Premier royaume de Mataram

ÔĽŅ
Premier royaume de Mataram

Royaume de Mataram

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mataram.
Cet article fait partie de la série
Histoire de l'Indonésie
Bandeau Histoire de l'Indonésie.png
Voir aussi :
Chronologie de l'histoire indonésienne
Préhistoire
Premiers royaumes
Royaume de Tarumanagara (358-723)
Sriwijaya (VIIe si√®cle au XIIIe si√®cle)
Sailendra (VIIIe si√®cle au IXe si√®cle)
Royaume de Sunda (669-1579)
Royaume de Mataram (752‚Äď1045)
Royaume de Kediri (1045‚Äď1221)
Royaume de Singasari (1222‚Äď1292)
Majapahit (1293‚Äď1500)
Essor des états musulmans
Expansion de l'Islam (XIIIe si√®cle au XVIIe si√®cle)
Sultanat de Malacca (1400‚Äď1511)
Sultanat de Demak (1475‚Äď1518)
Sultanat d'Aceh (1496‚Äď1903)
Sultanat de Banten (1526‚Äď1813)
Sultanat de Mataram (XVIe si√®cle au XVIIIe si√®cle)
Colonisation européenne
Colonisation portugaise (1512‚Äď1850)
Cie n√©erlandaise des Indes orientales (1602‚Äď1800)
Indes orientales n√©erlandaises (1800‚Äď1942)
√Čmergence de l'Indon√©sie
Nationalisme indon√©sien (1899‚Äď1942)
Occupation japonaise (1942‚Äď45)
Indépendance de l'Indonésie (1945)
R√©volution indon√©sienne (1945‚Äď1950)
Indonésie indépendante
D√©mocratie lib√©rale en Indon√©sie (1950‚Äď1957)
¬ę D√©mocratie dirig√©e ¬Ľ (1957‚Äď1965)
Mouvement du 30 septembre 1965 (1965‚Äď1966)
Dictature de Soeharto (1966‚Äď1998)
Transition démocratique (1998 à nos jours)
Modifier ce modèle

Mataram est le nom de deux royaumes qui ont existé à des époques différents mais ont le même territoire dans le centre de Java en Indonésie.

Sommaire

Le premier Mataram

Le "premier Mataram" est notamment attest√© par l'inscription dite de Canggal au nord-ouest de Yogyakarta dans le centre de Java, la plus ancienne trouv√©e √† ce jour dans l'√ģle. Dat√©e de 732 ap. J.-C., elle d√©clare que le raka (c'est-√†-dire "seigneur") Sanjaya de Mataram a √©rig√© un monument pour honorer Shiva.

Une autre inscription, dite de Kalasan à l'est de Yogyakarta, datée de 778, mentionne un roi Sailendra qui observe les rites bouddhiques. Les relations entre Sailendra et Sanjaya ne sont pas très claires. Les Sailendra avaient des liens avec les souverains de Sriwijaya dans le sud de Sumatra, mais là non plus, la relation entre les deux royaumes n'est pas claire.

Ce qu'on constate c'est que les temples des plaines du centre de Java construits entre les VIIIe et Xe si√®cles sont de rite bouddhique comme Borobudur construit par les Sailendra, ou shiva√Įte comme Prambanan construit par les Sanjaya, mais pr√©sentent parfois des √©l√©ments des deux rites, qui coexistaient.

Dans une inscription de 907 Balitung (règne 899-910), raka de Watukura, se proclame descendant de Sanjaya. Il unifie le centre de Java et son pouvoir s'étend sur Java Est. Lui et ses successeurs affirment leur autorité sur les deux régions mais en 928, le roi Mpu Sindok transfère définitivement sa cour à Java Est. Pour des causes encore mal élucidée, on n'a plus par la suite d'inscription dans le centre de Java.

Les royaumes javanais dominants seront dans l'est de l'√ģle, dont le plus puissant sera Majapahit. Les textes de Majapahit mentionnent d'ailleurs Mataram parmi ses vassaux. Cette dominance de l'est prend fin en 1527 avec la conqu√™te d'une partie de cette r√©gion par les troupes du royaume musulman de Demak, situ√© sur la c√īte nord du centre de Java. Mataram n'est plus qu'un vassal de la puissante Demak.

Liste des rois du premier Mataram

  • Sanjaya (835-838)
  • Rakai Pikatan ("seigneur de Pikatan") (838-850)
  • Rakai Kayuwangi (850-898)
  • Balitung (898-910)
  • Daksa (910-919)
  • Tulodong (919-924)
  • Wawa (924-929)
  • Mpu Sindok (929-947)
  • Sri Istana Tunggawijaya (947-985)
  • Dharmawangsa (985-1006)

Le second Mataram

√Ä Java, le XVIe si√®cle voit l'expansion du royaume musulman de Demak, qui se traduit par l'essor de l'islam sur le Pasisir, comme les Javanais appellent la c√īte nord de leur √ģle. Cette p√©riode est marqu√©e par la floraison dans les cit√©s portuaires de Java, ouvertes sur le monde ext√©rieur, d'une culture cosmopolite qui va provoquer une r√©action chez des princes de l'int√©rieur de l'√ģle, qui y voient une menace √† la culture traditionnelle javanaise.

L'assassinat du sultan de Demak en 1568 marque la fin de la pr√©√©minence des cit√©s de la c√īte, qui aura dur√© √† peine un demi-si√®cle. En 1577, Ki Gede Pamanahan, seigneur de Mataram, qui n'est plus qu'une petite principaut√© parmi d'autres √† Java, installe sa cour √† Kota Gede (aujourd'hui un faubourg de la ville de Yogyakarta). Son fils Senopati entreprend une s√©rie de campagnes militaires contre les principaut√©s du centre de Java et du Pasisir, affirmant l'autorit√© de ce "deuxi√®me Mataram".

