Percival Lowell

ÔĽŅ
Percival Lowell
Percival Lowell
Image illustrative de l'article Percival Lowell
Naissance 13 mars 1855
Boston (USA)
D√©c√®s 13 novembre 1916 (√† 61 ans)
Flagstaff (Arizona) (USA)
Nationalit√© Drapeau des √Čtats-Unis √Čtats-Unis
Champs astronome et homme d'affaires
Institution Noble and Greenough School & Université Harvard
Renommé pour Pluton
Observatoire Lowell
Canaux martiens
(793) Arizona...
Percival Lowell observant Mars à l'observatoire Lowell.

Percival Lowell (13 mars 1855, Boston - 13 novembre 1916, Flagstaff) est un astronome amateur aisé. Il est connu pour avoir soutenu la présence de canaux sur Mars et fut le fondateur de l'observatoire Lowell à Flagstaff, en Arizona. Il est également à l'origine de la découverte de la planète naine Pluton.

Sommaire

Biographie

Percival Lowell √©tait issu d'une famille importante de Boston. Son plus jeune fr√®re, Abbott, a √©t√© le pr√©sident de l'universit√© Harvard et sa sŇďur Amy √©tait une po√©tesse et critique imagiste bien connue. En 1876, il obtient un dipl√īme de math√©matiques √† l'universit√© Harvard et d√©cide de se lancer dans les affaires. Jusqu'√† l'√Ęge de 28 ans, il travailla dans l'industrie de textile de son grand-p√®re o√Ļ il fait fortune, puis commence une s√©rie de voyages en Extr√™me-Orient.

Lowell commence √† s'int√©resser √† l'astronomie lorsqu'il entre en contact avec l'astronome William Pickering en 1890. Trois ans plus tard, il rentre d√©finitivement aux √Čtats-Unis et se prend de passion pour l'√©tude de Mars apr√®s avoir lu La plan√®te Mars de Camille Flammarion, √† tel point qu'il d√©cide d'y consacrer sa vie.

Les canaux de Mars

Carte de Mars de Percival Lowell, avec de nombreux canaux, à leur intersection des lacs et des oasis.

Lowell commen√ßa par chercher le bon site pour observer la plan√®te rouge en faisant des essais avec sa lunette de 6 pouces. C'est la ville de Flagstaff, en Arizona, qu'il retiendra, et se fait construire le 16 avril 1894 un observatoire √† 2 300 m√®tres d'altitude, sur une montagne qu'il appellera ¬ę Mars Hill ¬Ľ.

Poursuivant le travail de Giovanni Schiaparelli, il fut un fervent d√©fenseur de la th√©orie des canaux martiens. Schiaparelli avait en 1877 dress√© une carte de Mars o√Ļ les taches sombres √©taient pour lui des mers (mare) ou des lacs (lacus), et nota √©galement la pr√©sence de canaux (canale), dans un premier temps d'origine naturelle, puis artificiels. Lowell √©tait convaincu de l'existence des martiens qui luttaient contre la s√©cheresse et la d√©sertification de leur plan√®te. Pour lui, les canaux servaient √† irriguer les terres √† partir de la fonte des calottes de glace polaires, et il supposait l'existence d'un syst√®me de pompes et d'√©cluses pour mener cette eau dans les r√©gions √©quatoriales.

L'équipement de l'observatoire en nouveaux instruments, notamment en photographie, permettra à partir de 1905 d'obtenir des clichés relativement nets pour que Lowell y distingue une quarantaine de canaux à la surface de Mars, puis par la suite, en dénombre jusqu'à 400, dont certains se dédoublent. Selon lui, il s'agit de prévention en cas de trop haut débit. Il consacrera le reste de sa vie à tenter de trouver des preuves de la présence d'eau liquide sur Mars, ainsi qu'à rechercher une nouvelle planète.

Lowell publia ses travaux sur Mars dans trois ouvrages : Mars (1895), Mars and Its Canals (1906) et Mars As the Abode of Life (1908). Il √©tablit √©galement en 1894 une carte de V√©nus et en 1896 une carte de Mercure, avec des canaux similaires √† ceux de Mars. En fait, il utilisa une lunette astronomique Clark de 24 pouces si puissante que les turbulences de l‚Äôair cr√©aient des art√©facts ou que luminosit√© insuffisante entra√ģnait une fatigue visuelle cr√©ant des ombres des vaisseaux r√©tiniens (en forme de traits) sur cette m√™me r√©tine[1].

Par ailleurs, il d√©couvrit l'ast√©ro√Įde (793) Arizona le 9 avril 1907.

À la recherche de la planète X

N'ayant pas un tr√®s grand succ√®s aupr√®s des astronomes sur ses canaux martiens, Percival Lowell entreprend parall√®lement √† ses travaux sur Mars de rechercher une neuvi√®me plan√®te, au-del√† de Neptune. Il pense suivre la m√™me m√©thode que pour la d√©couverte de cette derni√®re, en √©tudiant son orbite, mais les instruments de l'√©poque ne permettant pas de mesurer les anomalies de son orbite, il devra se rabattre sur celles d'Uranus. Sa plan√®te (baptis√©e ¬ę X ¬Ľ) serait situ√©e √† 47,5 ua, aurait une p√©riode de 327 ans et une masse de deux cinqui√®mes de celle de Neptune. En 1905, il lance avec son √©quipe (Carl Lampland, Vesto Slipher et Earl Slipher) une premi√®re campagne photographique de trois ans, mais celle-ci ne donnera rien de concluant. Lowell ne baisse pas les bras pour autant et d√©cide de redoubler d'efforts, notamment lorsqu'il voit appara√ģtre un concurrent s√©rieux : William Pickering. Celui-ci annonce en 1908 la pr√©sence d'une plan√®te qu'il nomme ¬ę 0 ¬Ľ, de deux masses terrestres, d'une distance de 52 ua et d'une p√©riode de 373 ans. En 1911, Lowell fait l'acquisition d'une machine appel√©e comparateur √† clignotement, destin√©e √† l'analyse photographique lui permettant de comparer les clich√©s beaucoup plus vite (deux s√©ries de photos sont prises √† quelques jours d'intervalle pour rep√©rer le mouvement √©ventuel d'un astre) et entame une nouvelle s√©rie de photographies. Un nouvel √©chec qui le m√®nera √† se d√©sint√©resser de sa plan√®te X.

