Oriflamme


Oriflamme
Oriflamme tricolore moderne.

L'oriflamme, (n.f. du latin aurea flamma, « flamme d'or »), est un petit étendard en forme de flamme fait d'un tissu de soie de couleur rouge orangé, sans broderie ni figure, fendu par le bas de 3 pointes, orné de houppes de soie verte, et suspendu au bout d'une lance en bois doré. Ce drapeau est monté sur une traverse avec attache. Sa partie flottante pouvant se terminer par plusieurs pointes, il est utilisé pour porter les symboles nationaux, et autrefois comme ralliement dans les batailles médiévales.

Sommaire

Histoire

C'était originairement la bannière de l'abbaye de Saint-Denis ; les comtes du Vexin la portaient à la guerre comme avoués de cette abbaye. Quand en 1077, Philippe Ier eut réuni le Vexin français au domaine royal, il hérita aussi du droit de porter l'oriflamme qui par la suite figura à côté de la propre bannière de France. Après avoir été chercher l'oriflamme à l'abbaye de Saint-Denis, Louis VI est le premier à le faire porter dans les armées royales en 1124[1].

Adopté par les rois de France du XIIe siècle au XVe siècle, il a été déployé pour la dernière fois par Louis XI en 1465. Au XIVe siècle, les écrits décrivent Clovis comme le premier destinataire de l'Oriflamme. C'est un enrichissement de la mémoire.

Époque actuelle

Aujourd'hui, par démocratisation (et abus de langage ?), le terme « oriflamme » désigne un étendard qui n'a plus de caractéristique que la forme : base mince pour une pièce de tissu assez longue, deux ou trois pointes en flamme à l'extrémité distale.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Louis Moreri, Le grand dictionaire historique ou le melange curieux de l'histoire sacrée et profane, Denys Mariette, 1707 [lire en ligne], p. 104 

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oriflamme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ORIFLAMME — Les premiers rois capétiens, comme tous les autres souverains et même les Carolingiens, devaient avoir un étendard à queues attaché à une lance. Sur la mosaïque du triclinium du Latran on voit le roi Charles (c’est à dire Charlemagne vers 796 798 …   Encyclopédie Universelle

  • Oriflamme — • Legendary banner Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Oriflamme     Oriflamme     † Cathol …   Catholic encyclopedia

  • Oriflamme — (vom Lateinischen aurea flamma; deut: Goldflamme oder Goldfeuer) ist die vom 12. bis zum Anfang des 15. Jahrhunderts geführte Reichs und Kriegsfahne der französischen Könige. Sie ist das Kirchenbanner der Abtei Saint Denis und wurde im… …   Deutsch Wikipedia

  • Oriflamme — (Orislande, Auriflamme, v. lat. Aurea flammula, d.i. goldene Flamme), das alte Reichspanier Frankreichs, eine Lanze von vergoldetem Kupfer, mit einem fünfzipfeligen Wimpel von feuerrother Seide (daher der Name), welches an einem Querstab… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Oriflamme — Oriflamme, s. Fahne, S. 267 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Oriflamme — Oriflamme, die ehemal. Kriegsfahne der Könige von Frankreich, ursprünglich Kirchenfahne der Abtei St. Denis, seit Karl VII. außer Gebrauch …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Oriflamme — Oriflamme, früher die Hauptfahne Frankreich s, erhielt ihren Namen (Auri Flamma), weil ihr rother Stoff mit goldenen Flammen durchwirkt war. Sie galt als ein Heiligthum, welches die franz. Könige beim Beginn eines Krieges unter großen… …   Damen Conversations Lexikon

  • Oriflamme — (aurea flamma), ursprünglich das Panner der Abtei St. Denys, seitdem Ludwig VI. die Schutzvogtei des Klosters erworben hatte das französ. Reichspanner, bestand aus hellrother Seide, 3mal im Winkel ausgeschnitten, mit grünen Quasten verziert u.… …   Herders Conversations-Lexikon

  • oriflamme — sacred banner of St. Denis, late 15c., from O.Fr. orie flame, from L. aurea flamma golden flame. The ancient battle standard of the kings of France, it was of red or orange red silk, with two or three points, and was given to the kings by the… …   Etymology dictionary

  • oriflamme — Oriflamme, ou Oriflambe, voyez Auriflamme …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.