Panthera leo persica


Panthera leo persica

Lion asiatique


Comment lire une taxobox
Lion asiatique
 Lionne asiatique
Lionne asiatique
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Pantherinae
Genre Panthera
Espèce Panthera leo
Sous-espèce
Panthera leo persica
(Meyer, 1826)
Répartition géographique
Gujarat map with Gir Nat Park-fr.png
Statut de conservation IUCN :

EN D : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Statut CITES : Cites I.svg Annexe I ,
Révision du 04-02-1977
Panthera leo persica

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le lion asiatique (Panthera leo persica ou Panthera leo sinhaleyus) ou lion d'Asie, régnait autrefois sur tout le sous-continent indien. Il était possible de le retrouver de la Syrie à l'Inde orientale.

Lion d'Asie, mâle

Suite à la chasse et à la destruction de son habitat, il avait pratiquement disparu du continent au XXe siècle.

Les derniers spécimens à l'état sauvage (environ 300) se trouvent dans la forêt de Gir (Inde) et un certain nombre de zoos en abrite quelques individus de par le monde.

Sommaire

Protection

Cette espèce compte parmi les espèces de mammifères les plus menacées, aussi le gouvernement indien a-t-il mis en place un plan de réintroduction, dit « Asiatic Lion Reintroduction Project », visant notamment à éviter qu'un seul noyau de population ne soit condamné à l'érosion génétique dans une seule et même forêt.

Des observations de la physiologie de certains spécimens laissaient croire que la population restante était gravement affectée par la consanguinité, diminuant la capacité d’adaptation aux variations de l’environnement. Une étude réalisée dans les années 90 par le Centre de biologie cellulaire et moléculaire de Hyderabad ainsi que la Surveillance zoologique de Calcuta en Inde a effectivement démontré que le niveau de diversité génétique de l’espèce est très faible. Cette faiblesse génétique pourrait éventuellement mener à l’extinction de l’espèce si cette dernière est victime d’un nouveau pathogène. Les recherches ont également démontré que la faible hétérozygotie est responsable d’une malformation des spermatozoïdes retrouvés chez 79 % des individus étudiés, engendrant l’infertilité chez plusieurs, mettant en péril la survie de l’espèce. Quelques individus ayant une plus grande variation génétique on cependant été découvert à l’extérieur des grands groupes connus, donnant la chance d’augmenter la diversité génétique par le croissement et la conservation. Il a également été démontré que les individus hybrides entre le lion d’Afrique et le lion d’Asie vivant en Inde présente une plus grande diversité génétique que les individus de descendance asiatique uniquement.

Voir aussi

Articles connexes


Bibliographie

  • (en) Shankaranarayanan P., Banerjee M., Kacker R.K., Aggarwal R.K. , Singh L. 1997. Genetic variation in Asiatic lions and Indian tigers. Electrophoresis 18-9: 1693-1700

Liens externes


  • Portail des félins Portail des félins
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « Lion asiatique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Panthera leo persica de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.