Plan basilical


Plan basilical
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basilique.

Le plan basilical est un type de plan d'église qui se développe en longueur. Il s'oppose au plan centré.

Sommaire

Histoire

À partir du IVe siècle, la religion chrétienne devient licite dans l'Empire romain, avec l'édit de Milan (313). Les chrétiens peuvent donc construire des ecclesia (d'où découlent « Église », qui désigne l'assemblée des fidèles, et « église », qui désigne le bâtiment) pour assembler les fidèles. Le parti adopté sera de reprendre le plan des basiliques civiles romaines (une nef à trois vaisseaux, et une ou deux absides). C'est Leone Battista Alberti qui fut le premier à écrire que la basilique religieuse est une copie de la basilique civile. Plusieurs basiliques civiles furent également offertes à l'Église pour la célébration du culte chrétien, en particulier du culte des martyrs. À cette époque, les édifices de plan centrés sont des mausolées, des baptistères ou des martyria.

Cet édifice public romain convient bien à l'expression du culte chrétien du fait de sa taille, car l'église se doit d'accueillir l'ensemble des fidèles. Les chrétiens n'ont pas pu reprendre le modèle du temple gréco-romain car il était trop étroit pour accueillir des fidèles nombreux dans le cadre de la célébration eucharistique. Certains auteurs cependant ont vu dans la basilique paléochrétienne un retournement typologique du temple antique, les colonnes passant de l'extérieur à l'intérieur et le mur passant de l'intérieur vers l'extérieur.

Architecture

Une basilique est une église sans transept. L’acception la plus commune de ce que l’on appelle le « plan basilical » est l’église à trois, cinq ou sept nefs sans transept. Ce plan reste plus prestigieux jusqu’à l'apparition de l’art gothique ; il est particulièrement employé pour les cathédrales romanes. La basilique est la forme primitive et fondamentale du temple chrétien. À la différence de la basilique romaine, on y pénètre par le petit côté (le pignon) ; le fidèle est ainsi amené à pénétrer et à cheminer dans le temple, là où le croyant romain était laissé sur le seuil.

Plan habituel de l'édifice

Plan de Saint-Paul-hors-les-murs

En avant de l'église proprement dite se trouve le portique, transformation du vestibule de la maison romaine, appelé souvent narthex ; il est soutenu ordinairement à l'extérieur par des colonnes et, de l'autre côté, s'appuie sur le mur de la façade. Au milieu était l'ancien impluvium, appelé cantharus par les Latins et φιάλη phiálê par les Grecs, parfois malluvium pour se laver les mains. Les catéchumènes y demeuraient pendant la messe. Plus tardivement, on y a enterré les défunts, d'où le nom de parvis (paradisus « paradis »).

Les édifices préconstantiniens semblent n'avoir eu qu'une seule nef, avec une seule porte sur la façade et une sur chaque côté, pour l'entrée des hommes au sud et pour l'entrée des femmes au nord. Souvent, dans les églises à plusieurs nefs, il y avait des séparations entre les différentes catégories de fidèles, en pierre, en bois ou constituées de rideaux. Les trous servant à accrocher les tringles qui les soutenaient sont encore visibles à Sainte-Marie-Majeure.

L'autel occupe l'abside. Tourné vers l'Orient[1], il est plus bas que la cathèdre, siège de l'évêque, surélevé pour que celui-ci puisse voir l'assistance (ἐπισκοπεῖν episkopein).

La cathèdre était également placée dans l'abside, au même endroit que le trône de l'empereur, du préfet ou du juge dans les basiliques civiles[2]. Elle est tournée vers l'Orient[3].

Exemples

Notes et références

  1. Constitutions apostoliques (Ve siècle) Livre II, ch. LVII
  2. Stéphane Yerasimos, Constantinople, de Byzance à Istanbul, Paris, éditions Place des Victoires, 2000, 400 p. (ISBN 2-84459-015-2), p. 36 
  3. Testamentum Domini (Ve siècle) : « Le trône de l'évêque sera tourné vers l'Orient, avec à droite et à gauche les sièges des prêtres... »
  4. Stéphane Yerasimos, op. cit., p. 36.
  5. Stéphane Yerasimos, op. cit., p. 37-38.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plan basilical de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • basilical — basilical, ale, aux [ bazilikal, o ] adj. • 1798; de 1. basilique ♦ Archit. Qui appartient à la basilique. Plan basilical d une église (opposé à plan centré) . ● basilical, basilicale, basilicaux adjectif Relatif à une basilique. ⇒BASILICAL, ALE …   Encyclopédie Universelle

  • Plan type d'église — Cette page présente sous une forme graphique le vocabulaire concernant les principales parties du plan type d une église classique en forme de croix latine. Plan type La progression de la description se fait depuis le narthex (extrémité ouest de… …   Wikipédia en Français

  • Plan bénédictin — Un plan bénédictin se dit de la planification d un monastère de bénédictins. Le plan bénédictin caractérise l architecture religieuse en marquant la symbolique de la Croix. Il s agit d un plan type d église à trois nefs et trois absides qui a été …   Wikipédia en Français

  • plan — 1. plan, plane [ plɑ̃, plan ] adj. • 1520; lat. planus 1 ♦ Sans aspérité ni inégalité, qui ne présente de courbure en aucun de ses points (surface). ⇒ 1. plat, uni; 2. plan, planéité. Rendre plan : aplanir, niveler. Miroir plan. On définit « la… …   Encyclopédie Universelle

  • Église à plan centré — Exemple de plan centré : la chapelle palatine d Aix la Chapelle. Une église à plan centré est un type d église dont le plan est massé (circulaire ou polygonal) par opposition au plan basilical. Ce type de plan s accompagne souvent d une… …   Wikipédia en Français

  • Bulla Regia — Plan général des vestiges de Bulla Regia Légende : 1. Citernes ; 2. Monument en opus reticulatum ; 3. Citernes ; 4. Ensemble monumental ; 5. Arc de triomphe ; 6. Fort byzantin ; 7. Temples ; 8. Thermes de… …   Wikipédia en Français

  • Abside — semi circulaire unique de l église Saint André d Autun L abside[1] …   Wikipédia en Français

  • Rond-point (église) — Plan d une église, montrant le rond point de l abside d une église avec déambulatoire et chapelles rayonnantes avec absidioles Le rond point d une église est l ensemble des piliers et des arcades les reliant fermant l abside, en général en forme… …   Wikipédia en Français

  • Théotokos des Chalkopratéia — Plan restitué de l église Théotokos des Chalkopratéia L église de la Théotokos des Chalkopratéia (en grec Θεοτόκος τῶν Χαλκοπρατείων / Théotókos ton Chalkopratéiôn, en latin, Sancta Maria de Cinctura (de Zona), en turc Acem Ağa Mescidi) était une …   Wikipédia en Français

  • ÉGLISE (architecture) — Le même terme désigne, à la majuscule près, et les édifices destinés au culte du Christ et la communauté de ses disciples. Cette identité d’appellation traduit la relation symbolique selon laquelle l’église figure le corps mystique chez les… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.