Le petit-fils de Senopati (r√®gne 1613-1646), poursuit l'Ňďuvre de conqu√™te de ses pr√©d√©cesseurs en s'attaquant d'abord √† Java Est, puis Java Ouest. Ce prince de l'int√©rieur contraint les principaut√©s du Pasisir √† d√©truire leurs flottes et leur interdit le commerce maritime. Il prend le titre de Sultan Agung, "le grand sultan", en 1641.

Après la mort d'Agung, Mataram entame son déclin. Le royaume est miné par des guerres de successions dont les Hollandais tirent parti. Pour financer leurs campagnes contre les princes rebelles, les rois de Mataram s'endettent auprès de la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou "Compagnie néerlandaise des Indes orientales") en mettant en gage leurs territoires du Pasisir.

Liste des souverains du second Mataram

Période de Mataram proprement dit

  • Ki Gede Pamanahan re√ßoit le fief de Mataram du prince de Pajang
  • Panembahan Senopati, c. 1582 - 1601
  • Panembahan Seda ing-Krapyak, 1601 - 1613
  • Prabu Anyakrakusuma, plus connu sous le nom de Sultan Agung, 1613 - 1646
  • Amangkurat I, 1646 - 1677

Période de Kartasura

  • Amangkurat II
  • Amangkurat III
  • Paku Buwono I, 1703 - 1719
  • Amangkurat IV, encore appel√© Amangkurat Jawa
  • Paku Buwono II, 1726 - 1749

Période de Surakarta

  • Paku Buwono III, 1749 - 1788

Le partage

Le partage de Mataram

En 1755, les Hollandais r√©ussissent √† contraindre le roi, le sunan (titre des rois de Mataram) Paku Buwono III et son oncle le prince Mangkubumi, pr√©tendant au tr√īne, √† signer le trait√© de Giyanti, par lequel Mataram est divis√© en deux entre les deux princes. Le Sunan gardait son titre et sa capitale de Surakarta, tandis que Mangkubumi prenait le titre de Sultan Hamengku Buwono ("celui qui porte le monde dans son giron") et fondait sa capitale √† Yogyakarta (en vert), non loin de la tombe de Senopati, le conqu√©rant qui a permis l'√©mergence du deuxi√®me Mataram.

En 1757, en échange de son allégeance à Surakarta, Yogyakarta et la VOC, le prince Said, un autre oncle de Paku Buwono III qui s'était allié à Mangkubumi, reçoit un territoire de 4 000 foyers et le titre de Mangkunegara, fondant ainsi la principauté du Mangkunegaran (en rose).

En 1812, pour récompenser le prince Natakusuma de les avoir aidés lors de leur attaque contre Yogyakarta, les Britanniques créent la principauté du Pakualaman et lui accordent le titre de Paku Alam (en jaune).

Articles d√©taill√©s : Surakarta et Yogyakarta.

Bibliographie

  • Lombard, Denys, Le carrefour javanais (3 vol.), Editions de l'EHESS, 1990
  • Ricklefs, M. C., Jogjakarta Under Sultan Mangkubumi 1749-1792 : A History of the Division of Java, Oxford University Press, 1974
  • Ricklefs, M. C., A History of Modern Indonesia since c. 1300, Stanford University Press, 1993
  • Soemarsaid Moertono, State and Statecraft in Old Java, Cornell University Modern Indonesia Project


Royaumes et principautés de Java

Ce document provient de ¬ę Royaume de Mataram ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Premier royaume de Mataram de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Royaume de Mataram (premier) ‚ÄĒ Royaume de Mataram Pour les articles homonymes, voir Mataram. Cet article fait partie de la s√©rie Histoire de l Indon√©sie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de Mataram (deuxi√®me) ‚ÄĒ Royaume de Mataram Pour les articles homonymes, voir Mataram. Cet article fait partie de la s√©rie Histoire de l Indon√©sie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de mataram ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Mataram. Cet article fait partie de la s√©rie Histoire de l Indon√©sie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de Mataram ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Mataram. Royaume de Mataram Kerajaan Medang (id) VIIIe si√®cle ‚Äď XIe si√®cle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Deuxi√®me royaume de Mataram ‚ÄĒ Royaume de Mataram Pour les articles homonymes, voir Mataram. Cet article fait partie de la s√©rie Histoire de l Indon√©sie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de Kediri ‚ÄĒ Kerajaan Kadiri (id) Karajan Pangjalu (jv) 1045 ‚Äď 1222 1292 ‚Äď 1293 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume d'Indon√©sie ‚ÄĒ Au d√©but du XXe si√®cle, on comptait dans ce qui √©tait alors les Indes orientales n√©erlandaises, plus de 350 Etats plus ou moins ind√©pendantes, dont l‚Äôessentiel se trouvait en dehors de Java.[1] Dans la fa√ßon courant de pr√©senter l histoire de l… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume indon√©sien ‚ÄĒ Royaume d Indon√©sie Au d√©but du XXe si√®cle, on comptait dans ce qui √©tait alors les Indes orientales n√©erlandaises, plus de 350 Etats plus ou moins ind√©pendantes, dont l‚Äôessentiel se trouvait en dehors de Java.[1] Dans la fa√ßon courant de… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de Banten ‚ÄĒ Sultanat de Banten Pour les articles homonymes, voir Banten. Cet article fait partie de la s√©rie Histoire de l Indon√©sie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Royaume de gowa ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Goa (homonymie). Gowa (qu il ne faut pas confondre avec la ville de Goa en Inde) fut le plus puissant des √Čtats de l est indon√©sien. Sa capitale √©tait situ√©e au sud de l actuelle Makassar, capitale de la province ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.