Penne

Penne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penne (homonymie).
Penne d'un étudiant du cercle de médecine de l'ULB (baptisé en 1999)

La penne est la coiffe traditionnelle et folklorique des étudiants belges des universités non-catholiques (d'État comme l'ULg et la FUSAGx ou libre comme la F.P.Ms, l'ULB et la VUB) ainsi que de plusieurs Hautes Écoles et Écoles supérieures artistiques en BelgiqueLiège et à Namur, y compris dans les établissements catholiques).

Bien que la penne soit considérée comme un élément traditionnel porteur d'une grande signification symbolique, tant les traditions que leur symbolique varient de faculté en faculté et d'université en université.

La penne est indissociable du baptême et du cercle étudiant qui l'a administré. Ce cercle est fortement lié à une faculté ou à une section de faculté. Le corps professoral de chaque faculté a fréquemment été baptisé ou baptiste (ou farouchement anti-baptême!) en d'autre temps. Aussi toutes ces notions tendent à se télescoper. On ne peut parler de la penne sans parler de cercle, faculté et baptême estudiantin.

Sommaire

Origine

La penne, que seuls les étudiants baptisés portent actuellement, tire son nom d'un mot wallon signifiant visière. Elle apparut vers 1850 à l'ULB et 1860 [1] à Liège. À Liège, elle aurait été d'abord connue sous le nom de crapuleuse[1] avant de prendre le nom de penne après 1918.

À l'époque de son apparition à Liège, elle est décrite comme une casquette étroite en drap avec visière en toile cirée. Elle était alors verte, couleur de l’ULg. Il a fallu attendre 20 ans pour que les couleurs se diversifient. La forme de la penne est également non sans rappeler celle de la coiffe estudiantine allemande. La visière s’est progressivement allongée pour atteindre ses dimensions actuelles au cours des années 1970.

Plusieurs interprétations de son origine et de sa signification existent :

  • pour certains, la casquette, emblème à l'époque des gens du peuple, permet à l'étudiant de marquer son indépendance par rapport à la bourgeoisie (dont l'étudiant est bien souvent issu lui-même) ;
  • d'autres considèrent que la penne ayant été créée en opposition à la calotte, la longue visière de cette casquette sert à protéger nos yeux du regard de Dieu. Cette interprétation est cependant soumise à polémique, les étudiants portant la penne était souvent athées voire anticléricaux.
  • une troisième interprétation nous vient de l'historien Eugène Polain, administrateur-inspecteur de l'université de Liège lors des célébrations de 50 ans (en 1869) : "ils [les étudiants] avaient quelque peu copié le costume des Allemands, et portaient le pantalon blanc, une veste assez courte et fort étriquée. Ils avaient comme coiffure une petite casquette étroite avec une visière en toile cirée. Nous avons porté cette coiffure à l'école primaire, dès 1870. Mais ce qui était supportable sur la tête des gamins était ridicule sur celles de grands garçons."
  • on trouve aussi quelques sources qui font référence, en tout cas pour les pennes noires de Polytechnique, aux casquettes portées au XVIIIe siècle par les mineurs, les métallurgistes et les cheminots[réf. nécessaire].

Description

La penne se compose de trois parties:

  • le calot
  • la bande (ou bordereau)
  • la visière

Des similitudes et des différences notables entre universités et facultés compliquent grandement la description de ces trois pièces.

Le calot

Il s’agit de la pièce de tissu recouvrant le crâne. Sur son sommet est fréquemment inscrit le nom de l'université ou de l'école supérieure. Sa couleur de départ varie selon les facultés et les universités et peut par la suite être altérée par les produits utilisés lors des baptèmes (bleu de méthylène, purée de bettraves, etc.).

On y accroche toutes sortes d'insignes, symboles et décorations ; notamment le symbole facultaire. Ce symbole peut être classique (caducée d'Esculape pour la médecine, couronne de laurier pour les sciences politiques,...) ou inattendu (serpent enlaçant une flèche entre deux éclairs pour la psycho, au lieu de la lettre grecque (Ψ) à laquelle on s'attendrait).

L’UCL possède un système particulièrement élaboré de symboles sous forme de petites broches en métal doré à placer sur les calottes, qui n'est repris que partiellement sur les pennes.

Une penne porte fréquemment des objets ordinaires (voir photo) ayant une signification particulière pour l'étudiant. Il est sous-entendu que des pennes portant des objets semblables (pompon, plaquette de contraceptif,...) indiquent une communauté d'expérience chez leurs porteurs (participation aux mêmes évènements, accidents semblables,...)

