Paul-Henri Mathieu


Paul-Henri Mathieu
Paul-Henri Mathieu[1]
Paul-Henri Mathieu[1]
Paul-Henri Mathieu au Masters France en 2008
Carrière professionnelle
1999 – aujourd'hui
Pays Drapeau de France France
Naissance 12 janvier 1982 (1982-01-12) (29 ans)
Drapeau : France Strasbourg
Surnom « Paulo Â» , « PHM Â»
Taille / poids 185 cm / 74 kg
Prise de raquette droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 4 202 179 US $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 4
Meilleur classement 12e (07/04/2008)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 103e (15/09/2008)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple 1/8 1/8 1/8 1/16
Double 1/32 1/16 1/32 1/32
Mise à jour de la boîte : 09/11/2010 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

Paul-Henri Mathieu, également appelé PHM et surnommé Paulo, est un joueur de tennis français né le 12 janvier 1982 à Strasbourg.

Sommaire

Carrière

Il découvre le tennis dès l'âge de 3 ans et demi dans le garage de ses parents avant que ceux-ci ne l'inscrivent dans un club de tennis (TC Lingolsheim, entraîné par Bertrand Perret). À l'âge de 11 ans, il rejoint une section sport-études de Reims. À 14 ans, il est inscrit à l'INSEP de Vincennes. À 15 ans, il est accepté à l'International Tennis Academy de Floride, l'école formatrice de jeunes champions. Il s'y entraîne avec le joueur belge Xavier Malisse pendant 2 ans. En 2000, il revient en France et est coaché par Thierry Champion ; il gagne le tournoi junior de Roland-Garros. Un mois plus tard, il est accepté en tournoi ATP. Il co-détient également, avec 4 autres joueurs (Cassio Motta, Cédric Pioline, Tommy Haas et Jurgen Melzer), le record de s'être fait remonter à 6 reprises après avoir mené 2 sets à 0[2].

Débuts

C'est en 2002 qu'il fait parler de lui pour la première fois sur le circuit mondial. Il atteint les 1/8e de finale à Roland-Garros, ne s'inclinant qu'en 5 sets face à Andre Agassi n°4 après avoir mené 2 sets à 0. En juillet, il bat Albert Costa (n°7) sur terre battue à Gstaad. En août, il bat Pete Sampras à Long Island sur dur, devenant du même coup le dernier joueur à avoir battu l'homme aux 14 titres du Grand Chelem, ce dernier terminant sa carrière sur sa victoire à l'US Open. Fin septembre et début octobre, il remporte coup sur coup deux tournois sur moquette (indoor) à Moscou (en sortant des qualifications) en battant au passage Marat Safin n°4 mondial et à Lyon (en tant que Special Exempt).

Cette performance lui permet d'être retenu par Guy Forget pour jouer la finale de la Coupe Davis sur terre battue (indoor) contre la Russie. Marat Safin prend sa revanche le premier jour ; Paul-Henri est amené à jouer le match décisif contre Mikhail Youzhny alors que les deux équipes sont à égalité 2-2. Le Français a rencontré 1 fois le Russe cette même année aussi sur terre battue à Sopot, il a perdu 6-2, 0-6, 4-6. Malgré un avantage de 2 sets à 0 (où il aura été à 2 points du match), il s'incline en 5 sets. Paul-Henri Mathieu et Pete Sampras en 1991 sont les seuls joueurs débutants à jouer un match décisif en finale de Coupe Davis, tous deux avaient 20 ans et ont perdu, mais seul PHM a joué à domicile[3]. Se sentant responsable de la perte de la Coupe Davis, il mettra de longs mois à s'en remettre et à retrouver son meilleur niveau[réf. nécessaire].

Paul-Henri Mathieu, à l'issue de la saison, reçoit le prix ATP 2002 de la « Révélation de l'année Â», 12 ans après Fabrice Santoro, dernier Français récompensé.

