Presse feminine

ÔĽŅ
Presse feminine

Presse féminine

On appelle presse f√©minine (parfois aussi presse pour femmes) les titres de presse √©crite sp√©cifiquement destin√©s √† un lectorat f√©minin. Ses origines sont li√©es √† celles du mouvement f√©ministe au XVIIIe si√®cle. Parmi les magazines f√©minins contemporains les plus c√©l√®bres figurent le mensuel am√©ricain Cosmopolitan et l'hebdomadaire fran√ßais Elle.

Outre ces magazines spécialement conçus pour un public féminin, sont parfois rattachées à cette catégorie la presse culinaire, la presse de décoration, la presse familiale et une partie de la presse de loisirs.

De part les clichés (Idéalisation de la maigreur par les publicités qu'il s'y trouve) et thèmes (cuisine, mode, déco, astrologie) qu'elle propose, la presse féminine est souvent accusée de favoriser la conservation d'une société fondée sur la division et les inégalités des sexes.

Sommaire

Historique

Les pr√©mices de la presse f√©minine au XVIIe si√®cle

On peut ici √©voquer les premi√®res tentatives d'√©diter des journaux pour un lectorat f√©minin. Cela commence, √† partir de la deuxi√®me moiti√© du XVIIe si√®cle avec des journaux comme: La Muse Historique de Loret (1650-1665) ou le Mercure Gallant de Donneau de Viz√© (1672-1710).

XVIIIe si√®cle

Les origines de la presse f√©minine remontent au mouvement d'√©mancipation des femmes. En France, d√®s le XVIIIe si√®cle apparaissent des publications alors que les femmes commencent √† jouer un r√īle social plus visible : Le Journal des dames (1759-1788), Les Annales de l'√Čducation et du Sexe (1790). La R√©volution fran√ßaise sera particuli√®rement propice √† l'√©closion de nouveaux titres comme Les √Čtrennes nationales des dames, qui ne dura que six mois apr√®s sa cr√©ation le 30 novembre 1789, Les √Čv√©nements du jour et La Feuille du soir.

XIXe si√®cle

Au fur et √† mesure que le mouvement f√©ministe se d√©veloppe, la presse f√©minine se divise en deux cat√©gories, avec d'un c√īt√© des titres militants et de l'autre des parutions renvoyant √† l'image traditionnelle de la femme. Tandis que les femmes se voient cantonn√©es dans le r√īle de m√©nag√®res par Le Petit Courrier des Dames, Townsend's Selection of Parisian Costumes et Le Journal des dames et des modes (1797-1836), la presse f√©ministe explose aussi bien en France que dans les pays anglo-saxons : The Lily, The Genius of Liberty, The Pioneer and Women's Advocate, The Una, The Woman's advocate and The Sybil, La Gazette des femmes, La Voix des femmes, La Politique des femmes et L'Opinion des femmes. En France, toute la presse f√©minine sera censur√©e durant le Second Empire, mais r√©appara√ģtra dans les ann√©es 1880-1900 avec comme figures de proue La Citoyenne (1881) et La Fronde (1905), publication qui atteindra les 200 000 exemplaires.

XXe si√®cle

Le premier magazine de la presse f√©minine fran√ßaise est Midinette, publi√© par les √Čditions Rouff. L'entr√©e des femmes dans la vie active et la reconnaissance de leurs droits civiques permettent l'√©mergence de nouveaux titres au caract√®re r√©solument politique. En France, ce sera L'√Čcho des Fran√ßaises, Les Heures Claires de l'Union des femmes fran√ßaises (rebaptis√© Clara) ou encore Antoinette, journal de la CGT cr√©√© en 1955. Apr√®s Mai 68, le Mouvement de lib√©ration des femmes publie de nombreux titres, avec en France Questions f√©ministes (renomm√© Nouvelles questions f√©ministes) et en Belgique Les Cahiers du Grif. La fin du XXe si√®cle est marqu√©e par une d√©politisation de la presse f√©minine, le f√©minisme √©tant jug√© trop ¬ę poussi√©reux ¬Ľ[1].

