Racing Club De Lens (Réserve)


Racing Club De Lens (Réserve)

Racing Club de Lens

Racing Club de Lens Football pictogram.svg
Logo
Généralités
Surnom(s) Sang et Or
Date de fondation 1906
Statut professionnel 1934 - 1969,
puis depuis juillet 1970
Couleurs Rouge et Jaune
Stade Stade Félix-Bollaert
(41 229 places)
Siège 33 rue Arthur-Lamendin,
62 210 Avion[1]
Championnat actuel Ligue 1
Président France Gervais Martel
(depuis le 24 août 1988)
Entraîneur France Jean-Guy Wallemme
(depuis le 27 mai 2008)
Joueur le plus capé France Éric Sikora, 545 matches
Meilleur buteur France Maryan Wisnieski et Algérie Ahmed Oudjani, 93 buts
Site web www.rclens.fr
Palmarès
National[2] Championnat de France (1)
Ligue 2 (4)
Coupe de la Ligue (1)
International[2] Coupe Intertoto (1)
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Troisième
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2009-2010 du RC Lens

Le Racing Club de Lens est un club français de football fondé en 1906. Le club est présidé par Gervais Martel depuis le 24 août 1988[3] et entraîné par Jean-Guy Wallemme depuis le 27 mai 2008[4].

Le club « Sang et Or Â», champion de France en 1998 et vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1999, évoluera en Ligue 1 en tant que promu durant la saison 2009-2010. Cette édition sera la cinquante-sixième du Racing dans l'élite française, que le club nordiste a connu pour la première fois il y a 72 ans[5].

Sommaire

Histoire

Repères historiques

Article détaillé : Histoire du Racing Club de Lens.
Localisation de Lens en France.

Fondé en 1906[1],[6], le Racing Club de Lens est né sous l'impulsion d'une bande de lycéens qui s'amusaient à jouer au football à l'instar des Anglais et de quelques villes françaises, comme Roubaix ou Arras dans la région. À l'origine vêtus de vert et de noir[7], les joueurs lensois adoptent le rouge et le jaune en 1923[8], qui donneront au club ce fameux surnom : Sang et Or. Traversant les divisions, le RC Lens accède en 1937 à la première division, et se développe lentement. Après quelques bons parcours en Coupe de France, le club est confronté à la Seconde Guerre mondiale.

Avec la fin de la guerre, le Racing essaye de reprendre le fil de son histoire le plus normalement possible, mais doit faire face à des problèmes économiques. Il descend donc en seconde division, et y reste quelques années. Après la remontée en 1949, Lens parvient à se maintenir difficilement. Les houillères étant en déclin, le club n'est plus aidé financièrement, et voit ses résultats être de plus en plus mauvais. En 1968, le Racing Club de Lens redescend en seconde division, puis devient un club amateur en étant déversé dans la division inférieure. Peu à peu, le public commence à délaisser son équipe, qui ne parvient pas à remonter.

Mais grâce à quelques hommes comme Henri Trannin, Arnold Sowinski ou André Delelis, Lens entreprend sa reconstruction. En 1973, il finit premier de deuxième division, et atteint la finale de la Coupe de France deux ans plus tard. Fort de ce renouveau, le club peut enfin écrire de nouvelles lignes dans son histoire, concernant les coupes européennes.

Parvenant à se maintenir après des débuts de saisons ratés et grâce à quelques « sauveurs Â», Lens se stabilise et devient un club important du football français. Son importance va même se confirmer et augmenter avec sa victoire de 1998, qui fait du Racing Club de Lens un club champion de France. Une saison plus tard, le club Sang et Or obtient un deuxième grand trophée, en remportant la Coupe de la Ligue. Proche ensuite d'étoffer son palmarès (au pied de la finale européenne en 2000, titre perdu en 2002), Lens connaît quelques mésaventures en championnat, et retombe dans ses travers en 2008. Mais contrairement aux années précédentes, il remonte aussi vite qu'il est descendu en Ligue 2, et se prépare à l'aube de la saison 2009-2010 à parfaire son histoire, longue de 103 ans.

