Parti democrate-chretien (Suisse)

ï»ż
Parti democrate-chretien (Suisse)

Parti démocrate-chrétien (Suisse)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti démocrate chrétien.
Parti démocrate-chrétien
Christlichdemokratische Volkspartei
Partito popolare democratico svizzero
Partida cristiandemocrata svizra
logo du Parti dĂ©mocrate-chrĂ©tien suisse 
Président Christophe Darbellay
Fondation 1848
SiÚge Secrétariat général

Klaraweg 6 Case postale 5835 3001 Berne

{{{option-1}}} {{{valeur-1}}}
{{{option-2}}} {{{valeur-2}}}
{{{option-3}}} {{{valeur-3}}}
{{{option-4}}} {{{valeur-4}}}
{{{option-5}}} {{{valeur-5}}}
{{{option-6}}} {{{valeur-6}}}
ReprĂ©sentation du parti
Conseillers nationaux
Conseillers aux États
Conseillers fédéraux Doris Leuthard
Idéologie Démocratie chrétienne
Affiliation internationale Parti Populaire Européen
Couleurs* orange
Site Web pdc.ch
voir aussi

Politique de la Suisse
Conseil fédéral
Président de la Confédération
Partis politiques suisses

Le Parti démocrate-chrétien (PDC) (en allemand Christlichdemokratische Volkspartei (CVP)), en italien Partito popolare democratico svizzero (PPD), en romanche Partida cristiandemocrata svizra (PCD)) est un parti politique suisse gouvernemental situé au centre de l'échiquier politique. Christophe Darbellay en est le président depuis septembre 2006, suite à l'élection au Conseil fédéral de Doris Leuthard. La vice-présidence est assumée par la ConseillÚre nationale Ida Glanzmann et le Conseiller national Dominique de Buman.

Avec 14,6% des suffrages lors des derniÚres élections fédérales en 2007, le PDC possÚde 31 siÚges au Conseil national et 15 siÚges au Conseil des Etats.

Sommaire

Histoire

Les racines du PDC remontent Ă  l’époque de la crĂ©ation de l’Etat fĂ©dĂ©ral de 1848. Tout au long du 19Ăšme siĂšcle, le PDC – qui s’appelait alors Parti catholique conservateur – a gardĂ© une attitude fĂ©dĂ©raliste sur les questions institutionnelles et est restĂ© proche de l’Eglise au cours du «Kulturkampf», et cela au contraire de la majoritĂ© libĂ©rale. AprĂšs la dĂ©faite du «Sonderbund», le parti a repris progressivement le pouvoir dans ses cantons d’implantation traditionnelle, c’est-Ă -dire en Suisse centrale, en Valais, Ă  Fribourg. Il a aussi retrouvĂ© son statut «d’outsider Â» sur le plan national.

Depuis la crĂ©ation de l’Etat fĂ©dĂ©ral en 1848, le Groupe de l’AssemblĂ©e fĂ©dĂ©rale – constituĂ© formellement en 1883 – a exercĂ© un rĂŽle important pour la cohĂ©sion nationale. En 1891 le Lucernois Joseph Zemp devint le premier membre d'un parti autre que le parti radical Ă  entrer au Conseil fĂ©dĂ©ral, ce qui scella le compromis historique entre le radicalisme et le catholicisme politique.

En 1912, il devint le Parti conservateur jusqu'en 1957 lorsqu'il prit le nom de Parti conservateur-chrétien social. Ce n'est qu'en 1970 qu'il a adopté le nom de Parti démocrate-chrétien. Une tendance chrétienne-sociale s'est manifestée et le parti y a fait référence dans son nom de 1957 à 1971. Cette aile reste présente encore aujourd'hui, et s'est en partie séparée du parti démocrate-chrétien. C'est pour ça que le Parti chrétien-social a été créé.

Le 10 dĂ©cembre 2003, la formule magique composant le Conseil fĂ©dĂ©ral se brisa avec la non-rĂ©Ă©lection de la ConseillĂšre fĂ©dĂ©rale Ruth Metzler-Arnold. Le PDC se retrouva avec un seul siĂšge gouvernemental, celui de Joseph Deiss. Ce dernier quitta le gouvernement le 31 juillet 2006. Doris Leuthard fut Ă©lue Ă  sa place et reprit le 1er aoĂ»t 2006 le DĂ©partement fĂ©dĂ©ral de l'Ă©conomie laissĂ© vacant par Joseph Deiss.

Force politique

Les rĂ©formes opĂ©rĂ©es par le parti en 1970/71 ont permis une ouverture confessionnelle. Il est solidement implantĂ© dans les rĂ©gions catholiques de notre pays et, depuis quelques dĂ©cennies, voit s’accroĂźtre le nombre de ses Ă©lecteurs dans les rĂ©gions protestantes.

