Pierre Molinier

ÔĽŅ
Pierre Molinier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molinier.

Pierre Molinier est un photographe, un peintre et un poète français né le 13 avril 1900 à Agen et décédé par suicide le 3 mars 1976 à Bordeaux.

Il est surtout connu pour ses tableaux √©rotiques et pour ses photomontages, mises en sc√®ne de son propre corps et autoportraits travestis, o√Ļ s'expriment son culte de l'androgynie[1] et son f√©tichisme des jambes[2].

Son Ňďuvre singuli√®re et √©nigmatique a influenc√©, au d√©but des ann√©es 1970, les artistes europ√©ens et nord-am√©ricains du Body Art et continuent de retenir l'attention des artistes, des critiques et des collectionneurs d'aujourd'hui.

Sommaire

Vie et Ňďuvre

En 1919, Pierre Molinier s‚Äô√©tablit √† Bordeaux comme artisan peintre ‚ÄĒ il exercera ce m√©tier de peintre en b√Ętiment jusqu'en 1960. Passionn√© par le dessin et la peinture, il pratique la peinture artistique en parall√®le.

La peinture figurative des débuts

Des ann√©es 1920 √† la fin des ann√©es 1940, sa peinture est figurative et pr√©sente des th√®mes classiques : paysages du Lot-et-Garonne, natures mortes, portraits ‚ÄĒ notamment de sa fille Fran√ßoise ‚ÄĒ et autoportraits. Son travail d'apr√®s nature ainsi que sa recherche de structure, de couleur et de lumi√®re dans les paysages le rapprochent de l'impressionnisme, tandis que ses portraits √©voquent plut√īt l'expressionnisme. Membre de la Soci√©t√© des Artistes Ind√©pendants Bordelais √† partir de 1928, il expose r√©guli√®rement lors de ses salons.

Rupture et approche des surréalistes

Fin 1951, lors du XXXe Salon des Indépendants bordelais, il présente Le Grand Combat, un tableau mi-abstrait mi-figuratif évoquant des corps contorsionnés et des membres enlacés. Cette peinture jugée indécente devient le motif d'une rupture fracassante avec la société bordelaise.
D√©but 1955, Molinier envoie des reproductions de ses tableaux ainsi que des po√®mes √† Andr√© Breton. Celui-ci lui r√©serve un accueil enthousiaste[3], l'assure de son soutien[4] et propose de l'exposer √† Paris[5]. Pierre Molinier expose 18 toiles √† la galerie √Ä l'√Čtoile scell√©e[6], du 27 janvier au 17 f√©vrier 1956, dont Le Grand Combat, Succube, Comtesse Midralgar, Les dames voil√©es ; le catalogue est pr√©fac√© par Breton.

Par la suite, Molinier compose la couverture du 2e num√©ro de la revue Le Surr√©alisme m√™me puis, convi√© par Breton, expose une toile √† la 8e Exposition inteRnatiOnale du Surr√©alisme[7] d√©di√©e √† √Čros.
Membre du groupe surréaliste de 1955 à 1969[8], Pierre Molinier reste cependant en marge du surréalisme.

√Črotisme et mise en sc√®ne du corps pr√©curseurs de l'art corporel

√Ä partir des ann√©es 1960, Pierre Molinier se consacre enti√®rement √† son Ňďuvre plastique et photographique, notamment aux autoportraits par un proc√©d√© de photomontage.
Son proc√©d√© consiste √† prendre des photographies de lui-m√™me appr√™t√© - √©pil√©, maquill√©, souvent masqu√© d'un loup et v√™tu de quelques accessoires noirs : gu√™pi√®re ou corset, gants, bas et escarpins √† talons aiguilles, parfois voilette ou r√©sille ou chapeau haut-de-forme - ainsi que des photographies d'amis et des clich√©s de mannequins, puis √† d√©couper les silhouettes ou des √©l√©ments de corps et √† les recomposer dans une photographie finale du collage, image id√©ale de lui-m√™me[9].