Principaux éditeurs en France

Voir aussi

Ouvrages

  • Vincent Soulier, "Presse f√©minine, la Puissance frivole", √©d de l'Archipel, 2008, 300 pages.
  • √Čvelyne Sullerot, La Presse f√©minine, √©d. Armand Colin, 1963, 320 pages.
  • Martine Bonvoisin et Mich√®le Maignien, La Presse f√©minine, √©d. PUF, Que sais-je ?, 1996 (2e √©dition), 128 pages.
  • Ann Russo (sous la direction de Cheris Kramarae), The Radical Women's Press of the 1850s, √©d. Routledge, 2003, 325 pages (ISBN : 0415256879).
  • Suzanna Van Dijk, Traces de femmes. Pr√©sence f√©minine dans le journalisme fran√ßais du XVIIIe si√®cle, Pays-bas, Holland University Press, Amsterdam & Maarssen, 1988. ISBN 9030210001

Liens externes

Références

  1. ‚ÜĎ ¬ę Les f√©minins se d√©barrassent du f√©minisme ¬Ľ, interview de Fabienne Malbois par Virginie Poyetton parue sur le site d'information suisse Le Courrier le 18 f√©vrier 2005.
  • Portail de la presse √©crite Portail de la presse √©crite
  • Portail des femmes Portail des femmes
Ce document provient de ¬ę Presse f%C3%A9minine ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Presse feminine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Presse f√©minine ‚ÄĒ On appelle presse f√©minine (parfois aussi presse pour femmes) les titres de presse √©crite sp√©cifiquement destin√©s √† un lectorat f√©minin. Ses origines sont li√©es √† celles du mouvement f√©ministe au XVIIIe si√®cle. Parmi les magazines f√©minins… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • PRESSE - Typologie de la presse ‚ÄĒ La presse fran√ßaise, qui compte quelque 3 000 titres principaux (15 000 si on d√©nombre tous les bulletins d‚Äôassociations et les publications de communes, de paroisses, tous √† p√©riodicit√© variable), est constitu√©e d‚Äôorganes tr√®s divers qui… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • PRESSE ‚ÄĒ P EU de mots ont connu une telle extension, accompagn√©e d‚Äôun tel glissement de sens, que le mot ¬ępresse¬Ľ. Legs de Gutenberg, la presse est √† l‚Äôorigine le moyen d‚Äôimpression qui permet la reproduction d‚Äôun texte √† de multiples exemplaires: livres… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • PRESSE - La presse et ses lecteurs ‚ÄĒ En se diversifiant, la presse diff√©rencie √©galement ses modes de relation avec les lecteurs. La vari√©t√© de ses titres ne traduit plus seulement une pluralit√© de pr√©f√©rences partisanes ou d‚Äôorientations id√©ologiques; elle r√©sulte tout autant de… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Presse au Maroc ‚ÄĒ Cet article pr√©sente diverses listes reli√©es √† la presse au Maroc. Sommaire 1 Presse quotidienne 1.1 Quotidiens francophones 1.2 Quotidiens arabophones 2 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Presse sous le Second Empire ‚ÄĒ Le Second Empire constitue un grand moment de la presse. Pour la premi√®re fois, on vit se d√©velopper largement les servitudes de la presse moderne, celles qu elle subit et celles qu elle impose, et les vertus lib√©ratrices de l information. La… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Presse Commerce ‚ÄĒ Logo du Corporation Presse Commerce Cr√©ation 1988 Si ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Presse masculine ‚ÄĒ La presse masculine, dite aussi presse pour hommes, regroupe les magazines destin√©s √† un lectorat masculin. ces publications abordent essentiellement des th√®mes suppos√©s correspondre aux attentes d un public masculin et h√©t√©rosexuel. Cette… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • La presse sous le Second Empire ‚ÄĒ Presse sous le Second Empire Le Second Empire constitue un grand moment de la presse. Pour la premi√®re fois, on vit se d√©velopper largement les servitudes de la presse moderne, celles qu elle subit et celles qu elle impose, et les vertus… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Prisma Presse ‚ÄĒ est le deuxi√®me groupe de Presse magazine en France. Prisma Presse fait partie du groupe allemand Gruner Jahr qui est d√©tenu majoritairement par Bertelsmann. Prisma Presse a √©t√© fond√© par l Allemand Axel Ganz en 1978. Le groupe est aujourd hui… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.