Olivar Asselin

ÔĽŅ
Olivar Asselin
Olivar Asselin
Naissance 8 novembre 1874
Saint-Hilarion, Québec
D√©c√®s 18 avril 1937
Montréal, Québec
Profession journaliste, rédacteur en chef, auteur, fonctionnaire, militaire, courtier, propriétaire de journaux

Olivar Asselin, n√© √† Saint-Hilarion le 8 novembre 1874, d√©c√©d√© √† Montr√©al le 18 avril 1937, fut journaliste, r√©dacteur en chef, auteur pol√©mique, fonctionnaire, militaire, courtier, propri√©taire de journaux. Il est surtout connu pour son militantisme nationaliste et ses pamphlets.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Rieule Asselin et de Cédulie Tremblay, tous deux croient que l’éducation et les livres sont d’une importance primordiale.

Il fait ses √©tudes primaires √† l'√©cole de rang de Sainte-Flavie et ses √©tudes secondaires au S√©minaire de Rimouski[1]. Il y compl√®te un cours commercial et entreprend le cours dit classique. Pour des raisons financi√®res, sa famille √©migre aux √Čtats-Unis en 1891.

Apr√®s la mort de son p√®re en 1893, Olivar entreprend des d√©marches pour devenir J√©suite, mais lorsqu‚Äôil trouve de vieux journaux au sous-sol de l‚Äô√©glise, c‚Äôest la piq√Ľre, il veut devenir journaliste.

Il occupe un premier poste de journaliste au Protecteur canadien de Fall River, aux √Čtats-Unis, en 1894. Un an plus tard, il est r√©dacteur au National de Lowell et au Jean-Baptiste de Pawtucket. De 1896 √† 1898, il est secr√©taire de r√©daction au journal La Tribune de Woonsocket.

√Ä l'occasion de la guerre hispano-am√©ricaine, il entreprend une br√®ve carri√®re militaire de 1898 √† 1899. D√©mobilis√© en 1899, il s'√©tablit √† Montr√©al et collabore √† divers journaux, dont les D√©bats. Entre-temps, il √©tudie √† l‚Äô√Čcole litt√©raire de Montr√©al. En 1901, il se retrouve sans emploi.

Il veut fonder une famille et s‚Äô√©tablir, alors il accepte un poste de secr√©taire. Trois ans plus tard, le 3 ao√Ľt 1902, il √©pouse Alice Le Bouthillier et en 1903, emport√© par le mouvement nationaliste, il participe √† la cr√©ation du Nationaliste, un journal hebdomadaire qu'il il dirige.

De 1901 à 1903, il est secrétaire du ministre de la colonisation Lomer Gouin. Il met sur pied la Ligue nationaliste canadienne en mars 1903. C'est à cette époque qu'il défend des colons pour leur droit de coupe, tout en informant la Commission itinérante de la colonisation de 1904. En 1905, il entreprend une campagne en faveur de l'instruction publique obligatoire. Enseveli sous les dettes, il passe quelque temps en prison.

De 1902 à 1910, il travaille en étroite collaboration avec Henri Bourassa, ce qui les amènera à participer à la fondation du journal Le Devoir en 1910.

Il s'est porté candidat nationaliste dans Terrebonne aux élections de 1904, puis dans Saint-Jacques en 1911. Il n'est pas élu dans les deux cas.

Il séjourne en prison une deuxième fois pour avoir giflé publiquement Louis-Alexandre Taschereau en 1909.[2]

En 1915, la Premi√®re Guerre mondiale fait rage. Il s'enr√īle dans l'arm√©e exp√©ditionnaire canadienne, et y recrute des volontaires canadiens-fran√ßais pour former le 163e bataillon.

En 1925, il prend en charge un centre hospitalier pour les vieux itin√©rants ou abandonn√©s. Cette cause lui tient toujours √† cŇďur et il oriente ses activit√©s au b√©n√©fice de ce centre. Il souffre d‚Äôart√©rioscl√©rose ce qui le force √† d√©missionner de son poste.

En 1930, il devient r√©dacteur en chef du quotidien Le Canada et fonde, cinq ans plus tard, ses propres journaux : l'Ordre et la Renaissance.

