Phiabi

Ishmael ben Phabi

Ishmael ben Phabi (Phiabi ou Phiakhi) (hébreu: ישמעאל בן פיאבי) est le nom porté par deux grands-prêtres, appartenant à la même famille sacerdotale. Tous deux ont officié dans le Second Temple de Jérusalem au Ier siècle:

  • Ishmael ben Phabi I, nommé par par Valérius Gratus en 15, a officié un an avant d'être remplacé par Eléazar ben Hanan, également nommé par Gratus.
  • Ishmael ben Phabi II, nommé par Hérode Agrippa II en 56, a officié 6 ans. Membre de la délégation envoyée à Rome auprès de Néron pour régler l'opposition d'Agrippa II à la construction d'un mur dans le Temple, il reste otage à Rome. Joseph ben Simon, dit Cabi, lui succède[1]. Il meurt décapité à Cyrène, après 70. Il est mentionné à plusieurs reprises dans la littérature tannaïtique et talmudique.

Sommaire

La famille Phabi

La famille Phabi, l'une des lignées sacerdotales parmi lesquelles les grands-prêtres étaient désignés à l'époque du Second Temple, semble être d'origine égyptienne. Elle pourrait s'être installée en Judée sous le règne d'Hérode, qui nomme Yoshoua ben Phabi grand-prêtre.
Des historiens ont souligné la tendance d'Hérode à nommer des grands-prêtres d'origine étrangère. Yoshua ben Phabi est en effet nommé à la suite de Hananel, lui-même d'origine égyptienne ou babylonienne.

Ishmael ben Phabi dans la Mishna et le Talmud

Ishmael ben Phabi compte parmi les grands prêtres qui ont préparé les cendres de la vache rousse, rite qui n'aurait été accompli que 7 ou 9 fois à l'époque du Second Temple[2]. Il l'aurait en réalité réalisé par deux fois : la première fois après le coucher du soleil, selon la coutume des Sadducéens; après avoir été corrigé par les Sages (Pharisiens), il le fait une seconde fois avant le coucher du soleil[3].

Si sa famille est critiquée par les Sages à cause de son usage de la force[4], Rachi précise que ce n'est pas le cas d'Ishmael lui-même[5]. Il est, au contraire, loué comme un « disciple » de Pinhas, modèle pour la grand-prêtrise[6], incarnant la splendeur de la prêtrise par excellence, qui a, selon la Mishna, disparu du monde avec lui[7].

Ben Phabi et Ben Qimhit

Le suggère qu'Ishmael ben Phiabi et Rabbi Ishmael ben Qimhit[8], qui a également été grand-prêtre, pourraient n'être qu'une personne[9] : Qimhit serait le nom de la mère d'Ishmael tandis que Phiabi serait celui de son père (ou de son lignage paternel).

Le Talmud mentionne en effet les grandes mains d'Ishmael ben Qimhit[8], et le fait qu'il fut remplacé, lors de sa période d'impureté rituelle, par l'un de ses frères[8].
Par ailleurs, la tiare confectionnée pour Ishmaël ben Phiabi par sa mère est mentionnée à plusieurs reprises[10].

