Office Français d'Information


Office Français d'Information

Office français d'information

L’Office français d’Information (OFI) était l’agence de presse contrôlée par le gouvernement de Vichy pendant l'occupation allemande.

Il a été créé le 10 décembre 1940 après la nationalisation, par l’État français, de la branche information de l’agence Havas. Basé d'abord en zone libreVichy pour la direction et à Clermont-Ferrand pour la rédaction), l’OFI sera rapatrié à Paris, place de la Bourse, à partir de 1942.

L’OFI collabore étroitement avec l’Agence Française d'Information de Presse (AFIP), créée par les autorités d'occupation dans les anciens bureaux d’Havas, et qui se distingue surtout par son activité de propagande.

Une partie des journalistes de l’agence Havas, opposés à la collaboration, ont créé de leur côté, à Londres, l’Agence française de presse en août 1940, puis en Afrique du Nord l’Agence France-Afrique en 1942. La Résistance intérieure française constitue quant à elle une agence clandestine, l’Agence d’information et de documentation (AID).

La suppression de l’OFI est décidée par la loi du 9 avril 1944. Lors de l’insurrection parisienne du 20 août 1944, des journalistes résistants, dont Gilles Martinet, s’emparent des bureaux de l’OFI et proclament la création de l’Agence française de presse, qui devient l’agence France-Presse le 30 septembre 1944.

Bibliographie

  • Claude Bellanger, Jacques Godechot, Pierre Guiral, Histoire générale de la presse française, tome III et IV, Paris, PUF, 1972

Voir aussi

  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « Office fran%C3%A7ais d%27information ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Office Français d'Information de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.