Sa demande de pension, en 1937, est refusée. Il meurt dans son domicile le 18 avril 1937 à 62 ans.

Chronologie

  • 1874 - Le 8 novembre, naissance de Olivar Asselin √† Saint-Hilarion-de-Settrington au Qu√©bec.
  • 1886 - Il entre au s√©minaire de Rimouski.
  • 1890 - Le feu an√©antit la tannerie de son p√®re.
  • 1892 - Sa famille s'installe √† Fall River dans l'√Čtat du Massachusetts.
  • 1893 - Son p√®re d√©c√®de √† Fall River.
  • 1894 - Il est embauch√© par Ad√©lard Lafond comme journaliste au journal Le Protecteur canadien.
  • 1894 - Il collabore au journal National de Lowell.
  • 1894 - Il rencontre Robertine Barry.
  • 1895 - Il collabore au journal Jean-Baptiste de Pawtucket dans le Rhode Island.
  • 1896 - Il est secr√©taire de r√©daction √† La Tribune de Woonsocket.
  • 1898 - Il s'enr√īle dans l'Arm√©e des √Čtats-Unis d'Am√©rique avec le d√©clenchement de la guerre hispano-am√©ricaine.
  • 1898 - En ao√Ľt, il est d√©mobilis√© avec la fin de la guerre.
  • 1899 - En d√©cembre, il commence √† publier dans Les D√©bats sur invitation de Robertine Barry, maintenant journaliste pour l'hebdomadaire.
  • 1900 - Il arrive √† Montr√©al.
  • 1901 - Il accepte le poste de secr√©taire de Lomer Gouin, alors ministre de la Colonisation et des Travaux publics.
  • 1902 - Le 3 ao√Ľt, il √©pouse Alice Le Boutillier √† L'Anse-au-Griffon.
  • 1903 - Il prend part √† la fondation de la Ligue nationaliste canadienne.
  • 1904 - Il fonde le journal Le nationaliste.
  • 1904 - Il est candidat nationaliste dans la circonscription de Terrebonne aux √©lections g√©n√©rales provinciales. C'est cependant Jean Pr√©vost, son principal adversaire qui l'emporte.
  • 1907 - Il est emprisonn√©.
  • 1909 - Il est une seconde fois emprisonn√© pour avoir gifl√© le ministre des Travaux publics et du Travail, Louis-Alexandre Taschereau, sur le parquet de l'Assembl√©e l√©gislative.
  • 1910 - En janvier, Henri Bourassa fonde le journal Le Devoir.
  • 1911 - Il devient courtier en immobilier.
  • 1911 - Il est candidat nationaliste dans la circonscription de Saint-Jacques aux √©lections f√©d√©rales. Il est d√©fait une seconde fois.
  • 1912 - Le gouvernement f√©d√©ral lui confie une enqu√™te sur l'immigration qui l'am√®ne √† voyager en Europe.
  • 1913 - Il est √©lu pr√©sident de la Soci√©t√© Saint Jean-Baptiste de Montr√©al.
  • 1915 - En novembre, il se porter volontaire pour aller livrer la guerre aux ennemis de la France.
  • 1916 - En mai, il est aux Bermudes pour l'entra√ģnement du 163e bataillon d'infanterie.
  • 1937 - Le 18 avril, il d√©c√®de √† Montr√©al.

