Pavie

ÔĽŅ
Pavie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pavie (homonymie) et Pavia (homonymie).
Pavie
Image illustrative de l'article Pavie
Blason
Administration
Nom italien Pavia
Pays Drapeau d'Italie Italie
R√©gion Flag of Lombardy.svg Lombardie 
Province Pavie 
Code ISTAT 018110
Code postal 27100
Préfixe tel. 0382
Site web www.comune.pv.it
Culture et démographie
Population 71 142 hab. (31-12-2010[1])
Densit√© 1 147 hab./km¬≤
Gentilé pavesi (en français pavesans)
Saint patron San Siro
Fête patronale 9 décembre
Géographie
Coordonn√©es 45¬į 11‚Ä≤ 00‚Ä≥ N 9¬į 09‚Ä≤ 00‚Ä≥ E / 45.18333, 9.1500045¬į 11‚Ä≤ 00‚Ä≥ Nord
       9¬į 09‚Ä≤ 00‚Ä≥ Est
/ 45.18333, 9.15000
  
Altitude 77 m
Superficie 62 km²
Code cadastral G388
Voir la carte administrative
Pavie
Voir la carte topographique
Pavie

Pavie est une ville de la province de même nom en Lombardie (Italie).

Sommaire

Nom

Pavie est nomm√©e Pavia en italien et en lombard. √Ä partir du VIe si√®cle, la ville est nomm√©e Papia, un d√©riv√© probable du nom d'une gens romaine.

√Ä l'√©poque romaine, Pavie porte le nom de Ticinum, d√©rivant du nom de la rivi√®re Tessin (Ticino en italien) ; l'√©tymologie de ce dernier nom est incertaine.

Géographie

Situation

Pavie est situ√©e sur les rives du Tessin, √† une dizaine de kilom√®tres en amont de son confluent avec le P√ī. Milan, au nord, est distante de 35 km ; G√™nes, au sud, de 90 km ; Turin, √† l'ouest, de 110 km.

La ville est situ√©e dans la plaine du P√ī, au nord-ouest de la p√©ninsule italienne, dans le nord de la province de Pavie, elle-m√™me dans le sud-ouest de la Lombardie.

Climat

Le climat de Pavie est typique de la moyenne plaine du P√ī. Les hivers sont froids et humides, les √©t√©s sont chauds et parfois entrecoup√©s d'orages qui rafraichissent temporairement l'atmosph√®re. Les printemps et les automnes sont les p√©riodes les plus pluvieuses.

Relevé météorologique de Pavie
mois jan. f√©v. mar. avr. mai jui. jui. ao√Ľ. sep. oct. nov. d√©c. ann√©e
Temp√©rature minimale moyenne (¬įC) -2,0 -0,4 3,4 7,1 11,4 15,0 17,1 16,5 13,5 8,7 3,6 -0,3 7,8
Temp√©rature maximale moyenne (¬įC) 3,9 7,7 13,4 18,4 23,3 27,2 29,8 28,6 24,6 17,6 10,0 4,9 17,5
Précipitations (mm) 57 56 69 74 74 60 48 52 59 88 81 64 782
Nombre de jours avec pluie 7 7 8 8 8 6 5 5 5 7 8 7 81


Hameaux

L'actuelle commune de Pavie s'est form√©e au cours des si√®cles gr√Ęce √† la combinaison de plusieurs communes. En 1883, la commune de Corpi Santi di Pavie, qui regroupait les fermes et les faubourgs de la ville juste √† l'ext√©rieur des murs d'enceinte, est int√©gr√©e √† Pavie. Les domaines qui ne sont pas √† proximit√© du centre appartenaient √† trois entit√©s administratives : le Parco Visconteo, la Campagna Sottana et la Campagna Soprana. Pavie comprend les hameaux suivants :Albertario, Ca' della Terra, Cantone Tre Miglia, Cassinino, Cittadella, Fossarmato, Mirabello, Montebellino, Pantaleona, Prado et Villalunga.

Communes limitrophes

Pavie est limitrophe des communes de Borgarello, Carbonara al Ticino, Certosa di Pavia, Cura Carpignano, Marcignago, San Genesio ed Uniti, San Martino Siccomario, Sant'Alessio con Vialone, Torre d'Isola, Travacò Siccomario et Valle Salimbene.

Histoire

La date de fondation de Pavie n'est pas connue mais date probablement de l'√©poque romaine ; elle porte d'abord de nom de son fleuve, Ticinum. Camp militaire, la ville prend de l'importance en 187 av. J.-C. lorsque qu'elle est atteinte par une prolongation de la Via Emilia. Peu de choses sont connues sur Ticinum : il s'agit d'un municipium, un arc de triomphe y est √©rig√© en l'honneur d'Auguste et devient un atelier mon√©taire aux IIIe et IVe si√®cles. Corn√©lius N√©pos y na√ģt probablement. Le centre historique de Pavie, un quadrilat√®re d'un km¬≤, poss√®de la structure typique d√©riv√©e d'un camp romain avec ses deux axes perpendiculaire, le cardo et le decumanus.