Pierre Molinier se concentre sur son propre corps et son Ňďuvre se voue enti√®rement √† l'√©rotisme. En t√©moignent un court-m√©trage de Raymond Borde en 1962 (Molinier, 21 min.), qui sera projet√© publiquement en 1966, et un entretien r√©alis√© par Pierre Chaveau en 1972 publi√© en 2003.

En 1974, Pierre Molinier participe √† l'exposition Transformer. Aspekte der Travestie qui a lieu au Kunstmuseum de Lucerne (Suisse). A la suite de cette exposition, Molinier prend contact avec l'artiste Luciano Castelli dont il r√©alise, √† Bordeaux, une s√©rie de photographies. L'ann√©e suivante, il rencontre Thierry Agullo, un autre jeune artiste qui devient, en m√™me temps qu'un ami intime, le mod√®le privil√©gi√© de deux autres s√©ries : la premi√®re sur le th√®me de l'ind√©cence[10] ; la seconde, sur le th√®me de l'androgyne, constitu√©e de 60 clich√©s de Thierry Agullo en Th√©r√®se pris fin f√©vrier 1976[11].

Le 3 mars 1976, Molinier se donne la mort d'un coup de revolver.

Quelques expositions posthumes

Monographiques

  • Molinier. Peintures, photos et photomontages, Centre Georges-Pompidou, Paris, 19 septembre au 5 novembre 1979.
  • Pierre Molinier, 50 photographies et photomontages √©rotiques, galerie √Ä l'Enseigne des Oudins, Paris, 1996.
  • Pierre Molinier, IVAM, Valence (Espagne), 1999.
  • Pierre Molinier photographe. Une r√©trospective, galerie Kamel Mennour, Paris, 13 avril au 13 juin 2000.
  • Pierre Molinier 1946-1966, 2 d√©cennies magiques, galerie √Ä l'Enseigne des Oudins, Paris, 3 juillet au 12 octobre 2001.
  • Pierre Molinier. Jeux de miroirs, Mus√©e des Beaux-Arts de Bordeaux (France), 23 septembre au 20 novembre 2005.
  • Pierre Molinier, Comme je voudrais √™tre, Galerie Christophe Gaillard, Paris, 14 octobre au 20 novembre 2010.

Collectives

Bibliographie

  • Les Orph√©ons Magiques (po√®mes), Thierry Agullo √©diteur, 1979.

Sur Pierre Molinier

  • Pierre Molinier (texte L'Art magique de Molinier, avant-propos d'Andr√© Breton et d'Emmanuelle Arsan), Jean-Jacques Pauvert √©diteur, 1969.
  • Pierre Molinier (dessins et peintures), Bernard Letu √©diteur, 1979 (ISBN 288051058).
  • Cent photographies √©rotiques (pr√©face de Pierre Bourgeade), √©ditions Borderie, 1979.
  • Images obliques, √©ditions Borderie, 1979 (ISBN 2863800078).
  • Pierre Petit, Molinier, une vie d'enfer (biographie), √©ditions Ramsay/Jean-Jacques Pauvert, 1992 (ISBN 2840410141).
  • Le Chaman et ses cr√©atures (pr√©face de Pierre Molinier, pr√©sentation de Roland Villeneuve), William Blake & Co, 1995 (ISBN 2841030334).
  • Pierre Bourgeade, le Myst√®re Molinier (Pierre Molinier et ses ami(e)s), Voix Richard Meier, 1997.
  • Jean-Luc Merci√©, Pierre Molinier photographe, une r√©trospective (catalogue d'exposition), √©dition Galerie Kamel Mennour, 2000 (ISBN 2914171021).
  • Entretiens de Pierre Molinier avec Pierre Chauveau - 1972 (texte et enregistrement sur CD audio), Pleine Page, 2003 (ISBN 2908799626)[12].
  • Pierre Petit, Pierre Molinier et la tentation de l'Orient, Pleine Page, 2005 (ISBN 291340619X).
  • Pierre Molinier, je suis n√© homme-putain (√©crits et dessins pr√©sent√©s par Jean-Luc Merci√©), Biro √©diteur, 2005 (ISBN 2351190033).
  • Pierre Molinier. Jeux de miroirs (collectif, catalogue d'exposition), Le Festin, 2005 (ISBN 291526225X).
  • Jacques Abeille, Pierre Molinier : pr√©sence de l'exil, Pleine Page, 2005 (ISBN 2913406203).
  • Henri Maccheroni, Un apr√®s-midi chez Pierre Molinier, Pleine Page, 2005 (ISBN 2913406181).
  • Jean-Luc Merci√©, Pierre Molinier, co-√©d. Kamel Mennour / Les presses du r√©el, 2010 (ISBN 9782840663386).

