilisables par les robots de combat. Chaque gagdet est reçu gratuitement (hormis le Lien Bouclier) après avoir passé un certain stade du jeu.

Gadgets de Ratchet

Une clé à molette, similaire à celle utilisée par Ratchet dans ses aventures. Par ailleurs, ratchet en anglais, signifie "clé à cliquet".
  • Clé à molette : Si elle peut être utilisée comme arme de corps-à-corps, elle peut aussi permettre de tourner des cranko-boulons, qui des sortes de vis situées sur des plates-formes qu'il faut tourner à l'aide de la dite clé pour activer des mécanismes ou remplir des objectifs. La clé est gratuite mais peut être améliorée en achetant des améliorations au magasin.
  • Hyperswing : L'hyperswing envoie un rayon tracteur vers une cible spécialement faite pour son utilisation. Elle permet au joueur, généralement, de se balancer d'un côté à l'autre d'un gouffre. Son fonctionnement est similaire à l'hyperswing du troisième épisode, et à l'approche d'une cible, il s'équipe automatiquement.
  • Glisso-bottes : Ce sont des chaussures équipées automatiquement dès que Ratchet saute sur un rail ou un câble déployé par ses robots. Elles permettent de glisser sur les rails jusqu'à leur terme. Ratchet ne peut pas perdre l'équilibre et ne peut donc pas tomber, excepté s'il tombe à court de points de vie ou s'il arrive au bout d'un rail "impasse". Ratchet ne peut utiliser que son Duo de vipères lorsqu'il est sur un rail. Ratchet peut aussi sauter sur un rail adjacent à celui sur lequel il se trouve (toujours sans tomber). Le fonctionnement est similaire aux trois épisodes précédents de la série.
  • Super-bottes : Il s'agit de chaussures permettant de se déplacer plus vite en ligne droite. Le fonctionnement est le même que dans le deuxième et troisième épisode : Ratchet "flotte" au-dessus du sol, allongé face vers la terre, et est propulsé par les super-bottes pendant une seconde sur une ligne droite à une vitesse supérieure à son déplacement normal. Après cette seconde, les super-bottes ont moins de propulsion et ralentissent Ratchet, cependant il peut changer de direction.
  • Bottes gravitationnelles : Ce sont des chaussures permettant de marcher sur des parois métalliques spécifiques, d'inclinaison quelconque. Ratchet peut donc marcher contre la gravité sur ces parois et atteindre des endroits spéciaux. Cependant, il est impossible de marcher sur tous les murs avec ces bottes.

Gadgets des robots de combat

Tous ces gadgets doivent être activés par le joueur, en donnant un ordre aux robots. Ils disposent de leur propre clé, leur permettant de tourner des cranko-boulons à la place de Ratchet.

  • Glisso-câble : Un robot peut déployer un glisso-câble sur une plate-forme spécifique, sur lequel il est possible de grinder. Le glisso-câble n'atteint qu'un point prédéfini et ne peut être orienté à la guise du joueur. Si le robot qui tient le glisso-câble prend trop de dégâts, le câble disparaît, pouvant tuer Ratchet s'il se trouve au-dessus d'un gouffre mortel.
  • Rayon pirateur : A l'instar de la clé pour les cranko-boulons, le rayon pirateur permet de faire tourner à grande vitesse des orbes spécifiques. Ces orbes peuvent être de trois couleurs : rouge (ne peuvent pas être piratés), jaune (doivent être piratés) et vert (déjà piraté). Généralement, plusieurs orbes doivent être piratés pour activer un mécanisme (ouvrir une porte, activer un pont...). Le robot, s'il est touché par un tir ennemi, ralentit la cadence de piratage.
  • Grenade IEM : Cette grenade est utilisable pour désactiver des machines (tourelles, véhicules ennemis) ou des dispositifs électriques de façon temporaire avec une impulsion électromagnétique. Celle-ci n'affecte ni les robots, ni Ratchet.
  • Lien bouclier : Seul gadget payant du jeu, le lien de bouclier permet au deuxième robot de protéger le premier lorsqu'il effectue une tâche, ou alors permet à un robot de protéger Ratchet lorsqu'il tourne un cranko-boulon. Ce bouclier est presque impénétrable (seuls les tirs de mortiers ennemis permettent de percer le bouclier), et ne se désactive que si le robot qui a déployé le bouclier tombe hors service.

