Prix Goncourt

ï»ż
Prix Goncourt
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goncourt.

Le prix Goncourt est un prix littĂ©raire français rĂ©compensant des auteurs d'expression française, crĂ©Ă© par le testament d'Edmond de Goncourt en 1896. La SociĂ©tĂ© LittĂ©raire des Goncourt fut officiellement fondĂ©e en 1902 et le premier prix Goncourt fut proclamĂ© le 21 dĂ©cembre 1903. Ce prix annuel est dĂ©cernĂ© au dĂ©but du mois de novembre, aprĂšs trois prĂ©sĂ©lections successives, en septembre et en octobre, parmi les romans publiĂ©s dans l'annĂ©e en cours.

Sommaire

Historique

Le prix Goncourt, crĂ©Ă© pour rĂ©compenser chaque annĂ©e « le meilleur ouvrage d'imagination en prose, paru dans l'annĂ©e Â» est attribuĂ© presque exclusivement Ă  un roman. Il est le prix littĂ©raire français le plus prestigieux. Un chĂšque de 50 francs est remis au laurĂ©at depuis 1903. Aujourd'hui, ce montant, du fait de l'inflation, ne reprĂ©sente plus qu'un prix symbolique — actualisĂ© Ă  10 euros[1] — mais la "notoriĂ©tĂ©" promise au laurĂ©at, qui verra son Ɠuvre accĂ©der au palmarĂšs des meilleures ventes, est une rĂ©compense bien plus convoitĂ©e. En marge du Prix Goncourt, l'acadĂ©mie dĂ©cerne en outre les Bourses Goncourt de la PoĂ©sie, de la Nouvelle, de la Biographie, de la Jeunesse et de Premier Roman.

Les dix membres de l'Académie Goncourt se réunissent chaque premier mardi du mois dans leur salon, au premier étage du restaurant Drouant, rue Gaillon, dans le deuxiÚme arrondissement de Paris. Le prix est attribué début novembre. Si aprÚs quatorze tours de scrutin il n'y a pas de lauréat élu le président a une voix double pour déterminer une majorité de vote.

Le prix ne peut ĂȘtre dĂ©cernĂ© qu'une seule fois Ă  un mĂȘme Ă©crivain. À une exception prĂšs : la supercherie de Romain Gary qui l'a reçu en 1956 pour son roman les Racines du ciel, puis en 1975, sous le pseudonyme d'Émile Ajar, pour le roman La Vie devant soi.

Le prix Goncourt est indissociable, depuis 1926, du prix Renaudot, crĂ©Ă© cette annĂ©e-lĂ  par dix critiques littĂ©raires qui attendaient la proclamation faite par le prĂ©sident de l'AcadĂ©mie Goncourt. Sans ĂȘtre organiquement liĂ© au jury du Goncourt, le jury du Renaudot joue le rĂŽle de son complĂ©ment naturel, accentuĂ© par l'annonce du rĂ©sultat, simultanĂ©ment et dans le mĂȘme cadre.

En 1988, l'Académie Goncourt a accueilli avec bienveillance la création du Prix Goncourt des lycéens par la Fnac, en collaboration avec le rectorat de Rennes.

Le 5 fĂ©vrier 2008, les jurĂ©s du Goncourt ont modifiĂ© certaines rĂšgles pour rĂ©pondre aux critiques rĂ©currentes qui leur Ă©taient faites : ils ont en effet dĂ©cidĂ© Ă  l'unanimitĂ© qu'il Ă©tait incompatible d'ĂȘtre Ă  la fois jurĂ© et rĂ©munĂ©rĂ© par une maison d'Ă©dition[2],[3].

Critiques et polémiques

Le Prix Goncourt reste le prix littĂ©raire le plus convoitĂ© en France parce qu'il assure de fait Ă  son rĂ©cipiendaire une promotion et des tirages consĂ©quents[4]. Une critique rĂ©currente qui est faite au prix Goncourt est d'ĂȘtre parfois « passĂ© Ă  cĂŽtĂ© Â» d'auteurs majeurs du XXe siĂšcle, l'exemple le plus souvent citĂ© Ă©tant l'attribution du prix 1932 Ă  Guy Mazeline pour son roman Les Loups, l'annĂ©e de la publication de Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand CĂ©line Ă©vincĂ© par 6 voix contre 4[5], pour ce que François Nourissier des annĂ©es plus tard qualifiera encore du « scandale des Goncourt Â». En 1999, le magazine Lire rĂ©sumait le problĂšme en une phrase : « Le prix Goncourt couronne rarement le meilleur roman de l'annĂ©e Â»[6].

