Prelature

ÔĽŅ
Prelature

Prélature

Une pr√©lature est une dignit√© eccl√©siastique catholique conf√©r√©e par le pape, le plus souvent honorifique mais pouvant comporter une juridiction territoriale ou personnelle (√©v√™ch√©, abbaye, etc). Le terme est d√©riv√© du latin pr√¶latus, participe-adjectif de pr√¶ferre, ¬ę pr√©f√©rer ¬Ľ, sugg√©rant que le pr√©lat est pr√©f√©r√© par rapport au reste du clerg√©.

L'archétype du prélat est l'évêque, dont la prélature est le diocèse. Tous les autres types de prélat, incluant les abbés réguliers et les supérieurs généraux de communauté, sont dérivés de ce modèle original, et en reçoivent parfois les insignes (comme la crosse et la mitre pour les abbés mitrés).

Les différents types de prélature

La pr√©lature honorifique est g√©n√©ralement accord√©e √† des pr√™tres membres de la curie romaine : ils obtiennent, par ces distinctions, ¬ęProtonotaire Apostolique Surnum√©raire¬Ľ, ¬ęPr√©lat d'Honneur de Sa Saintet√©¬Ľ ou encore ¬ęChapelain de Sa Saintet√©¬Ľ, le droit de porter certains attributs √©piscopaux. Ils peuvent alors se faire appeler "Monseigneur" ou ¬ę Monsignore ¬Ľ, sans √™tre pour autant consacr√©s comme √©v√™ques.

La pr√©lature personnelle[1] comme, par exemple, l'Opus Dei. Ce sont des circonscriptions eccl√©siastiques, pr√©vues par le Concile Vatican II dans le num√©ro 10 du d√©cret Presbyterorum ordinis[2] et par le Code de Droit Canonique dans ses canons 295 √† 297[3], qui ont √©t√© constitu√©es pour mener √† bien, avec une grande souplesse, des t√Ęches pastorales pr√©cises. La premi√®re et seule pr√©lature personnelle existante actuellement est l'Opus Dei. Il y aurait des discussions afin que la Fraternit√© Sacerdotale Saint Pie X devienne √©galement pr√©lature personnelle en cas de r√©conciliation avec l'√Čglise Catholique Romaine. Il est √† noter que la pr√©lature personnelle, bien qu'elle soit attribu√©e √† un √©v√™que, n'est pas un si√®ge √©piscopal. Par cons√©quent, le pr√©lat de l'Opus Dei est titulaire d'un si√®ge √©piscopal in partibus [4], car tous les √©v√™ques doivent √™tre investis d'un si√®ge √©piscopal.

La pr√©lature territoriale, d√©finie par le canon 370 du code de droit canonique[5], est un ¬ę quasi dioc√®se ¬Ľ.

Exemple dans la culture populaire

Notes et références

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de ¬ę Pr%C3%A9lature ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prelature de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pr√©lature ‚ÄĒ [ prelatyr ] n. f. ‚ÄĘ v. 1380; lat. pr√¶latura ‚ô¶ Didact. Distinction honorifique accord√©e par le Saint Si√®ge √† un pr√©lat. ¬ę Il n aspirait √† la pr√©lature que pour se hisser plus haut ¬Ľ (Madelin). ‚ôĘ Corps des pr√©lats de la cour de Rome. ‚óŹ pr√©lature… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • prelature ‚ÄĒ Prelature. s. f. Dignit√© de Prelat, Benefice qui donne une Jurisdiction spirituelle √† celuy qui en est revestu. Grande Prelature. riche Prelature. cet Evesque s acquitte parfaitement de toutes les fonctions de la Prelature. les devoirs de la… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • Prelature ‚ÄĒ Prel a*ture (?; 135), Prelatureship Prel a*ture*ship, n. [F. pr[ e]lature, or LL. praelatura.] The state or dignity of a prelate; prelacy. Milman. [1913 Webster] ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • prelature ‚ÄĒ Prelature, Primatus, Praesulatus ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • Pr√©lature ‚ÄĒ Une pr√©lature est une dignit√© eccl√©siastique catholique conf√©r√©e par le pape, le plus souvent honorifique mais pouvant comporter une juridiction territoriale ou personnelle (√©v√™ch√©, abbaye, etc). Le terme est d√©riv√© du latin pr√¶latus, participe… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • PR√ČLATURE ‚ÄĒ s. f. Dignit√© de pr√©lat. Grande pr√©lature. Riche pr√©lature. Cet √©v√™que s acquitte parfaitement de toutes les fonctions de la pr√©lature. Les devoirs, les honneurs, les privil√©ges de la pr√©lature. PR√ČLATURE, en parlant De la cour de Rome, se dit d… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • pr√©lature ‚ÄĒ (pr√© la tu r ) s. f. 1¬į¬†¬†¬†Dignit√© de pr√©lat. ‚Äʬ†¬†¬†Saint Augustin, sans se laisser √©blouir de sa pr√©lature, BOURDAL. Car√™me, I, Ambit. 491. ‚Äʬ†¬†¬†Il avait enfin pris son parti et renonc√© √† la pr√©lature, lorsque quelqu un accourt lui dire qu il est… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • PR√ČLATURE ‚ÄĒ n. f. Dignit√© de pr√©lat. Cet √©v√™que s‚Äôacquitte parfaitement de toutes les fonctions de la pr√©lature. Les devoirs, les honneurs, les privil√®ges de la pr√©lature. Il se dit, en parlant de la Cour de Rome, de l‚ÄôEnsemble des pr√©lats qui ont droit de… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prelature ‚ÄĒ noun 1„Äč the office, rank, or sphere of authority of a prelate. 2„Äč prelates collectively. Origin C17: from Fr. pr√©lature, from med. L. praelatura, from praelatus (see prelate) ‚Ķ   English new terms dictionary

  • prelature ‚ÄĒ noun Date: 1607 1. prelacy 1 2. a body of prelates ‚Ķ   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.