À l'ULB

Le calot est au départ de couleur beige clair (noir charbon pour les ingénieurs) et porte un large triangle brodé sur le sommet contenant les lettres ULB dans la couleur facultaire. Un écusson en tissu représentant le symbole du cercle est cousu à l'avant du callot. Un insigne métallisé représentant le même symbole (ou un assimilé) est placé de l’autre côté, à l'arrière. Fréquemment, cet insigne permet de distinguer les étudiants de départements différents (Chimie Vs Mathématiques) qui appartiennent à la même faculté (Faculté des Sciences).

Après la bleusaille de son propriétaire, la date du baptême est écrite (ou cousue) sur le côté droit ou à l'arrière avec d'éventuels détails cérémonials (Baptisé Vs Accueilli, Tondu, Picraté).

L'ULB se distingue par les médailles de Saint-Verhaegen, éditées chaque année pour la date anniversaire de l'université. Ses médailles font l’objet de collections, même longtemps après que l’étudiant ait quitté l’université.

Penne Ingénieur Civil de l'ULg

À la VUB

L’homologue néerlandophone de l’ULB suit les mêmes traditions

À l'ULg

À l'ULg et dans les hautes écoles de Liège, les baptisés cousent un morceau de tissu représentant le blason de la Province de Liège. L’insigne métallisé représentant le symbole de la faculté est placé à l'avant de la penne en faculté de médecine vétérinaire, à la droite de l'insigne représentant le perron, sur le ruban, pour les autres.

À Mons

A l'exception des étudiants de la Faculté de Warocqué sur la penne desquels est cousu le logo de leur cercle, les calots montois sont généralement de couleurs unies et sobres.

La bande ou bordereau ou liseret

Cette bande de tissu coloré fait le tour externe du calot et surplombe la visière. Sa couleur symbolise la faculté ou la section. On retrouve cette couleur sur les toges des comités de baptême (comité des fêtes à Mons) et comités de cercles estudiantins (AGE ou Fédé à Mons).

Y sont fixées sur le devant des étoiles/boulons dorées/argentées représentant les années commencées ou recommencées. En cas de changement d'études, on place un bout de bordereau de la couleur de la nouvelle faculté en dessous des étoiles/boulons concernés.

Voir la section Étoiles et Boulons.

Des lettres de cuivre représentant les initiales du nom du cercle et/ou du cercle régional sont fixées sur les tempes.

Il arrive qu'un bleu gagne un surnom lors de ses épreuves baptismales. Si surnom il y a, il est placé à l'arrière de la penne sous le symbole du cercle, plus par disponibilité de place que par tradition.

À l'ULB

Les initiales du cercle se trouvent fixées sur la tempe gauche, celles d'un éventuel cercle régional à droite. Les régionales n’étant pas des cercles baptistes, porter les deux types d’initiales est compatible et courant.

À l'ULg

  • Sur le côté gauche du ruban l’insigne du Perron symbolisant la ville de Liège,
  • Sur le côté droit, un insigne représentant le Torè symbolisant les étudiants
  • Les lettres dorées relatives au Comité de baptême estudiantin sont placées un peu plus à l'arrière sur le côté droit du calot.

À Mons

Il n'existe pas de réelle convention concernant l'emplacement des différents symboles. On retrouve généralement des insignes symbolisant :

  • Le cercle dont est issu l'étudiant, de manière picturale (Caducée pour la Faculté de Médecine de Mons, Compas-pioche-marteau pour la F.P.Ms, etc.) et écrit en toutes lettres
  • La régionale dont est issue l'étudiant (Singe montois, coq carolorégien, etc.)
  • La promotion de l'étudiant, comptée depuis la fondation de la Faculté (F.P.Ms) ou en années civiles (Partout ailleurs)

La visière

La visière est une plaque de carton plastifié surplombant les yeux. Comme on s'y attend, elle prend naissance sous la bande sur toute la largeur du front.

Taille de la visière dans les universités

La taille de la visière est variable. La plupart des pennés choisissent une visière allant de 8/10/12/14/16/18cm. On parle d'avoir une « penne de 12 » ou « de 14 », si la visière mesure 12cm ou 14cm. Différents folklores entourent la symbolique de la taille de la visière, généralement en rapport (ou à l'inverse) de la taille du sexe.

Il y a cependant des éléments pragmatiques : une visière courte donne un air d'autorité (marque des présidents et des baptistes), une visière longue protége efficacement de la clash en baptême et des brouillards de bière en guindaille (marque des guindailleurs); une très longue visière est généralement gênante et fragile (marque des débutants et des prétentieux).