Th√©√Ętre

  • Mes jambes, si vous saviez, quelle fum√©e... (adaptation d'entretiens de Pierre Molinier avec Pierre Chaveau en 1972), mise en sc√®ne de Bruno Geslin, avec Pierre Maillet (dans le r√īle de Pierre Molinier), Jean-Fran√ßois Auguste et Elise Vigier. Th√©√Ętre de la Bastille, Paris, 2004, dans le cadre du 33e Festival d'automne √† Paris ; th√©√Ętre Romain Rolland, Villejuif (France), 2006.
  • Molinier (adaptation d'entretiens de Pierre Molinier avec Pierre Chaveau en 1972), Cie du Th√©√Ętre du Pont Tournant, mise en sc√®ne de St√©phane Alvarez, avec Jean Bedouret, Jean-Marc Foissac, Fr√©d√©ric Kneip, Patrice Manouvrier. Th√©√Ętre du Pont Tournant, Bordeaux, 2003; Divan du Monde, Paris, 2003 ; Th√©√Ętre du Pont Tournant, Bordeaux, 2005. Reprise de la pi√®ce, Cie du Th√©√Ętre du Pont Tournant, mise en sc√®ne de St√©phane Alvarez, avec Jean Bedouret, Jean-Marc Foissac, Fr√©d√©ric Kneip, Thierry R√©mi. Th√©√Ętre du Pont Tournant, Bordeaux, novembre 2011

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Une de ses Ňďuvres photographiques titr√©e Androgynie est conserv√©e par la Maison europ√©enne de la photographie.
  2. ‚ÜĎ La photographie Pierre Molinier f√©tich√© est conserv√©e par le Fonds r√©gional d'art contemporain d'Aquitaine.
  3. ‚ÜĎ ¬ę Votre magnifique envoi d'hier [...] procure un frisson sans cesse renouvel√© et cela me donne toute la mesure de leur pouvoir magique. ¬Ľ, ¬ę Vous √™tes aujourd'hui le ma√ģtre du vertige [...] ¬Ľ, lettre d'Andr√© Breton √† Pierre Molinier du 8 avril 1955, archives municipales de Bordeaux.
  4. ‚ÜĎ ¬ę Soyez s√Ľr, cher Pierre Molinier, que vous n‚Äôavez dans le surr√©alisme que des amis ¬Ľ, lettre d'Andr√© Breton du 8 juin 1955, archives municipales de Bordeaux.
  5. ‚ÜĎ ¬ę Si la galerie √Ä L‚ÄôEtoile Scell√©ee rouvre, comme je l'esp√®re, apr√®s les vacances, je vous offrirai d'y exposer vers la fin de l'ann√©e ou au d√©but de l'ann√©e prochaine ¬Ľ, lettre d'Andr√© Breton √† Pierre Molinier du 24 d√©cembre 1955, archives municipales de Bordeaux.
  6. ‚ÜĎ Cette galerie, dont Andr√© Breton assurait la direction artistique, √©tait situ√©e au 11, rue du Pr√©-aux-Clercs dans le 7e arrondissement de Paris. ¬ę La galerie √Ä l'√Čtoile scell√©e ¬Ľ, article de Ren√©e Mabin, Centre de recherche sur le surr√©alisme de l'universit√© Paris III, dont le 19e paragraphe porte sur Molinier [lire en ligne]
  7. ‚ÜĎ L'exposition a eu lieu du 15 d√©cembre 1959 au 29 f√©vrier 1960 √† la galerie Daniel Cordier, 8 rue de Miromesnil √† Paris. Celle-ci a √©dit√© le catalogue BOITE ALERTE. MISSIVES LASCIVES. Exposition inteRnatiOnale du Surr√©alisme 1959-1960 (1959).
  8. ‚ÜĎ Selon la base de donn√©es du Centre de recherche sur le surr√©alisme de l'universit√© Paris III
  9. ‚ÜĎ Le photomontage titr√© Comme je voudrais √™tre est reproduit dans le catalogue d'exposition Pierre Molinier. Jeux de miroirs, Le Festin, 2005, page 56.
  10. ‚ÜĎ Publications dans le num√©ro 21/23 de la revue arTitudes en mai 1975 et sous la forme d'un recueil √† tirage limit√© √©dit√© par la galerie √Ä l'Enseigne des Oudins en 1975.
  11. ‚ÜĎ Th√©r√®se a fait l'objet d'une premi√®re exposition posthume dans le cadre du Mois de la Photo √† Paris en 1982.
  12. ‚ÜĎ Compte rendu de St√©phanie Caron, Centre de Recherche sur le Surr√©alisme de l'Universit√© Paris III [lire en ligne]