Notes

Bibliographie

  • Olivar Asselin, Pages choisies de Pens√©e fran√ßaise aux √©ditions de La Biblioth√®que √©lectronique du Qu√©bec
  • Claude Henri-Grignon, Olivar Asselin, le pamphl√©taire maudit, Trois-Pistoles : √Čditions Trois-Pistoles, 2007, 338 p.
  • H√©l√®ne Pelletier-Baillargeon, ¬ę Asselin, Olivar ¬Ľ, dans le Dictionnaire biographique du Canada en ligne, 2001
  • H√©l√®ne Pelletier-Baillargeon, Olivar Asselin et son temps. Volume II. Le volontaire, Montr√©al : Fides, 2001, 320 p. (ISBN 2-7621-2129-9) (aper√ßu)
  • H√©l√®ne Pelletier-Baillargeon, Olivar Asselin et son temps. Volume I. Le militant, Montr√©al : Fides, 1996, 780 p. (ISBN 2-7621-1889-1) (aper√ßu)
  • Denis Labarre, Olivar Asselin, Montr√©al : Lidec, 1991 (ISBN 2760870286)
  • Marcel-Aim√© Gagnon, Olivar Asselin toujours vivant, Montr√©al : Presses de l'Universit√© du Qu√©bec, 1974, 215 p. (ISBN 0777001144)
  • Marcel-Aim√© Gagnon, La vie orageuse d'Olivar Asselin, Montr√©al : Les √Čditions de l'Homme, 1962, 302 p.
  • Hermas Bastien, Olivar Asselin, Montr√©al : B. Valiquette, 1938, 220 p.
  • Joseph Gauvreau, Olivar Asselin, pr√©curseur d'Action fran√ßaise, le plus grand de nos journalistes, 1875-1937, s.n., 1937, 46 p.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Olivar Asselin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Olivar Asselin ‚ÄĒ Born November 8, 1874(1874 11 08) Saint Hilarion, Quebec Died April 18, 1937(1937 04 18) Montreal, Quebec Occupation journalist, editor, author, civil servant, mili ‚Ķ   Wikipedia

  • Olivar-Asselin Award ‚ÄĒ The Olivar Asselin Award (in French: Prix Olivar Asselin) is an award created in 1955.[1] It is given by the Saint Jean Baptiste Society of Montreal (SSJBM) to a Quebec journalist having distinguished himself or herself in the field of journalism ‚Ķ   Wikipedia

  • Prix olivar-asselin ‚ÄĒ Article principal : Soci√©t√© Saint Jean Baptiste de Montr√©al. Le prix Olivar Asselin est un prix qu√©b√©cois cr√©√© en 1955 et d√©cern√© par la Soci√©t√© Saint Jean Baptiste de Montr√©al √† un journaliste qu√©b√©cois qui s est d√©marqu√© relativement √† la… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Prix Olivar-Asselin ‚ÄĒ Article principal : Soci√©t√© Saint Jean Baptiste de Montr√©al. Le prix Olivar Asselin est un prix qu√©b√©cois cr√©√© en 1955 et d√©cern√© par la Soci√©t√© Saint Jean Baptiste de Montr√©al √† un journaliste qu√©b√©cois qui s est d√©marqu√© relativement √† la… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Asselin ‚ÄĒ ist der Familienname folgender Personen: Andr√© Asselin (Violinist) (1895‚Äď1993), franz√∂sischer Violinist und Musikp√§dagoge Andr√© Asselin (Pianist) (* 1923), kanadischer Pianist und Komponist Olivar Asselin (1874‚Äď1937), kanadischer Journalist… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Asselin ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Sommaire 1 Origine 2 Patronymes 3 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Asselin (canton) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Asselin. Asselin Administration Pays  Canada ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Le Nationaliste ‚ÄĒ was a weekly newspaper (published on Sundays) and an organ of the Ligue nationaliste, an anti imperialist and nationalist movement in Quebec, Canada.The paper was founded by journalist Olivar Asselin, journalist and politician Henri Bourassa and… ‚Ķ   Wikipedia

  • Jean-Benoit Prevost ‚ÄĒ Jean Pr√©vost (homme politique)  Ne doit pas √™tre confondu avec Jean Pr√©vost. Jean Pr√©vost (baptis√© Fran√ßois Jean Berchmans Pr√©vost) (Sainte Scholastique, 17 novembre 1870 Montr√©al, 22 juillet 1915) est un homme politique… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Beno√ģt Pr√©vost ‚ÄĒ Jean Pr√©vost (homme politique)  Ne doit pas √™tre confondu avec Jean Pr√©vost. Jean Pr√©vost (baptis√© Fran√ßois Jean Berchmans Pr√©vost) (Sainte Scholastique, 17 novembre 1870 Montr√©al, 22 juillet 1915) est un homme politique… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.