Véhicules

Ratchet peut aussi piloter quatre véhicules durant ses campagnes DreadZone. Ces véhicules ont des caractéristiques diverses, et sont utilisés dans des cas précis. Il est possible de les trouver sur des plates-formes appelées véhicultimes (mot-valise issu de véhicule et ultime), et ces dernières peuvent aussi réparer automatiquement les véhicules qui passent dessus.

  • Puma : C'est un véhicule terrestre à quatre roues, tout-terrain mais non amphibie. Ayant une vitesse moyenne, elle dispose de deux mitrailleuses plasma en tir primaire et d'un canon plasma à gros calibre en tir secondaire. Ratchet pourra l'utiliser sur Sarathos et Maraxus.
  • Rodator : C'est un véhicule terrestre monté sur pattes. Capable de sauter et doté d'une grande puissance de feu, avec deux mitrailleuses plasma en tir primaire et des mortiers à tête chercheuse (au nombre de 6) en tir secondaire nécessitant trois secondes de charge. La tête du Rodator peut pivoter à 360 degrés. Sa grande puissance est compensée par une grande lenteur et une résistance plutôt faible en dépit de sa carrure. C'est le véhicule le plus utilisé dans le jeu, étant présent sur six planètes : Catacrom 4, Sarathos, Shaar, Orxon, Stygia et Maraxus.
  • Hoverbike : C'est un véhicule terrestre flottant à un demi-mètre du sol. Doté d'un moteur puissant lui permettant d'avoir une grande rapidité, il est aussi possible de sauter. Mais le véhicule ne dispose que d'une double mitrailleuse plasma comme arme principale, et sa résistance est faible. L'Hoverbike est utilisé sur Catacrom 4 et Torval.
  • Hovership : Le seul véhicule volant du jeu. Ayant une grande résistance et une puissance de feu équivalente au Rodator, grâce à une mitrailleuse plasma en tir primaire et de 12 mortiers à tête chercheuse en tir secondaire, c'est le véhicule le plus puissant du jeu. Ce véhicule est utilisé sur Kronos, la Ceinture de Valix, Stygia et la Gare Fantôme.

Des tourelles fixes, qui peuvent pivoter à 360 degrés, sont aussi trouvables dans plusieurs tracés fatals. Elles sont utilisables par Ratchet, mais aussi par certains ennemis.

Développement

Ted Price, président d'Insomniac Games, lors d'une conférence à l'ArtFutura 2006, soit l'année suivant la sortie de Ratchet: Gladiator.

Le jeu fut officiellement annoncé le 11 avril 2005, en même temps que les nouveaux épisodes de ses deux concurrents sur la console de Sony, en l'occurence Jak X et Sly 3. Dès les premiers mois du développement, Insomniac a voulu explorer une nouvelle dimension de la série en mettant en avant le côté action et destruction, en mettant Ratchet seul au combat. De plus, les environnements sont plus sombres et moins colorés, en adéquation avec la nouvelle orientation du jeu.

Ratchet: Gladiator fut également le dernier jeu d'Insomniac Games sur PlayStation 2, puisqu'à partir de 2006, Insomniac n'a développé des jeux que sur PlayStation 3, sans pour autant abandonner la série. Plus de 150 personnes ont participé au développement du jeu.

Le gameplay n'aura pas été substantiellement modifié durant le développement du jeu, si ce n'est trois changements d'affichage tête haute, la disparition des jambes des robots de combat, et quelques modifications graphiques et textuelles mineures.

Le moteur graphique reprend celui de l'épisode précédent avec quelques améliorations, fonctionnant à 50 ou 60 images par seconde (en mode solo) selon la version PAL ou NTSC. Il supporte le format 16/9 et la version NTSC propose un mode balayage progressif en 480p.

Réactions

A compléter

Aperçu des notes reçues
Média Note
1UP.com US B+[5]
Consoles + FR 14 sur 20[6]
Edge R-U 7 sur 10[7]
Famitsu JP 32 sur 40[8]
Gamekult FR 5 sur 10[9]
GameSpot US 8,6 sur 10[10]
IGN R-U 8,8 sur 10[1]
JeuxVideo.com FR 15 sur 20[11]
Joypad FR 6 sur 10[12]
Playfrance - 8,5 sur 10[13]
PSM2 - 13 sur 20[14]
Compilation(s) de plusieurs critiques
Game Rankings 83 %[15]
Metacritic 81 %[16]

Liens externes

Ratchet-galaxy.com - Site regroupant tout ce qu'il faut savoir sur la série Ratchet et Clank

