Paix

ÔĽŅ
Paix
La colombe tenant une branche d'olivier est un symbole largement utilisé pour la paix

La paix (du latin pax) désigne habituellement un état de calme ou de tranquillité comme une absence de perturbation, d'agitation ou de conflit. Elle est parfois considérée comme un idéal social et politique.

Dans la mythologie grecque, Irène ou Eiréné est une divinité allégorique personnifiant la Paix.

Sommaire

Définitions

Sociologiquement, la paix désigne l'entente amicale de tous les individus qui compose une société. Elle n'implique pas l'absence de conflit, mais une résolution systématiquement calme et mesurée de toute difficulté conséquente à la vie en communauté, principalement par le dialogue.

En ce sens, la paix entre les nations est l'objectif de nombreux hommes et organisations comme la d√©funte SDN ou l'actuelle ONU. Le ¬ę village de la paix ¬Ľ de Neve Shalom - Wahat as Salam qui Ňďuvre pour la paix entre isra√©liens et palestiniens en est un bon contre-exemple.

A contrario certaines id√©ologies r√©prouvent la paix en √©mettant le postulat qu'elle aveulit les hommes, tandis que la guerre les exaltent[1]. C'est notamment le cas du nazisme[r√©f. n√©cessaire] ou du fascisme.


Psychologiquement la paix désigne l'état d'un esprit placide et serein et plus généralement de sentiments enthousiastes, et positifs. Elle est donc souhaitée pour soi-même et éventuellement pour les autres, au point de devenir une salutation (Pax vobis en latin, la paix soit sur toi, salam alei kum en arabe, shalom en hébreu) ou un but de vie.

L'articulation entre la paix et son opposé (guerre, violence, conflit, colère, etc.) est une des clés de nombreuses doctrines, religieuses ou politiques, clé fondamentale bien que généralement non explicite.

  • Passage de la paix √† la guerre (¬ę Si tu veux la paix, pr√©pare la guerre ¬Ľ)
  • Passage de la guerre √† la paix : voir L√©th√©

Savoir quel est l'√©tat naturel ou originel de l'Homme (paisible ou violent), et comment il passe de l'un √† l'autre, conditionne en effet :

  • le statut de l'individu, (fauve √† dompter ? esclave √† lib√©rer ?), tout particuli√®rement dans son jeune √Ęge (id√©al √† retrouver ? ou animal √† surveiller ?), mais aussi en tant que majeur (pr√©dateur √©go√Įste, que la soci√©t√© et l'√©tat doivent surveiller ? ou paisible responsable, qui ne fera appel √† la force publique que pour se d√©fendre d'abus ?)
  • la formation des enfants (part respective de l'√©ducation et de l'enseignement, dur√©e, etc.).
  • les moyens admissibles (force aussi brute que celle du violent rebelle, ou douceur lib√©rale ?)
  • les valeurs morales et √©thiques d'une civilisation reposant sur des valeurs de civilisation (corruptrice du bon sauvage ou apaisante du barbare ?)
  • le statut et la place des organisations (√©tat, entreprises, syndicats, etc.) : nuisibles √† d√©truire, moindres maux n√©cessaires, ou bien piliers du syst√®me ?
  • la place absolue et relative des activit√©s mat√©rielles et spirituelles (dans quelle mesure sont-elles, pour le maintien ou l'acquisition de la paix, indispensables, utiles, inutiles, ou nuisibles ?)
  • etc.

Dans le yi-king, l'hexagramme opposé à celui de la paix est celui de la stagnation. Symboliquement, cela indique que la paix n'est pas un absolu, mais une recherche permanente. Et que le conflit n'est pas l'opposé de la paix. Il convient dans une démarche de paix de transformer le conflit pour le résoudre sans répondre par la violence, non pas de le supprimer. Les démarches non-violentes incarnent cette démarche de transformation pacifique du conflit.