Bilan

Division Saisons Titres[9] MJ V N D BP BC +/-
D1 / L1 55 1 2006 744 538 724 2865 2848 +17
D2 13 4 440 225 114 101 823 487 +336
D3 / CFA 1 - - - - - - - -
DH 5 - - - - - - - -
PH 3 - - - - - - - -
Regional 5 - - - - - - - -
Statistiques arrêtées avant la saison 2009-2010[10]

Palmarès

National

Champion (1)[9] : 1998
Vice-Champion (4) : 1956, 1957, 1977 et 2002
Champion (4) : 1937, 1949, 1973 et 2009
Finaliste (3) : 1948, 1975 et 1998
Vainqueur (1) : 1999
Finaliste (1) : 2008
Vainqueur (3) : 1959, 1960 et 1965
Finaliste (1) : 1957
Vainqueur (1) : 1994
Vainqueur (3) : 1957, 1958 et 1992
Finaliste (4) : 1979, 1983, 1993 et 1995

Européen

Meilleur performance : Phase de groupes en 1999 et en 2003
Coupe Saisons J V N D BP BC +/-
C1 2 12 4 4 4 16 17 -1
C2 1 4 1 1 2 10 7 +3
C3 11 64 28 17 19 110 74 +36
Intertoto 3 12 7 4 1 21 8 +13
Récapitulatif des résultats du Racing Club de Lens en Coupes d'Europe au 4 octobre 2007[12]
Meilleur performance : Huitièmes de finale en 1976
Meilleur performance : Demi-finales en 2000

Records

Classement UEFA

Tandis que le Racing Club de Lens obtenait la 30e place en 2000 avec 53 363 points, il se place en 2009, 66e avec 32 033 points.

Couleurs et logos

Maillots

Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
1906-1907

Depuis de nombreuses années, les joueurs du Racing Club de Lens arborent à domicile une tenue faite de rouge et de jaune. Mais dans les premières années d'existence du club, les couleurs n'étaient sensiblement pas les mêmes. Lors de sa création, et jusqu'à l'année suivante, les maillots étaient en effet composés de vert, en référence à la Place Verte qui vit les premiers Lensois jouer, et de noir pour le charbon.

Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
1919-1924

Puis vint ensuite le rouge, remplaçant le vert sur les tuniques. Vite oublié, il disparaît un an plus tard. Durant six années, les joueurs figurent en Ligue d'Artois vêtus de noir et de blanc, avec la mention RCL placée au centre du maillot[14].

Après la guerre, Lens adopte les couleurs de l’Union Sportive du Foyer Franco-américain sous l'impulsion de Laroche, directeur du Comité de Secours Américain, qui aida le club à se reconstruire. Les Lensois portent donc le bleu ciel, le blanc et le rouge, et cela durant cinq années[15].

C’est en 1923 qu’apparaissent les couleurs sang et or, après la nomination de Pierre Moglia à la présidence. L'histoire raconte que Moglia choisit ces couleurs en référence au drapeau espagnol, en passant devant les ruines de l'église de la ville, dernier vestige de l'occupation espagnole de 1648[16]. Pendant plus de 85 ans, les motifs se succèdent mais les couleurs ne changent pas. Après les bandes verticales (1924-1931), le rouge devient dominant (1931-1951). En 1955, le logo du club apparaît pour la première fois sur le maillot, qui présente une longue bande verticale de rouge sur fond jaune.

Après un retour à la succession de bandes rouges et jaunes, les premiers sponsors font leur apparition. Carrefour entre en scène dès 1972, suivit par Europe 1 en 1975 qui sera présent sur le maillot durant huit ans. Après Auchan en 1983 (jusqu'en 1989), la venue de Shopi marque la fin du sponsor unique. En effet, le Crédit mutuel devient lui aussi partenaire du Racing, de 1990 à 1993. Après KIA (1997-1998, l'année du titre), OLA de 1998 à 2001 et Orange de 2001 à 2006, trois sponsors apparaissent sur le maillot lensois le temps d'une saison (LG, Orange, Cafpi et Onzéo). Actuellement, et depuis 2007, c'est Invicta qui est devenu le partenaire principal du RC Lens, accompagné d'Atac de 2007 à 2008, de Simply Market, McCain et Canéo de 2008 à 2009, puis d'Allianz et Optex pour la saison à venir.