Si la taille de la visière le permet, elle est souvent recouverte d'autocollants. Du fait même que l’autocollant est une invention beaucoup plus récente que la penne, on trouve une grande diversité d’habitudes qui ne peuvent pas être vraiment qualifiées de tradition. Par exemple :

  • Le plus souvent les autocollants n'ont d'autre signification que la sympathie interfacultaire au sein des étudiants baptisés.
  • Parfois, les autocollants propres à la faculté de l'étudiant sont placés sur le haut de la visière et ceux des autres facultés se placent en dessous.
  • Une tradition voudrait que la partie supérieure reprenne les cercles amis et la partie inférieure les cercles des amours du propriétaire.
  • Quelquefois, ces autocollants servent à distinguer les étudiants ayant acquitté les frais d'une activité folklorique, et ayant donc le droit de se présenter à la pompe à bière. Les placer sur la visière de la penne (qu'aucun étudiant n'accepterait de prêter à un tiers !) assure une identification instantanée, ce qui accélère grandement les livraisons au bar. Par la suite, ces autocollants attestent de la présence de l'étudiant aux dites activités, ce qui augmente d'autant son prestige.


Taille de la visière à l’Ulg

A Liège, la taille de la visière est la même pour tous, et n'a donc pas de symbolique personnelle particulière. Les traditions sont similaires à Mons, à l'exception de la consulaire des FUCaM.

Ornements

Une penne est un objet personnel. Il représente le parcours académique et folklorique de son porteur. Des objets s'y ajoutent, et parfois se perdent, donnant ainsi une vie et une identité à la penne. Il n'est donc pas étonnant que celle-ci soit parfois comparée à une carte d'identité.

Chaîne et jugulaire

Un cordon ou une chaîne peut être attaché d'une tempe à l'autre. Son utilité première est d'empêcher que la penne ne "s'envole" par grand vent ou dans un milieu hostile. Certains y voient également un symbole de la fraternité étudiante.

Les cordons peuvent être des jugulaires en plastique fournies par le chapelier, des cordes de différents calibres, voire des choses plus exotiques (fourragère en macramé, ...)

Les chaînes peuvent aller des fines mailles de cuivres utilisés pour les bijoux fantaisies jusqu'aux mailles d'un pouce en acier nickelé (essentiellement FUSAGx de Gembloux). Les chaînes massives apportent un élément supplémentaire de sécurité : le port de la chaîne lourde, à l'ULg comme à l'ULB, avait initialement pour but d'empêcher le vol de pennes par des guindailleurs d'autres régions. Au temps où les frictions entre pennés et calotins étaient encore fréquentes, les porteurs de calotte se rendant au 24 heures-vélo de Louvain-la-Neuve avaient l'habitude de l'attacher à leur ceinture par un câble.

La jugulaire permet également de porter la penne au repos, c'est-à-dire sans la poser sur la tête. Les modes en ce domaine changent avec le temps et le lieu. Ainsi, l'ULB a actuellement tendance à la porter en sac à main, tandis qu'à l'ULg on la portera en bandoulière.

Étoiles et boulons

Il s'agit de petits ornements en cuivre (jaune dit doré) ou en cuivre anodisé (blanc dit argenté) fixés à la bande de couleur facultaire juste au-dessus de la visière.

Le boulon est la marque des facultés et instituts d'ingénieurs. Selon la tradition, il s'agirait au départ d'authentiques boulons ramassés sur un chantier par les étudiants ingénieurs. Dans le milieu de la construction, les matériaux anodisés ont une durée de vie et un coût plus élevés que ceux en cuivre simple, d'où une valeur symbolique plus grande accordée à l'argenté qu'au doré.

L'étoile porte six branches et ressemble dans sa forme à l'étoile de David. On y voit généralement un symbole maçonnique d'équilibre entre le corps et l'esprit.

Chaque étoile/boulon représente une année d'étude. Les étoiles dorées et les boulons argentés représentent les années entamées pour la première fois (réussies ou en cours), tandis que les étoiles argentées et les boulons dorés représentent les années doublées ou triplées (éventuellement en cours). Il existe aussi les étoiles rouges signifiant une année d'étude passée à l'étranger.

Le parcours académique se lit de gauche à droite, ce qui oblige les doubleurs à déplacer les étoiles argentées / boulons dorés à chaque début d'année.

Un bleu de « psycho » portera donc une unique étoile dorée, tandis qu’un bleu de « polytech » portera un boulon argenté - vu que c'est leur première année et qu'ils ne la doublent pas. Un étudiant en droit doublant sa troisième année portera trois étoiles dorées et une étoile argentée.

Dans le cas de changement de faculté (ou de double inscription), une bande de couleur correspondant à la faculté adéquate sera placée sous les étoiles/boulons correspondants. Un étudiant ayant doublé sa première candidature en science avant d'entamer polytechnique portera une étoile dorée et une étoile argentée sur une bande mauve et un boulon argenté sur un morceau de bande noire.

Un licencié devrait théoriquement terminer ses études avec cinq étoiles dorées (ou boulons argentés); un gradué avec trois; un docteur en médecine avec sept. Cependant, les licences spéciales, diplôme d'étude approfondie (DEA), doctorats, agrégation, master, spécialisations et autres formations supérieures annexes amènent également leurs étoiles et boulons.

