Parti du Congres


Parti du Congres

Parti du Congrès

Drapeau du Parti du Congrès.
Inde

Armoiries de l'Inde
Cet article fait partie de la série sur la
politique de l'Inde,
sous-série sur la politique.

 v Â·  Â· m 

Portail politique - Portail national

Le Parti du Congrès (en anglais Indian National Congress ou Congress Party) est la plus ancienne formation politique de l'Inde toujours active. C'est aussi l'un de ses partis les plus importants et il se définit lui-même comme "le plus grand parti politique démocratique au monde". Il est membre observateur de l’Alliance mondiale des démocrates.

Sommaire

Création et lutte pour l'indépendance

Le parti du Congrès est fondé en 1885 avec pour objectif de trouver une place dans le gouvernement de l'Inde pour des Indiens ayant reçu l'éducation nécessaire, sans remettre cependant en cause la présence anglaise sur le sol indien. C'est l'Anglais Allan Octavian Hume qui organise son premier rassemblement à Bombay, avec l'assentiment de Lord Dufferin, le vice-roi de l'époque.

Insatisfait par le gouvernement, ses exigences deviennent, par la suite, plus radicales et le parti joue un rôle majeur dans le mouvement pour l'indépendance, notamment sous la présidence de Jawaharlal Nehru dès 1929 et l'autorité charismatique du Mahatma Gandhi, en menant des campagnes de désobéissance civile et de boycott des produits britanniques (développé en concept d’autarcie économique, le swadeshi). Durant cette période, deux tendances cohabitent au sein du parti du Congrès : le Garam Dal plutôt extrémiste envers les Britanniques, et le Naram Dal plutôt modéré.

La domination du parti

La position de Gandhi était que le parti devait être une structure au service de l'indépendance, mais qu'il ne devait pas lui survivre. Mais contrairement à ce souhait, il domina une grande part de la vie politique d'après 1947. Le Parti du Congrès a dirigé le gouvernement indien avec Jawaharlal Nehru (1947-1964), Lal Bahadur Shastri (1964-1966), la fille de Nehru Indira Gandhi (1966-1977 puis 1980-1984), le fils de celle-ci Rajiv Gandhi (1984-1989), P. V. Narasimha Rao (1991-1996) et Manmohan Singh (depuis 2004).

Les divisions du Congrès

Le parti du Congrès a longtemps accueilli en son sein toutes les tendances politiques indiennes, y compris après l'indépendance. Sous les règnes de Nehru et de sa fille Indira Gandhi (qui forment, avec Rajiv Gandhi, la "dynastie" Nehru-Gandhi), le parti prit des orientations socialisantes (dirigisme économique, révolution verte, rapprochement avec l'URSS, etc.).

Cependant, il connaît une première scission en 1969 : l'aile droite du parti se regroupe dans le Vieux Congrès ou Congrès (O) pour Old ou Organization tandis que les partisans du Premier ministre Indira Gandhi forment le Nouveau Congrès ou Congrès (R) pour Ruling, qui garde par la suite l'appellation officielle de Congrès. Certains dissidents forment quant à eux en février 1977 autour du leader intouchable Jagivan Ram le "Congrès pour la démocratie". Une nouvelle scission s'opère le 3 janvier 1978 quand les partisans d'Indira Gandhi forment le Congrès (I) pour Indira, qui reste depuis lors la formation principale. En 1979 est formé un Congrès (U) après le ralliement de Devraj Urs à la fraction officielle du Congrès opposée au Congrès (I).

D'autres scission plus localisées ont également eues lieu comme le "Nationalist Congress Party" de Sharad Pawar dans le Maharashtra ou le "Trinamool Congress" dans le Bengale occidental).

En outre, depuis le début des années 1990, il a subi un transfert de sa réserve traditionnelle de voix (notamment les pauvres) vers des partis basés sur l'appartenance de caste, tels que le Bahujan Samaj Party ou le Samajwadi Party en Uttar Pradesh.

Le déclin et l'alternance

Rassemblement de partisans du Parti du Congrès, à Delhi.
Mur aux couleurs du Parti du Congrès, dans le Kerala.

