Organum

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Orgue ni Novum Organum.
Chant grégorien
Gregorian chant.gif
Plain-chant
Latin ecclésiastique - Rythmique grégorienne

♦Précurseurs : Chant messin - Chant mozarabe - Gallican

♦Styles : Psalmodique - Syllabique - Neumatique - Mélismatique

Organum

Neumes
Modalité grégorienne
Répertoire grégorien
Articles sur la musique sacrée

Dans la musique occidentale médiévale, l’organum est un genre musical à la fois vocal et sacré, destiné à mettre en valeur l'interprétation d'un passage de plain-chant par l'adjonction d'une seconde voix parallèle.

Le terme désigne également le procédé d'écriture associé à ce genre musical. Généralement considéré comme le stade le plus primitif de la polyphonie — les premières traces écrites remontent au IXe siècle, dans le célèbre traité Musica Enchiriadis — l'organum s'est surtout généralisé aux XIe siècle et XIIe siècle.

Sommaire

Organum parallèle

Organum.png

L'organum originel — ou « diaphonie » ou « organum parallèle » — perdure jusqu'au XIe siècle. Il comporte deux parties.

  • La « vox principalis » est la voix principale. Elle repose sur un fragment de mélodie grégorienne et est placée en haut, du moins, au cours des premiers siècles.
  • La « vox organalis » est la voix organale : c'est le contre-chant ajouté à la voix principale en guise d'accompagnement.

Du point de vue des intervalles harmoniques, et au moins jusqu'au XIe siècle, les deux parties sont séparées par des consonances parfaites parallèlesquarte ou quinte et octave justes. Le morceau toutefois débute et finit sur un unisson. Par ailleurs, le rythme n'est pas noté, et suit simplement le rythme « naturel » du chant grégorien.

Déchant

À partir du XIe siècle, la voix principale de l'organum se trouve en bas, et la voix organale, appelée « déchant », donne son nom à ce second procédé. On assiste aux premières tentatives de mouvement contraire, mais toujours, note contre note.

Au XIe siècle apparait l'enjolivement de la mélodie principale par une seconde mélodie en contrepoint avec elle (chaque note du déchant doit être en consonance avec la voix principale mais la tierce et sixte peuvent être entendues à titre de consonance imparfaite).

  • Le déchant constitue la véritable naissance du contrepoint, qui se développera au cours des siècles suivants, et connaîtra son apogée à la Renaissance.

Organum fleuri

À partir du XIIe siècle, l'organum évolue et devient « organum fleuri » ou « organum mélismatique », c'est-à-dire « organum à vocalises ». Désormais, la voix principale, toujours en bas et appelée ténor — ou teneur —, réalise le thème grégorien en valeurs longues.

  • Il peut y avoir plusieurs voix organales : on parle de duplum, lorsqu'il y en a deux, on parle de triplum, lorsqu'il y en a trois, on parle de quadruplum, etc. Du point de vue des durées, le rapport est d'une note — à la voix principale — contre plusieurs — à la voix organale, dont les valeurs courtes forment de véritables guirlandes ornementales (vocalises).
Le conduit, une variété d'organum, est une forme musicale paraliturgique — sur des textes souvent moralisateurs — dans laquelle la voix principale n'est pas issue du répertoire liturgique, mais purement composée pour l'occasion. Le motet est dérivé de l'organum fleuri, mais repose sur une pluralité des textes interprétés simultanément.

Voir aussi

Bibliographie

  • Alejandro Planchart, L'organum, in Musiques, une encyclopédie pour le XXIe siècle, vol. 4 : Histoire des musiques européennes, sous la direction de J-J Nattiez, Actes Sud / Cité de la Musique, 2006, pages 288 à 311. ISBN : 2-7427-6324-4. Cet ouvrage donne une bibliographie assez importante, essentiellement anglaise et allemande.

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Organum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Órganum — (método de primitiva polifonía vocal paralela): la melodía principal se muestra como puntos negros, el acompañamiento en órganum se muestra como redondas. El órganum es una forma de polifonía occidental primitiva, que alcanzó su apogeo en la… …   Wikipedia Español

  • organum — ● organum nom masculin (latin organum, du grec organon) Une des formes les plus anciennes (Xe XIIe s.) de la polyphonie fondée sur un thème de plain chant. ⇒ORGANUM, subst. masc. HIST. DE LA MUS. Aux IXe XIe s., voix qui accompagne rapidement à… …   Encyclopédie Universelle

  • organum — ORGÁNUM s.n. Una dintre formele cele mai vechi ale muzicii pe mai multe voci distincte, care consta dintr un contrapunct improvizat pe o temă de cânt liturgic. – Din fr. organum. Trimis de ionel bufu, 08.05.2004. Sursa: DEX 98  orgánum s. n.… …   Dicționar Român

  • organum — òrganum m DEFINICIJA pov. glazb. najraniji i najjednostavniji oblik europske umjetničke višeglasne glazbe; javlja se u 9. st., razvijen osobito u 12. st. ETIMOLOGIJA lat. organum …   Hrvatski jezični portal

  • Orgănum — Orgănum, 1) so v.w. Organ, s. Organon; 2) Orgel. O. hydraulicum, Wasserorgel. O. pneumaticum, Windorgel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Orgănum — (griech.), soviel wie Organon (s. d.); auch Musikinstrument, insbes. die Orgel (s. d.). In der Geschichte der Musik bezeichnet O. außerdem die älteste und primitivste Art mehrstimmiger Musik, bestehend in einem fortgesetzten Auseinandergehen bis… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Organum — vgl. Organ …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • organum — [ôr′gə nəm] n. pl. organums or organa [ôr′gənə] [L: see ORGAN] 1. ORGANON 2. Music a) an early type of polyphony based on plainsong, in which the voices are separated by an interval of a fourth, fifth, or octave b) a c …   English World dictionary

  • Organum — This article is about a style of music. For the musical instrument, see organum (musical instrument). For the experimental music group, see David Jackman. Organum (  /ˈɔr …   Wikipedia

  • organum — /awr geuh neuhm/, n., pl. organa / neuh/, organums. 1. an organon. 2. Music. a. the doubling, or simultaneous singing, of a melody at an interval of either a fourth, a fifth, or an octave. b. the second part in such singing. [1605 15; < L; see… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.