Operation Bagration


Operation Bagration

Opération Bagration

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagration.
Opération Bagration
Opération Bagration.

Informations générales
Date 22 juin 1944 - 19 août 1944
Lieu Biélorussie, URSS
Issue Victoire soviétique décisive
Belligérants
Flag of Germany 1933.svg Troisième Reich

Flag of Romania.svg Roumanie
Hongrie Hongrie

URSS Union soviétique
Commandants
Ernst Busch (jusqu'au 28 juin) puis Walther Model
groupe d'armées Centre
Ferdinand Schörner
Gueorgui Joukov et Aleksandr Vassilievski
Hovhannes Bagramyan : 1e Front balte
Konstantin Rokossovsky : 1e Front biélorusse
Georgiy Zakharov : 2e Front biélorusse
Ivan Tcherniakhovski : 3e Front biélorusse
Forces en présence
800 000 hommes,
9 500 canons,
553 blindés,
839 avions
2 331 700 hommes,
24 000 canons,
4 080 blindés,
6 334 avions
Pertes
290 000 tués et disparus, 120 000 bléssés et 150 000 capturés 178 507 tués et disparus,590 848 blessés et malades
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Seconde Guerre mondiale - Front de l’Est

Campagne de Pologne · Guerre d’Hiver · Opération Barbarossa · Guerre de Continuation · Opération Silberfuchs · 1re bataille de Smolensk · Seconde bataille de Kharkov · Siège de Léningrad · Bataille de Moscou · Opération Fall Blau ·Poche de Demiansk · Poche de Kholm · Bataille de Stalingrad · Opération Uranus · Bataille de Koursk · 2e bataille de Smolensk · Bataille du Dniepr · Opération Bagration · Insurrection de Varsovie · Guerre de Laponie · Bataille de Budapest · Bataille de Seelow  · Bataille de Berlin (et prise du Reichstag) · Insurrection de Prague · Offensive de Prague


Front d’Europe de l’Ouest


Campagnes d'Afrique et du Moyen-Orient


Bataille de l’Atlantique


Campagnes de Méditerranée et d'Europe du Sud


Guerre en Asie et dans le Pacifique


Guerre sino-japonaise

L’opération Bagration est, pendant la Seconde Guerre mondiale, le nom de l'offensive générale soviétique du 22 juin au 19 août 1944, visant à nettoyer de toute présence militaire allemande la République socialiste soviétique biélorusse. C'est la plus grande opération militaire de l'année 1944.

Elle a comme conséquence non seulement la défaite et la destruction du groupe d'armées Centre allemand, mais constitue probablement la plus grande défaite de la Wehrmacht pendant la guerre (165 divisions engagées contre 30 sur le front de l'Ouest). L'opération est baptisée du nom du général russe du XIXe siècle Pierre de Bagration, mort à la bataille de la Moskowa.

Sommaire

Détails de l’opération

Hitler a sans doute été la cause principale de cette défaite ; après la bataille de Normandie, il ordonne à l'armée Centre de ne pas reculer, et de se battre jusqu'au dernier obus, quitte à sacrifier l'armée entière. Adolf Hitler argumente qu'il s'agit de gagner du temps et d'empêcher les Soviétiques de continuer leur offensive, en laissant de côté des divisions pour maintenir l'encerclement. Selon lui, c'est le temps nécessaire pour refouler le débarquement de Normandie.

Erreurs stratégiques

Bien que l'infériorité matérielle de la Wehrmacht face à l'Armée rouge soit dramatique, il y a toujours le facteur Adolf Hitler et sa doctrine de « ne pas reculer » qui est à prendre en compte. Non seulement il laisse aux Soviétiques la possibilité d'encercler l'armée Centre (9A et 4A, XIII et III) en empêchant sciemment ses généraux d'ordonner la retraite avant qu'il ne soit trop tard, mais il empêche l'évacuation de l'Estonie, mettant en grand danger l'armée Nord, 18 et Narva, qui sont sur le point d'être coupées de leurs arrières.

Malgré cela, les Allemands utilisent la technique dite de défense élastique[1]. Cela provoque la poche de Korsun-Tcherkassy qui condamne des divisions qui auraient pu être utilisées pour la défense de Berlin. Les forces armées du sud (groupe d'armée du sud) sont presque abandonnées ; une partie de leurs effectifs est piégée en Crimée avec la bataille de Sébatopol tandis que le restant de cette force armée (y compris les Roumains) tente de s'opposer à l'invasion de la Roumanie. Les erreurs de la bataille de Stalingrad se répètent.

Références

  1. voir carte

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « Op%C3%A9ration Bagration ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation Bagration de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Operation Bagration — Aufgegebenes Kriegsmaterial der deutschen 9. Armee nahe Babrujsk (Weißrussland) Ende Juni 1944 Operation Bagration (russisch Операция Багратион; benannt nach General P.I. Bagration) war der …   Deutsch Wikipedia

  • Operation Bagration — Belorussian Offensive Part of the Eastern Front of World War II …   Wikipedia

  • Opération Bagration — Pour les articles homonymes, voir Bagration. Opération Bagration Informations générales Date …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille lors de l'opération Bagration — Article principal : Opération Bagration. Ce qui suit est l ordre de bataille des forces militaires en présence, au 20 juin 1944? lors de l opération Bagration, qui eut lieu du 22 juin au 19 août 1944 durant la Seconde Guerre Mondiale.… …   Wikipédia en Français

  • Operation Barbarossa — Part of the Eastern Front of World War II …   Wikipedia

  • Operation Doppelkopf — Part of Eastern Front of World War II Eastern Front, June–August 1944. The attack at the connection between Army Groups Centre (Third Panzer Army) and North (Sixte …   Wikipedia

  • Operation Overlord — Teil von: Zweiter Weltkrieg, Westfront …   Deutsch Wikipedia

  • Bagration — ist der Familienname folgender Personen: Jorge de Bagration (1944–2008), spanisch georgischer Motorsportler Katharina Bagration (Gräfin Katharina Pawlowna Skawronska, Fürstin Katharina Pawlowna Bagration; 1783–1857), russische Aristokratin Nugsar …   Deutsch Wikipedia

  • Opération Barbarossa — Concentration de véhicules et de tanks panzer III en Pologne, à la veille du déclenchement de l opération Barbarossa …   Wikipédia en Français

  • Operation Barbarossa — Opération Barbarossa Opération Barbarossa 7 novembre 1941, des unités de l armée rouge défilent à Moscou avant de partir pour le front alors à 30 km Informations générales Date 21 juin 1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.