Dans les années 1980 et 1990, il est aussi connu sous le nom de Parti du Congrès (I) ou Congress-I où le I indique Indira (pour le distinguer de la tendance Congress-O mené par Kamaraj). Petit à petit, de nombreux groupes vont se séparer du Congress Party créant toute une galaxie de petites formations comportant 'Congress' dans leur nom mais affaiblissant d'autant la tendance historique dont l'influence n'a cessé de décroître depuis la majorité des deux-tiers qu'elle obtenait régulièrement au parlement de l'indépendance jusqu'à la fin des années 1960. Parallèlement, de nombreuses affaires de corruption (dont l'affaire Bofors), ternissent l'image du parti. Des partis émergents, régionaux ou basés sur l'identité de caste, rongent sa base électorale. Traditionnellement classé à gauche, le parti du Congrès lance au début des années 1990 des réformes économiques libérales qui heurtent le nationalisme de nombre de ses partisans, tandis que les partis basés sur l'identité de caste le doublent sur la question de la promotion des castes. À partir des années 1980, le nationalisme hindou du BJP devient son plus sérieux concurrent politique direct. En 1991, le Congrès gagne les élections mais n'obtient qu'une majorité relative.

En 1998-2004, alors que le BJP est au pouvoir, c'est la principale force d'opposition au gouvernement central, tout en détenant le pouvoir dans une grande partie des États de l'union. Son leader est Sonia Gandhi, l'épouse de l'ex-Premier ministre Rajiv Gandhi, mais son origine italienne rend sa position inconfortable, face au BJP fondamentaliste hindou au pouvoir et risque d'être un obstacle à son accession au poste de Premier ministre si le Parti du Congrès obtient à nouveau la majorité aux élections législatives de 2004.

À la surprise générale, le parti remporte les élections de mai 2004 (c'est le premier parti en nombre de sièges à la Lok Sabha avec 145 sièges sur 543) et, après le désistement de Sonia Gandhi, c'est Manmohan Singh qui est devenu Premier ministre (Sonia Gandhi, qui est d'origine italienne, ayant été attaquée par les militants nationalistes du BJP en tant qu'étrangère a renoncé en 2004 à occuper cette fonction). Pourtant, l'électorat du parti du Congrès s'est encore errodé. Il ne doit sa victoire qu'au score encore plus médiocre du BJP et à l'appoint de ses alliés. Les partis régionaux ont en effet connu un essor supplémentaire lors de ces élections. Les deux partis communistes ont également progressé et permettent au parti du Congrès d'obtenir une fragile majorité à la Lok Sabha tout en ne participant pas au gouvernement.

En 2005, le Congrès dirige les états d'Andhra Pradesh, de l'Assam, du Haryana, du Karnataka (avec le Janata Dal (S)), du Maharashtra (avec le Nationalist Congress Party), du Penjab, de l'Uttaranchal.

Commons-logo.svg

Lien externe


  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Parti du Congr%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parti du Congres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parti du Congrès — Drapeau du Parti du Congrès. Inde …   Wikipédia en Français

  • Parti du congrès — Drapeau du Parti du Congrès. Inde …   Wikipédia en Français

  • Parti du congrès népalais — Congrès népalais Congrès népalais (en) Nepali Congress (ne) …   Wikipédia en Français

  • Parti du congrès nationaliste — Logo officiel Présentation Président Sharad Pawar Fondation 1999 Siège …   Wikipédia en Français

  • Parti Socialiste (France) — Pour les articles homonymes, voir PS.  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti Socialiste français — Parti socialiste (France) Pour les articles homonymes, voir PS.  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste(France) — Parti socialiste (France) Pour les articles homonymes, voir PS.  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste (france) — Pour les articles homonymes, voir PS.  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Parti socialiste France — Parti socialiste (France) Pour les articles homonymes, voir PS.  Pour les autres articles nationaux, voir Parti socialiste …   Wikipédia en Français

  • Congrès de Reims (PS) — Congrès de Reims Logo du congrès Le congrès de Reims est un congrès ordinaire du Parti socialiste français, qui se tient à Reims du 14 au 16 novembre 2008. L’objectif du congrès est de fixer la ligne générale du Parti socialiste et de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.