Pierre Villepreux

ÔĽŅ
Pierre Villepreux
Pierre Villepreux Portail du rugby à XV
Consulter les données associées à cette image, dont la description suit ci-après
Fiche d'identité
Naissance 5 juillet 1943
à Pompadour (France)
Taille 1,80m
Poids 82 kg
Position arrière
Carrière en senior
P√©riode √Čquipe M (Pts)*
1963-1965
1965-1975
CA Brive
Stade toulousain
 ?
149
Carrière en équipe nationale
P√©riode √Čquipe M (Pts)**
1967-1972 Drapeau : France France 34 (168)
Carri√®re d'entra√ģneur
1976-1977
1978-1981
1982-1989
1989
1990-1992
1992-1993
1993-1994
1995-1999
√Čquipe de France Universitaire
Italie
Stade toulousain
Angleterre
Benetton Trévise
CA Brive
Limoges Rugby
France

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Pierre Villepreux, n√© le 5 juillet 1943 √† Pompadour, est un joueur de rugby √† XV fran√ßais, de 1m80 pour 92 kg. Il a jou√© en √©quipe de France et il a √©volu√© au poste d'arri√®re. Il a fait partie de l'effectif du Stade toulousain apr√®s celui du CA Brive. Il a √©t√© √©ducateur, et entra√ģneur.

Sommaire

Biographie

Les journalistes britanniques diront de lui qu'il menait ses actions offensives comme un fant√īme ! Non parce qu'il √©tait d'une discr√©tion extr√™me, mais plut√īt car il jaillissait dans la ligne de trois-quarts, semblant venir de nulle part, pour d√©caler et envoyer son ailier √† l'essai. Le joueur corr√©zien a symbolis√© le principe de l'arri√®re intercal√©, chamboulant les sch√©mas classiques de l'attaque. Le num√©ro quinze devenait autre chose que le dernier rempart. Une r√©volution pour l'√©poque...

Villepreux possédait également un coup de pied phénoménal qui lui permettait de réussir des pénalités de plus de 50 mètres. Il était, à l'époque, considéré comme le plus grand arrière de tous les temps.

Finaliste du championnat de France avec le Stade toulousain en 1969, et vainqueur du Grand Chelem en 1968, il est plus connu pour sa carri√®re d'entra√ģneur.

Il obtint l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur fran√ßais du championnat) en 1970, en fut second en 1972, et fut aussi laur√©at du Prix Henry Deutsch de la Meurthe de l'Acad√©mie des sports en 1970 (fait sportif pouvant entra√ģner un progr√®s mat√©riel, scientifique ou moral pour l‚Äôhumanit√©).

De 1982 √† 1989, il entra√ģne le Stade toulousain (avec Jean-Claude Skrela depuis 1983), club avec lequel il est champion de France en 1985, 1986 et 1989.

Dans les années 80 et 90 il écrit des chroniques dans les colonnes du journal Libération et fait un bref passage comme consultant sur Canal plus.

Après avoir été directeur technique national en Italie, il retrouve Jean-Claude Skrela en équipe de France, équipe qu'ils mèneront à la finale de la Coupe du monde de rugby 1999, ainsi qu'à deux victoires de Grand Chelem 1997 et 1998.

Il fut √©galement entra√ģneur de l'√©quipe de France universitaire, conseiller technique promotionnel √† Tahiti en 1974-75 (mandat√© par la FFR), et directeur technique national du XV italien (dix victoires, un nul, quinze d√©faites)... Il dirigea m√™me le stage du XV anglais au Portugal en 1989, avant la victoire de ces derniers sur la France dans l'√©dition suivante du tournoi des cinq nations : scandale !

En 2003 l'International Rugby Board le charge de coordonner des programmes de développement du rugby en Europe, avec pour but avoué de rehausser le niveau de compétitivité de pays de second rang, comme la Roumanie, l'Espagne, le Portugal et la Géorgie... pour les faire tendre progressivement vers un niveau digne des nations du tournoi des seules six nations.

Il est nommé en 1999 à la tête de la Direction technique nationale de rugby[1]. Il est également mandaté pour conseiller l'International Rugby Board en matière de règlementation internationale du jeu féminin, ainsi que sur son développement propre.

Limougeaud d'adoption, il y poursuit l'écriture et le plaisir de golfer régulièrement.

Carrière

  • CA Brive 1963-1965 (il y d√©bute comme demi d'ouverture, avant de passer arri√®re)
  • Stade toulousain 1965-1975 (arri√®re)

Palmarès joueur

√Čquipe internationale

  • Trois s√©lections avec les Barbarians britanniques, dont il fut m√™me le capitaine en une occasion
  • 1 s√©lection dans l'√©quipe du ¬ę reste du monde ¬Ľ, pour les 100 ans de la RFU (Home Union anglaise) en avril 1971 (titulaire au poste d'arri√®re de la President's Overseas XV, √©quipe d'internationaux vainqueurs de l'Angleterre (28-11) √† Twickenham, avec -entre autres- Bertranne et Cester).

