Patara

Patara
(grc) Πάταρα
Une partie des ruines de Patara. On peut voir la porte de la ville en bas et à gauche et le théâtre sur le flanc de la colline.
Une partie des ruines de Patara. On peut voir la porte de la ville en bas et à gauche et le théâtre sur le flanc de la colline.
Localisation
Pays Drapeau de Turquie Turquie
Province Antalya
District Kaş
Région antique Lycie
Coordonnées 36° 15′ 38″ Nord
       29° 18′ 52″ Est
/ 36.260573, 29.314337
Turkey location map.svg
Patara
Patara

Patara (en grec : Patara, Πάταρα), francisé en Patare, est un antique port de Lycie, comblé depuis par la vase et réduit aujourd'hui à l'état de marais. C'est une des plus importantes et des plus anciennes cités de Lycie ; elle bénéficiait d’un triple droit de vote dans la confédération Lycienne.

Histoire

Elle est déjà connue par les Hittites sous le nom de Patar. Selon la légende, la cité aurait été fondée par le fils d'Apollon, Pataros et une Nymphe. Elle serait aussi le lieu de naissance d’Apollon. La ville était célèbre pour son Oracle d'Apollon qui s'y tenait durant les six mois d'hiver (les six autres mois il était à Délos).

Durant la période hellénistique, le port de Patara a été utilisé comme base navale, en -315 par le roi de Macédoine Antigonos Monophtalmos (-384/-301). Puis par les Ptolémées, qui sous leur occupation rebaptisèrent la ville Arsinoé, puis en -190 par le Roi Séleucide Antiochos III (-223/-187). Par la suite, elle devient le siège des gouverneurs romains qui y fixent la flotte qui établissait les transactions avec les provinces de l’Est.

Durant cette période, la cité devient la capitale des provinces romaines de Lycie et de Pamphylie. Le port sert aussi de réserve pour les produits agricoles en attente d'expédition vers Rome. C'est à Patara que saint Paul se serait embarqué pour la Phénicie et saint Nicolas y serait né.

Il demeure aujourd'hui de l'antique cité quelques monuments qui ont été sauvés des sables, notamment :

  • La Nécropole contenant des sarcophages Lyciens et des tombeaux Romains,
  • L'Arc de Triomphe,
  • Une porte monumentale qui était l’entrée de la cité et qui fut construit en 100 Ap. J.-C. par le gouverneur Romain Mettius Modestus,
  • Le Théâtre qui est construit en 147 Ap. J.-C.,
  • L'Ecclesterium qui était le plus grand bâtiment administratif d'Asie Mineure,
  • Un temple corinthien entouré par les remparts de la forteresse byzantine etc...

Un grand buste d'Apollon a été découvert sur la colline voisine de la Ville, ce qui indique l’existence d’un Temple d'Apollon à cet endroit, mais qui n’a pas encore pu être localisé précisément.

Personnalités liées à cette ville



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Patara de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Patara — (griechisch Πάταρα, unter ptolemäischer Herrschaft auch unter dem Namen Arsinoë) war eine antike Stadt an der Mittelmeerküste Lykiens in der heutigen Türkei. Sie liegt nahe der Mündung des antiken Flusses Xanthos, türkisch Eşen Çayı, beim… …   Deutsch Wikipedia

  • Patara — • Titular see of Lycia, suffragan of Myra, formerly a large cornmercial town, opposite Rhodes. Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Patara     Patara      …   Catholic encyclopedia

  • Patăra — Patăra, große Stadt auf der Küste Lykiens; Hafen, Tempel des Apollo (daher dessen Beiname Patareus) mit berühmtem Orakel, welches seine Sprüche bes. im Winter gab, dessen Ansehen aber in der römischen Zeit schon gesunken war; Ptolemäos… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Patăra — Patăra, See und Handelsstadt Lykiens, südöstlich von der Mündung des Xanthos, ein Hauptsitz des Kultus des Apollon, der hier unter dem Beinamen Patareus ein berühmtes Orakel halle. Ihre ansehnlichen Ruinen liegen beim heutigen Furnas …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Patara — Patăra, alte Stadt an der Südküste Lykiens, mit Heiligtum und Orakel des Apollon. Ruinen bei Gelemisch …   Kleines Konversations-Lexikon

  • PATARA — vide Patarorum urbs …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Patara — This article is about the ancient city named Patara in Lycia, Turkey, for the city named Patara in Cappadocia, Turkey, see Patara (Cappadocia), for the village named Patara in India, see Patara (India) Patara (Lycian: Pttara), later renamed… …   Wikipedia

  • Patara —    A city on the south west coast of Lycia at which Paul landed on his return from his third missionary journey (Acts 21:1, 2). Here he found a larger vessel, which was about to sail across the open sea to the coast of Phoenicia. In this vessel… …   Easton's Bible Dictionary

  • Patara — nm grande étendue de terrain Mâconnais …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Patara — stor. Kelemis …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.