Percival Lowell meurt en 1916. Il laisse dans son testament de quoi poursuivre les recherches sans se soucier des probl√®mes d'argent, mais des probl√®mes d'h√©ritage avec sa femme vont finir par r√©duire le budget de l'observatoire. Or dix ans plus tard, l'observatoire n√©cessite un nouvel instrument. Son fr√®re Abboot accepte de donner dix mille dollars pour la construction d'un t√©lescope de 13 pouces que Clyde W. Tombaugh sera charg√© de piloter pour cette lourde t√Ęche qu'est la cartographie minutieuse du ciel, √† la recherche de la plan√®te X. Tombaugh r√©organise son plan de travail et proc√®de √† trois prises au lieu de deux afin d'augmenter les chances de percevoir le mouvement de la plan√®te. La troisi√®me s√©rie de clich√©s prend fin le 29 janvier 1930 et commence alors l'analyse des plaques photographiques. Le 15 f√©vrier, il remarque un point de magnitude 15 bouger d'une plaque √† l'autre : il s'agit bien d'une neuvi√®me plan√®te !

Cette plan√®te s'av√©rera plus tard ne pas √™tre la plan√®te X exactement comme Lowell la pensait, mais la plan√®te naine Pluton ‚Äď plus proche du Soleil et beaucoup moins massive que pr√©vue. Le nom de ¬ę Pluton ¬Ľ a toutefois √©t√© choisi en hommage √† Percival Lowell ; ses initiales forment le symbole astronomique de Pluton (‚ôá) et sont √©galement les deux premi√®res lettres du nom de la plan√®te. Les anomalies d'Uranus sur lesquelles Lowell s'√©tait appuy√© √©taient en fait dues √† des valeurs erron√©es donn√©es √† l'√©poque aux masses d'Uranus et Neptune.

Influence

Percival Lowell est à la base de la mythologie martienne crée par les auteurs de science fiction comme H. G. Wells.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ (en) William Sheehan, ¬ę Venus Spokes: An Explanation at Last? ¬Ľ, dans Sky & Telescope, 2003 [texte int√©gral] 

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Percival Lowell de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Percival Lowell ‚ÄĒ Born March 13, 1855(1855 ‚Ķ   Wikipedia

  • Percival Lowell ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Percival Lowell Percival Lowell (13 de marzo de 1855 ‚Äď 12 de noviembre de 1916) fue un rico aficionado a la astronom√≠a convencido de que exist√≠an canales de origen artificial en Marte, y funda ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Percival Lowell ‚ÄĒ Percival Lowell ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Percival Lowell ‚ÄĒ (13 de marzo de 1855 ‚Äď 13 de noviembre de 1916) fue un rico aficionado a la astronom√≠a convencido de que exist√≠an canales en Marte, y fundador del Lowell Observatory en Flagstaff, Arizona ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Percival Lowell ‚ÄĒ noun United States astronomer whose studies of Mars led him to conclude that Mars was inhabited (1855 1916) ‚ÄĘ Syn: ‚ÜĎLowell ‚ÄĘ Instance Hypernyms: ‚ÜĎastronomer, ‚ÜĎuranologist, ‚ÜĎstargazer ‚Ķ   Useful english dictionary

  • Lowell ‚ÄĒ may refer to:Places;In the United States: * Lowell, Arkansas * Lowell, Florida * Lowell, Indiana * Lowell, Bartholomew County, Indiana * Lowell, Maine * Lowell, Massachusetts **Lowell National Historical Park * Lowell, Michigan * Lowell, North… ‚Ķ   Wikipedia

  • Lowell ‚ÄĒ puede referirse a: Contenido 1 Lugares 2 Personas 2.1 Como un apellido 2.2 Como un nombre propio ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Lowell ‚ÄĒ ist der Name mehrerer Orte in den Vereinigten Staaten: Lowell (Arizona) Lowell (Arkansas) Lowell (Florida) Lowell (Georgia) Lowell (Idaho) Lowell (Illinois) Lowell (Indiana) Lowell (Iowa) Lowell (Kalifornien) Lowell (Kansas) Lowell (Kentucky)… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Lowell ‚ÄĒ Lowell, Amy Lowell, James Russell Lowell, Robert ‚Ėļ C. del NE de E.U.A., en el NE del estado de Massachusetts, en la aglomeraci√≥n urbana de Boston; 94 239 h. * * * (as used in expressions) Lowell, Amy Lowell, Francis Cabot Lowell, James Russell ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Lowell family ‚ÄĒ The Lowell family settled on the North Shore at Cape Ann after they arrived in Boston on June 23, 1639. The patriarch, Percival Lowle (1571 ndash;1664), described as a solid citizen of Bristol ,Fact|date=February 2008 determined at the age of 68… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.