Du côté des équipementiers, Le Coq Sportif est apparu pour la première fois en 1969, suivi à partir de 1974 et pendant vingt ans d'Adidas. Après Olympic (1994-1996) et Umbro (1996-2001), Nike a habillé les joueurs durant huit années. Aujourd'hui, c'est Reebok qui est présent sur les maillots lensois, et qui s'est engagé pour cinq ans[17].

Blason


Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Personnalités du club

Joueurs emblématiques

Article détaillé : Liste des joueurs du Racing Club de Lens.

Internationaux français

Clast Nom Poste Sél. à Lens Sél. au total
1 Maryan Wisnieski Attaquant 33 33
2 Georges Lech Attaquant 16 35
3 Xercès Louis Milieu 12 12
4 Didier Six Attaquant 11 52
5 Alou Diarra * Milieu 11 20
6 Guillaume Bieganski Défenseur 5 9
7 Philippe Vercruysse Milieu 4 12
8 Ladislas Siklo Milieu 4 4
9 Tony Vairelles * Attaquant 3 8
10 Daniel Xuereb Attaquant 3 8
11 Pierre Laigle Milieu 2 8
12 Daniel Moreira * Attaquant 2 3
13 Didier Sénac Défenseur 2 3
14 François Brisson Attaquant 2 2
15 Edmond Novicki Attaquant 2 2
16 Michel Stievenard Attaquant 2 2
17 Frédéric Déhu Défenseur 1 5
18 Farès Bousdira Milieu 1 1
19 Paul Courtin Attaquant 1 1
20 Jean Desgranges Attaquant 1 1
21 Raymond François Milieu 1 1
22 Richard Krawczyk Milieu 1 1
23 Marcel Ourdouillié Milieu 1 1
Légende : * Encore en activité.

Autres joueurs français

Joueurs étrangers


Dirigeants

Présidents

Cette section présente les présidents du Racing Club de Lens depuis 1906 :

  • France Renoult (1930 - 1933)
  • France Jules A. Van den Weghe (1933 - 1934)
  • France Louis Brossard (1934 - 1957)
  • France Vital Lerat (1957 - 1959)
  • France Albert Hus (1959 - 1968)
  • France René Houdart (1968 - 1972)

Entraîneurs

Statistiques mises à jour à la fin de la saison 2008-09.
Dates Nom Matches Victoires Nuls Défaites % Vict. Distinction(s)
-
Mars 1997 - Mai 1997 France Roger Lemerre 10 4 3 3 40,00 %
Juin 1997 - Octobre 1999 France Daniel Leclercq 102 55 17 30 53,92 % Finaliste de la Coupe de France, Champion de D1,
Vainqueur de la Coupe de la Ligue
Octobre 1999 - Mai 2000 France François Brisson 38 16 8 14 42,11 % Demi-finaliste de la Coupe UEFA
Juin 2000 - Février 2001 France Rolland Courbis 31 10 8 13 32,26 %
Février 2001 - Mai 2001 France Georges Tournay 8 1 5 2 12,50 %
Juin 2001 - Janvier 2005 France Joël Muller 161 67 45 49 41,61 % Vice-Champion de L1
Janvier 2005 - Mai 2007 France Francis Gillot 128 55 41 32 42,97 %
Juin 2007 - Août 2007 France Guy Roux 8 1 4 3 12,50 %
Août 2007 - Mai 2008 France Jean-Pierre Papin 42 14 12 16 33,33 % Finaliste de la Coupe de la Ligue
Mai 2008 - France Jean-Guy Wallemme 43 23 8 12 53,49 %


Guy Roux a proposé sa démission le 23 août au président Martel qui l'accepte le 25 à la mi-temps du match contre le Racing Club de Strasbourg[18].

Structures

Budget

  • Saison 2002-2003 : Le budget du club était de 69 M€ avec un bénéfice en fin de saison de 3 M€.
    • Le club a touché 34 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2003-2004 : Le budget du club était de 44 M€ avec un bénéfice en fin de saison de 1.945 M€.
    • Le club a touché 13 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2004-2005 : Le budget du club était de 44 M€ avec un déficit en fin de saison de 7.466 M€.
    • Le club a touché 16 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2005-2006 : Le budget du club était de 65 M€ avec un bénéfice en fin de saison de 0.526 M€.
    • Le club a touché 31 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2006-2007 : Le budget du club était de 69 M€ avec un bénéfice en fin de saison de 2,061 M€.
    • Le club a touché 34 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2007-2008 : Le budget du club était de 63 M€ avec un déficit en fin de saison de 3.162 M€.
    • Le club a touché 20 M€ de droits télé pour cette saison.
  • Saison 2008-2009 : Le budget du club est de 26,5 M€
    • Le club a touché 5 M€ de droits télé pour cette saison.[19]

Le Stade Félix-Bollaert

Bollaert un soir de match.

