Patriarcat (Eglise)


Patriarcat (Eglise)

Patriarcat (Église)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patriarcat.
  • En 325, le premier concile œcuménique dit des Cinq patriarcats se déroule à Nicée, il accorde un privilège d'honneur aux évêques d'Alexandrie, Antioche, Jérusalem, Rome et bien sûr Nicée qui occupent tous une «chaire apostolique». Le 2e concile œcuménique (Constantinople - 381) étendra ce privilège à l'évêque (Patriarche) de Constantinople, la Nouvelle Rome.
  • Ces privilèges ne signent nullement que l'Église du Christ n'est partagée qu'en cinq patriarcats ainsi que le prétendront certains canonistes beaucoup plus tard. En effet, à côté de ces cinq patriarcats, demeurent plusieurs Églises autocéphales indépendantes, ce que confirmera le 3e concile œcuménique (Éphèse - 431) avec, comme exemple, l'indépendance de l'Église de Chypre vis-à-vis de celle d'Antioche.
  • Première pomme de discorde : seul l'archevêché de Rome parlait latin. Tous les autres, parlaient grec (et écrivaient en grec...). Cependant au Concile de Nicée, ils s'entendent tous sur un seul credo : le Credo de Nicée (qui dût cependant être modifié au Concile de Constantinople, en 381, en raison des hérésies).
  • Seconde pomme de discorde, au cinquième siècle, l'Évêque de Rome revendiquait non seulement la suprématie sur les cinq patriarcats au titre de « Premier des égaux », mais aussi l'autorité sur les questions ecclésiastiques et doctrinales en raison de sa succession de Saint Pierre, ce qui ne manquait pas de soulever de vigoureuses protestations de la part des patriarcats grecs, qui, eux, optaient pour la « Pentarchie », c'est-à-dire le gouvernement commun des cinq patriarcats.
  • Le patriarcat de Constantinople menait la révolte en s'appuyant sur de les arguments suivants :
    • c'est l'apôtre André qui a fondé l'Église de l'Est, aujourd'hui mieux connue sous le nom d'Église orthodoxe, dans la cité de Byzance appartenant à l'Empire romain. Saint André était le frère de saint Pierre, qui lui, fonda l'Église de Rome.
    • Byzance, l'ancienne cité grecque, renommée Constantinople sous le règne de l'empereur romain Constantin Ier, qui y avait établi la capitale de l'Empire, en 330, devint ainsi la première ville de l'Empire.
    • bien plus tard Ravenne contestera également la suprématie romaine.

En 2006, le pape Benoît XVI renonce au titre de Patriarche de l'Occident. La première mention de ce titre se trouve dans une lettre écrite en 450 de Théodose II au pape Léon Ier le Grand. L’année suivante aura lieu le concile de Chalcédoine durant lequel Léon refusera l’égalité entre le partiarcat de Rome et celui de Constantinople.

Lien

Ce document provient de « Patriarcat (%C3%89glise) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patriarcat (Eglise) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patriarcat (église) — Pour les articles homonymes, voir Patriarcat. En 325, le premier concile œcuménique dit des Cinq patriarcats se déroule à Nicée, il accorde un privilège d honneur aux évêques d Alexandrie, Antioche, Jérusalem, Rome et bien sûr Nicée qui occupent… …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat (Église) — Pour les articles homonymes, voir Patriarcat. Dans l Église chrétienne, un patriarcat est une région soumise à l autorité d un patriarche. Historique En 325, le premier concile œcuménique dit des Cinq patriarcats se déroule à Nicée, il accorde un …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat (catholicisme) — Patriarcat (Église) Pour les articles homonymes, voir Patriarcat. En 325, le premier concile œcuménique dit des Cinq patriarcats se déroule à Nicée, il accorde un privilège d honneur aux évêques d Alexandrie, Antioche, Jérusalem, Rome et bien sûr …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat chrétien — Patriarcat (Église) Pour les articles homonymes, voir Patriarcat. En 325, le premier concile œcuménique dit des Cinq patriarcats se déroule à Nicée, il accorde un privilège d honneur aux évêques d Alexandrie, Antioche, Jérusalem, Rome et bien sûr …   Wikipédia en Français

  • Église orthodoxe turque — Patriarcat orthodoxe turc indépendant (Bağımsız Türk Ortodoks Patrikhanesi) Fondateur(s) Pavli Eftim Erenerol Autocéphalie/Autonomie déclarée 1922 Autocéphalie/Autonomie reconnue non reconnue …   Wikipédia en Français

  • Eglise orthodoxe turque — Église orthodoxe turque Patriarcat orthodoxe turc (Türk Ortodoks Patrikhanesi) Fondateur(s) Pavli Eftim Erenerol Autocéphalie/Autonomie déclarée 1922 …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat de Moscou et de toute la Russie — Église orthodoxe de Russie (Русская Православная Церковь) Fondateur(s) Prince Vladimir de Kiev indépendance=1448 Autocéphalie/Autonomie reconnue 1589 par le Pat. de Constantinople Primat actuel Cyrille Siège Moscou, Russie Territoire primaire …   Wikipédia en Français

  • Église orthodoxe monténégrine — Église orthodoxe du Monténégro (Crnogorska Pravoslavna Crkva) Autocéphalie/Autonomie reconnue non reconnue Primat actuel Archevêque Michel Siège Cetinje, Monténégro Territoire primaire Monténégro Rite byzantin Langue(s) liturgique(s) slavon… …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat de Moscou — et de toute la Russie Église orthodoxe de Russie (Русская Православная Церковь) Fondateur(s) Prince Vladimir de Kiev Autocéphalie/Autonomie déclarée 1448 Autocéphalie/Autonomie reconnue 1548 par le …   Wikipédia en Français

  • Patriarcat de Moscou et de toutes les Russies — Patriarcat de Moscou et de toute la Russie Église orthodoxe de Russie (Русская Православная Церковь) Fondateur(s) Prince Vladimir de Kiev Autocéphalie/Autonomie déclarée 1448 Autocéphalie/Autonomie reconnue 1548 par le …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.