Après une année 2003 très terne seulement éclaircie par une finale à Palerme, il manque les deux tiers de l'année 2004 en raison de blessures et retombe au-delà de la centième place mondiale, mais une victoire en cinq sets contre l'Espagnol Carlos Moyá en demi-finale de Coupe Davis lui permet de reprendre confiance.

À partir de 2005, il fait son retour parmi les 50 premiers mondiaux, grâce principalement à ses résultats sur terre battue. À Roland-Garros en particulier, il s'incline au 3e tour face à Guillermo Cañas après avoir remonté un handicap de deux sets à zéro créé la veille et s'être procuré deux balles de match[4]. Trois mois plus tard, il arrive en demi-finale des Masters du Canada à Montréal, où il ne s'incline que face au futur vainqueur, Rafael Nadal.

Il débute ensuite 2006 par un 1/8e de finale à l'Open d'Australie, puis parvient au 3e tour à Roland-Garros, où il perd contre Rafael Nadal : 5-7, 6-4, 6-4, 6-4 (en 4 h 53)[5].

2007

Il remporte enfin le 3e tournoi de sa carrière à Casablanca, sur terre battue. Lors du tournoi de Roland-Garros, il s'incline au troisième tour contre le Russe Igor Andreev (7-6, 6-0, 6-3). Il obtient lors de cette édition le Prix Citron, distinction décernée au joueur au "fort caractère ultra vitaminé" du tournoi. Bien que considéré comme un joueur de terre battue, "Paulo" s'illustre à Wimbledon cette même année en battant notamment deux têtes de séries, l'Espagnol David Ferrer et le Croate Ivan Ljubičić. Il s'incline en 8e de finale face à l'Américain Andy Roddick. Il confirme la semaine suivante en remportant le tournoi sur terre battue de Gstaad, éliminant notamment Gaël Monfils en 1/4 et Radek Stepanek en 1/2 finale avant de battre en finale Andreas Seppi 6-7, 6-4, 7-5, succédant ainsi à un autre Français, Richard Gasquet. Il débute sa tournée américaine par le Masters du Canada, où il rencontre au premier tour Guillermo Cañas. L'Argentin mène une manche à rien et 4-0 mais PHM parvient à retourner la situation pour obtenir la victoire 4-6, 7-5, 6-0. Il bat ensuite Mario Ančić (6-3, 6-2) mais la belle aventure se termine après son match perdu (bien que très accroché) face à Rafael Nadal (3-6, 6-3, 6-2). L'US Open n'est pas vraiment un succès pour le jeune Strasbourgeois, qui s'incline au premier tour face à Fernando Verdasco (6-3, 6-1, 4-6, 3-6, 3-6). En octobre, il réalise une nouvelle fois à l'Open de Moscou un excellent parcours en atteignant la finale du tournoi, qu'il perd dans un match accroché contre Nikolay Davydenko (7-5, 7-69).

Suite au départ de son entraîneur Thierry Champion, PHM entame une collaboration avec Mats Wilander[6], notamment pour préparer la saison à venir sur terre battue.

2008

Paul-Henri Mathieu aux Masters France 2008.

Il réalise un beau parcours à l'Open d'Australie en se hissant en 8e de finale, éliminant au passage Stefan Koubek au terme d’un match haletant (4-6, 7-6, 2-6, 7-5, 8-6). Gêné à une jambe, il ne peut défendre pleinement ses chances contre Rafael Nadal (4-6, 0-3 abandon).

Il reprend la compétition à Marseille où il s'incline en demi-finale face à Andy Murray en deux sets (6-2, 6-2). Quelques semaines plus tard à Indian Wells, il perd au 3e tour face à Jo-Wilfried Tsonga (7-65, 6-4). Aux Masters de Miami, il se hisse en 8e de finale mais ne peut résister au n°2 mondial Rafael Nadal (4-6, 4-6). Il atteint toutefois à l'issue de ce tournoi son meilleur classement ATP avec la 12e place mondiale.