Le stade Félix-Bollaert, qui doit son nom à l'ancien directeur commercial de la compagnie des mines de Lens qui décida sa construction en 1931, est le stade du Racing Club de Lens. Les travaux ont débuté en 1932, et le stade a été inauguré deux ans plus tard.

Il est à noter que le Stade Félix-Bollaert, avec ses 41 229 places[20], pourrait à lui seul accueillir dans ses tribunes toute la population de la commune de Lens, qui est inférieure à 40 000 habitants (35 583 exactement).

Depuis les belles années 2000 du RCL, le fidèle président Gervais Martel a pour projet de rénover le stade Félix Bollaert et d'agrandir sa capacité à environ 50 000 places. Projet mis en "stand by" suite à la relégation en Ligue 2 en 2008 mais de nouveau d'actualité depuis l'officialisation de la remontée en Ligue 1 en 2009. Un projet d'autant plus important si Lens veut pouvoir accueillir l'Euro 2016 pour lequel la France a lancé sa candidature, d'autant que Gervais Martel n'a pas l'intention de voir son stade non sélectionné pour la compétition.[21]

La Gaillette

La Gaillette, centre d'entraînement du Racing Club de Lens, a été inaugurée le 10 octobre 2002 en présence du président Gervais Martel, du Ministre des Sports Jean-François Lamour et du Président de la LNF Frédéric Thiriez.

Elle compte plus d'une quinzaine de terrains, dont notamment le Dôme, terrain synthétique et couvert de plus de 75 de long. Le centre possède la particularité d'avoir baptisé ses terrains aux noms de grands stades, comme le Maracana ou le Camp Nou.

La Gaillette possède également :

  • 55 chambres destinées à loger les jeunes Sang et Or ;
  • un grand espace de musculation, de rééducation et de récupération ;
  • un espace de balnéothérapie (piscine, sauna, massage sous l'eau ...) ;
  • un amphithéâtre de 250 places conçu pour les réunions ou pour le traditionnel brief d'avant match ;
  • une salle de restauration permettant de servir 300 repas par jour ;
  • un grand espace servant à l'administration mais également à la chaîne RCL TV.

Coût total

Le coût total de cet équipement au moment de sa création a été évalué à 14 M€. Concernant les terrains, la ville d'Avion s'est contentée de les vendre au prix estimé par les domaines, c'est à dire 121 000 €. Il faut aussi compter le coût de fonctionnement de ce centre qui se chiffre à plusieurs millions d'euros par an.

La formation

Côté formation, le niveau du centre reste très faible malgré sa modernité, puisque à ce jour seul quelques joueurs ont réussi à percer dans le milieu du football. La Gaillette n'appartient qu'à la classe B, et figure dans le bas du classement établi par la Direction Technique National[22]. Son point faible reste toujours le manque de temps de jeu au niveau professionnel pour les joueurs formés. En effet, seul Kévin Monnet-Paquet figure fréquemment dans le groupe professionnel, et participe quelques fois à des rencontres du Championnat de France.

Effectif professionnel

Cette section présente la liste des joueurs actuels du Racing Club de Lens, classés par poste.[23]

Gardiens de but

N° Nom Poste Naissance Nationalité sportive [24] Sélection [25]
1 Vedran Runje Gardien 9 février 1976 à Split Croatie Croatie Croatie A
16 Hamdi Kasraoui Gardien 18 janvier 1983 à Sousse Tunisie Tunisie Tunisie A
30 Samuel Atrous Gardien 15 février 1990 à Roncq (59) France France