Notes et références

  1. Flavius Josèphe, Antiquités XX:194-196
  2. Mishna Para 3:5
  3. Tossefta Para 3:4
  4. T.B. Pessahim 57a : אמר אבא שאול בן בטנית משום אבא יוסף בן חנין אוי לי מבית בייתוס אוי לי מאלתן אוי לי מבית חנין אוי לי מלחישתן אוי לי מבית קתרוס אוי לי מקולמוסן אוי לי מבית ישמעאל בן פיאכי אוי לי מאגרופן שהם כהנים גדולים ובניהן גיזברין וחתניהם אמרכלין ועבדיהן חובטין את העם במקלות
    Abba Shaoul ben Bathnit a dit au nom d'Abba Yosseph ben Hanin : Malheur à moi à cause de la maison de Bœthus, malheur à moi à cause de leurs bâtons. Malheur à moi à cause de la maison de Hanin, malheur à moi à cause de leurs conciliabules. Malheur à moi à cause de la maison de Kathros, malheur à moi à cause de leurs plumes [de leurs mauvais écrits ou décrets]. Malheur à moi à cause de la maison d'Ishmael ben Piakhi, malheur à moi à cause de leurs poings. Car tous étaient grands-prêtres, leurs fils étaient trésoriers, leurs beaux-fils étaient chambellans, et leurs serviteurs nous frappaient avec leurs bâtons
  5. Rachi ad loc.: ישמעאל בן פיאכי - כשר היה, אבל אנשי ביתו היו בעלי זרוע
    Ishmael ben Piakhi — il était correct, mais les gens de sa maison faisaient usage de la force.
  6. T.B. Pessahim 57a : תנו רבנן ארבע צווחות צוחה עזרה ראשונה צאו מכאן בני עלי שטימאו היכל ה' ועוד צווחה צא מיכן יששכר איש כפר ברקאי שמכבד את עצמו ומחלל קדשי שמים דהוה כריך ידיה בשיראי ועביד עבודה ועוד צווחה העזרה שאו שערים ראשיכם ויכנס ישמעאל בן פיאכי תלמידו של פנחס וישמש בכהונה גדולה ועוד צווחה העזרה שאו שערים ראשיכם ויכנס יוחנן בן נרבאי תלמידו של פנקאי וימלא כריסו מקדשי שמים
    Nos maîtres ont enseigné : Le parvis du Temple poussait 4 cris : Sortez de là, fils d'Eli, qui avez rendu impur le sanctuaire du Nom. Encore un cri: Sors de là, Issakhar de Kfar Barkaï, qui s'honore lui-même tout en profanant les choses consacrées à Dieu car il s'entoure les mains avec des tissus de soie pour célébrer le service du culte. Autre cri : élevez vos têtes, portes, qu'entre Ishmael ben Piakhi, le bon disciple de Pinhas, et qu'il assure le service du grand-prêtre. Élevez vos têtes, portes, qu'entre Yohanan fils de Narbaï, et qu'il se remplisse le ventre des saintes offrandes.
  7. Mishna Sota 9:16 ; Rachi commente בטל זיו הכהונה - שהיה חכם ועשיר, וכהנים רבים אוכלים על שולחנו (la splendeur de la prêtrise a disparu — car il était sage et riche, et de nombreux prêtres mangeaient à sa table)
  8. a , b  et c Cf. T.B. Yoma 47a
  9. Hiddoushei Aggadot sur ce passage
  10. Tossefta Yoma 1:14 ; voir aussi T.B. Yoma 35b et T.J. Yoma 3:5
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail du peuple juif dans l’Antiquité Portail du peuple juif dans l’Antiquité
Ce document provient de « Ishmael ben Phabi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phiabi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ISHMAEL BEN PHIABI II — ISHMAEL BEN PHIABI (Phabi) II, high priest, appointed by Agrippa II in 59 C.E. He is not to be confused with a high priest of the same name appointed by the procurator Valerius Gratus in 15 C.E. The Phiabi family was one of the few from whose… …   Encyclopedia of Judaism

  • Liste der Hohenpriester von Israel in herodianischer Zeit — Diese Liste enthält die Hohenpriester von Israel mit der Dauer ihrer Amtszeit vom Regierungsantritt Herodes’ des Großen 37 v. Chr. bis zur Zerstörung des Tempels durch Titus 70 n. Chr. Eingesetzt von König Herodes dem Großen: 37–36 v. Chr. Ananel …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der jüdischen Hohenpriester in herodianischer Zeit — Diese Liste enthält die Hohenpriester von Israel mit der Dauer ihrer Amtszeit vom Regierungsantritt Herodes’ des Großen 37 v. Chr. bis zur Zerstörung des Tempels durch Titus 70 n. Chr. Eingesetzt von König Herodes dem Großen: 37–36 v.… …   Deutsch Wikipedia

  • Ishmael ben Phabi — …   Wikipédia en Français

  • Ananel — (oder Hananel) war Hoherpriester im Tempel von Jerusalem. Er wurde von Herodes dem Großen kurz nach dessen Regierungsantritt 37 v. Chr. zum Hohenpriester ernannt. Seine Herkunft ist unklar, angeblich stammt er aus Babylon (AJ XV, 2.4), nach… …   Deutsch Wikipedia

  • PRIESTS AND PRIESTHOOD — Definition of Priesthood The priests are the principal functionaries in divine services, their special task being to engage in cultic ceremonies which they conducted mainly in the Temple. In general the priests post is authorized by hereditary… …   Encyclopedia of Judaism

  • 15 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 1. Jahrhundert v. Chr. | 1. Jahrhundert | 2. Jahrhundert | ► ◄ | 10er v. Chr. | 0er v. Chr. | 0er | 10er | 20er | 30er | 40er | ► ◄◄ | ◄ | 11 | 12 | 13 | 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Jesu Sohn des Ananus — Die Artikel Jesus ben Ananias und Jesu Sohn des Ananus überschneiden sich thematisch. Hilf mit, die Artikel besser voneinander abzugrenzen oder zu vereinigen. Beteilige dich dazu an der Diskussion über diese Überschneidungen. Bitte entferne… …   Deutsch Wikipedia

  • Anân — Pour les articles homonymes, voir Anan. Anân ben Seth (Hanan en hébreu, Anne ou Hanne en français) est un grand prêtre du Temple de Jérusalem au début du Ier siècle. Il est nommé par le gouverneur de Syrie Quirinius après la déposition d… …   Wikipédia en Français

  • Hanan ben Seth — Anân Anân ben Seth (Hanan en hébreu, ou Anne en français) est un grand prêtre du Temple de Jérusalem au début du Ier siècle. Il est nommé par le gouverneur de Syrie Quirinius après la déposition d Archélaüs, ethnarque de Judée, pour succéder …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.