On considère généralement qu'un grand nombre d'étoiles/boulons (ce qu’on appelle une constellation) marque une sagesse accumulée par la longue expérience. A contrario, un poil ou une plume ne portant que deux étoiles (ou pire : une de chaque couleur) aura tout à prouver.

Certains cercles étudiants n'accordent aucun poste en dessous de trois étoiles, pas même dans le comité de baptême. Un président de cercle ou de baptême est snobé s'il n'a pas au moins quatre étoiles. Au-delà de cinq étoiles, on parle parfois de vieilles bêtes.

Cependant, le nombre croissant de multi-doubleurs revendiquant le même respect amoindrit considérablement cette tradition. On a vu d'éternels guindailleurs s'inscrire à des formations sans les suivre dans le seul but d'ajouter de l'or » à leur penne'.

Les études en trois ans (graduat = bachelor) posent un ensemble de problèmes particuliers. Un bachelor ayant réussi ses études portera moins d’étoiles qu’une universitaire ayant doublé ses deux candidatures. De même, les étudiants les plus qualifiés pour assumer une présidence ne seraient pas considérés comme assez expérimentés pour entrer dans la plupart des comités facultaires. Il en résulte une certaine surenchère dans les pratiques folkloriques visant à compenser le manque d’expérience par la sincérité et l’intensité.

Lettres-Initiales

Ce sont des lettres de l'alphabet en cuivre fichées dans la bande de part et d'autre des étoiles, voire sur l'occiput dans certains cas. Ces lettres symbolisent l'appartenance à un groupe ou à une identité particulière, tel que faculté ou institut, cercle régional, groupuscule de guindaille, surnom, honneur particulier.

Il arrive que les membres dissidents dans ces groupes portent les lettres à l'envers pour marquer leur désaccord : CM devient WC, CE devient ЭE. NB : ce dernier cas est particulier dans la mesure où la dissidence du Cercle des sciences économiques de l'ULB est devenue le groupe majoritaire depuis des années : tous les membres portent les lettres ЭE.

Faculté et institut

Les initiales de la faculté ou de l'institut supérieur - ou plus exactement des cercles estudiantins qui les représentent - sont portées sur la tempe gauche (soit la droite de l'observateur). Dans le cas d'un changement de faculté, il est permis de placer les initiales de chaque côté.

Les initiales sont posées sur la bande. La couleur de la bande et le tissu qui la compose varient en fonction de la faculté ou de la section dont dépend le cercle. Cette bande fait le tour de la penne. Toutes les autres initiales sont donc posées dessus.

Un changement de faculté entraîne un changement des couleurs : les initiales des cercles présents et passés doivent être posées sur leurs couleurs respectives. Il est courant de laisser les anciennes couleurs en place et de ne poser qu'un morceau de la bande de la nouvelle faculté. Symboliquement, c'est une reconnaissance pour le cercle étudiant ayant effectivement baptisé le porteur de la penne. Pragmatiquement, désosser une penne pour en changer la bande est une procédure laborieuse qui sera peut-être inutile s'il y a à nouveau changement de faculté. Une telle transformation est très rare car elle est l'apanage d'un "double bleu" qui s'est fait baptiser une deuxième fois dans sa faculté d'adoption.

Cercles de l'ULB Initiales Bande Écusson et insigne
Cercle de médecine CM Rouge en velours Caducée d'Esculape
Cercle de kinésithérapie CK Rouge en velours Caducée d'Esculape surmontant les anneaux olympiques
Cercle d'éducation physique ISEP Rouge en velours anneaux olympiques
Cercle des sciences CdS Mauve en satin (en velours pour la chimie) un alambic
Cercle informatique CI Mauve en satin le logogramme @
Cercle polytechnique CP Noire en satin un marteau et une pioche croisés sur un compas
Cercle de droit CD Bordeaux en velours une balance
Cercle des sciences politiques et sociales CPS Jaune or en satin une couronne de laurier
Cercle des sciences économiques CSE ou CE Jaune ocre en satin une couronne de laurier
Cercle d'agronomie Agro Verte pomme gros-grain une charrue
Cercle de pharmacie CePha Verte en velours Un serpent entourant un calice
Cercle Solvay (commerce) C$ Orange en velours Caducée d'Hermès
Cercle de philosophie et lettres CPL Grise en satin un soleil (exception: une plume en journalisme,un pic et pioche croisés pour HAA¹,une minerve pour histoire)
Cercle de psychologie Cpsy Bleue en satin une flèche verticale enlacée d'un serpent (caducée) et bordée par deux éclairs
Cercle Victor Horta (architecture) CVH Turquoise en satin L'equerre et le compas
Cercle des infirmières graduées CIG Rose en satin