Comme l'indique le pr√©ambule de l'UNESCO ¬ę c'est dans l'esprit des hommes que naissent les guerres, c'est dans leur esprit qu'il faut √©riger les d√©fenses de la paix ¬Ľ.

Outils et organisation de moyens en faveur de la paix

Au cours des dernières années, plusieurs universités de paix ont été fondées, comme l'université pour la paix de l'ONU, au Costa Rica (UPEACE), l'université de la paix de Brasilia (UNIPAZ), ou l'Université de Paix de Namur, le Centre mondial de la paix[2] à Verdun.

Elles dispensent un enseignement et contribuent √† des √©changes de savoir et savoir-faire visant √† √©tendre l'action individuelle et collective sur et pour la paix (chef d'Ňďuvre de paix inspir√©e par le compagnonnage √† UNIPAZ). Ces formations touchent √† l'√©cologie globale, autant qu'√† l'√©cologie int√©rieure, sociale et environnementale. Elles int√®grent aussi la notion de r√©silience, pour sortir du cycle infernal de la vengeance ou vendetta.

De nombreuses ONG dites ¬ę humanitaires ¬Ľ travaillent aussi au commerce √©quitable, √† plus de justice, √† la r√©conciliation des peuples et √† la r√©paration des d√©g√Ęts de catastrophes naturelles, √©conomiques, militaires ou sociales, dont par exemple Green cross[3] fond√©e par Mikha√Įl Gorbatchev apr√®s la Glasnost et la fin de l'URSS

Néanmoins, la paix ne peut être atteinte au sein d'un ou de plusieurs peuples que par la contribution absolument volontaire de tous ceux qui composent ces peuples. La paix est donc, à cause de cette nécessité, une vertu aussi noble que difficile à atteindre. Aussi, au delà des organisations humanitaires et internationales, se trouvent des hommes et des femmes qui espèrent que le lendemain sera meilleur que la veille.

Personnalités engagées pour la Paix

De nombreux artistes se sont engag√©s en faveur de la Paix, √† travers leurs actions ou leur Ňďuvre, comme par exemple Picasso et sa Colombe de la paix, John Lennon et son album Imagine[4], ou Carl Fredrik Reutersw√§rd et sa sculpture Non-violence, le pistolet nou√©, expos√© sur le parvis de l'ONU √† New York[5].

Parmi les figures embl√©matiques ayant jou√© un r√īle pour la Paix, figurent Gandhi et son action non-violente, Martin Luther King lors de sa lutte pour les droits civiques, Nelson Mandela et sa lutte contre l'Apartheid, le Dala√Į-lama, mais aussi des organismes comme Amnesty International, Prix Nobel de la paix en 1977 ¬ę pour avoir concouru √† garantir les bases de la libert√© et avoir ainsi contribu√© √† la paix dans le monde ¬Ľ[4] et la World Policy Conference fond√©e par Thierry de Montbrial.

Le pape Paul VI a institué en 1968 une Journée mondiale de la paix le 1er janvier[6].

Paix internationale

La paix entre les nations est la mission fondatrice des Nations unies.

Historique des organisations :

Notes et références

  1. ‚ÜĎ ¬ę Non seulement je ne crois pas, moi, √† la paix perp√©tuelle, mais je la consid√®re comme d√©primante, comme une n√©gation des vertus fondamentales de l'homme qui se r√©v√®lent seulement √† la pleine lumi√®re du soleil, dans l'effort sanglant d'une guerre.¬Ľ, Mussolini, 26 mai 1934, Discours √† la Chambre des d√©put√©s
  2. ‚ÜĎ Centre mondial de la paix
  3. ‚ÜĎ http://www.greencross.fr/
  4. ‚ÜĎ a et b La grande encyclop√©die de la paix, Isabelle Bournier, Marc Pottier, Ed. Casterman, 2007, (ISBN 9782203002197)
  5. ‚ÜĎ http://newyork-un.mae.lu/fr/Non-Violence-Le-revolver-noue
  6. ‚ÜĎ 1er janvier : Journ√©e Mondiale de la Paix