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Molinier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Molinier ‚ÄĒ (April 13, 1900 March 3, 1976) was a painter, photographer and maker of objects . He was born in Agen (France) and lived his life in Bordeaux (France). He began his career by painting landscapes, but his work turned towards a fetishistic… ‚Ķ   Wikipedia

  • Pierre Bourgeade ‚ÄĒ en 2008 Autres noms Pierre Malan Sabine de Surgis Jade Activit√©s ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Molinier ‚ÄĒ is a surname, and may refer to: Auguste Molinier Pierre Molinier Raymond Molinier This page or section lists people with the surname Molinier. If an internal link inten ‚Ķ   Wikipedia

  • Molinier ‚ÄĒ puede hacer referencia a: Auguste Molinier; historiador franc√©s. √Čdouard Corniglion Molinier; pol√≠tico y general de brigada a√©rea franc√©s. Pierre Molinier; fot√≥grafo, pintor y poeta franc√©s. Raymond Molinier; l√≠der del movimiento trotskista… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Molinier ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Les fr√®res Molinier sont des historiens et historiens de l art de la fin du XIXe si√®cle. D origine populaire, ils ont marqu√© l histoire de leurs… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Molinier, Pierre ‚ÄĒ (1900 Agen March 3 1976 Bordeaux) (France) ¬†¬†¬†Painter, collagist, photographer, graphic artist, and poet. Studied in Paris, worked in Bordeaux. A unique artist working outside the major circles of art, much of his work was erotic in nature,… ‚Ķ   Dictionary of erotic artists: painters, sculptors, printmakers, graphic designers and illustrators

  • Pierre Maillet ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Maillet. Pierre Maillet est un acteur et metteur en sc√®ne fran√ßais de th√©√Ętre. Il a suivi l‚Äôenseignement de l‚Äô√Čcole du Th√©√Ętre national de Bretagne de 1991 √† 1994. Membre du th√©√Ętre des Lucioles depuis sa… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pierre Naville ‚ÄĒ Pierre Naville, n√© en 1904 √† Paris[1] et mort en 1993, √©galement √† Paris, √©tait un √©crivain, homme politique et sociologue fran√ßais. Surr√©aliste de 1924 √† 1926, communiste jusqu en 1928, puis trotskiste avant de rejoindre le PSU, il a men√© en… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pierre Frank ‚ÄĒ (aussi √©crit Franck [1]; n√© le 24 octobre 1905 √† Paris mort le 18 avril 1984 √† Paris) √©tait un dirigeant trotskiste fran√ßais. Il a servi le secr√©tariat de la Quatri√®me Internationale de 1948 √† 1979. L entre deux guerres et Londres Ing√©nieur dans… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pierre boussel (politique) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Boussel et Lambert. Pierre Boussel, plus connu sous son pseudonyme de Pierre Lambert ou tout simplement Lambert, n√© le 9 juin 1920 √† Paris et mort dans cette m√™me ville le 16 janvier 2008[1], est √† partir de 1953 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.