Défenseurs

N° Nom Poste Naissance Nationalité sportive [24] Sélection [25]
2 Marco Ramos Arrière gauche 26 avril 1983 à Levallois-Perret (92) Portugal Portugal [24]
4 Issam El Adoua Défenseur central 9 décembre 1986 à Casablanca Maroc Maroc Maroc Olympique
5 Alaeddine Yahia Défenseur central 26 septembre 1981 à Colombes (92) Tunisie Tunisie [24] Tunisie A
15 Fabien Laurenti Arrière droit 6 janvier 1983 à Marseille (13) France France
19 Romain Sartre Défenseur central 12 novembre 1982 à Lyon (69) France France
24 Éric Chelle Défenseur central 11 novembre 1977 à Abidjan (CIV) Mali Mali [24]
26 Yohan Demont Arrière / Milieu droit 15 mai 1978 à Valenciennes (59) France France
29 William Rémy Défenseur central 4 avril 1991 à Courbevoie (92) France France France -18 ans
— Darnel Situ Défenseur central 18 mars 1992 à Rouen (76) France France France -17 ans

Milieux de terrain

N° Nom Poste Naissance Nationalité sportive [24] Sélection [25]
7 Abdoulrazak Boukari Milieu offensif 25 avril 1987 à Lomé (Togo) France France
8 Geoffrey Doumeng Milieu offensif 9 novembre 1980 à Narbonne (11) France France
10 Dejan Milovanović Milieu offensif 21 janvier 1984 à Belgrade Serbie Serbie Serbie A
18 Sébastien Roudet Milieu gauche 16 juin 1981 à Montluçon (03) France France
20 Adil Hermach Milieu défensif 27 juin 1986 à Nîmes (30) Maroc Maroc [24] Maroc A
23 Nenad Kovačević Milieu défensif 11 novembre 1980 à Kraljevo Serbie Serbie Serbie A
27 Samba Sow Milieu défensif 20 avril 1989 à Bamako Mali Mali Mali Espoirs
28 Kanga Akalé Milieu / Ailier gauche 7 mars 1981 à Abidjan Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire A
— Benjamin Leclerc Milieu défensif 3 juin 1990 à Tourcoing (59) France France
— Alexandre Coeff Milieu offensif 20 février 1992 à Brest (29) France France France -17 ans
— Mehdi Abeid Milieu offensif 6 août 1992 à Montreuil (93) France France France -17 ans

Attaquants

N° Nom Poste Naissance Nationalité [24] Sélection [25]
9 Toifilou Maoulida Avant centre 8 juin 1979 à Dzaoudzi (Mayotte) France France
11 Eduardo Ribeiro Avant centre 5 août 1980 à São João Brésil Brésil
14 Kévin Monnet-Paquet Avant centre 19 août 1988 à Bourgoin (38) France France France Espoirs
22 Issam Jemâa Milieu / Ailier gauche 28 janvier 1984 à Gabès Tunisie Tunisie Tunisie A
25 Steven Joseph-Monrose Ailier droit 20 juillet 1990 à Paris (75) France France

Note : Les numéros 12 et 17 ont été retirés par le club. En effet, le 12 représente le public lensois et le 17 le numéro que portait Marc-Vivien Foé, mort subitement le 26 juin 2003.

Joueurs prêtés

Nom Poste Naissance Club Fin du prêt
Côte d'Ivoire Aruna Dindane Avant / Ailier droit 26 novembre 1980 à Abidjan Angleterre Portsmouth FC Juin 2010[26]
Belgique Kévin Goeman Gardien 14 mars 1988 à Bruxelles Belgique Zulte Waregem Juin 2010[27]
Mali Sidi Keita Milieu défensif 20 mars 1985 à Bamako Espagne Xerez CD Juin 2010[28]
Belgique David Pollet Avant centre 21 août 1988 à La Bassée (59) France Paris FC Juin 2010[29]

Staff technique

Nom Poste Naissance Nationalité
Jean-Guy Wallemme Entraîneur 10 août 1967 à Maubeuge (59) France France
Daniel Leclercq Directeur technique 4 août 1949 à Trith-Saint-Léger (59) France France
Christophe Delmotte Entraîneur adjoint 9 juin 1969 à Comines (59) France France
Dominique Cuperly Entraîneur adjoint 5 septembre 1952 à Chaumont (52) France France
Michel Ettore Entraîneur des gardiens 14 octobre 1957 à Amnéville (57) France France

Aspect Socio-culturel

Dans les médias

Le Racing Club de Lens a fait une apparition dans le film de Dany Boon Bienvenue chez les Ch'tis.

