Pont de Caronte

Pont de Caronte
Pont de Caronte
Pays France
Localité Martigues
Latitude
Longitude
43° 24′ 09″ Nord
       5° 01′ 28″ Est
/ 43.4025, 5.02444
43°24′09″N 5°01′28″E / 43.4025, 5.02444
Franchit Canal de Caronte
Fonction Viaduc ferroviaire
Type Pont-treillis
Longueur 942 m
Construction Original : 1908-1915
Reconstruction : 1952-1954:
Listes

Ponts remarquables les plus longssuspendusà haubansen arcromainscantilever

Le pont de Caronte est un viaduc ferroviaire situé sur la commune de Martigues (Bouches-du-Rhône). Il permet à la ligne Miramas - L'Estaque, à double voie, de franchir le Canal de Caronte qui relie l'étang de Berre à la mer Méditerranée.

Sommaire

Caractéristiques

Il s'agit d'un pont-treillis en acier monté sur piles en maçonnerie. Sa longueur est de 942 mètres. Il comporte 12 travées se décomposant comme suit : huit travées de 82,50 m, deux travées centrales de 57,20 m et deux travées de 51,2 m.

Les deux travées centrales sont constituées d'un bloc-treillis de 114 mètres de long capable de pivoter sur la pile médiane, de manière à libérer le passage pour des navires dont le tirant d'air dépasse 20 m. La hauteur libre sous poutre est en fait de 23 mètres.

Les huit travées de 82,50 m, solidaires deux par deux, sont constituées par quatre poutres, une sous chaque file de rails. Elles pèsent 10,67 t par m. L’ossature des travées de 51,20 m est identique, mais son poids n'est que de 6,892 t par m. Les poutres trapézoïdales de la partie tournante sont hautes de 13,40 m au droit de la pile et de 7,60 m à leurs extrémités. Le poids de cette travée était à l'origine de 1 513 t, dont 400 pour les mécanismes[1].

L'ouverture demandait 5 min 7 s. Elle était obtenue par l'action de quatre pignons dentés, engrenant une crémaillère circulaire, mus par le même arbre et reliés entre eux par des différentiels. Des dispositifs spéciaux assuraient le calage et le verrouillage. Deux moteurs à essence de 100 ch - un seul était utilisé en marche normale – commandaient les mécanismes de rotation et de calage. Celui-ci fait, un moteur à air comprimé effectuait l'éclissage des rails. La commande des manœuvres, à partir d'un poste installé dans le tablier, au-dessus de la pile, était « enclenchée » avec celle des signaux couvrant le pont[1].

Histoire

Construit en 1914, il fut dynamité en septembre 1944 par l'armée allemande. Il fut rendu à la circulation fin 1946, avec une travée levante provisoire, puis reconstruit en 1954 par la même entreprise qui l'avait originellement construit, la société Schneider, avec pose d'une travée tournante, comme avant la destruction.

Un film suivant pas à pas cette reconstruction a été tourné par André Périé pour la Section centrale cinématographique de la SNCF.

Le pont de Caronte au cinéma

Notes et références

  1. a et b Marcel Prade, Ponts et viaducs au XIXe siècle : techniques nouvelles et grandes réalisations françaises, éd. Brissaud, Poitiers, 1988
  2. Site Cineclub de Caen

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pont de Caronte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pont de caronte — Pays France Ville Martigues Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Pont Gustave-Flaubert — Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Pont de givors — Pays France Ville Givors / Chasse sur Rhône Franchit Le Rhône Fonction Pont routier Type …   Wikipédia en Français

  • Pont tournant — entre Newcastle upon Tyne et Gateshead en Angleterre Un pont tournant est un pont dont le tablier peut tourner horizontalement pour le présenter dans l axe de la voie d eau qu il franchit et libérer ainsi le passage pour un bateau. Le viaduc de… …   Wikipédia en Français

  • Pont mobile — Pour les articles homonymes, voir Pont mobile (homonymie). Pont transbordeur de Biscaye, entre Portugalete et Getxo en Espagne …   Wikipédia en Français

  • Canal De Caronte — Le canal de Caronte vu du ciel Caractéristiques Longueur 6,5 km Mouillage 10 m …   Wikipédia en Français

  • Canal de Caronte — Le canal de Caronte vu du ciel (à gauche : la Méditerranée et à droite : l Étang de Berre et Martigues) Caractéristiques Longueur 6,5&# …   Wikipédia en Français

  • Ferrières (Bouches-du-Rhône) — Martigues Pour les articles homonymes, voir Jonquières. 43° 24′ 19″ N 5° 02′ 51″ E …   Wikipédia en Français

  • Jonquières (Bouches-du-Rhône) — Martigues Pour les articles homonymes, voir Jonquières. 43° 24′ 19″ N 5° 02′ 51″ E …   Wikipédia en Français

  • L'Isle (Bouches-du-Rhône) — Martigues Pour les articles homonymes, voir Jonquières. 43° 24′ 19″ N 5° 02′ 51″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.