1. Histoire de l'art et archéologie

Dans certaines facultés de l'ULg, bien que portées par des étudiants baptisés par un même comité de baptême, certaines pennes ont des rubans de couleurs différentes, et des insignes différents, en fonction de la section de l'étudiant (en facultés de Sciences, Droit, ou Philo et Lettres par exemple)

-bgcolor="#f5f5f5"

Comité de Baptême à Liège Couleur de la penne Ruban Insigne
CBA noire (Béret d'Art) orange et gris palette d'artiste
Ingénieur Civil noire blanc et vert Compas, pic, et marteau
Informatique noire rouge et vert I et 0 entrelacés
Sciences (chimie) noire mauve et blanc molécule de benzène
Sciences (biochimie) noire mauve et rouge 2 molécules de benzène M+F enlacés
Sciences (géologie) noire rouge et jaune marteau de géologue
Sciences (biologie) noire vert et blanc symboles mâle / femelle
Sciences (physique) noire blanc et rouge bobine
Sciences (mathématiques) noire rouge et blanc compas, 2 cercles
Sciences (géographie) noire mauve et orange mappemonde
Gramme noire orange
ISIL noire blanc et vert sur tout le contour
Saint-Luc noire bleu et blanc équerre et compas
Lambert-Lombard noire blanc et bleu ISALL
Philo et lettres (romanes) blanche jaune plume
Philo et lettres (communication) blanche jaune et blanc Téléphone
Philo et lettres (histoire) blanche vert et blanc Minerve
Philo et lettres (orientales) blanche Rose plume
Philo et lettres (germaniques) blanche blanc et vert plume (variante : aigle germanique)
Philo et lettres (modernes) blanche orange plume
Philo et lettres (classiques) blanche blanc et jaune plume
Philo et lettres (HAA) blanche gris Pic et Plume
Philo et lettres (philosophie) blanche jaune et blanc Flambeaux
Psycho blanche blanc et rouge Serpent, Flèche, éclair + PSY
Droit blanche mauve et blanc balance
Droit (crimino) blanche mauve et blanc balance et glaive
Droit (sciences-po) blanche blanc et mauve balance et lauriers
Sciences-éco (*) blanche noir et bordeaux écureuil
EAA (*) bordeaux mauve et blanc
HEC (avant 2005) (*) bordeaux blanc et vert
HEC bordeaux mauve et vert caducée ailé
Médecine verte rouge et vert caducée
Médecine (sciences biomédicales) verte rouge caducée
Dentisterie (*) verte vert et rouge molaire
ISEPK (éducation physique) verte blanc et vert
ISEPK (kinésithérapie) verte vert et blanc
Pharma verte rouge et jaune caducée sur coupe
Barbou verte noir et vert CBKPB
Médecine Vétérinaire blanche avec initiales FMV en bleu bleu Caducée sur laurier et chêne, Tête de cheval, FMV
GDL (Grand Ducal) noire bleu, blanc et rouge GDL

(*) L'ancien comité de baptême Sciences Eco a fait partie du comité de baptême EAA à partir de 2004. En 2005, suite à la fusion de l'Ecole d'Administration des Affaires de l'ULg et de la haute école HEC, les comités de baptême EAA et HEC fusionnent sous le nom neutre de Comité de Baptême de l'Ecole de Gestion, ou CBEG (et ce malgré le fait que le nom de la nouvelle école fusionnée est "HEC - Ecole de Gestion de l'ULg"). En 2007, pour mieux cadrer avec le nom de cette école, le CBEG reprend le nom de CB HEC. Les anciens comités de baptême EAA et Sciences-éco font donc désormais partie du comité de baptême HEC.

De même, l'ancien comité de baptême Dentisterie fait maintenant partie du comité de baptême Médecine.

À l'exception de la Médecine Vétérinaire, et de la Grand-Ducale (GDL) qui est membre d'honneur, les autres comités de baptême sont ou ont été membres de l'AGEL.

Cercle régional

Les initiales de la Régionale sont généralement fixées sur la tempe droite. Cependant, certaines régionales particulièrement militantes les ont parfois mises à gauche, indiquant ainsi que le cercle facultaire est secondaire à leur "Nation" (appartenance géographique).

Cercle de l'ULB Initiales Bande
Cercle des étudiants luxembourgeois à Bruxelles CELB Bleue, blanche et rouge (horizontalement)
Cercle des étudiants bruxellois CEB Verte et rouge (horizontalement)