Lors de la rencontre contre les États-Unis en quart de finale de la Coupe Davis, PHM s'incline face à James Blake en 5 sets (7-65, 63-7, 6-3, 3-6, 7-5), malgré deux balles de match à 5-4 dans la cinquième manche, puis face à Andy Roddick en 3 sets (6-2, 6-3, 6-2). En mai, il dispute son 7e Roland-Garros en débutant face au Brésilien Gustavo Kuerten (qui dispute le dernier match de sa carrière) et s'impose 6-3, 6-4, 6-2. Puis il enchaîne en s'imposant difficilement face à l'Espagnol Óscar Hernández (2-6, 1-6, 6-4, 6-3, 6-2). Ensuite, il bat plus aisément l'Argentin Eduardo Schwank sur le score de 6-2, 6-3, 3-6, 7-69. Mais en 8e de finale, il s'incline 6-3, 6-4, 6-3 face au Serbe et numéro 3 mondial Novak Đoković.

Ensuite, PHM débute la saison sur gazon en participant au tournoi du Queen's où il perd en 8e de finale face à l'Australien Lleyton Hewitt, ancien numéro 1 mondial, sur le score de 6-4, 6-4. Il continue sa préparation à Wimbledon en concourant à l'Open de Nottingham. Bien que tête de série n°2, il est prématurément éliminé en 16e de finale par le surprenant Croate Marin Čilić. Pour son 6e Wimbledon, Paul-Henri Mathieu s'incline au 3e tour face à ce même Marin Čilić sur le score de 6-7, 6-3, 6-4, 7-6 alors qu'il avait vaincu Óscar Hernández au premier tour (3-6, 6-2, 6-0, 6-2) puis s'était imposé contre son compatriote Jérémy Chardy au deuxième tour (6-3, 7-5, 7-6). Le parcours de l'Alsacien durant le tournoi londonien peut donc s'avérer décevant compte tenu du fait qu'il fait moins bien qu'en 2007 où il avait atteint les huitièmes de finale. De plus, lors de cette édition 2008, sa partie de tableau était plutôt ouverte car il pouvait se qualifier pour les demi-finales sans avoir à rencontrer de tête de série Roddick, Blake et Davydenko étant éliminés.

PHM revient alors sur terre battue une semaine après son élimination de Wimbledon, en participant à l'Open de Gstaad en Suisse. Il s'incline à nouveau contre le Croate Marin Čilić en huitième de finale (6-3, 6-4), pour la troisième fois consécutive en trois tournois (adversaire qu'il avait battu trois fois consécutivement en debut d'année, ce qui porte le total de leurs rencontres sur la seule année 2008 à 6). Au mois d'octobre, il atteint la finale de l'Open de Moselle où il est battu par Dmitri Tursunov 7-66, 1-6, 6-4. Il atteint également les quarts de finale à Moscou et s'incline au second tour du Tournoi de Lyon contre Juan Carlos Ferrero. Mathieu se qualifie donc pour le Masters France qui se disputera à Toulouse en décembre. En novembre, c'est l'officialisation de son nouvel entraîneur : Loïc Courteau.

Fin décembre, PHM participe au premier Masters France. Lors des matchs de poule (groupe bleu), il s'impose face à Arnaud Clément (6-4, 6-0) et Adrian Mannarino (6-1, 6-2) avant de perdre le match décisif pour l'accès à la finale face à Michael Llodra (6-4, 6-4) ; il s'incline également dans le match pour la 3e place contre Julien Benneteau.

2009

Paul-Henri Mathieu débute sa saison par l'Open de Brisbane. Il s'y qualifie pour les demi-finales en battant Teimuraz Gabashvili, Ernests Gulbis, tombeur de Novak Đoković, (6-3, 6-4) et Kei Nishikori (6-3, 6-4) mais perd face à Fernando Verdasco (6-2, 6-1). Il enchaîne avec le Tournoi de Sydney et bat au 1er tour Andreas Seppi (6-2, 2-6, 6-3) puis perd contre Novak Đoković 6-1, 6-2.

