Paul-Louis Simond


Paul-Louis Simond

Paul-Louis Simond (Né le 30 juillet 1858 à Beaufort-sur-Gervanne, France ; mort le 18 mars 1947[1]) est un biologiste. Spécialiste des épidémies, il est surtout connu pour avoir remarqué, en 1898, le rôle de la puce du rat dans la transmission de la peste bubonique.

Simond injectant le sérum contre la peste à Karachi, 4 juin 1898.

Sommaire

Recherches sur la peste

Après ses études à l'Ecole de Santé Navale de Bordeaux, il débute sa carrière comme médecin militaire en Guyane, en Indochine et en Chine, il entre en 1895 à l'Institut Pasteur, pour le compte duquel il est envoyé en Inde afin de réaliser des tests de vaccins et d'étudier plus avant la peste. En effet, le bacille de la peste Yersinia pestis a été identifié en 1894, ce qui a permis la réalisation de sérums contre cette maladie. Simond a l'intuition que la transmission s'effectue par morsure d'un insecte, et se tourne rapidement vers la puce du rat. Les premières observations au microscope montrent immédiatement que comme le rat, comme l'homme, la puce du rat peut être infectée par le bacille. Des expériences menées un an plus tard à Karachi sont rapidement concluantes en juin 1898. Mais Simond ne démontre pas que la puce du rat est le seul vecteur possible de la maladie (ce qui n'est pas le cas, d'autres modes de transmissions moins fréquents existent), et il n'explique pas les mécanismes précis de la contamination.

La puce du rat Xenopsylla cheopis.

En 1803, Gauthier et Raybaud prouvent que la maladie ne se transmet pas, dans la grande majorité des cas, en l'absence de puce.

En 1914, Bacot et Martin (du Lister Institute, en Angleterre) montrent que l'infection affecte la puce elle-même, engorge son système digestif et l'amène à régurgiter des bacilles à chaque nouveau repas, ce qui explique son rôle de vecteur principal.

Autres travaux

De 1898 à 1900, Simond dirige l'Institut Pasteur de Saigon.

Simond a également travaillé sur le rôle du moustique dans le transmission de la fièvre jaune lors de missions pour l'Institut Pasteur au Brésil (1901-1905) et en Martinique (1908-1909).

De 1911 à 1913, il dirige l'Institut impérial de bactériologie à Istanbul. Pendant la Première guerre mondiale, il dirige les services de santé des troupes d'Indochine. Il y mène une étude des orchidées, décrivant et commanditant la représentation en aquarelle de 226 espèces locales[2]. Il quitte l'armée en 1917, et s'installe à Valence où il se consacre à la lutte contre la tuberculose (dont le premier vaccin est mis au point en 1921).

Sources

Voir aussi

Peste

Notes et références

  1. à Valence, France.
  2. Cette collection qui décrit 160 espèces nouvelles se trouve au laboratoire de phanérogamie du Muséum d'histoire naturelle de Paris.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul-Louis Simond de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul-louis simond — (né en 1858, mort en 1947[1]) est un biologiste. Spécialiste des épidémies, il est surtout connu pour avoir remarqué, en 1898, le rôle de la puce du rat dans la transmission de la peste bubonique …   Wikipédia en Français

  • Paul-Louis Simond — (July 30, 1858 1947) was a French bacteriologist who was born in Beaufort sur Gervanne. He studied medicine in Bordeaux and later joined the Pasteur Institute in Paris. He is primarily remembered for his association with the Pasteur Institute and …   Wikipedia

  • Simond — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Simon. Patronyme Simond est un nom de famille notamment porté par : Philibert Simond (1755 1794), vicaire… …   Wikipédia en Français

  • Paul Gordeaux — en 1967 à son domicile parisien Nom de naissance Philippe, Georges, Emmanuel Gordolon …   Wikipédia en Français

  • Louis Magnus — (* 25. Mai 1881 in Kingston, Jamaika; † 1. November 1950) war ein französischer Eiskunstläufer und Eishockeyfunktionär. Er war unter Anderem erster französischer Meister im Eiskunstlauf, so wie erster Präsident der Internationalen Eishockey… …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Soutter — Pour les articles homonymes, voir Soutter. Louis Soutter est un artiste, peintre et dessinateur suisse, né à Morges, près de Lausanne, le 4 juin 1871, mort dans un quasi anonymat à Ballaigues, près de Vallorbe, le… …   Wikipédia en Français

  • Resultat par departement du scrutin sur les quatre questions posees lors du proces de Louis XVI — Votes sur la mort de Louis XVI Les votes sur la mort de Louis XVI ont eu lieu à la Convention nationale le 15 janvier 1793 à la suite de son procès. La peine de mort ayant été votée par une courte majorité, le roi Louis XVI a été… …   Wikipédia en Français

  • Résultat, par départements, du scrutin sur les quatre questions posées lors du procès de Louis XVI — Votes sur la mort de Louis XVI Les votes sur la mort de Louis XVI ont eu lieu à la Convention nationale le 15 janvier 1793 à la suite de son procès. La peine de mort ayant été votée par une courte majorité, le roi Louis XVI a été… …   Wikipédia en Français

  • Résultat par département du scrutin sur les quatre questions posées lors du procès de Louis XVI — Votes sur la mort de Louis XVI Les votes sur la mort de Louis XVI ont eu lieu à la Convention nationale le 15 janvier 1793 à la suite de son procès. La peine de mort ayant été votée par une courte majorité, le roi Louis XVI a été… …   Wikipédia en Français

  • Résultat par département du scrutin sur les quatre questions posées lors du procès de louis xvi — Votes sur la mort de Louis XVI Les votes sur la mort de Louis XVI ont eu lieu à la Convention nationale le 15 janvier 1793 à la suite de son procès. La peine de mort ayant été votée par une courte majorité, le roi Louis XVI a été… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.