Autres facultés et écoles

Cercle de Mons Initiales Bande
Warocqué (Université Mons Hainaut) WAWA noire avec un W brodé à l'avant
Faculté Médecine de Mons FMM bleu royal
Institut Supérieur Industriel à Mons ISIMs bleue
Faculté Polytechnique de Mons FPMs bleue nuit/noire
Institut Supérieur Industriel Catholique Hainaut ISIC-ht (Mons) lie de vin
Faculté Universitaire Catholique de Mons [2] rouge et blanche
ARCHI Mons Archi noire avec logo Archi-Mons en jaune
Cercle de Bruxelles Initiales Bande
Cercle de l'ISES et IESSID (Haute-Ecole Paul-Henri Spaak) CISES orange
Cercle de Fré (Haute-Ecole) CDF Bleu
Cercle de l'école normale Charles Buls IESP(BULS) en fonction de la section
Cercle de l'institut libre de Bruxelles CILB verte
Cercle des étudiants en informatique CEI noire
Cercle des étudiants gradués de l'Inraci CEG noire avec callot blanc
Cercle Jules Verne CJV bleue et rouge
Cercle des étudiants de la faculté Polytechnique de l'École Royale Militaire Polytechnic rouge avec callot noir
Cercle des étudiants de la faculté Sciences sociales et militaires de l'École Royale Militaire Omega rouge avec callot noir
Cercle des étudiants des écoles supérieures St Luc, de l'ERG et de l'ESA Lukot verte
Institut supérieur industriel bruxellois ISIB noir avec callot noir
Institut supérieur de traducteurs et interprètes STI bleu roi
Cercle Bécot du CERIA (Institut Arthur Haulot de la Haute École Lucia de Brouckère) CERIA bleue avec liseré rouge
Institut Meurice (ingénieurs industriels chimie et biochimie) IMC mauve
Académie royale des beaux-arts de la ville de Bruxelles ARBA-ESA ACA bleue turquoise
Cercle d'architecture et des arts visuels de La Cambre CLC ou CLC penne blanche avec bande bleue
Autres cercles Initiales Bande
ISICh (Charleroi) ISICh grise
Institut Provincial Superieur de Kinesitherapie (Tournai) IPSKT Calot gris, liseré mauve
Institut supérieur industriel Hainaut (Tournai) ISIH blanche avec liseré rouge, mauve ou vert selon la section
Cercle St Beth (Namur) St Beth Penne grise, bande jaune et verte
Cercle Espena-Mat (Namur) CEM Penne verte, bande verte et jaune
IESN (Namur) IESN Penne noire, bande bleue et rouge, brodé les lettres IESN sur le callot
ENEN (Nivelles) ENEN Penne blanche, bande rouge, losange sur le callot avec lettres ENEN
ISIA (Institut supérieur industriel d'Arlon) ISIA Penne noire, liseré blanc et vert
IPSMa : Institut Provincial Supérieur de Marcinelle (Charleroi) IPSMa Penne blanche, bande jaune, Hexagone jaune sur le callot avec lettres IPSMa
ENV : Ecole Normale de Virton (pas de cercle : comité uniquement) ENV Penne beige, liseré vert (pédagogie) et jaune (psychologie)

Bannières

Sous ce vocable sont regroupées toutes pièces de tissus fixés à la penne pour rappeler une victoire ou un événement. Elle peut se présenter sous plusieurs formes :

  • bande de couleur, marquant l'appartenance au service de sécurité de la Saint-Verhaegen (la couleur change chaque année)
  • morceau de vêtement, reçu ou arraché lors d'un baptême que l'on a apprécié
  • slip ou caleçon, soit déchiré lors d'un rite dit "Luigi" ou "auto-Luigi", soit reçu/volé à un(e) partenaire sexuel(le) lors d'une guindaille
  • soutien-gorge, reçu ou ramassé lors d'un baptême ou d'une guindaille.

Traditions liées à la penne

  • Dépucelage: lorsqu'au terme de son baptême, le bleu reçoit sa penne, il ne peut la coiffer tout de suite. Elle doit en effet d'abord être dépucelée. Le rituel consiste à percer un trou sur la face intérieure du calot avec une cigarette puis à la remplir de bière. Porter une penne neuve dans laquelle on a versé un liquide a l'avantage de former le couvre-chef à son porteur. C'est donc autant un acte d'appropriation qu'une « retouche » du vêtement.

À l'ULB, le dépucelage est accompli par le parrain du bleu. La brûlure perce la couche intérieure du calot mais ne la traverse pas. La bière doit être bue en à-fond par le bleu avant que son parrain ne retourne la penne sur sa tête.

À Liège, ce sont les parrains de l'ex-bleu nouvellement baptisé qui dépucèlent sa penne lors de la remise de penne. On y pratique un trou soit dans la doublure, soit de part en part, et les parrains remplissent la penne de bière ou toute autre substance qu'ils considèrent utile, et le bleu retourne la penne sur sa tête, laissant ainsi couler son contenu sur lui.

À Mons, ce sont les parrains de l'ex-bleu qui procèdent au dépucelage en y réalisant un trou de cigarette (ou à l'aide d'un briquet) puis en faisant boire un nombre variables de bières au "néos" en les faisant couler sur la visière. Une fois le nombre fixé de bières affonné, la penne a toute sa valeur et peut être portée.