À l'Open d'Australie, il bénéficie de l'abandon de Jarkko Nieminen au 1er tour et s'incline au 2e devant Amer Delic après avoir remporté les 2 premières manches (1-6, 3-6, 6-3, 7-63, 9-7). Le Français s'incline ensuite au 2nd tour du tournoi de Zagreb face à Jan Hernych. Il participe ensuite au tournoi de Rotterdam et bat au 1er tour Richard Gasquet son compatriote (3-6, 7-64, 6-3).

Lors de Roland-Garros il bat successivement Laurent Recouderc (6-4, 6-4, 6-1) et Pablo Andujar (6-2, 6-3, 6-4) pour accéder au 3e tour contre Roger Federer en face duquel il échoue (6-4, 1-6, 4-6, 4-6).

2010

Après un début de saison marqué par pratiquement que des défaites aux premiers tours des tournois dans lesquels il s'aligne, notamment en raison d'une blessure au genou et d'une pubalgie, il abandonne au premier tour de Roland-Garros à cause d'un problème viral persistant[7]. Lors du tournoi de Wimbledon, il atteint les huitièmes de finale en battant notamment sa bête noire Mikhail Youzhny (6-4, 2-6, 2-6, 6-3, 6-4)[8] puis Thiemo De Bakker (7-65, 7-66, 86-7, 6-4). À l'US Open, il crée la surprise en battant et en éliminant d'entrée Lleyton Hewitt, sur le score de 6-3, 6-4, 5-7, 4-6, 6-1. Jusqu'alors, l'Australien avait toujours réussi à franchir le premier tour du Grand Chelem américain.

2011

Il débute la saison de nouveau avec pour entraineur Thierry Champion, mais non remis de sa blessure au genou il déclare forfait pour l'Open d'Australie[9]. Réopéré du genou à la mi-mars il attend toujours de pouvoir revenir sur les courts.

Faits de carrière

Il est le dernier joueur à avoir battu Pete Sampras lors du 2e tour du tournoi de Long Island 2002 sur le score de 6-3, 67-7, 6-4.

Il est le dernier joueur à avoir rencontré et battu Gustavo Kuerten lors du 1er tour de Roland-Garros 2008 sur le score de 6-3, 6-4, 6-2.

Il est avec Robin Söderling le seul joueur du circuit à avoir réussi à prendre à la fois un set à Rafael Nadal (2006) et Roger Federer (2009) à Roland-Garros.

Il est un des 7 joueurs à avoir pris au moins 1 set à Rafael Nadal à Roland-Garros et un des 20 sur terre battue (juin 2011).

Recordman du match le plus long en 4 sets en Grand Chelem (3e absolu) avec Rafael Nadal, à Roland-Garros 2006 au 3e tour, perdu 5-7, 6-4, 6-4, 6-4 en 4 h 53.

Paul-Henri Mathieu réside officiellement à Genève en Suisse[10].

Coupe Davis

  • Finaliste en 2002

Palmarès

Titres en simple (4)

Titres en simple (4)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (0)
500 Series (0)
250 Series (4)
Masters (0)


Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score Tableau
1 30/09/2002 Drapeau : Russie ATP Kremlin Cup, Moscou Int' Series Synthétique Drapeau : Pays-Bas Sjeng Schalken 4-6, 6-2, 6-0 Tableau
2 07/10/2002 Drapeau : France Grand Prix de Tennis de Lyon, Lyon Int' Series Synthétique Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten 4-6, 6-3, 6-1 Tableau
3 23/04/2007 Drapeau : Maroc Grand Prix Hassan II, Casablanca Int' Series Terre battue Drapeau : Espagne Albert Montañes 6-1, 6-1 Tableau
4 15/07/2007 Drapeau : Suisse Allianz Suisse Open Gstaad, Gstaad Int' Series Terre battue Drapeau : Italie Andreas Seppi 6-71, 6-4, 7-5 Tableau