Supporters du RC Lens

Article détaillé : Supporters du Racing Club de Lens.

Le premier club de supporters, le 12 Lensois, a été fondé en 1926. Le 12 Lensois symbolise le 12e homme, et c'est dans ce sens, mais aussi pour montrer l'intérêt du club à son association de supporters, que le président du Racing Club de Lens, Gervais Martel, a « offert Â» le N°12 au public de Bollaert, ne laissant aucun joueur le porter sur son maillot. Parmi les sections les plus influentes et présentes, celle des Red Tigers 1994 figure en tête bien que parfois décriée pour sa mentalité ultra. Localisée en tribune Marek, elle est l'élément principal de l'ambiance du stade (bruits de trompettes, jet de confettis, création de banderolles). Son emplacement est d'ailleurs souvent qualifié de « 100% abonnés Â».

Dominique Regia-Corte est le responsable des relations entre le club et les nombreux groupes de supporters.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Liens externes

Bibliographie et sources

Notes et références

  1. ↑ a  et b  Fiche du club, sur le site de la LFP. Consulté le 24 juillet 2009
  2. ↑ a  et b  Seules les compétitions officielles sont indiquées ici
  3. ↑ Il y a vingt ans, Gervais Martel devenait président sur le site de la La Voix des Sports, le 24 août 2008.
  4. ↑ Jean-Guy Wallemme aux commandes du RC Lens sur le site du RC Lens, le 27 mai 2008.
  5. ↑ Historique du RC Lens en championnat sur le site de la LFP.
  6. ↑ Fiche d'identité du club, Site officiel. Consulté le 24 juillet 2009
  7. ↑ 1906-1918 : Les fondations d’un mythe, Site officiel. Consulté le 15 juillet 2009
  8. ↑ 1918 - 1930 : Le nouveau visage du Racing, Site officiel. Consulté le 24 juillet 2009
  9. ↑ a  et b  Le Titre de 1944 est non comptabilisé. Le championnat 1944 a en fait été remporté par l'équipe de Lens-Artois, la compétition réunissant des équipes fédérales régionales.
  10. ↑ Les chiffres du RC Lens sur le site de la LFP.
  11. ↑ La Coupe Charles Drago sur le site de la RSSSF. Consulté le 17 mars 2008.
  12. ↑ Statistiques européennes du RC Lens sur le site de l'UEFA. Consulté le 6 septembre 2008.
  13. ↑ (en) Classement complet sur xs4all.nl. Consulté le 7 juillet 2009.
  14. ↑ Les tenues du Racing Club de Lens à travers l'histoire sur le site du RC Lens. Consulté le 17 juillet 2009.
  15. ↑ Une ascension interrompue par la Guerre sur le site du RC Lens.
  16. ↑ Fait de sang et d’or sur le site du RC Lens.
  17. ↑ Lens : Reebok remplace Nike sur Football365.fr, le 29 juin 2009.
  18. ↑ Guy Roux « n'aurait pas dû Â» sur le site de L'Équipe, le 25 août 2007.
  19. ↑ Cinq millions pour Lens sur Madeinlens.com, le 9 juin 2009
  20. ↑ Fiche du stade sur le site du RC Lens.
  21. ↑ Gervais Martel et l’Euro 2016 sur le site du RC Lens, le 25 mars 2009.
  22. ↑ Classement des Centres de formation 2007
  23. ↑ Effectif en date du 29 août 2009.
  24. ↑ a , b , c , d , e , f , g  et h  Certains joueurs comme Marco Ramos, par exemple, ont une double nationalité (française et autre), mais un même joueur ne peut jouer que pour une seule sélection nationale.
  25. ↑ a , b , c  et d  Sélection actuelle du joueur.
  26. ↑ Dindane prêté à Portsmouth sur le site de L'Équipe, le 28 août 2009.
  27. ↑ Lens prête le jeune Goeman sur le site de L'Équipe, le 25 juillet 2009.
  28. ↑ Sidi Keita prêté à Xerez ! sur le site du RC Lens, le 1er septembre 2009.
  29. ↑ David Pollet prêté au Paris FC sur Lensois.com, le 26 juin 2009.


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais Portail du Nord-Pas-de-Calais
Ce document provient de « Racing Club de Lens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Racing Club De Lens (Réserve) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.