À Gembloux, les pennes sont de couleur blanches. Pour la fac il est brodé FAC, et pour l'ISIa il est brodé ISI. Le CB n'est pas un cercle mais un comité. Derrière la penne il y a un ornement de charrue et quelque fois un ou deux autre ornements, sans autres. Les gens qui font le bapteme là-bas sont appelé des lapins et non des bleus.
Le baptème dure en général 8 jours pour l'ISIa et 10 jours pour la FAC. Pour rentrer dans le comité il faut une certaine ancienneté : 2 ans pour l'ISI, c'est à dire 2 étoiles, et 3 pour la FAC, soit 3 étoiles.

  • Rachat: à l'ULB, à Liège ainsi qu'a Mons, lorsqu'une penne a été égarée, son propriétaire peut la racheter auprès de celui qui l'aurait retrouvée en à-fonnant un certain nombre de bières correspondant au nombre d'étoiles présentes sur le bordereau et aux fonctions exercées par le distrait. Un vol de penne ne permet pas d'exiger un rachat. De même, une penne n'est pas réputée perdue quand elle repose dans le cercle du propriétaire.
  • Penne sur le cœur: il est de tradition de se découvrir et de poser sa penne sur le cœur lorsque sont entonnés certains chants ou cris comme Le Semeur, le Valeureux Liégeois, le Chant des Wallons, le Lied van geen taal, les chants de cercle, les chants facultaires, de régionale, de guilde,...
  • Manières de la porter: si les étudiants montois et bruxellois portent en général la penne simplement sur la tête, à Liège, la majorité des étudiants la laissent en général pendre sur le cœur, tenue par les chaînes. Les vétérinaires de Cureghem préfèrent la porter sur l'épaule.
  • Étudiant jadere : dans de rares situations où l'étudiant veut exprimer la folie ou un handicap mental (par exemple pendant le chant "la balade du mutant" ou le chant de la fac de Psycho de l'ULg), la penne peut être posé inversé sur la tête, l'intérieur au-dessus et l'extérieur sur le cuir chevelu. Le terme viendrait d'un slogan de l'opération 11.11.11 : " 11.11.11 j'adhère !".

Pennes particulières et dérivés

La Penne Consulaire

Penne Consulaire
Penne Consulaire (de côté)

Considérée comme une calotte pennée , il s'agit d'une penne à visière courte mais, dont la configuration du calot est similaire à la calotte. La penne consulaire est portée par les étudiants des Facultés universitaires catholiques de Mons (FUCaM). Ils sont dès lors qualifiés de calotins par les pennés, cependant un bon nombre de calotins les considèrent comme pennés... Les couleurs rouges et blanches de la bande rappellent celles de la ville de Mons.

Pennes de sociétés secrètes

À l'ULB, un certain nombre de sociétés secrètes estudiantines (e.g. Ordre des Frères Macchabées de Belgique, Ordre des Coquillards, Ordre des Femmes à Barbes, Ordre des Gastéréens, Confrérie des Barbelés, Ordre du Phallus, Ordre des Templiers, Ordre des Chéloniens, etc.) possède leur propre penne réservée à leurs membres et donc non liée au baptême estudiantin. Rarement portées en public et du fait du secret entourant ces organisations estudiantines, peu de détails sont connus sur ces pennes particulières. Ainsi, une des seules rares occasions où elles sont portées au grand jour s'avère être le matin de la Saint-Verhaegen à la sortie des discours officiels lorsque ces sociétés distribuent leur journal de St V (*).

  • L'Ordre des Frères Macchabées de Belgique: il s'agit d'une penne noire à bordereau noir avec à l'avant un écusson représentant une tête de mort dans un cercle rouge et brodées en rouge sur le sommet les lettres MAKB dans un triangle. La visière est toujours courte (3 cm).
  • L'Ordre des Coquillars : La penne est bordeaux et la visière courte. Sur le sommet la lettre C est brodée dans un triangle.
  • L'Ordre des Femmes à Barbes : Penne marron à visière courte avec bande bleu clair. Sont brodées en bleu clair les lettres FAB dans un triangle sur le sommet et un écusson représentant une femme à barbe à l'avant.


Des étoiles ou boulons sont souvent fixées sur la bande. Il s'agit probablement plus de l'expression d'un grade initiatique que du nombre d'années d'étude.

(*) Ces opuscules, que les étudiants intéressés peuvent s'amuser à obtenir, sont Bruxelles Universitaire (Ordre des Frères Macchabées de Belgique), Le Pantagruel (Ordre des Frères Coquillards), Le Monde Diplomatich (Ordre du Phallus)... On retrouvera également les médailles commémoratives de la Saint V, frappées par les Ordres (chercher la lettre phi ou un crâne accompagné de tibias entrecroisés par exemple!).