Notes et références

  1. a , b  et c (en) Jeremy Dunham, « Ratchet: Deadlocked review » sur IGN.com, 27 octobre 2005
  2. (fr) Ratchet : Gladiator sur Jeuxvideo.com
  3. http://www.geocities.com/sandychan87/e_mails.html Mail du 17 juillet 2003, Insomniac répond que Ratchet mesure 1,5 mètre.
  4. D'après Dallas dans Ratchet: Gladiator
  5. (en) Jane Pinckard, « Ratchet: Gladiator review » sur 1UP.com, 30 octobre 2005
  6. (fr)Numéro 167 de décembre 2005
  7. (fr)Numéro 157 de Noël 2005
  8. (ja)Numéro 882 du 18 novembre 2005
  9. (fr) Amaebi, « Ratchet: Gladiator, test express » sur Gamekult, 24 novembre 2005
  10. (en) Carrie Gouskos, « Ratchet: Deadlocked review » sur GameSpot, 26 octobre 2005
  11. (fr) Frédéric "Rivaol" Goyon, « Test de Ratchet : Gladiator sur PlayStation 2 » sur Jeuxvideo.com, 24 novembre 2005
  12. (fr)Numéro 158 de décembre 2005
  13. (fr) "Thibaut", « Ratchet : Gladiator : Test PS2 » sur Playfrance, 21 novembre 2005
  14. (fr)Numéro 54 de décembre 2005
  15. Ratchet: Deadlocked for PS2 - GameRankings, sur Game Rankings.
  16. Ratchet: Deadlocked (ps2: 2005), sur Metacritic.


  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « Ratchet: Gladiator ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ratchet - Clank Games de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • List of cooperative video games — The following is a list of computer and video games that feature cooperative gameplay. See also: List of cooperative games for the Xbox 360 See also: List of cooperative games for the Playstation 3 Note 1. To sort by multiple columns, start from… …   Wikipedia

  • Optimus Prime — is a fictional character from the Transformers franchise. Prime is the leader of the autobots, a faction of transforming robots from the planet Cybertron. The autobots are constantly waging war against a rival faction of transforming robots… …   Wikipedia

  • Megatron — For other uses, see Megatron (disambiguation). Not to be confused with Pegatron. Megatron is a character from the Transformers franchise, created by toy companies Hasbro and Takara. He is the primary antagonist and leader of the evil faction… …   Wikipedia

  • Omega Supreme — For the song by Danger Mouse and Jemini, see Ghetto Pop Life. Omega Supreme is the name of a fictional character from the Transformers franchise. He is always an Autobot and is often depicted as a gigantic transformer with vast strength and/or… …   Wikipedia

  • J. M. R. Parrondo — Infobox Scientist box width = 300px name = J. M. R. Parrondo image size = 300px caption = Juan M. R. Parrondo, photographed in 2003 by Derek Abbott. birth date = Birth date and age|1964|1|9|mf=y birth place = Madrid, Spain death date = death… …   Wikipedia

  • Grimlock — is the name of several fictional characters in the Transformers universes.Transformers: Generation 1Transformers character name = Grimlock caption = affiliation = Autobot subgroup =Action Masters, Deluxe Vehicles, Dinobots, Pretenders rank = 9 5… …   Wikipedia

  • Jetfire — For other meanings, see Jetfire (disambiguation). Jetfire is the name of several fictional characters from the Transformers universes. He is nearly always depicted as an Autobot with jet or space shuttle alternate mode. Contents 1 Transformers:… …   Wikipedia

  • Sakura Wars — nihongo| Sakura Wars |サクラ大戦|Sakura Taisen is a Japanese media franchise owned by Red Entertainment and Sega; it was created by Ouji Hiroi, with original character designs by Kōsuke Fujishima. The franchise includes video games and other… …   Wikipedia

  • Mirage (Transformers) — Mirage is any of several distinct fictional characters in the various Transformers series. Mirage is one of the single most re used names in the Transformers series, and is almost entirely synonymous with characters possessing Formula One racing… …   Wikipedia

  • Ravage (Transformers) — Ravage is the name of several fictional characters in the Transformers universes. Due to the inability to trademark the common word ravage , he is sometimes called Battle Ravage, Command Ravage or Tripredacus Agent. In 2007 Hasbro released the… …   Wikipedia

  • Barricade (Transformers) — Barricade is the name of four fictional characters in the various Transformers universes. Contents 1 Transformers: Generation 1 1.1 Dreamwave Productions 1.2 IDW Publishing 1.3 Video games …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.