Pavie est pill√©e par Attila en 452. En 476, Odoacre vainc Flavius Oreste √† Pavie apr√®s un long si√®ge. En repr√©sailles, Odoacre d√©truit compl√®tement la ville. Apr√®s les conqu√™tes lombardes, Pavie devient la capitale du nouveau royaume lombard en 568, sous le nom de Papia. Th√©odoric y construit un palais, des bains, un amphith√©√Ętre et une nouvelle enceinte.

En 774, apr√®s un si√®ge, Charlemagne conquiert Pavie et capture Didier de Lombardie, assumant la couronne du royaume lombard. Pavie reste cependant la capitale du royaume d'Italie ; les couronnements royaux ont lieu dans la basilique San Michele Maggiore.

Au XIIe si√®cle, Pavie acquiert le statut de commune autonome. Dans la lutte entre guelfes et gibelins, Pavie est traditionnellement gibeline, une position caus√©e √† la fois par sa rivalit√© avec Milan que comme attitude de d√©fi envers l'Empereur. Lors du trait√© de Pavie en 1329, l'Empereur Louis IV accorde le Palatinat aux descendants de son fr√®re, le duc Rodolphe Ier. Pavie lutte contre la domination de Milan mais est finalement annex√©e par la famille Visconti, ducs de Milan, en 1359. Sous les Visconti, Pavie devient un centre intellectuel et artistique. L'universit√© de Pavie est fond√©e en 1361 √† partir d'une ancienne √©cole de droit pr√©-existante et attire des √©tudiants de nombreux pays.

En 24 f√©vrier 1525, la bataille de Pavie voit la victoire de Charles Quint sur Fran√ßois Ier. Elle d√©bouche sur une p√©riode d'occupation espagnole qui dure jusqu'en 1713. Pavie est alors gouvern√©e par l'Autriche jusqu'en 1796, puis conquise et mise √† sac par les Fran√ßais de l'arm√©e d'Italie. En 1815, elle repasse sous contr√īle autrichien.

Après la campagne d'Italie, Pavie est réunie, comme le reste de la Lombardie, au royaume de Sardaigne. L'unification italienne conduit à la proclamation du royaume d'Italie un an plus tard.

Monuments et patrimoine

√Čdifices religieux

Pavie est l’une des étapes importantes de la via Francigena, voie de pèlerinage qui mène jusqu’à Rome. Elle possède de nombreux édifices religieux.

  • Le monument religieux le plus remarquable de Pavie est sa chartreuse, situ√©e √† 8 km au nord de la ville. Fond√©e en 1396, elle comprend un monast√®re de l'ordre des chartreux ; sa construction s'est achev√©e au XVIIIe si√®cle apr√®s ajout constant de nouvelles d√©corations. Le monast√®re est toujours utilis√© par des moines, mais est ouvert aux visiteurs.
  • La construction du Duomo (cath√©drale) d√©bute en 1488 mais n'est achev√©e qu'en 1898 avec la construction de la fa√ßade et le d√īme suivant les plan initial. Le b√Ętiment poss√®de un plan octogonal. Le d√īme central s'√©l√®ve √† 97 m de haut et p√®se 20 000 tonnes ; il s'agit du troisi√®me plus grand d√īme d'Italie, apr√®s ceux de la basilique Saint-Pierre de Rome et de la cath√©drale Santa Maria del Fiore de Florence. La cath√©drale abrite la d√©pouille de saint Siro, premier √©v√™que de Pavie (IIe si√®cle). En 1989, la tour de la Mairie, situ√©e sur la flanc gauche de l'√©glise, s'est √©croul√©e
  • La basilique San Michele Maggiore (Saint-Michel-Majeur) est un exemple d'architecture religieuse romane de Lombardie. Elle est situ√©e sur le site d'une √©glise lombarde pr√©-existante, dont la partie inf√©rieure du campanile fait partie. D√©truite en 1004, l‚Äô√©glise est reb√Ętie √† la fin du XIe si√®cle et achev√©e en 1155. Elle est caract√©ris√©e par l'usage de gr√®s et par un tr√®s long transept, poss√©dant une fa√ßade et une abside propres. Fr√©d√©ric Barberousse y est couronn√© en 1155.
  • La basilique San Pietro in Ciel d'Oro (Saint-Pierre-au-Ciel-d'or), fond√©e au d√©but du VIe si√®cle, est reconstruite en 1132. Elle abrite le tombeau de saint Augustin, ainsi que les restes du roi lombard Liutprand (mort en 744), qui y avait rapport√© de Sardaigne les reliques de saint Augustin, et la tombe de Bo√®ce. Similaire √† San Michele Maggiore, elle en diff√®re par sa fa√ßade asym√©trique √† un seul portail, l'utilisation de brique plut√īt que de gr√®s et, pour l'int√©rieur, l'absence de matronei (galeries r√©serv√©es aux femmes) et un transept plus court. L'arche accueillant les reliques de saint Augustin est construite en 1362 par des artistes de Campione et est d√©cor√©e de 150 statues et bas-reliefs. L'√©glise est mentionn√©e par Dante Alighieri dans sa Divine Com√©die.
  • La basilique San Teodoro, d√©di√©e √† l'√©v√™que m√©di√©val Th√©odore, est la troisi√®me basilique romane de la ville, ainsi que la plus petite. Elle est situ√©e sur les pentes conduisant au Tessin et √©taient utilis√©e par les p√©cheurs. √Ä l'int√©rieur, deux fresques repr√©sentant des vues d'ensemble de Pavie datent de 1525 et sont attribu√©es au peintre Bernardino Lanzani. Elles sont extr√™mement d√©taill√©es et r√©v√®lent que le plan d'urbanisme de Pavie a tr√®s peu chang√© au cours des 500 derni√®res ann√©es.
  • L‚Äô√©glise Santa Maria del Carmine est un exemple d‚Äôarchitecture gothique en brique du nord de l‚ÄôItalie. Il s‚Äôagit de la deuxi√®me plus grande √©glise de Pavie apr√®s la cath√©drale et son plan √† la forme d‚Äôune croix latine. Sa fa√ßade caract√©ristique poss√®de une grande rosace.
  • L‚Äô√©glise Santi Gervasio e Protasio est consacr√©e aux martyrs du IIIe si√®cle Gervasio et Protasio et abriterait leurs reliques.