Voir aussi

Bibliographie

  • Coll. Paroles de paix en temps de guerre, Toulouse, Privat, 2006, 332 p.
  • Paix et guerre selon saint Augustin. Paris : Migne, 2010 (√©d. Pierre-Yves Fux, coll. "Les P√®res dans la foi, 101"). 212 p. (ISBN 978-2-908587-62-3).
  • Boucher, Fran√ßois-Emmanu√ęl, Sylvain David et Janusz Przychodzen [dir.], La Paix. Esth√©tiques d'une √©thique, Bern / Berlin / Bruxelles / Frankfurt am Main / New York / Wien, Peter Lang, 2007, 227 p.
  • Bournier, Isabelle, Pottier, Marc "La Grande Encyclop√©die de la Paix" Bruxelles, Casterman, 2007, 96 p. ill.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paix de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • paix ‚ÄĒ paix ‚Ķ   Dictionnaire des rimes

  • paix ‚ÄĒ [ p…õ ] n. f. ‚ÄĘ fin Xe pais; lat. pax, pacis I ‚ô¶ 1 ‚ô¶ Rapports entre personnes qui ne sont pas en conflit, en querelle. ‚áí accord, concorde, entente. Avoir la paix chez soi. √ätre pour la paix des m√©nages. Faire la paix : se r√©concilier. ‚áí… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • paix ‚ÄĒ PAIX. s. f. Repos, estat d un peuple qui n est point en guerre. Paix generale. paix avantageuse, glorieuse, seure. paix mal asseur√©e, captieuse. paix universelle, longue, heureuse paix. bonne paix. meschante paix. paix ferme & stable, paix… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • paix ‚ÄĒ Paix, Pax. Quies. Paix certaine et asseur√©e, Explorata pax, Pax constituta et firmata. La paix est accord√©e, Conuenit pax. Paix fourr√©e, Concordia subdola, Pax simulata, ac fallax. Liui. Decad. 4. lib. 3. 30. La paix ne dura pas long temps, Non… ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • PAIX ‚ÄĒ PAIX, the Peering And Internet eXchange, is a neutral Internet exchange point operated by Switch and Data. PAIX began operations in 1996 as Palo Alto Internet Exchange in Palo Alto, California, and was owned and operated by Digital Equipment… ‚Ķ   Wikipedia

  • paix ‚ÄĒ paix¬∑tle; ‚Ķ   English syllables

  • paix ‚ÄĒ (p√™ ; l x se lie : une p√™ z inalt√©rable) s. f. 1¬į¬†¬†¬†Rapports r√©guliers, calmes, sans violence, d un √Čtat, d une nation avec un autre √Čtat, une autre nation. Nous e√Ľmes, sous ce r√®gne, deux longues paix. ‚Äʬ†¬†¬†C est en la paix que toutes choses… ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • PAIX ‚ÄĒ s. f. Situation tranquille d un √Čtat, d un peuple, d un royaume qui n a point d ennemis √† combattre. Paix g√©n√©rale, universelle. Paix perp√©tuelle. Paix s√Ľre. Paix mal assur√©e. Longue, heureuse paix. Paix ferme et stable. Proposition de paix.… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PAIX ‚ÄĒ n. f. √©tat de calme, de repos, de silence, √©loignement du bruit ou des affaires. Vous √™tes ici bien en paix. On vit chez vous dans une paix profonde. Il veut achever en paix sa carri√®re. Jouir en paix du fruit de ses travaux. La paix des for√™ts,… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Paix ‚ÄĒ Jacob Paix im Alter von 33 Jahren Jacob Paix, (* 1556 in Augsburg; ‚Ć ca. 1623 (?) vermutlich in Hilpoltstein) war ein deutscher Organist, Orgelbauer, Kapellmeister, Komponist und Herausgeber. Bekannt wurde er als Sammler eigener und fremder… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.