√Čquipe de France

En club

  • Finaliste du Championnat de France avec Toulouse en 1969
  • Finaliste du Championnat de France avec Brive en 1965
  • Finaliste du Challenge Yves du Manoir en 1971 avec Toulouse
  • Vainqueur du Challenge B√©gu√®re en 1968, 1969 et 1972

Palmar√®s d'entra√ģneur

√Čquipe de France

  • Grand Chelem 1997, 1998
  • Finale de Coupe du Monde 1999

(Il la dirige avec Jean-Claude Skrela de 1996 à 1999)

√Čquipe d'Italie

  • Finaliste des Jeux M√©dit√©rran√©ens en 1979 √† Split (face √† la France)

(Il la dirige de 1978 à 1981)

√Čquipe d'Angleterre

  • Consultant-entra√ģneur en 1989 (stage au Portugal)

Club

Stade Toulousain

  • Champion de France avec Toulouse en 1985, 1986 et 1989
  • Challenge Yves-Du-Manoir en 1988
  • Finaliste de la Coupe de France en 1985

Avec Jean-Claude Skrela

Benetton Trévise

  • Champion d'Italie en 1992
  • Vice-champion en 1991 (finale des play-off)

Bibliographie

Il a √©crit :

  • Le rugby, √©d. Deno√ęl, 1991
  • Formation au rugby de mouvement, √©d. C√©padu√®s, 1993
  • Le rugby √† XV - les r√®gles, la technique, la pratique, √©d. Milan, 1995
  • Le rugby entre ciel et grenat - exposition Maison Delaunay, 24 octobre 1996-31 janvier 1997, avec Jean Arrouye et Pierre Sansot, √©d. Ville de Bourgoin-Jallieu : Mus√©e Victor Charreton, 1996
  • Le rugby de haut niveau : actes du colloque de Saint-Etienne du 10 octobre 1997, avec Fabrice Brochard, √©d. C√©padu√®s, 1998
  • Envoyez du jeu ! : le management du changement √† l'√©cole du rugby avec Vincent Lafon, √©d. Village mondial, 2004
  • Intercal√© (son autobiographie), √©d. Hugo & Cie, janvier 2011
  • L'invit√© de la r√©daction Pierre Villepreux se raconte: paroles d'expert, La D√©p√™che du midi, √©dition de la Haute-Garonne du dimanche 27 f√©vrier 2011, p.28 (pleine page r√©dactionnelle; P.Villepreux fut d'ailleurs embauch√© par ce quotidien r√©gional d√®s son arriv√©e √† Toulouse en 1965, gr√Ęce √† l'intervention personnelle de Ren√© Mauri√®s)

Liens externes

Notes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Villepreux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Villepreux ‚ÄĒ (born 5th July 1943 in Pompadour) is a former French rugby union player. He played at full back and fly half. He won 34 caps for France between 1967 and 1972. He is now the Regional Development Manager for Europe in the IRB s Rugby Services… ‚Ķ   Wikipedia

  • VILLEPREUX (P.) ‚ÄĒ VILLEPREUX PIERRE (1943 ) Comptant trente quatre s√©lections en √©quipe de France de rugby, de 1967 √† 1972, Pierre Villepreux a r√©invent√© le r√īle de l‚Äôarri√®re. Si ses d√©buts furent difficiles ‚Äď il termina avec plusieurs c√ītes cass√©es un match perdu ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Villepreux (homonymie) ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Villepreux est une commune des Yvelines Jeanne Villepreux Power est une naturaliste fran√ßaise. Pierre Villepreux est un ancien joueur et entra√ģneur de… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Villepreux ‚ÄĒ Villepreux ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Villepreux ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Villepreux (homonymie). 48¬į 49‚Ä≤ 51‚Ä≥ N 2¬į 00‚Ä≤ 11‚Ä≥ E ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pierre de Gondi, duc de Retz (1602-1676) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Pierre de Gondi (√©v√™que de Paris). Portrait de Pierre de Gondi, par Claude Duflos Pierre de Gondi, dit aussi ¬ę Pierre de Joigny&# ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jeanne Villepreux-Power ‚ÄĒ est une naturaliste fran√ßaise, n√©e le 4 Vend√©miaire de l An III (24 septembre ou 25 septembre 1794) √† Juillac et d√©c√©d√©e dans ce m√™me bourg le 25 janvier 1871. Sommaire 1 Biographie 2 De Juillac √† Juillac 3 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jeanne villepreux-power ‚ÄĒ est une naturaliste fran√ßaise, n√©e le 4 Vend√©miaire de l An III (24 septembre 1794) √† Juillac et d√©c√©d√©e dans ce m√™me bourg le 25 janvier 1871. Premi√®re n√©e des quatre enfants de Pierre Villepreux qui occupe plusieurs m√©tiers dont celui de… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Pierre Milelli ‚ÄĒ (* 1960) ist Islamismus Experte am Institut d‚Äô√©tudes politiques de Paris.[1] Zusammen mit Gilles Kepel gab Milelli √úbersetzungen der grundlegenden Texte der Terrororganisation Al Qaida heraus. 2006 legte er mit Jinane Chaker Sultani ein arabisch… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Jean-pierre milelli ‚ÄĒ Jean Pierre Milelli, n√© le 24 mars 1960 √† Paris, est un sp√©cialiste du monde arabe, enseignant √† l Institut d √©tudes politiques de Paris et secr√©taire de r√©daction de la revue Maghreb Machrek. Il est √©galement consultant de radio et de t√©l√©vision ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.