Alto

Article détaillé : Alto (Belgique).

En 1988, est apparue une bizarrerie dans l'univers dichotomique de la penne et de la calotte : l'alto.

Il s'agit d'un calot de tissu gris clair, fruit d'un consensus réunissant des deux principaux folklores bruxellois: la penne et la calotte. En effet, bien que né dans une école issue des Facultés universitaires St Louis de Bruxelles (établissement rattaché à l'UCL), les étudiants baptisés voulant créer le CEA[2] provenaient tous des baptêmes de l'ULB.

Quelques années plus tard, l'ajout d'une visière fut accepté et rentra dans les usages. Dès lors, l'alto se présente le plus souvent comme une penne dont la toile est grise.

Références

  1. a  et b Extrait « de S. A., Philo fête ses 10 ans : l'Expo!, Catalogue d'exposition, Liège, 1997, pp. 12 et 13. » vu sur le site du comité de baptême philo-lettres à http://www.cbphilo.be, (page consulté le 1er septembre 2006), [1].
  2. CEA (version archivée par internet archive)

Voir aussi

Liens internes

Autres couvre-chefs estudiantins dans le monde
  • En Belgique : La calotte, l'alto,
  • En France : La faluche
  • Au Grand-duché de Luxembourg : La casquette luxembourgeoise
  • En Italie : La feluca (aussi appelée pileo, ((it) goliardia) ou berretto universitario
  • En Suisse : La stella

Liens externes

Ce document provient de « Penne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Penne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • penne — [ pɛn ] n. f. • 1120; « aile, plume » 1050; lat. penna → 1. panne I ♦ Zool. Chacune des grandes plumes des ailes (⇒ rémige) et de la queue (plumes rectrices) des oiseaux. II ♦ Fig. 1 ♦ (1685) Mar. Extrémité supérieure d une antenne. 2 ♦ (1573)… …   Encyclopédie Universelle

  • penné — penne [ pɛn ] n. f. • 1120; « aile, plume » 1050; lat. penna → 1. panne I ♦ Zool. Chacune des grandes plumes des ailes (⇒ rémige) et de la queue (plumes rectrices) des oiseaux. II ♦ Fig. 1 ♦ (1685) Mar. Extrémité supérieure d une antenne. 2 ♦ …   Encyclopédie Universelle

  • Penne — steht für: eine Form von italienischen Teigwaren, nach dem italienischen Wort für Schreibfedern eine umgangssprachliche Bezeichnung für eine (höhere) Schule, siehe Pennal umgangssprachlich eine Bezeichnung für eine Unterkunft oder Bett (volksetym …   Deutsch Wikipedia

  • penne — 1. (pè n ) s. f. 1°   Nom donné aux longues plumes de l aile et de la queue des oiseaux. Les pennes des ailes sont appelées rémiges et celles de la queue rectrices, en raison de leurs fonctions particulières, les premières exécutant le vol, les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • penne — Penne, C est plume, Penna. Les François de jadis par ce mot Plume n entendoyent sinon celle qu on porte aux chappeaux, bonnets, chanfrains des chevaux, et sur les pommes des licts de parement: mais ceux de present qui ont naturalizé tous les mots …   Thresor de la langue françoyse

  • Penne — Sf std. vulg. (17. Jh.) Stammwort. 1) Herberge rotw. Wohl aus wjidd. binjan Gebäude ; zuerst bezeugt als bonne, dann benne. 2) Dann wird das Wort auf ebenfalls rotw. pennen schlafen bezogen und als Penne behelfsmäßiges Nachtquartier aufgefaßt. 3) …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • penné — penné, ée (pè nné, nnée) adj. 1°   Terme de botanique. Se dit des feuilles composées dont les folioles sont disposées de l un et de l autre côté d un pétiole commun, à l instar des barbes d une plume. 2°   Terme de zoologie. Ailes pennées, celles …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PENNE — oppid. Galliae Narbonensis, ad lacum Lemannum, in itinere inter Augustam Praetoriam, et Augustam Rauracorum occurrens. Neufville, sen Villeneuf. Simlero. Ad lacus caput, mediô inter Tarnadam sive S. Mauritium, et Viviscum itinere, sed huic… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Penne — Porté notamment dans les Landes et le Tarn, désigne celui qui habite un lieu dit (la) Penne ou en est originaire. Sens du toponyme : rocher escarpé, forteresse construite sur un tel rocher. C est le nom de nombreux hameaux et communes, depuis les …   Noms de famille

  • Penne [1] — Penne, 1) Marktflecken im Arrondissement Villeneuve des franz. Departem. Lot Garonne, Hauptort einer großen Gemeinde von 5000 Ew.; 2) Stadt im Arrondissement Gaillac des Departements Tarn, Eisenminen; 3000 Ew.; 3) so v.w. Civita di Penna …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.