Galerie

Autres monuments

Le ch√Ęteau Visconti (Castello Visconteo), construit entre 1360 et 1365 par Gal√©as II Visconti, est une large construction fortifi√©e qui servait de r√©sidence priv√©e plut√īt que de forteresse. Le po√®te P√©trarque y a v√©cu apr√®s avoir accept√© l'invitation de Jean Gal√©as Visconti √† s'occuper de la biblioth√®que, riche d'un millier de livres et de manuscrits, perdue depuis. Le ch√Ęteau abrite les mus√©es de la ville.

L'universit√© de Pavie, fond√©e en 1361, est l'une des plus ancienne d'Europe; une √©cole de rh√©torique est mentionn√©e d√®s 825, dans une capitulaire du roi Lothaire, faisant √©ventuellement de ce centre la proto-universit√© la plus ancienne d'Europe. Le b√Ętiment central est un bloc de douze cours datant du XVe au XIXe si√®cles. La fa√ßade va du style baroque au n√©oclassicisme

Pavie conserve des tours médiévales, principalement dans le coin de la piazza Leonardo da Vinci, la via Luigi Porta et la Piazza Collegio Borromeo.

Le Ponte Coperto est un pont couvert qui franchit le Tessin et relie la vieille ville √† la rive droite. Le pont est la reconstruction d'un pont plus ancien datant du XIVe si√®cle et s√©rieusement endommag√© pendant la Seconde Guerre mondiale.

Culture

Musées

Administration

Liste des maires (sindaci) successifs
Période Identité Parti Qualité
18 avril 2005 Piera Capitelli Parti d√©mocrate  
9 juin 2009 Alessandro Cattaneo Le Peuple de la libert√©  
Toutes les données ne nous sont pas encore connues.

√Čvolution d√©mographique

Habitants recensés


Jumelages

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pavie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pavie ‚ÄĒ pavie ‚Ķ   Dictionnaire des rimes

  • PAVIE ‚ÄĒ Capitale d‚Äôune province de Lombardie, situ√©e sur le Tessin, pr√®s de son confluent avec le P√ī. La cit√© de Ticinum (devenue Pavie au haut Moyen √āge), d‚Äôorigine ligure, soumise √† Rome au d√©but du PAVIE IIe si√®cle, devient un municipe important sur… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Pavie ‚ÄĒ bezeichnet: Gemeinde Pavie in der franz√∂sischen Region Midi Pyr√©n√©es, siehe Pavie (Gers) Rote Rosskastanie, Pflanzenart aus der Gattung der Rosskastanien Ch√Ęteau Pavie, Weingut der franz√∂sischen Gemeinde Saint √Čmilion in der Region von Bordeaux… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Pavie ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Pavie Pa√≠s ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Pavie ‚ÄĒ is a commune in the Gers department in southwestern France.ee also*Communes of the Gers departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia ‚Ķ   Wikipedia

  • Pavie ‚ÄĒ Pavie, 1) verschiedene Pfirschenarten; 2) seine, wei√üe, gemusterte Flachsleinwand, aus den Niederlanden u. der Normandie ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pavie [1] ‚ÄĒ Pavie, gemusterter Zwillich zu Tischzeugen ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Pavie [2] ‚ÄĒ Pavie (spr. pawńę ), franz. Name von Pavia ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • pavie ‚ÄĒ p√°vie, p√°vii, s.f. (reg.) cureaua de la Ňüa, care se trece pe sub coada calului, curar, bucar, v√Ęnar, hamut. Trimis de blaurb, 28.08.2006. Sursa: DAR ‚Ķ   Dic»õionar Rom√Ęn

  • pavie ‚ÄĒ PAVIE, Ville d Italie, nunc Papia, olim Ticinum ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • pavie ‚ÄĒ PAVIE. s. m. On prononce Pavi, Sorte de pesche qui ne quitte pas le noyau. De gros pavies. pavies rouges. pavies blancs. pavies jaunes ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.