Finales en simple (4)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score Tableau
1 22/09/2003 Drapeau : Italie Campionati Internazionali Di Sicilia, Palerme Int' Series Terre battue Drapeau : Chili Nicolás Massú 1-6, 6-2, 7-60 Tableau
2 14/10/2007 Drapeau : Russie ATP Kremlin Cup, Moscou Int' Series Synthétique Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 7-5, 7-69 Tableau
3 05/10/2008 Drapeau : France Open de Moselle, Metz Int' Series Dur (i) Drapeau : Russie Dmitri Tursunov 7-66, 1-6, 6-4 Tableau
4 20/07/2009 Drapeau : Allemagne International German Open, Hambourg 500 Series Terre battue Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 6-4, 6-2 Tableau

Titre en double (1)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score Tableau
1 13/09/2008 BCR Open Romania
Drapeau : Roumanie Bucarest
Int' Series Terre battue Drapeau : France Nicolas Devilder Drapeau : Pologne Mariusz Fyrstenberg
Drapeau : Pologne Marcin Matkowski
7-64, 6-79, [22-20] Tableau

Finale en double (1)

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score Tableau
1 19/07/2010 International German Open
Drapeau : Allemagne Hambourg
500 Series Terre battue Drapeau : Espagne Marc López
Drapeau : Espagne David Marrero
Drapeau : France Jérémy Chardy 6-3, 2-6, [10-8] Tableau

Parcours dans les tournois de Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2001 - 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt - -
2002 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Rainer Schuettler 4e tour (1/8) Drapeau : États-Unis Andre Agassi 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine David Nalbandian 1er tour (1/64) Drapeau : Chili Fernando González
2003 - 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Gaston Gaudio 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Scott Draper 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Ljubicic
2004 - - - 3e tour (1/16) Drapeau : Arménie Sargis Sargsian
2005 1er tour (1/64) Drapeau : France Gregory Carraz 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine Guillermo Cañas 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Chili Paul Capdeville
2006 4e tour (1/8) Drapeau : France Sébastien Grosjean 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Mark Philippoussis 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Carlos Moyá
2007 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 3e tour (1/16) Drapeau : Russie Igor Andreev 4e tour (1/8) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco
2008 4e tour (1/8) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 4e tour (1/8) Drapeau : Serbie Novak Đoković 3e tour (1/16) Drapeau : Croatie Marin Čilić 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Mardy Fish
2009 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Amer Delic 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Mikhail Youzhny
2010 - 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Marcel Granollers 4e tour (1/8) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Roger Federer