Le PDC se situe au centre de l’échiquier politique suisse. Il poursuit l’idĂ©e d’une Suisse libĂ©rale et sociale et met l’accent sur le principe de l'Ă©conomie de marchĂ© libĂ©rale et sociale et sur la garantie des droits sociaux fondamentaux. Le PDC s’organise autour des quatre piliers suivants :

  • pour une Suisse favorable aux familles
  • pour une Suisse du plein emploi
  • pour une Suisse socialement sĂ»re
  • pour une Suisse Ă©cologiquement durable

En 1963, les dĂ©mocrates-chrĂ©tiens ont atteint leur apogĂ©e avec 23,4% des suffrages. Ils ont reculĂ© jusqu’en 2003 Ă  14,4%. Lors des Ă©lections fĂ©dĂ©rales 2007, le PDC a progressĂ© en siĂšges (31 au lieu de 28 au Conseil national) et en pourcentages, Ă©levant sa part Ă©lectorale Ă  14,6 %. [1]

Le PDC a constituĂ© un Groupe commun au Parlement fĂ©dĂ©ral avec le Parti Ă©vangĂ©lique et les Verts libĂ©raux. [2] Le Groupe PDC-PEV-PVL prĂ©sidĂ© par le Conseiller aux Etats Urs Schwaller compte 52 membres et, depuis mars 2009, constitue le 2Ăšme plus grand Groupe de l’AssemblĂ©e fĂ©dĂ©rale. Son objectif est de renforcer la politique du centre au niveau fĂ©dĂ©ral.

Personnalités

Sources

Liens externes

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Parti d%C3%A9mocrate-chr%C3%A9tien (Suisse) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parti democrate-chretien (Suisse) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parti dĂ©mocrate-chrĂ©tien (suisse) — Pour les articles homonymes, voir Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien. Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien Christlichdemokratische Volkspartei Partito popolare democratico svizzero Partida cristiandemocrata svizra 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti dĂ©mocrate-chrĂ©tien (Suisse) — Pour les articles homonymes, voir Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien. Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien Christlichdemokratische Volkspartei Partito popolare democratico svizzero Partida cristiandemocrata svizra 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti DĂ©mocrate ChrĂ©tien — Cette page d’homonymie rĂ©pertorie les diffĂ©rents sujets et articles partageant un mĂȘme nom. Plusieurs partis politiques se rĂ©clamant de la dĂ©mocratie chrĂ©tienne prennent ou ont pris le nom de Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien dans le monde : Le Parti 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti democrate-chretien — Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien Cette page d’homonymie rĂ©pertorie les diffĂ©rents sujets et articles partageant un mĂȘme nom. Plusieurs partis politiques se rĂ©clamant de la dĂ©mocratie chrĂ©tienne prennent ou ont pris le nom de Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien dans 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien — Cette page d’homonymie rĂ©pertorie les diffĂ©rents sujets et articles partageant un mĂȘme nom. Plusieurs partis politiques se rĂ©clamant de la dĂ©mocratie chrĂ©tienne prennent ou ont pris le nom de Parti dĂ©mocrate chrĂ©tien dans le monde : Le Parti 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti dĂ©mocrate-chrĂ©tien —  Cette page d’homonymie rĂ©pertorie diffĂ©rents partis politiques partageant un mĂȘme nom. Pour les articles homonymes, voir PDC et Parti dĂ©mocrate. Plusieurs partis politiques se rĂ©clamant de la dĂ©mocratie chrĂ©tienne prennent ou ont pris le… 
   WikipĂ©dia en Français

  • DĂ©mocrate-chrĂ©tien — DĂ©mocratie chrĂ©tienne La dĂ©mocratie chrĂ©tienne est une idĂ©ologie politique et un courant politique qui s exprime en Europe Ă  partir de la fin du XIXe siĂšcle. La dĂ©mocratie chrĂ©tienne cherche Ă  promouvoir, au sein d’une sociĂ©tĂ© dĂ©mocratique… 
   WikipĂ©dia en Français

  • DĂ©mocrate chrĂ©tien — DĂ©mocratie chrĂ©tienne La dĂ©mocratie chrĂ©tienne est une idĂ©ologie politique et un courant politique qui s exprime en Europe Ă  partir de la fin du XIXe siĂšcle. La dĂ©mocratie chrĂ©tienne cherche Ă  promouvoir, au sein d’une sociĂ©tĂ© dĂ©mocratique… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti dĂ©mocrate —  Cette page d’homonymie rĂ©pertorie diffĂ©rents partis politiques partageant un mĂȘme nom. Plusieurs partis politiques s appellent parti dĂ©mocrate ou parti dĂ©mocratique suivant la traduction qui en est faite en français. Sommaire 1 Partis… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Parti populaire europĂ©en — EuropĂ€ische Volkspartei European People s Party Partito Popolare Europeo Partido Popular Europeo 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.