Par consĂ©quent, les jurĂ©s du prix Goncourt se voient souvent reprocher un certain acadĂ©misme dans leur approche de la littĂ©rature, ainsi que leur affiliation Ă  des maisons d'Ă©dition (et plus prĂ©cisĂ©ment Ă  trois Ă©diteurs : Gallimard, Grasset et Le Seuil), qu'ils auraient tendance Ă  privilĂ©gier au dĂ©triment des petites maisons d'Ă©dition[7]. De nouvelles rĂšgles ont Ă©tĂ© instituĂ©es en 2008 pour Ă©viter la connivence des membres du jury avec ces grandes maisons d’édition : les jurĂ©s ont dĂ©sormais l'interdiction d'ĂȘtre salariĂ© dans l'Ă©dition[8]. Des rĂ©serves ont cependant Ă©tĂ© Ă©mises sur ces nouvelles rĂšgles qui ne garantiraient pas une plus grande impartialitĂ©[9]. Le Prix Goncourt, Ă  la diffĂ©rence d'autres prix littĂ©raires prestigieux comme le Prix Pulitzer, le Prix Cervantes ou le Man Booker Prize, n'est pas constituĂ© d'un jury « tournant Â»[10] : ses membres n'Ă©tant pas remplacĂ©s d'annĂ©e en annĂ©e, ces soupçons continuent de peser sur leurs dĂ©cisions[11]. L'Ăąge des jurĂ©s est Ă©galement un sujet de controverse, voire de raillerie constante. Jules Renard Ă©crivait dĂ©jĂ  Ă  son sujet : « L'AcadĂ©mie des Goncourt me paraĂźt malade ; ça a l'air d'une maison de retraite pour vieux amis. La littĂ©rature s'en dĂ©sintĂ©ressera Â»[12]. Pour y remĂ©dier, l'acadĂ©mie a changĂ© son rĂšglement en 2008, les jurĂ©s perdront dĂ©sormais leur droit de vote Ă  80 ans[13].

Les dix membres actuels de l'Académie Goncourt

Les membres de l'AcadĂ©mie Goncourt, qui sont cooptĂ©s par les autres membres, sont dĂ©signĂ©s Ă  vie. Ils sont bĂ©nĂ©voles, hormis le couvert qui leur est assurĂ© chez Drouant. Depuis 2008, les membres sont :

Pour la liste des membres depuis l'origine, voir Académie Goncourt.

Les présidents de l'Académie Goncourt

Liste des lauréats

Maurice Genevoix, lauréat pour Raboliot en 1925.
André Malraux, lauréat pour La Condition humaine en 1933.
Simone de Beauvoir, lauréate pour Les Mandarins en 1954.
Michel Tournier, lauréat pour Le Roi des aulnes en 1970.
Jacques Chessex, lauréat pour L'Ogre en 1973.
Jonathan Littell, lauréat pour Les Bienveillantes en 2006.
Marie Ndiaye, lauréate pour Trois Femmes puissantes en 2009.

Maisons d'éditions primées au moins deux fois

Autres prix Goncourt

Longtemps appelĂ©s « bourses Â», les prix Goncourt de la PoĂ©sie, de la Nouvelle, de la Biographie, de la Jeunesse et du Premier Roman sont dĂ©cernĂ©s chaque annĂ©e par l'AcadĂ©mie Goncourt.

Prix Goncourt des lycéens

Le Prix Goncourt des lycĂ©ens est un prix littĂ©raire français crĂ©Ă© en 1988 par la Fnac, en collaboration avec le rectorat de Rennes et avec la bienveillance de l'AcadĂ©mie Goncourt, qui accorde le droit d'employer son nom sans participer en aucune maniĂšre Ă  ce prix[rĂ©f. nĂ©cessaire], ni aux dĂ©libĂ©rations, ni au choix du laurĂ©at.

Article dĂ©taillĂ© : Prix Goncourt des lycĂ©ens.

Goncourt de la poésie

Le bourse Goncourt de la poĂ©sie a Ă©tĂ© instituĂ©e en 1985 grĂące au legs d'Adrien Bertrand (prix Goncourt en 1914). Ce prix est dĂ©cernĂ© Ă  un poĂšte pour l'ensemble de son Ɠuvre et non pour un ouvrage particulier.

Article dĂ©taillĂ© : Prix Goncourt de la poĂ©sie.

Goncourt de la Nouvelle

Article dĂ©taillĂ© : Prix Goncourt de la Nouvelle.

Goncourt du Premier Roman

Article dĂ©taillĂ© : Prix Goncourt du Premier Roman.

Goncourt de la biographie

Ce prix est décerné depuis 1999 en septembre en partenariat avec la municipalité de Nancy.

Article dĂ©taillĂ© : Prix Goncourt de la biographie.

Goncourt Jeunesse

Décerné en partenariat avec la municipalité de Fontvieille

Liste Goncourt : le choix polonais

Article dĂ©taillĂ© : Liste Goncourt : le choix polonais.

Il existe Ă©galement depuis 1998 un « prix Goncourt : le choix polonais Â» organisĂ© par l'Institut français de Cracovie et dĂ©cernĂ© par un jury constituĂ© d'Ă©tudiants des dĂ©partements de français des universitĂ©s de toute la Pologne sur la base de la liste Ă©tablie en septembre par l'AcadĂ©mie Goncourt[16].