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2001 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Maroc Hicham Arazi
Drapeau : France Arnaud Clement
Drapeau : France Nicolas Escudé
- -
2002 - 2e tour (1/16)
Drapeau : France Anthony Dupuis
Drapeau : Allemagne David Prinosil
Drapeau : République tchèque David Rikl
- -
2003 - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Anthony Dupuis
Drapeau : République tchèque Frantisek Cermak
Drapeau : République tchèque Leos Friedl
1er tour (1/32)
Drapeau : France Anthony Dupuis
Drapeau : Afrique du Sud David Adams
Drapeau : États-Unis Justin Gimelstob
-
2004 - - - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Sébastien Grosjean
Drapeau : Australie Jordan Kerr
Drapeau : États-Unis Jim Thomas
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : France Arnaud Clement
Drapeau : Corée du Sud Hyung-Taik Lee
Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen
1er tour (1/32)
Drapeau : France Cyril Saulnier
Drapeau : Italie Massimo Bertolini
Drapeau : Italie Filippo Volandri
- -
2006 - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Gael Monfils
Drapeau : République tchèque Petr Pála
Drapeau : République tchèque Robin Vik
- -
2007 - - 1er tour (1/32)
Drapeau : France Nicolas Devilder
Drapeau : Australie Paul Hanley
Drapeau : Zimbabwe Kevin Ullyett
1er tour (1/32)
Drapeau : France Edouard Roger-Vasselin
Drapeau : Suède Robert Lindstedt
Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai Paris
2003 - Premier tour
Drapeau : Corée du Sud Hyung-Taik Lee
Premier tour
Drapeau : Pérou Luis Horna
Premier tour
Drapeau : Suisse Roger Federer
Premier tour
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Deuxième tour
Drapeau : Espagne Feliciano López
Deuxième tour
Drapeau : Maroc Hicham Arazi
- Premier tour
Drapeau : Maroc Hicham Arazi
2004 - - - - - - - - Premier tour
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
2005 Huitième de finale
Drapeau : Australie Lleyton Hewitt
Deuxième tour
Drapeau : États-Unis Andre Agassi
Premier tour
Drapeau : Argentine Guillermo Coria
Premier tour
Drapeau : Chili Nicolás Massú
Premier tour
Drapeau : Chili F. González
Demi-finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Deuxième tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
Premier tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
Huitième de finale
Drapeau : République tchèque Radek Å těpánek
2006 Troisième tour
Drapeau : Croatie Mario Ančić
Premier tour
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Deuxième tour
Drapeau : Argentine Guillermo Coria
Deuxième tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
Huitième de finale
Drapeau : Espagne Tommy Robredo
Premier tour
Drapeau : Suisse Roger Federer
Premier tour
Drapeau : États-Unis Robby Ginepri
- Huitième de finale
Drapeau : Espagne Tommy Robredo
2007 Troisième tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
Huitième de finale
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
Premier tour
Drapeau : Belgique Kristof Vliegen
- Deuxième tour
Drapeau : Chili F. González
Huitième de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Premier tour
Drapeau : France Arnaud Clément
Huitième de finale
Drapeau : Croatie Mario Ančić
Premier tour
Drapeau : Croatie Mario Ančić
2008 Troisième tour
Drapeau : France JW Tsonga
Huitième de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Premier tour
Drapeau : Serbie Janko Tipsarević
Premier tour
Drapeau : Croatie Ivo Karlović
Premier tour
Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer
Premier tour
Drapeau : États-Unis Robby Ginepri
Premier tour
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
Premier tour
Drapeau : Espagne Marcel Granollers
Premier tour
Drapeau : Russie Igor Andreev
2009 Troisième tour
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
Troisième tour
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Premier tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
Deuxième tour
Drapeau : Allemagne Mischa Zverev
Premier tour
Drapeau : Italie Fabio Fognini
Deuxième tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
Huitième de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Premier tour
Drapeau : France Gaël Monfils
Premier tour
Drapeau : Serbie Viktor Troicki
2010 Deuxième tour
Drapeau : Espagne Feliciano López
Premier tour
Drapeau : Ukraine Illya Marchenko
Premier tour
Drapeau : Autriche Jürgen Melzer
Premier tour
Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
Premier tour
Drapeau : Argentine Eduardo Schwank
Deuxième tour
Drapeau : Chinese Taipei Yen-Hsun Lu
Deuxième tour
Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych
- -
2011 - - - - - - - - -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin d'année (simple)

Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 1324 en augmentation 518 en augmentation 275 en augmentation 150 en augmentation 36 en diminution 83 en diminution 123 en augmentation 46 en diminution 55 en augmentation 25 en diminution 31 en diminution 33 en diminution 97

