Physiologos


Physiologos

Physiologos

Ivoire du IXe s. (détail)
Ivoire du IXe s. (détail)

Le Physiolos (Grec : Φυσιολόγος, en Latin : Physiologus et en français Physiologue), est un bestiaire chrétien de l'antiquité qui a eu une influence considérable au Moyen Âge.


Ce bestiaire, traité d'histoire naturelle sur les propriétés des bêtes, des oiseaux et des pierres, donne aussi des interprétations moralisatrices de ces sujets ; en général, ces moralisations sont bien plus développées que les descriptions comportementales qui les précèdent.

De nombreuses espèces sont représentées :

  • toute une anthropologie monstrueuse : cynocéphale (homme à tête de chien), sciapode (homme à une seule jambe et s'abritant dessous)...

Sommaire

Datation

Le physiologos initialement écrit en grec a été traduit dans de nombreuses langues. Les plus anciens manuscrits grecs connus sont seulement du Xe siècle, et sa datation est délicate. La méthode d'exégèse biblique qu'il utilise remonte à l'école du chrétien Clément d'Alexandrie (qui suit le juif Philon d'Alexandrie dans la seconde moitié IIe siècle[1]. Les plus anciennes mentions certaines du texte datent du IVe siècle dans l'Hexaéméron d'Ambroise de Milan, le pseudo-Eustathe d'Antioche et Rufin d'Aquilée, [2].

Typologie des manuscrits

Manuscrits grecs

On connaît une centaine de manuscrits grecs, du Xe siècle au XVIIIe siècle, répartis en quatre familles ou « collections » se distinguant par la liste des animaux, la langue, la structure et la date de composition[3].

La première collection

Présente dans une trentaine de manuscrits eux-mêmes répartis en cinq familles, c'est celle dont dérive toutes les autres, grecs et étrangères, et la plus profonde en ce qui concerne l'intreprétaion spirituelle ; elle compte 48 ou 49 chapitres[4]. Le plus ancien, manuscrit G (Pierpont Morgan Ms 397 [Cryptoferratensis A33]) date du Xe siècle et sert de base aux traductions récentes, avec le manuscrit M (Ambrosianus Graecus A 45 sup), du XIe siècle.

La collection byzantine

La collection « byzantine » ou du pseudo-Épiphane (dans de nombreux manuscrits le texte est attribué à Épiphane de Salamine, compte une trentaine de manuscrits, et sa composition est datée selon les critiques du Ve siècle (par des arguments théologiques) ou du XIe siècle (par des arguments linguistiques). Elle ne comprend que 27 chapitres, uniquement animaux(dont neuf absents de la première collection). « Elle se caractérise par des parties naturalistes plus autonomes, des développements moralisateurs plus étendus et diversifiés, une symbolisation plus sommaire, et des compléments étymologiques fréquents»[5].



Page du Physiologos de Berne.
A

Brussels, Bib. Roy. 10074, Xe siècle.

B

Bern, Lat. 233, VIIIe-IXe siècles, ayant servi de base aux Physiologus latins.

C

Bern, Burgerbibliothek, lat. 318, IXe siècle.

G

Bern, Lat. 611 VIIIe-IXe siècles

Y


Manuscrits latins

Il en existe quatre familles :

Première famille

Inspirée du manuscrit grec de type B, enrichi du Livre XII. De animalibus de l'Etymologiae d'Isidore de Séville. Un exemple en est le MS Laud Misc. 247 daté de 1110-1130.

Seconde famille

Elle inclut quatre sous-familles notées de W(A) à W(D).

W(A)

Commons-logo.svg

Inspirations:

Un exemple en est l'Bestiaire d'Aberdeen daté de 1200-10. Voir aussi.

W(B)

Inspirations:

  • Etymologiae, Livre XII. De animalibus d'Isidore de Séville
  • Hexaemeron d'Ambroise et De rerum naturis, Livre VIII. de Raban Maur

Un exemple en est Cambridge Ii. 4.26 daté de 1200-1210.

Troisième famille

Inspirations:

Un exemple en est le Bestiaire de Westminster Abbey (MS 22) XIIIe siècle.

Quatrième famille

Inspirations:

Un exemple est est Cambridge University Library Gg.6.5, XVe siècle.

Notes et références

  1. Zucker 2004, p. 13
  2. Zucker 2004, p. 13
  3. Zucker 2004, p. 13
  4. Zucker 2004, p. 13-14
  5. Zucker 2004, p. 14

Bibliographie

Arnaud Zucker, Physiologos. Le bestiaire des bestaires : Texte traduit du grec, introduit et commenté par Arnaud Zucker, Jérôme Millon, 2004  [1] sur googlebooks

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

Ce document provient de « Physiologos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Physiologos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Physiologos —    See Glykas, Michael …   Historical dictionary of Byzantium

  • Bestiaire — Cet article concerne le genre littéraire. Pour le bestiaire médéval au sens iconographique, voir Représentation des animaux dans l art médiéval. Pour les autres significations, voir Bestiaire (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Licorn — Licorne Pour les articles homonymes, voir Licorne (homonymie). Domenico Zampieri, Jeune fille vierge et licorne (détail), Fresque …   Wikipédia en Français

  • Licorne — Pour les articles homonymes, voir Licorne (homonymie). Domenico Zampieri, Jeune fille vierge et licorne (détail), fresque, 1604 – 1605 …   Wikipédia en Français

  • Licornes — Licorne Pour les articles homonymes, voir Licorne (homonymie). Domenico Zampieri, Jeune fille vierge et licorne (détail), Fresque …   Wikipédia en Français

  • Unicorne — Licorne Pour les articles homonymes, voir Licorne (homonymie). Domenico Zampieri, Jeune fille vierge et licorne (détail), Fresque …   Wikipédia en Français

  • Physiologus — Page du Physiologos de Berne. Le Physiologos (Grec : Φυσιολόγος, en Latin : Physiologus et en français Physiologue), est un bestiaire chrétien de l antiquité qui a eu une influence considérable au Moyen Âge. Ce bestiaire, traité d… …   Wikipédia en Français

  • Représentation des animaux dans l'art médiéval occidental — Dieu créant les animaux, 1480, fresques de l église de Vittskövle, Suède …   Wikipédia en Français

  • Felis leo — Lion Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Histoire De L'histoire Naturelle — Article de la série Histoire des sciences Chronologie Chronologie des sciences Chronologie de l astronomie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.