Quelque chose noir

Quelque chose noir
Auteur Jacques Roubaud
Genre Recueil de poèmes
Pays d'origine Drapeau de France France
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Blanche
Date de parution 13 mai 1986
Nombre de pages 151
ISBN 207070694X

Quelque chose noir est un recueil de poèmes de Jacques Roubaud paru le 13 mai 1986 aux éditions Gallimard et ayant reçu la même année le Prix France Culture.

Commentaires

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Merci d'ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence souhaitée}}.

Quelque chose noir est le recueil consacré au deuil de Jacques Roubaud, après la mort de son épouse. Ce recueil a été rédigé plusieurs années après la mort d'Alix Cleo (environ 3 ans plus tard). En effet, il hésita un temps, comme il le dit lui-même à plusieurs reprises dans le recueil, à cesser toute activité poétique (ce qu'il appelle «l'aphasie»). Outre le caractère de tombeau poétique amoureux de ce recueil, on assiste également à l'enterrement du projet qu'avaient formé ensemble Alix Cleo et le poète que Roubaud nomme le «biipsisme» (en opposition au solipsisme, ce qu'il exprime dans le poème "Une logique" de Quelque chose noir). Ce biipsisme devait consister en une association artistique : les photos d'Alix d'une part, les textes de Roubaud d'autre part. Une fois Alix Cleo morte, ce projet n'est plus qu'un non-sens, comme le dit le poète lui-même. Il le réalise en partie à titre posthume lorsqu'il publie le Journal de son épouse, auquel il rajoute certaines des photos qu'elle avait faites. Il apparaît de ce fait qu'il faut lire Quelque chose noir en relation avec ce journal, car Roubaud en reprend certains passages dans les poèmes : « Impossible d'écrire, marié à une morte » répond au « Impossible d'écrire, mariée à un mort » du journal d'Alix et parle des photographies qu'il y a incluses. De même, il reprend la typographie qui était propre à son épouse dans le recueil. Une autre œuvre de Roubaud pourrait compléter ce premier diptyque (et ainsi former un triptyque). Il s'agit du Grand Incendie de Londres dont certains passages sont également repris dans Quelque chose noir. Ainsi le poème « Dès que je me lève », où le poète décrit son pseudo-petit déjeuner désormais solitaire existe déjà intégralement (et même de façon plus complète, car c'est de la prose où il peut inclure plus de détails) dans le roman, par exemple. On peut peut-être y voir l'embryon du futur recueil de poèmes. Celui-ci d'ailleurs avait d'abord été entrepris au moment de la mort d'Alix Cleo. L'ultime section du livre, « Rien », la dixième, rajoutée à la structure de la « neuvine » est datée de l'année du décès. La présentation de la page de titre de cette section peut en outre sembler mimer une stèle.

La structure du recueil est une imitation de la forme médiévale très compliquée de la sextine, composée de six strophes de six vers chacune et d'un envoi et où le jeu des rimes est très complexe, puisqu'aucune strophe ne doit avoir exactement le même ordre des rimes. Roubaud reprend ce fonctionnement, quasi « oulipien », en le transformant en celui d'une « neuvine ». En effet, Quelque chose noir est composé de neuf sections plus la dixième (qui est considérée généralement comme l'envoi), composées elles-mêmes de neuf poèmes, composés eux-mêmes de ce qu'on a appelés «alinéas» (car ce ne sont pas réellement des vers mais ce n'est pas non plus une disposition de prose). Chaque poème consiste donc en une neuvine dans la neuvine (et chaque vers une autre neuvine dans la neuvine), ce qui triple la difficulté. En revanche, la question des rimes est abandonnée car Roubaud ne fait pas dans ce recueil de poésie versifiée.

Éditions

Précédé par Quelque chose noir Suivi par
Aerea dans les forêts de Manhattan d'Emmanuel Hocquard
Prix France Culture
1986
Regard blessé de Rabah Belamri

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quelque chose noir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mettre, écrire quelque chose noir sur blanc — ● Mettre, écrire quelque chose noir sur blanc l écrire sur une feuille de papier, l énoncer d une manière formelle, incontestable …   Encyclopédie Universelle

  • Quelque chose d'autre — O nocem jinem    Comédie dramatique de Věra Chytilova, avec Eva Basakova, Vera Vzelacova, Josef Langmiler, Jiri Kodet, Milivoj Vzelac.   Pays: Tchécoslovaquie   Date de sortie: 1963   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 30    Résumé    La vie… …   Dictionnaire mondial des Films

  • J'ai Quelque Chose À Vous Dire — est un court métrage français réalisé par Marc Allégret en 1930. Résumé Un homme qui se prétend l amant d une femme mariée va trouver l époux et lui révèle que madame accorde ses faveurs à un troisième larron. Or l amant s est trompé d étage et d …   Wikipédia en Français

  • J'ai quelque chose à vous dire — est un court métrage français réalisé par Marc Allégret en 1930. Résumé Un homme qui se prétend l amant d une femme mariée va trouver l époux et lui révèle que madame accorde ses faveurs à un troisième larron. Or l amant s est trompé d étage et d …   Wikipédia en Français

  • noir — noir, noire [ nwar ] adj. et n. • XIIe ; neir 1080; lat. niger I ♦ Adj. A ♦ (Concret) 1 ♦ Se dit de l aspect d un corps dont la surface ne réfléchit aucune radiation visible, dont la couleur est aussi sombre que possible (⇒ noirceur; noircir;… …   Encyclopédie Universelle

  • CHOSE — Terme de la langue ordinaire dont la référence, une fois exclus les êtres animés, est purement contextuelle: telle «chose difficile», c’est ce sur quoi porte mon action tandis que je parle; «la chose en question», c’est ce dont nous nous… …   Encyclopédie Universelle

  • noir — NOIR, Noire. adj. Qui est de la couleur la plus obscure de toutes & la plus opposée au blanc. Des yeux noirs. une barbe noire. des cheveux noirs. un cheval noir. du drap noir. satin noir. maroquin noir. habit noir. robe noire. chapeau noir. cette …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Noir — Pour les articles homonymes, voir Noir (homonymie). Noir   Composantes RVB (r, v, b) …   Wikipédia en Français

  • Seigneur Noir — Diable Pour les articles homonymes, voir Diable (homonymie). « Diabolique » redirige ici. Pour le film de 1996, voir Diabolique (film) …   Wikipédia en Français

  • Chien noir (fantôme) — Une enseigne dépeign …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.