Victoires sur le top 10

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux Olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# PHM Lieu Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 n°75 Drapeau : Suisse Gstaad 2002 Terre battue Drapeau : Espagne Albert Costa n°7 1/8 6-4, 6-3
2 n°83 Drapeau : Russie Moscou 2002 Moquette Drapeau : Russie Marat Safin n°4 1/16 7-63, 6-4
3 n°63 Drapeau : Autriche Kitzbuhel 2003 Terre battue Drapeau : Allemagne Rainer Schuettler n°8 1/16 6-4, 3-6, 6-3
4 n°77 Drapeau : Espagne Coupe Davis Alicante 2004 Terre battue Drapeau : Espagne Carlos Moya n°6 1/2 6-3, 3-6, 2-6, 6-3, 6-3
5 n°63 Drapeau : Canada Masters du Canada 2005 Dur Drapeau : États-Unis Andy Roddick n°5 1/32 7-5, 6-3
6 n°21 Drapeau : Australie Sydney 2007 Dur Drapeau : Russie Nikolay Davydenko n°3 1/8 6-4, ab.
7 n°61 Drapeau : États-Unis Masters de Miami 2007 Dur Drapeau : Chili Fernando Gonzalez n°5 1/16 6-3, 7-66
8 n°56 Drapeau : Russie Coupe Davis Moscou 2007 Terre battue indoor Drapeau : Russie Nikolay Davydenko n°4 1/4 2-6, 6-2, 6-1, 7-5
9 n°42 Drapeau : Portugal Estoril 2007 Terre battue Drapeau : Chili Fernando Gonzalez n°6 1/16 6-2, 6-4
10 n°26 Drapeau : République populaire de Chine J.O de Pékin 2008 Dur Drapeau : Russie Nikolay Davydenko n°5 1/16 7-5, 6-3

Voir aussi

Références

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul-Henri Mathieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul-henri mathieu — Paul Henri Mathieu[1] …   Wikipédia en Français

  • Paul-Henri Mathieu — Spitzname: Paolo …   Deutsch Wikipedia

  • Paul-Henri Mathieu — Saltar a navegación, búsqueda Paul Henri Mathieu País …   Wikipedia Español

  • Paul-Henri Mathieu — Infobox Tennis player playername= Paul Henri Mathieu . country= FRA residence= Geneva, Switzerland datebirth= birth date and age|1982|1|12 placebirth= Strasbourg, France height= height|m=1.85 weight= convert|74|kg|lb st|abbr=on|lk=on turnedpro=… …   Wikipedia

  • Paul-Henri — Saltar a navegación, búsqueda Paul Henri puede hacer referencia a: Paul Henri Mathieu, tenista francés. Paul Henri Spaak, político belga. Paul Henri Lecomte, botánico francés. Paul Henri Dietrich, filósofo materialista francés. Obtenido de Paul… …   Wikipedia Español

  • Mathieu — ist der Familienname folgender Personen: André Mathieu (Pianist) (1929–1968), kanadischer Pianist und Komponist André Mathieu (Autor) (1949–2009), kanadischer Schriftsteller Bruno Mathieu (* 1958), französischer Organist Chantal Mathieu (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Mathieu — may refer to: In places: Mathieu, Calvados, a commune of the Calvados département in France In mathematics: Claude Louis Mathieu (1783–1875), French mathematician and astronomer Émile Léonard Mathieu (1835–1890), French mathematician Mathieu… …   Wikipedia

  • Mathieu - Ioujny (2002) — Mathieu Youzhny (2002) Le 1er décembre 2002 au Palais omnisports de Paris Bercy, la finale de la Coupe Davis oppose l équipe de France à celle de la Russie. Le 5e match, décisif, oppose Paul Henri Mathieu à Mikhail Youzhny, tous deux 20 ans …   Wikipédia en Français

  • Mathieu - Youzhny (2002) — Le 1er décembre 2002 au Palais omnisports de Paris Bercy, la finale de la Coupe Davis oppose l équipe de France à celle de la Russie. Le 5e match, décisif, oppose Paul Henri Mathieu à Mikhail Youzhny, tous deux 20 ans. Après 1 H 25 de jeu,… …   Wikipédia en Français

  • Mathieu - youzhny (2002) — Le 1er décembre 2002 au Palais omnisports de Paris Bercy, la finale de la Coupe Davis oppose l équipe de France à celle de la Russie. Le 5e match, décisif, oppose Paul Henri Mathieu à Mikhail Youzhny, tous deux 20 ans. Après 1 H 25 de jeu,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.