Père François Bourgoing


Père François Bourgoing

François Bourgoing (dominicain)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgoing.

Père François Bourgoing, prieur des Dominicains à Paris.

Il est accusé d'avoir poussé le moine Jacques Clément à assassiner Henri III. Il est certain, du moins, qu'il célébra en chaire "l'action héroïque et le glorieux martyre" de son confrère.

Pris les armes à la main dans l'assaut des faubourgs de Paris en novembre 1589, il fut condamné par le parlement de Tours à être écartelé, comme régicide.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
Ce document provient de « Fran%C3%A7ois Bourgoing (dominicain) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Père François Bourgoing de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francois Bourgoing (dominicain) — François Bourgoing (dominicain) Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Père François Bourgoing, prieur des Dominicains à Paris. Il est accusé d avoir poussé le moine Jacques Clément à assassiner Henri III. Il est certain, du moins, qu il… …   Wikipédia en Français

  • François Bourgoing (Dominicain) — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Père François Bourgoing, prieur des Dominicains à Paris. Il est accusé d avoir poussé le moine Jacques Clément à assassiner Henri III. Il est certain, du moins, qu il célébra en chaire l action… …   Wikipédia en Français

  • François bourgoing (dominicain) — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Père François Bourgoing, prieur des Dominicains à Paris. Il est accusé d avoir poussé le moine Jacques Clément à assassiner Henri III. Il est certain, du moins, qu il célébra en chaire l action… …   Wikipédia en Français

  • François Bourgoing (dominicain) — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Père François Bourgoing, prieur des Dominicains à Paris. Il est accusé d avoir poussé le moine Jacques Clément à assassiner Henri III. Il est certain, du moins, qu il célébra en chaire l action… …   Wikipédia en Français

  • Francois Bourgoing —     François Bourgoing     † Catholic Encyclopedia ► François Bourgoing     Third Superior general of the Congregation of the Oratory in France and one of the early companions of Cardinal de Bérulle, the founder of the French Oratorians, b. at… …   Catholic encyclopedia

  • Bourgoing — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bourgoing Denis de Bourgoing, (1897 1989, Vice amiral, Commandant de la Marine nationale pendant le Guerre d Indochine, Président de l Académie du Morvan… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Francois de Bourgoing — Jean François de Bourgoing Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Jean François, baron de Bourgoing, diplomate, écrivain et traducteur français, né à Nevers, le 20 novembre 1748 et mort à Carlsbad le 20 juillet 1811. Commandeur de la légion …   Wikipédia en Français

  • Jean-François De Bourgoing — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Jean François, baron de Bourgoing, diplomate, écrivain et traducteur français, né à Nevers, le 20 novembre 1748 et mort à Carlsbad le 20 juillet 1811. Commandeur de la légion d honneur[1], membre… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François de Bourgoing — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Jean François, baron de Bourgoing, diplomate, écrivain et traducteur français, né à Nevers, le 20 novembre 1748 et mort à Carlsbad le 20 juillet 1811. Commandeur de la légion d honneur[1], membre… …   Wikipédia en Français

  • Jean-françois de bourgoing — Pour les articles homonymes, voir Bourgoing. Jean François, baron de Bourgoing, diplomate, écrivain et traducteur français, né à Nevers, le 20 novembre 1748 et mort à Carlsbad le 20 juillet 1811. Commandeur de la légion d honneur[1], membre… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.