Bibliographie

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. ↑ Fonctionnement de l'AcadĂ©mie Goncourt sur le site officiel
  2. ↑ Le Goncourt donne l'exemple dans Le Figaro du 7 fĂ©vrier 2008.
  3. ↑ Des polĂ©miques sur les Ă©diteurs Gallimard et Grasset souvent prĂ©sentes.
  4. ↑ À qui appartient... le prix Goncourt ? dans Le Figaro du 1er aoĂ»t 2008
  5. ↑ Ces prix Goncourt sont-ils encore lisibles ? dans Le Figaro du 6 novembre 2008
  6. ↑ Le Goncourt inconnu, Didier SĂ©nĂ©cal, Lire de novembre 1999
  7. ↑ A qui profitent les prix ? Dossier France Info du 25 octobre 2007
  8. ↑ Du neuf Ă  l'AcadĂ©mie Goncourt, Anne Crignon, Le Nouvel Observateur du 28 fĂ©vrier 2008
  9. ↑ Prix Goncourt, rĂ©volution dans un verre d’eau ? par Joseph Vebret dans Le Nouvel Observateur du 9 fĂ©vrier 2008
  10. ↑ La StratĂ©gie de l'andouillette, Emmanuel Lemieux, Lire de novembre 2003
  11. ↑ Les Prix littĂ©raires Ă  l'Ă©tranger, Capucine Roche, Lire de novembre 2004
  12. ↑ Le siùcle des Goncourt, Thierry Gandillot dans L'Express du 26 juin 2003
  13. ↑ Le jury Goncourt se fixe une limite d'Ăąge, par Alain Beuve-MĂ©ry dans Le Monde du 8 fĂ©vrier 2008
  14. ↑ RĂ©gis Debray, jurĂ© Goncourt dans Le Monde du 13 janvier 2011.
  15. ↑ Voir sur le site de l'AcadĂ©mie Goncourt
  16. ↑ Liste Goncourt : le choix polonais sur le site de l'AcadĂ©mie Goncourt.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix Goncourt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prix Goncourt —   [prigɔ̃ kuːr], angesehenster französischer Literaturpreis, der seit 1903 jĂ€hrlich in der ersten Dezemberwoche von der AcadĂ©mie Goncourt fĂŒr ein wĂ€hrend des Jahres erschienenes Werk der erzĂ€hlenden Literatur in französischer Sprache vergeben… 
   Universal-Lexikon

  • Prix Goncourt — Michel Houellebecq, PreistrĂ€ger 2010 Der Prix Goncourt (frz. Le prix Goncourt, lə pʁi ÉĄÉ”Ìƒkuʁ) ist der bekannteste französische Literaturpreis. Er wird seit 1903 jeweils im SpĂ€therbst von der 1900 gegrĂŒndeten AcadĂ©mie Goncourt vergeben u 
   Deutsch Wikipedia

  • Prix Goncourt — The Prix Goncourt is a prize in French literature, given to the author of the best and most imaginative prose work of the year .Edmond de Goncourt, a successful author, critic, and publisher, bequeathed his entire estate for the foundation and… 
   Wikipedia

  • Prix Goncourt — /pree gon koor /; Fr. /prddee gawonn koohrdd / Goncourt (def. 2). * * * â–Ș French literary prize       French literary prize, one of the most important in France. It was first conceived in 1867 by the brothers Edmond and Jules de Goncourt, authors 
   Universalium

  • Prix Goncourt — Prix Gon|court [prigĂ” ku:r] der; <nach dem Stifter, dem franz. Schriftsteller E. de Goncourt, 1822 1896> von der AcadĂ©mie Goncourt jĂ€hrlich verliehener Literaturpreis fĂŒr ein wĂ€hrend des Jahres erschienenes ErzĂ€hlwerk in franz. Sprache 
   Das große Fremdwörterbuch

  • Prix Goncourt — /pri gɒ̃ˈkʊə/ (say pree gon koouh) noun a French literary prize, awarded annually. {named after the AcadĂ©mie Goncourt. See Edmond and Jules Goncourt} 
   Australian English dictionary

  • Prix Goncourt — noun an award given annually for contributions to French literature ‱ Hypernyms: ↑award, ↑accolade, ↑honor, ↑honour, ↑laurels * * * /pree gon koor /; Fr. /prddee gawonn koohrdd / Goncourt (def. 2) 
   Useful english dictionary

  • Prix Goncourt —  Preeminent French literary award 
   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Prix Goncourt Jeunesse — Prix Goncourt Pour les articles homonymes, voir Goncourt. Le prix Goncourt est un prix littĂ©raire français rĂ©compensant des auteurs d expression française, crĂ©Ă© par le testament d Edmond de Goncourt en 1896. La SociĂ©tĂ© LittĂ©raire des Goncourt fut 
   WikipĂ©dia en Français

  • Prix Goncourt de la Biographie — Prix Goncourt Pour les articles homonymes, voir Goncourt. Le prix Goncourt est un prix littĂ©raire français rĂ©compensant des auteurs d expression française, crĂ©Ă© par le testament d Edmond de Goncourt en 1896. La SociĂ©tĂ© LittĂ©raire des Goncourt fut 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.